Actualité

Impression 3D d'organes : bientôt des usines de pièces de rechange humaines

Par Laura, le

RegenHU, une start up suisse, s'apprête à lancer sur le marché des organes produits par des bio-imprimantes 3D sur lesquelles elle travaille depuis 7 ans.

Impression 3D d'organes : bientôt des usines de pièces de rechange humaines

L'impression 3D dans la médecine régénérative est encore un marché naissant. Cependant, l'augmentation du nombre de commandes pour les bio-imprimantes 3D de RegenHU témoigne de l'intérêt des chercheurs des plus grandes universités mondiales pour ces nouvelles méthodes.

La start up espère dépasser le stade des recherches universitaires, pour que sa technologie soit utilisée dans les blocs opératoires. Pour le moment, ce sont des dents imprimées en 3D que RegenHU commercialisera dès l'obtention du marquage européen.

L'entreprise suisse ne compte pas s'arrêter là et espère continuer à rivaliser avec son concurrent américain Organovo, qui vient de lever 46,6 millions de dollars, et son rival Regenovo, qui a l'appui du gouvernement chinois. Elle envisage par la suite de se lancer sur le marché de la chirurgie esthétique ou de la transplantation de foie. Les usines de pièces de rechange humaines ne devraient pas tarder à voir le jour.

Source

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

12 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos