Actualité

Quand Michel Sapin répond à la lettre posthume de Steve Jobs

Par Laura, le

Avec toute l'agitation que la Keynote d'Apple et les précommandes de l'iPhone 6 ont créé la semaine dernière, la réponse à la lettre posthume de Steve Jobs que Michel Sapin a publié aurait presque pu passer inaperçue.

Quand Michel Sapin répond à la lettre posthume de Steve Jobs

L'histoire commence début août, lorsque Michel Sapin est interrogé pour savoir si son smartphone est un iPhone et qu'il répond c'est le machin avec la Pomme ?. Cette remarque n'a pas manqué de susciter de vives réactions, dont l'une, postée sur le Figaro sous forme de lettre posthume de Steve Jobs au ministre des Finances et des Comptes Publics, dans laquelle le défunt patron d'Apple pointe du doigt la condescendance avec laquelle Michel Sapin considère les nouvelles technologies :

Peut-être ne le savez-vous pas, mais l'une des personnes qui m'ont le plus aidé pour mettre au point ce bidule décoré d'une pomme, c'est un de vos compatriotes, le chercheur français Jean-Marie Hullot. C'est lui le père de l'iPhone. C'est lui qui développa avec moi, depuis Paris, cette technologie qui a révolutionné le monde, en constituant autour de lui une équipe d'ingénieurs, tous également français. Allez, avouez que vous le méprisez un peu moins, ce truc avec la pomme, maintenant que vous savez que la French touch ne lui est pas étrangère !

La semaine dernière, Michel Sapin a donc décidé de répondre à ces accusations, par le biais d'une lettre adressée à Steve Jobs, et publiée par le Huffington Post. Il en a profité pour crier son amour pour le secteur du numérique :

Me voilà bien surpris de votre réaction et de celle de certains, jurant être de vos disciples, suite à mon trait d'humour sur le "machin à la pomme" pour désigner votre société. Ce crime de lèse-majesté dirait à lui tout seul l'archaïsme des dirigeants français, et le mien en particulier. Mon message est sans ambiguïté, et il fait moins de 140 caractères : le digital change le monde, c'est formidable, et la France a un grand rôle à jouer. Point final.

Après avoir lancé quelques fleurs au fondateur de la firme à la Pomme, Michel Sapin expose les craintes et les préoccupations qui sont les siennes, notamment en ce qui concerne la protection de la vie privée, tout en ne manquant pas de tacler au passages l'auteur de la lettre posthume de Steve Jobs.

De vraies questions se posent sur les modèles et pratiques de ces "géants". Naviguer, lire des pages, télécharger des applications laisse des traces et des données qui sont conservées, parfois piratées et observées, le plus souvent commercialisées. Les utilisateurs méritent des réponses concrètes aux questions du droit à l'oubli et de la protection des données.

Que ceux qui se réclament de vous, s'attelent à penser l'avenir du web, ainsi, ils seraient fidèles à votre esprit d'innovation. J'encourage les élèves à dépasser le maitre ! Car si l'avenir du web est important, c'est le futur de la France qui m'intéresse et le digital, comme d'autres secteurs bâtis sur la recherche et l'innovation, sont porteurs d'une croissance durable et réelle.

Je me demande finalement si les "archaïques" ne sont pas ceux qui se réclament abusivement de vous. En s'autoproclamant gardiens du temple Apple pour en interdire toute critique, ils deviennent eux-mêmes conservateurs.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

22 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos