Actualité

La NSA serait capable de décrypter toutes les données chiffrées sur internet

Par Didier, le

Important : l'article qui suit ne contient pas le mot "cryptage". J'invite les terroristes de l'orthographe à se rendre directement sur les sites de MédiaPart, de la RTS, du parisien, du Figaro, des échos ou encore de 20 minutes... Ne me remerciez pas.

C'est une demi-révélation (on s'en doutait un peu) que nous sort ce matin le Guardian : la NSA posséderait des technologies capables de décrypter la plupart des éléments chiffrés sur le réseau.

La NSA serait capable de décrypter toutes les données chiffrées sur internet


Les révélations proviennent à nouveau des documents livrés par Edward Snowden (le pauvre n'a plus qu'à aller vivre dans une base militaire russe jusqu'à la fin de ses jours...). On apprend ainsi que la NSA et le GCHQ (l'équivalent britannique) ont investi des sommes colossales pour casser toutes les clefs de chiffrage utilisées sur internet : VPN, SSL ... toutes les transactions bancaires, communications sécurisées, échanges codés seraient ainsi accessibles en clair aux deux agences, aussi facilement que lorsque vous commandez un Big Mac.

Les méthodes utilisées sont pourtant des plus classiques : des supercalculateurs arrivent à casser rapidement les clefs que l'agence n'aurait pas réussi à obtenir. Pour le reste, certaines auraient été acquises sur simple demande, parfois sur décision de justice. Mieux, la plupart des grands acteurs du net auraient largement coopéré avec les services américains et britanniques, on peut notamment citer Microsoft, Google, Yahoo et Facebook. Certaines auraient carrément mis en place des portes dérobées ou des systèmes de chiffrement accessibles directement à la NSA.

250 millions de dollars par an, c'est le montant dédié au programme des casseurs de code américains, qui recruteraient ainsi les meilleurs spécialistes pour venir à bout de la plupart des technologies utilisées sur le réseau. Il semblerait d'ailleurs qu'il s'agisse d'une des principales missions prioritaires de l'agence. Afin de garder une longueur d'avance, une partie de cet argent serait utilisé pour faire du lobbying pour limiter les normes internationales de chiffrement. La NSA ferait également pression sur la presse, comme le New York Times, pour éviter qu'elles ne publient ces révélations, au risque de faire paniquer le public (tu m'étonnes).

Pour le Times, qui a interrogé plusieurs spécialistes, la mise en place de ces portes dérobées ne seraient pas sans risque pour les USA et pourrait même conduire à l'affaiblissement de la protection contre les attaques terroristes, en permettant à d'autres d'écouter également les communications de ses voisins.

Allez, je vous laisse, je vais acheter des timbres, une machine à écrire et des enveloppes en papier d'arbre.

Source

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

46 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos