Dossiers

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Par Didier, le

Il est enfin là ! Après des mois de tergiversations et en pleine épidémie, Apple se décide enfin à lancer l’iPhone SE de seconde génération, un smartphone à moins de 500€, avec une puce récente, mais dans une robe quelque peu datée.

Avant de rentrer dans la vif du sujet, je vous propose de regarder à nouveau notre prise en main de l’appareil, quelques jours après sa sortie !

Par ici le premier test !




L’iPhone du peuple ?



Alors que la 5G, le LIDAR et bien-sûr, des capacité photo/vidéo toujours plus avancées continuent d’alimenter les rumeurs autour de l’iPhone 12, voilà qu’Apple relance en 2020 un ersatz d’iPhone 8 remis au goût du jour et qui reprend l’appellation SE de son devancier sorti en 2016. Alors, faute de goût ou génie commercial ?

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Souvent qualifié de low-cost sur la toile, même si à 489€, la somme reste conséquente pour bon nombre de nos concitoyens, ce nouvel iPhone n’a rien d’un modèle d’entrée de gamme, intégrant la dernière norme WiFi 6 ou encore la puce A13, toujours la plus rapide du marché à l’heure où nous écrivons ces lignes. A l’inverse, le design est daté, l’écran LCD affiche de gros bords (coucou l’iPhone 6 de 2014 !), et le retour de Touch ID n’en finit plus d’essuyer les moqueries.

Mais qu’en est-il des usages ? Avec l'iPhone SE, beaucoup oublient que la majorité des gens abordent leur smartphone de façon très utilitaire : des SMS, des appels audio/visio, un peu de mail, des photos, Google Maps… mais pas forcément de YouTube, de GarageBand et de jeux à gogo. Un jeune ado n’a pas les mêmes besoins qu’un étudiant, qu’un cadre, qu’un livreur ou que nos grand-parents. Est-ce qu’un écran un peu plus haut, surmonté de la reconnaissance faciale justifie de devoir dépenser 200 à 300€ supplémentaire ? Non, répondent la majorité des clients, qui ont bien d’autres priorités.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Ils n’ont qu’à prendre un Android ! rétorquent quelques geeks, qui ne comprennent pas non plus l’obstination de certains pour iOS, là où Samsung, OnePlus et Xiaomi se montrent -ça dépend sur quoi- bien plus compétitifs. Or ce serait oublier que FaceTime, iMessage, iCloud, les mots de passe partagés avec le Mac, certains gestes tactiles, ou encore la simplicité/unicité des interfaces sont autant de repères que beaucoup ne sont pas prêts d’abandonner pour tout réapprendre. Une ado me confiait l’autre jour qu’elle préférerait utiliser TikTok sur iPhone que sur Android, sans arriver à m’expliquer pourquoi : comme Instagram ou Snapchat, ces apps sont plus agréables sur l’appareil d’Apple, c’est comme ça. Plus fluides, mieux pensée, mieux intégrée, les raisons sont multiples, et liées à cet écosystème plus homogène.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Avec un budget limité, le choix d’un iPhone se résume donc à opter pour un appareil d’occasion ou reconditionné, avec les risques que cela implique. Il est vrai que pour le prix du SE, on trouve des iPhone X et même des iPhone XR en bon état, mais avec quelles garanties ? Si la batterie, soit-disant remplacée, s’effondre au bout de 6 mois, ou qu’une mise à jour détecte des composants non certifiés, il faudra encore remettre la main à la poche, en attendant la prochaine avarie. En entreprise, on ne veut pas non plus acheter du matériel usagé, et le premier iPhone neuf moderne -l’iPhone XR- est encore vendu 709€ chez Apple, un tarif bien trop élevé, surtout en SAV. L’arrivée de l’iPhone SE sonne donc comme le messie pour bon nombre de clients, avec son prix canon de 489€, voire même autour de 450€ suivant les promos (voir en fin d’article). Un iPhone neuf, puissant, complet et à moins de 500€ : ne cherchez pas plus loin, Apple a tout compris.

La modernité… d’il y a 3 ans



Retrouvez notre déballage de l'iPhone SE




Esthétiquement, l’iPhone SE est un iPhone 8 presque rigoureusement identique. Apple a tout de même épuré le dos de son appareil en retirant la mention iPhone et en centrant le logo :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

iPhone SE à gauche, iPhone 8 à droite


Apple a opté pour une façade noire sur tous les modèles, non pas que ce soit forcément plus beau (surtout avec un dos blanc), mais cela crée l'illusion d'un écran bord à bord... tant que l'appareil est éteint.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Un écran bord à bord pour le SE (à droite) ? Non, juste une illusion !


Ces nouvelles couleurs -rouge, noir et blanc- brillantes et sans chichi, donneraient presque l’impression d’avoir un iPhone XR entre les mains... du moins... tant qu’on ne le retourne pas !

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Pas facile, quand vous avez passé 3 ans avec Face ID et des écrans bord-à-bord, de revenir sur un petit format d’iPhone 8 ! peut-on lire dans la presse spécialisée. Ce caprice de journaliste technophile est compréhensible, Face ID apporte un confort exceptionnel tout en faisant croire à son propriétaire que son appareil est constamment déverrouillé. Quant aux grands écrans, ils offrent une surface de travail plus large à encombrement équivalent et bien plus confortable pour la lecture, la vidéo, la photo. La tendance étant aux grands téléphone, la surface utile de notre SE fait vraiment pâle figure face au dernier iPhone 11 Pro Max :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


En réalité, la plupart des acheteurs de l’iPhone SE ne feront pas ce type de comparaison... car ils viennent souvent d’un iPhone daté, type iPhone 5, 6, voire l’ancien SE. Dès lors, comment regretter une fonctionnalité que l’on n’a jamais connue ?

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Touch ID reste par ailleurs très efficace, surtout sur l’oreiller, dans la poche, ou posé sur une table, là où Face ID est souvent plus capricieux. Certaines personnes en situation de handicap ou même les plus jeunes, plébiscitent aussi la présence de boutons physiques. Plus récemment, avec l’utilisation des masques, Face ID se montre totalement inefficace, et là où Touch ID reste fonctionnel -sauf à utiliser des gants.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Touch ID fonctionne très bien avec un masque !


La question de la taille et du type de écran a également beaucoup fait jaser. Il faut dire que ces iPhone ont pris un sacré coup de vieux faces aux téléphones modernes. Apple était déjà arrivée bien tardivement sur le segment des dalles étendues OLED, et aujourd’hui, on trouve des appareils Android à 300-500€ (neufs) avec des écrans plus grands, comme la gamme AXXX de Samsung et ses écrans SuperAMOLED. Alors forcément, avec un petit écran de 4,7“ LCD en 2020, on se sent vite à l’étroit.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

L'iPhone SE (à gauche) est moins lumineux que les dernières modèles OLED


La différence de qualité et de luminosité face à un iPhone X, XS ou 11 Pro est largement visible pour un œil averti. Ma grand-mère, elle, se fiche bien du taux de contraste, mais sera un peu gênée en extérieur, lorsque son iPhone SE ne sera pas assez lumineux lors d’un appel FaceTime ou de la lecture d’un SMS. Les écrans LCD d’Apple ont toujours été très bons, bien calibrés et lumineux, mais disons-le franchement, à ce prix, c’est vraiment du recyclage -certains diront, de la segmentation.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Quant aux gros bords, plus vraiment dans l’ère du temps, ils gardent deux avantages : d’une part, la dalle adopte le même ratio que la plupart des vidéos (YouTube, Netflix). D’autre part, les plus jeunes (ou les moins expérimentés) ont plus de facilité pour manipuler le produit sans interférer avec les interfaces, notamment dans les jeux.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


On se console comme on peut, car ce petit écran peut s’avérer handicapant lorsqu’on regarde la typologie du public visé, notamment les plus âgés : ces derniers ont besoin de dalles plus larges pour facilité la lecture et la visualisation de photos de leurs petits enfants. Au bout d’une semaine, et habitué à un iPhone 11 Pro Max, mes yeux -pourtant encore trentenaires- en ont pris un coup.

Histoire de terminer sur une note positive, notons que le format de ce téléphone reste plaisant à utiliser à une main, ce qui n’est plus le cas avec les modèles bord à bord. Garder de petits téléphones au catalogue s'avère salvateur pour bon nombre d’usagers : quand on fait du sport, qu’on donne la main à son enfant ou qu’on est très chargé, avoir une main libre est capital !

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Le passé avait du bon !



La plupart des acheteurs de ce nouvel iPhone SE possédaient jusque là certainement un appareil plus ancien, type iPhone 5, 6 ou 7, des téléphones qui offraient certaines fonctions que l’on va perdre sur le SE.

Tout d’abord, plus de prise jack ! Son retrait a eu lieu avec l’iPhone 7 il y a quelques années déjà, mais beaucoup vont découvrir la nécessité d’utiliser des adaptateurs pour écouter de la musique et recharger le téléphone en même temps... ou pour simplement brancher un casque filaire classique. Apple livre bien des écouteurs Lightning, mais ces derniers ne sont pas pratiques et impossible de les brancher ailleurs, sans adaptateur (il existe désormais des convertisseurs Lightning (femelle) vers jack (mâle) mais c'est pas donné !).

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Apparu avec l’iPhone 6S, 3D Touch est aussi le grand absent de cette génération. Ce capteur de pression était bien pratique pour déplacer le curseur dans un texte (c’est toujours possible via un appui long sur la barre Espace) mais Apple n’en a pas non plus profité pour augmenter la capacité de la batterie. Alors, pourquoi ne pas l’avoir laissé ? D’aucun nous répondront que beaucoup ne savaient même pas qu’il existait… alors soit.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


C’est d’autant plus agaçant qu’Haptic Touch (un appui long) ne fonctionne pas bien, par exemple sur l’écran d’accueil, impossible déplier une notification ! Autre bizarrerie, si vous touchez l’écran éteint, il ne s’allume pas, il faudra lever l’appareil ou appuyer sur un bouton : on dirait qu’Apple n’a repris aucune amélioration des modèles LCD récents, comme le XR, qui se comportent pourtant comme les modèles OLED.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Une touche de modernité



A l’inverse, ces utilisateurs d’anciens modèles vont hériter de fonctionnalités récentes, incluses petit à petit dans la gamme et très pratique au quotidien.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


En ces temps de virus, la résistance à l’eau constitue par exemple un atout majeur ! Plus de crainte lors d’un saut dans la piscine, les toilettes ou même un petit plongeon dans le lavabo pour savonner la bête, votre iPhone SE résiste jusqu’à 30mn dans 1m d’eau. En réalité, il est même capable de tenir bien plus longtemps, mais Apple préfère émettre des conditions plus strictes. A ce propos, prendre des photos dans la piscine sera toujours à vos risques et périls : en cas d’infiltration, l’appareil n’est pas garanti. En pratique, je l’utilise quand-même souvent l’été dans l’eau, mais méfiance, un tiroir SIM mal fermé ou une chute peut clairement fragiliser l’ensemble et briser son étanchéité.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Autre atout apparu cette fois avec l’iPhone 8, la charge sans-fil a envahi notre quotidien : dans la voiture, sur la table de nuit, sur le bureau... C’est moins rapide qu’avec un gros chargeur filaire, mais ça évite de devoir brancher systématiquement son appareil. Mieux, le prix des produits a bien baissé ! On trouve désormais des modèles autour de 10€. Cerise sur le gâteau, la charge lente et répétée use moins la batterie...

Adaptateur iPhone pour la voiture (allume-cigare)
Chargeur sans-fil USB (table de nuit)
Dock sans-fil (pour le bureau)

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Tout aussi utile, mais dans des circonstances différentes, la charge rapide est aussi apparue récemment sur l’iPhone : branchez l’appareil à un adaptateur USB C de 18W (au moins), et vous pourrez récupérer 50% de la batterie en seulement 30mn. Pratique, quand on a oublié de le charger la nuit ! Attention tout de même, car pour en profiter, il faut 2 accessoires :

Un câble USB C vers Lightning Apple ou standard
Un chargeur USB C de 18W Apple ou standard

Connectivité dernier cri (mais pas de 5G)



L’iPhone SE bénéficie également de la dernière connectivité : pas de 5G, mais de la 4G Gigabit -nous n’avons pas vraiment constaté de différence de débit avec un iPhone 8, mais cela dépend des pays, des opérateurs et des bandes de fréquences. En revanche, avec le WiFi 6 (apparu seulement avec l’iPhone 11), le gain est assez important : jusqu’à 150Mbps avec nos deux antennes, à condition d'avoir un routeur compatible. Mais les prix sont de plus en plus abordables (dès 150€ chez Asus) !




Enfin, grosse nouveauté sur le segment d’entrée de gamme iPhone, notre SE bénéficie d’une double SIM : avec une carte SIM intégrée (eSIM) et une carte SIM classique (interchangeable), vous bénéficiez de 2 lignes indépendantes, idéales pour les professionnels (ligne pro/perso) ou les frontaliers. Attention, l’un des deux opérateurs doit prendre en charge l’eSIM pour que ça marche (c’est le cas de Sosh/Orange et SFR/RED en France, la plupart des opérateurs en Suisse)

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Pour voir comment cela fonctionne, je vous invite à (re)voir notre vidéo sur le sujet :





La même puce que l’iPhone 11 Pro Max



Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Apple aurait pu recycler une nouvelle fois une puce A12 ou même un SOC antérieur, mais non : c’est bien le même processeur que l’iPhone 11 que l’on retrouve dans notre SE !

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


En pratique, un iPhone SE ne semble pas beaucoup plus rapide qu’un iPhone 8, avec son petit A11, mais ce n’est pas dans les interfaces que se fait la différence. Avec ses 3Go de RAM et ses co-processeurs spécialisés, cette puce permet surtout de décupler les possibilités : mode portrait, réalité augmentée, lecture de plusieurs flux vidéos 4k…

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Dans les jeux, et les applications gourmandes, l’A13 se montre même parfois plus rapide que sur un iPhone 11. Pourquoi ? Car la puce a moins de pixels à gérer ! Avec un public d’ados, le SE se doit de faire tourner tous les titres du moment, et c’est chose faite.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Enfin, l’intérêt d’avoir une puce récente, c’est bien-sûr la durée de vie d’un appareil : si un iPhone 8 reste encore très utilisable, pas sûr que ce soit le cas en 2025, là où le SE sera toujours éligible au dernier iOS. De ce point de vue, Apple a fait le bon choix : en achetant un iPhone neuf, il doit avoir la même durée de vie que les autres… ce qui n’est clairement pas le cas sur les derniers iPad, ou iPod Touch par exemple.

Photo/Vidéo : un iPhone 8 amélioré



Contrairement au premier iPhone SE, Apple n’a pas vraiment offert à ce modèle 2020 les meilleures capacités photo du moment : on reste sur un simple capteur d’iPhone 8, toujours très convenable dans l’ensemble, mais qui aurait mérité quelques améliorations.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


L’iPhone SE 2020 embarque en effet un petit capteur de 1/3" avec des pixels de 1.2μm et une focale équivalente 28mm. A titre de comparaison, l’iPhone XR, qui accuse déjà presque 2 ans, embarque un capteur bien plus gros de 1/2.55″ avec des pixels de 1.4µm et avec une focale équivalent 26mm.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Le capteur du XR (à droite) capte bien plus de lumière que le 8 et le SE


La sanction arrive donc rapidement dès que l’on baisse la luminosité : malgré un meilleur traitement (assez agressif, d’ailleurs) l’iPhone SE fait alors déjà moins bien que l’iPhone XR, qui captera plus de lumière avec son gros objectif :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Cliquez pour zoomer

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Cliquez pour zoomer

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


La différence est encore sensible en vidéo où Apple va cropper dans le capteur et utiliser une surface encore moins grande :

Cliquez pour zoomer

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


L’absence de mode nuit est assez décevante sur un appareil récent, d’autant qu’avec la puce A13, on pensait que la chose était techniquement possible. Mais les temps de pause, ou encore la montée en ISO dépendent aussi des capacités du capteur, et ce modèle (qui a déjà 3 ans) n’est peut-être pas suffisant pour obtenir des clichés exploitables. En tout cas, face à un iPhone 11, il n’y a vraiment pas photo :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Cliquez pour zoomer

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


En pleine lumière, notre iPhone SE est assez comparable à l’iPhone XR : la puce A13 comble largement le manque de lumière et améliore même le HDR. Dans certaines conditions, le SE affiche parfois un peu plus de détails que le XR, comme ici (meilleure dynamique et plus de détails dans le fond de l’image) :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Mais attention : le XR offre un champ plus large et un capteur plus gros. Les deux images ne sont pas toujours superposables, contrairement à ce que j’ai pu voir ici et là. Par exemple, avec un sujet au premier plan, l’arrière plan offre désormais un léger flou (lié à la taille du capteur), qui donnera l’impression d’une image moins détaillée sur le XR -et qui n’est en fait qu’un léger bokeh :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


En réalité, l’image est bien plus fine sur le XR lorsqu’on regarde le premier plan :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


En plein jour, cet iPhone SE reste un excellent photophone, avec une bonne dynamique (merci le HDR amélioré) et un rendu des couleur comparable à l’iPhone 11. Voici quelques photos prises ces derniers jours avec l’iPhone SE :

Vous pouvez zoomer en cliquant saur les photos. Les images ont été réduites à 2000 pixels de large et compressées à 80% sous photoshop, histoire de ne pas flinguer notre bande passante.


Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Cliquez pour zoomer


Evidemment, face à un iPhone 11 Pro, avec son grand-angle et son zoom, le combat est plié d’avance. L’iPhone SE affiche ses limites : un unique capteur impose de facto une prise de vue plus restreinte : un paysage éloigné, une pièce trop petite, il faut oublier toute situation un peu compliquée.

Cliquez pour zoomer

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Difficile de faire un zoom sur un sommet lointain avec l'iPhone SE...
...là où l'iPhone 11 Pro Max s'en sort bien mieux !


Enfin, sur la partie vidéo, vous l’avez vu plus, haut, ce capteur stabilisé est tout à fait capable, et en plein jour, le rendu se montre même assez proche de ce qu’on obtient avec un iPhone 11. En 4K à 60FPS, Apple offre la meilleure qualité du marché sur la plupart de ses appareils récents, avec des mouvements de caméras très contrôlés.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


En clair, vous pouvez filmer à main levée et obtenir des films qui auront encore une bonne tête d’ici 10 ans, ce qui n’était pas le cas sur un iPhone 6 par exemple. Le mode haute dynamique améliore même la qualité générale au détriment d'une cadence d'image réduite à 24 ou 30FPS, une fonction apparu sur le XR/XS.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Caméra frontale : en progrès



Sur la caméra frontale, Apple n’a pas fait beaucoup d’efforts : c’est la même (7MP) que sur l’iPhone 8. Avec son cadrage limité et sa résolution faiblarde (1080p30), on est bien loin du grand-angle 4K60FPS de l’iPhone 11 ! La qualité reste néanmoins acceptable et l’on gagne même une meilleure dynamique que l’iPhone 8 (Merci la puce A13) :

Cliquez pour zoomer

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Moins de zones brûlées en arrière-plan et un visage moins sombre, la puce A13 offre une meilleure dynamique avec le même capteur !


Cliquez pour zoomer

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Angle plus large, qualité en nette hausse, l'iPhone 11 garde une belle avance sur le SE


Un mode portrait très efficace



Devant comme derrière, et contrairement à l’iPhone 8, Apple propose ici un mode portrait sur les deux capteurs. La prouesse est rendue possible grâce au moteur neuronal de la puce A13 qui va se charger de détourer nos têtes -impossible de cadrer un chat ou un objet avec ce système, qui se base sur des modèles d’IA. La qualité est très correcte sur le capteur dorsal :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Cliquez pour zoomer


Face à l’iPhone XR (également mono-capteur), le résultat assez comparable, du moins en journée. Le détourage du XR semble parfois moins agressif (le SE taille plus facilement dans les cheveux ou les habits) mais ça reste anecdotique. (Précisons que l'angle du XR est un peu plus large -26mm contre 28- ce qui oblige à se rapprocher un peu pour avoir une image comparable). Autre différence, le XR utilise le capteur (focus pixel) pour réaliser le détourage, là où le SE ne se base que sur l'IA : la main gauche de Belinda se retrouve donc ici en second plan sur le XR (ce qui est plutôt juste) alors que le SE considère qu'elle fait partie du sujet. Les deux approches fonctionnent, mais le XR est souvent plus fidèle au comportement d'un Reflex.

Cliquez pour zoomer

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

On notera également une meilleure gestion de la dynamique sur le SE, avec un sujet ici mieux éclairé tout en conservant les détails de l'arrière-plan.


On gagne même quelques effets supplémentaires par rapport au XR -sûrement un bridage logiciel, mais passons.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Quand la lumière vient à manquer, le XR reprend nettement le dessus, c’est normal, avec son plus gros capteur :

Cliquez pour zoomer

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Enfin, la caméra frontale peut aussi proposer le mode portrait. Là encore, la qualité est convenable en plein jour, mais le détourage pas toujours aussi efficace qu’avec la caméra 3D des iPhone équipés de Face ID. Ci-dessous, outre une image moins détaillée, le SE semble détacher Belinda intégralement (tout est net), là où le 11 opère un dégradé plus progressif (sur les cheveux notamment) :

Cliquez pour zoomer

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Du bon son ?



L’iPhone SE offre une qualité sonore comparable à l’iPhone 8, nous n’avons pas enregistré de puissance plus élevée et le système stéréo est toujours efficace en regardant des vidéos.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Autre atout, apparu avec l’iPhone XS et absent de l’iPhone 8, les vidéos sont enregistrées en stéréo ! Ça n’a l’air de rien, mais le son est beaucoup moins plat comparé à du mono, plus classique. En pratique, rares sont les caméras à proposer la stéréo, les voix étant souvent distribuées sur un unique canal. Vous pouvez voir de multiples exemples de l’enregistrement stéréo dans nos vlogs ou dans la vidéo de l’iPhone XS, premier appareil à enregistrer en stéréo :

Par ici notre test de la partie vidéo de l'iPhone XS ! (visible en 4Kp60 avec Chrome sur Mac)




Autonomie moyenne



Il fallait s’y attendre, avec une batterie identique, l’autonomie de l’iPhone SE est comparable à celle de l’iPhone 8.

En pratique, je tiens difficilement la journée avec mon utilisation courante (mails, apps, twitter, quelques photos...) :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Dans les jeux ou si je prends beaucoup de photos/vidéos, la moitié de la batterie fond en quelques heures à peine, comme ce fut le cas durant notre tournage :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Le test de GeekBench, pas toujours très cohérent, place l’iPhone SE légèrement au dessus de l’iPhone 8, mais nettement en dessous d’un XR ou d’un 11 :

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


L’autonomie n’est clairement pas le point fort de ce modèle, qu’il faudra charger au moins une fois dans la journée, sauf à avoir un usage très restreint. En tout cas, ce n’est pas l’appareil que j’emmènerai loin de la civilisation, sans lui adjoindre une batterie externe !

L’affaire de l’année ?



Nul besoin d’être devin pour comprendre que cet iPhone SE va faire un carton : petit prix, puce récente, fonctionnalités modernes, le tout en réutilisant un design et des composants éprouvés, le cocktail est idéal !

Évidemment, on pourra toujours reprocher à Apple de surfer sur son propre monopole, en étant la seule à proposer des appareils sous iOS. C’est trivial, mais si l’on veut à tout prix iPhone neuf et à moins de 500€, pas d’autre choix que de se tourner vers ce modèle. La tentation de passer sous Android reste toutefois compréhensible pour les jeunes, qui veulent plusieurs capteurs photos par exemple, ou un grand écran, une meilleure autonomie et qui sont prêts à sacrifier les atouts de l’OS d’Apple, pour un appareil plus moderne.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


L’iPhone SE n’est pas taillé pour la course à la fiche technique, encore moins pour écumer les comparatifs haut-de-gamme : il se destine à Mr-Tout-Le-Monde, de l’adolescent à la grand-mère en passant par toutes les franges de la population. Il permet de faire de belles photos, de surfer correctement sur le web, de durer dans le temps en profitant des dernières mises à jour, le tout avec de fonctionnalités dans l’ère du temps, comme la charge sans-fil/rapide, la résistance à l’eau ou encore le WiFi 6.

Quel modèle acheter ? Les meilleurs prix ?



Un mot sur la capacité : si 64Go suffisent pour un usage standard (peu de photos/vidéos), le passage à 128Go facturé seulement 50€ vaut le coup : les vidéos 4K et les photos prennent de plus en plus de place ! Pensez aussi à la revente, un appareil de 64Go en 2024 sera l’équivalent d’un modèle 16 ou 32Go d’aujourd’hui.

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Quant à la couleur, prenez le rouge, il aide à lutter contre le COVID-19, nous promet Apple ! Pour ma part, j’ai aussi un petit faible pour le blanc, très épuré.

Enfin, vous pouvez obtenir votre iPhone SE pour 450/460€ en suivant les liens ci-dessous :

L'iPhone SE à 459 euros chez SFR (Cliquez sur commander sans forfait)
L'iPhone SE à 459 euros chez Sosh
L'iPhone SE dès 489 euros chez Apple
L'iPhone SE dès 489 euros chez Amazon
L'iPhone SE dès 489 euros à la Fnac
L'iPhone SE dès 489 euros chez Darty


Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin

Test de l'iPhone SE 2 (2020) : le choix malin


Coque en silicone à 39€ (Rose des sables, Noir ou Blanc) sur Amazon
Coque en cuir à 49€(Bleu nuit, Noir ou RED) sur Amazon


La note !





Incogni supprime vos traces !

Incogni supprime vos traces !

-60% sur Incogni, qui supprime vos traces sur internet ! Essayez-le gratuitement ou profitez de la promo !

Dernières publications

Une quatrième bêta pour iOS/iPadOS/tvOS 16.2, watchOS 9.2 et macOS Ventura 13.1

Une quatrième bêta pour iOS/iPadOS/tvOS 16.2, watchOS 9.2 et macOS Ventura 13.1

Apple propose ce soir les quatrièmes bêtas d'iOS 16.2, iPadOS 16.2, watchOS 9.2 et macOS Ventura 13.1 pour les développeurs
1
iCloud Mail bat de l'aile ce soir chez certains utilisateurs

iCloud Mail bat de l'aile ce soir chez certains utilisateurs

Un Apple I en état de marche numéroté par Steve Jobs proposé aux enchères à 241 000$

Un Apple I en état de marche numéroté par Steve Jobs proposé aux enchères à 241 000$

1
Un iPhone 14 Pro Max relooké avec un écran incurvé "façon Samsung"

Un iPhone 14 Pro Max relooké avec un écran incurvé "façon Samsung"

2
T-RackS d'IK Multimedia désormais natif sur les Mac Apple Silicon (+The Farm Stone Room)

T-RackS d'IK Multimedia désormais natif sur les Mac Apple Silicon (+The Farm Stone Room)

 App Store : pour Noël, il sera toujours possible de faire valider les apps

App Store : pour Noël, il sera toujours possible de faire valider les apps


A son tour, le CEO de Spotify attaque Apple sur Twitter

A son tour, le CEO de Spotify attaque Apple sur Twitter

6
1Password retient les mots de passe pour une connexion via un compte tiers

1Password retient les mots de passe pour une connexion via un compte tiers

Un joli casque gaming USB/mini jack haut en couleur chez Teufel

Un joli casque gaming USB/mini jack haut en couleur chez Teufel

Elon Musk espère implanter ses puces dans le cerveau humain "dans les 6 mois"

Elon Musk espère implanter ses puces dans le cerveau humain "dans les 6 mois"

Depuis de nombreuses années, Elon Musk est connu pour ses idées extraordinaires. Parmi elles, se trouve le projet Neuralink, qui permettrait de relier le cerveau humain à une machine.
15
Le plugin Nembrini  émulant une pédale wha-wha est gratuit sur Mac et iPhone

Le plugin Nembrini émulant une pédale wha-wha est gratuit sur Mac et iPhone

La firme spécialisée dans l'émulation fondée par Igor Nembrini il y a plus de 10 ans propose gratuitement son plugin émulant une pédale wha-wha.
Apple Watch : comment avoir une meilleure batterie ?

Apple Watch : comment avoir une meilleure batterie ?

3
Otterbox et Zens : de nouveaux chargeurs multiples et des batteries compatibles Magsafe

Otterbox et Zens : de nouveaux chargeurs multiples et des batteries compatibles Magsafe

2
Des données utilisateur de LastPass dans la nature

Des données utilisateur de LastPass dans la nature

4
Serez-vous tenté par ce clavier conçu avec des LEGO ?

Serez-vous tenté par ce clavier conçu avec des LEGO ?

Parmi les nombreux projets déposés sur KickStarter, on en trouve de nombreux originaux, dont celui -particulièrement fun- de la société MelGeek.
MacBook Pro 16" dès 2359€ (-390€), MacBook Pro 14" 1 To dès 2499€, leur prix le plus bas

MacBook Pro 16" dès 2359€ (-390€), MacBook Pro 14" 1 To dès 2499€, leur prix le plus bas

Une promo permet de s'offrir un MacBook Pro à un tarif intéressant, et ce d'autant plus que les prochains modèles pourraient être repoussés en 2023 et voir leur tarif augmenter substantiellement.

Un imprimé Leopard pour les Beats Flex Edition Wacko Maria

Un imprimé Leopard pour les Beats Flex Edition Wacko Maria

Des puces en 4nm dès l'ouverture de l'usine TSMC aux USA (pour être ensuite envoyées en Chine ?)

Des puces en 4nm dès l'ouverture de l'usine TSMC aux USA (pour être ensuite envoyées en Chine ?)

5
RED : Apple se met au rouge pour soutenir la lutte contre le SIDA

RED : Apple se met au rouge pour soutenir la lutte contre le SIDA

Depuis plus de quinze ans, Apple est partenaire de l'opération PRODUCT(RED), dans le cadre de la lutte contre le SIDA
3
Un kit signé Belkin pour nettoyer soi-même les AirPods

Un kit signé Belkin pour nettoyer soi-même les AirPods

5

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

25 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !