Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !

Par Didier, le

PKparis est une petite boite française comme on les aime, très attachée au design et toujours à l'affut des nouvelles tendances. Nous avions déjà testé leur clef-USB invisible au look des MacBook, mais aujourd'hui, à l'approche d'un iPhone sans prise jack, on s'intéresse logiquement à leur dernière nouveauté, le K'asq !

Mais avant de rentrer dans le vif du sujet, je vous propose un petit résumé du test... en vidéo !


Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Des écouteurs bluetooth sans aucun fil !



Les oreillettes bluetooth sans fil existent depuis des années, et les écouteurs stéréo bluetooth sont déjà un peu moins courants. On en trouve d'ailleurs souvent avec un fil qui vient relier les deux parties. Ici, chaque écouteur est indépendant, ce qui donne une vraie sensation de liberté.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Le constructeur livre 3 types d'embouts, adaptés à la largeur de votre canal auditif. J'ai trouvé le système de fixation plutôt efficace, ils s'enfoncent assez profondément dans l'oreille et à aucun moment je n'ai perdu l'un ou l'autre des écouteurs. Les embouts restent malgré tout assez épais, tout le monde ne supporte pas forcément autant de pression dans l'oreille.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Les matériaux sont de bonne qualité, avec des textures assez nobles et un look plutôt moderne. L'un des gros atouts de ce K'asq, c'est qu'il est totalement étanche : vous pouvez faire du sport, et même vous doucher avec ! Alors, bien-sûr, il ne s'agit que d'une protection IP55, donc n'espérez pas faire de la plongée avec, mais pour un usage quotidien en terrain humide, c'est vraiment très pratique.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


L'autonomie annoncée est d'environ 4/5H, mais les écouteurs sont livrés avec un petit boitier de transport qui contient une batterie. Cette dernière vous permet de recharger environ deux fois le K'asq avec une pleine charge. Elle-même se recharge ensuite avec un simple port USB, et assez rapidement

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Enfin, vous pouvez personnaliser le K'asq avec plusieurs coloris. Puisqu'il s'agit de la partie qui supporte les boutons du volume et de lecture, on peut imaginer que c'est là où les premières traces d'usure vont apparaitre, c'est donc assez sympa de pouvoir les renouveler de temps en temps. Par contre, les petits anneaux ne sont pas très faciles à changer, il faut souvent s'y reprendre à deux fois.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Configurés en quelques secondes



La configuration se fait très rapidement. Il suffit de maintenir quelques seconde le doigt sur les boutons Play pour voir les écouteurs apparaitre dans la liste des périphériques bluetooth de votre iPhone. Une petite LED bleue indique si la connexion s'est bien faite (elle vire au rouge dans le cas contraire). Si le casque se trouve déjà dans votre oreille, une petite voix vous informe également si le K'asq est connecté.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Seul bémol, pour allumer le tout, il faut activer chaque écouteur indépendamment. Le constructeur n'a sans doute pas eu le choix, puisque les deux parties ne sont pas solidaires, mais au quotidien, j'ai trouvé l'opération un peu rébarbative. En revanche, pour l'éteindre, une seule pression, sur l'un des deux écouteurs, suffit.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Le nombre de boutons est donc limité à celui de la lecture (et de la pause), et deux autres pour faire varier le volume. Vous pouvez également les utiliser pour changer de chanson ou revenir au morceau précédent avec une pression longue, bref, du classique !

Enfin, pour les éteindre, il faut également maintenir le bouton Play appuyé quelques secondes. On a bien aimé ce côté minimaliste, à la Apple, qui permet de rapidement maitriser l'engin.

Qualité sonore : bien mais peut mieux faire



On l'a vu avec Beats, la qualité du son n'est pas toujours un critère indispensable pour les utilisateurs. En tant qu'audiophile et musicien amateur, je trouve que c'est un peu dommage, mais la sensibilité musicale ou artistique reste quelque chose de très variable suivant les individus.

Ici, le constructeur a pris très à coeur la qualité sonore. Il n'y a qu'à se rendre sur le site pour s'en rendre compte, avec une étude indépendante d'Augmented Acoustic Lab, qui gratifie le K'asq d'un joli 4/5. Le laboratoire fournit notamment différentes courbes, affichant une excellente réponse en fréquence, une faible distorsion du son et peu de fuite.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Les courbes de réponse montrent que les écouteurs K'asq sont très équilibrés sur toute la plage de fréquences, avec de vraies basses. La courbe est très similaire à celle des écouteurs semi-filaire les meilleurs du marché.

La courbe de fuites permet de constater que K'asq a une bonne tenue aux fuites sur toute la plage des fréquences. Les fuites sont les pertes sonores dues à l'absence d'étanchéité des embouts caoutchoucs, détériorant la qualité acoustique.

La courbe de distortion met en avant le peu de saturation globale de K'asq, démontrant sa stabilité même lors d'écoute à volume maximum (pas de grésillements).


Tout ceci reste malgré tout très théorique, car pour juger de la qualité du son, rien de tel que de placer les écouteurs dans ses oreilles. Et là, tant que vous n'aurez pas essayé, difficile d'être réellement objectif.

De mon côté, j'ai trouvé que le son était globalement correct pour ce type de produit : suivant les styles, on n'observe pas de distorsion majeure ou de fréquences manquantes, le tout est assez homogène, le son est clair, dynamique.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


En revanche, j'ai senti que les basses étaient un peu trop présentes (pourtant, j'aime bien les casques qui insistent un peu sur ces fréquences). Si vous écoutez du rock/pop ou du classique, cela risque de vous gêner un peu. Cependant, pour les habitués du rap, hip-hop, et du son Beats, ça passe déjà beaucoup mieux. Autre grief, sur de nombreux morceaux (par exemple, un solo de Jimmy Hendrix), les aigus ont tendance à grésiller un peu lorsqu'on pousse le volume. Rien de dramatique, mais là encore, c'est assez désagréable sur certains titres (avec beaucoup de guitare par exemple ou des voix très aiguës), d'autant que certains MP3 présentent déjà pas mal d'artefacts dus à la compression.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Mais le gros point noir concerne surtout l'usage en kit mains-libres. Et là, c'est carrément le cata ! Le micro est de piètre qualité, il n'est pas assez sélectif sur les fréquences de la voix et il enregistre tous les bruits environnants ! On a fait quelques tests avec Arthur, et on s'entendait à peine, alors que nous étions tous les deux dans un bureau différent. En extérieur, c'est pratiquement inutilisable. C'est un détail, mais le son de votre interlocuteur -en plus d'être de piètre qualité- ne sort que sur l'oreillette droite. Pour du dépannage, ça peut suffire, mais n'espérez pas téléphoner des heures avec ça !

A l'usage



J'ai utilisé ces écouteurs pendant plusieurs semaines, en remplaçant ceux d'Apple que je porte presque quotidiennement. J'aime bien les modèles livrés avec l'iPhone car ils sont légers, peu intrusifs et surtout, ils présentent un bon compromis entre qualité d'écoute et isolation : vous entendez tout votre environnement, sans trop de compromis sur les basses.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Ici, j'ai trouvé dommage que le casque isole autant (le constructeur annonce 40% de réduction de bruit). Dans la rue, on est vite coupé du monde et on n'entend pas bien les voitures, surtout avec les modèles électriques ou hybrides, qui font très peu de bruit à petite vitesse et qui sont de plus en plus courants. Impossible non plus d'entendre une personne vous parler sans enlever un écouteur : dans un Open Space ou avec vos collègues, c'est pas très sympa.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


Côté form-factor, le K'asq est assez léger (9 grammes seulement !), et c'est très pratique de pouvoir les utiliser sous la douche ou en faisant du sport sans craindre de les perdre ou de les abimer. Par contre, autant être franc, ils manquent encore un peu de discrétion. On a vraiment l'impression d'avoir été greffé de deux petites batteries, réparties de chaque côté du crâne, et dans la rue, on nous regarde parfois de travers. D'ici quelques années, espérons que les accus auront réduit leur taille, car là, c'est encore trop proéminent, surtout au regard de l'autonomie, encore faiblarde.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


D'ailleurs, l'autonomie fait souvent partie des critiques de ce type de casque : il faut vraiment les recharger tous les 2/3 jours si vous les utilisez dans les transports le matin, et les brancher tous les soirs si vous les avez continuellement sur les oreilles. A force de recharger son iPhone, sa montre, son iPad... on finit par s'y faire, mais une autonomie d'une semaine ne serait pas de trop, un peu comme pour l'Apple Watch ! Précisons que de nombreux concurrents ne proposent souvent qu'une à deux heures sur leurs écouteurs bluetooth, et que le K'asq se situe plutôt dans la moyenne haute, surtout avec son étui de transport fourni qui contient une batterie de secours.

Bilan



A l'arrivée, ce K'asq présente un bon compromis en terme de qualité de fabrication, de qualité sonore et de prix.

Test du "K'asq" de PKparis : des écouteurs sans fil créés par des français !


En revanche, il souffre encore de quelques défauts qui pourront s'avérez rédhibitoire pour certains : les basses un peu fortes, le look pas toujours facile à assumer et enfin le kit main-libre quasi-inutilisable. Pour le reste, il s'agit certainement d'un des meilleurs kit d'écouteurs sans fil du marché qui offre quelques fonctions bien pratiques, comme un boitier de transport avec batterie intégrée ou encore l'étanchéité IP55.



Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

19 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat iPhone

Voir le guide d'achat iPhone

Dossiers iPhone

Plus de dossiers iPhone

Dernières vidéos

Voir toutes les videos