USB C : le Thunderbolt du pauvre ? Quelques questions/réponses

Par Didier, le

Depuis l'annonce du nouveau MacBook hier soir, beaucoup de questions envahissent les forums et nos boites e-mail, notamment vis-à-vis de ce nouveau connecteur baptisé par Apple USB C et reprenant quelques unes des caractéristiques du port lightning.

USB C : le Thunderbolt du pauvre ? Quelques questions/réponses


Je vous propose donc une petite FAQ sur cette nouvelle connectique, qui, je l'espère, répondre à la plupart de vos interrogations.

L'USB C va-t-il remplacer le Thunderbolt ?



Si Apple a abandonné le Thunderbolt sur le MacBook, il n'est a priori pas prévu que le connecteur disparaisse sur le reste de la gamme. Les ingénieurs de la firme ont fait ici un choix stratégique et bien ciblé : les utilisateurs de cette machine cherchent le meilleur compromis poids/performances, et ce connecteur répond à une grande partie des usages, en limitant les compromis. En clair, rien ne sert de mettre un moteur de Porsche sur un châssis de Twigo si c'est pour rouler uniquement en ville.

Quels sont ses avantages par rapport au Thunderbolt ?



L'USB a toujours présenté un avantage indéniable par rapport au FireWire ou au Thunderbolt : il est beaucoup plus simple et bien moins cher à intégrer que ses cousins plus performants. De ce fait, il y a fort à parier que les périphériques compatibles se démocratisent très vite (comme pour le passage de l'ADB/SCSI à l'USB1) et que l'essentiel de vos souris, disques et autres cartes externes prennent en charge cette connectique d'ici 1 ou 2 ans.

Autre avantage, l'USB C permet de fournir suffisamment de puissance pour se passer d'un cordon dédié à l'alimentation. Ce ne sera pas suffisant pour une grosse machine de bureau, comme un Mac Pro, mais largement assez pour un portable, même un MacBook Pro Retina qui ne consomme jamais plus de 100 Watts (la limite de l'USB C).

Enfin, il est réversible (les deux extrémités sont identiques) et ne possède pas de détrompeur sur le connecteur, vous pouvez le brancher sans vous inquiéter du sens.

USB C : le Thunderbolt du pauvre ? Quelques questions/réponses


Mais alors... que reste-t-il au Thunderbolt ?



Le Thunderbolt a été pensé pour encapsuler tout ce qui passe par le bus PCI, qui est directement relié au CPU. Il est de fait plus modulaire et permet de faire transiter pratiquement tous les protocoles : Ethernet, FireWire, USB, DisplayPort... Le Thunderbolt, c'est une ligne directe avec le processeur et la possibilité, à terme, de n'utiliser qu'un seul câble pour tous les appareils.

Autre avantage, et pas des moindres : son débit. Il plafonne actuellement à 20Gbps, soit deux fois celui de l'USB C (USB3.1 Gen 2). A la fin de l'année, avec la sortie de la future microarchitecture Intel Skylake7, Apple devrait intégrer la troisième version de la norme, qui doublera encore les transferts jusqu'à 40 Gbit/s. Il sera donc possible de brancher un écran 5k, par exemple, chose impossible sur l'USB. Le Thunderbolt 3 permettra également de faire transiter un courant de 100 Watts, comme l'USB C !

ENfin le Thunderbolt peut également utiliser des câbles optiques, ce qui permet de grandes longueurs de ligne et des débits potentiellement plus importants.

Quel débit offre le port USB C ?



L'USB C reprend en fait les caractéristiques de l'USB 3.1, soit un débit maximal théorique de 10 Gbit/s. Sur ses pages consacrée au nouveau MacBook, Apple n'évoque pourtant que 5Gbps sur ce seul port, ce qui a étonné certains lecteurs. Apple utilise en effet la première génération de la spécification, qui ne dépasse donc pas les débits de l'USB 3.0. Pourquoi ce choix ? Difficile à dire. La première génération a l'avantage de pouvoir permettre l'utilisation de câbles passifs de 2m. Il est aussi possible qu'Apple n'ait pas eu accès aux contrôleurs dernière génération (Gen 2) à temps ou en quantité suffisante.

Peut-il faire transiter de la vidéo ?



Grâce à l'Alternate Mode présent dans les spécifications de l'USB 3.1, il est par ailleurs possible de faire transiter sur 4 pins, un signal DisplayPort 2.1 limité à du 3840 x 2160 pixels, ou deux écrans FullHD (ce que ne mentionne pas Apple). Il faudra cependant avoir la machine entre les mains pour vérifier ce qu'il en est exactement, d'autant que le convertisseur USBC -> DisplayPort n'est pas encore disponible ni même annoncé par Apple !

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

30 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat Mac

Voir le guide d'achat Mac

Dossiers Mac

Plus de dossiers Mac

Dernières vidéos

Voir toutes les videos