CarPlay : on l'a enfin testé (pour de vrai !) avec un modèle Pioneer AVIC-F60DAB (vidéo)

Par Didier, le

La première fois que nous avons découvert CarPlay, c'était à Genève, en mars dernier. Apple avait profité du Salon de l'Auto pour présenter son système embarqué en avant-première chez quelques marques partenaires.

La vérité est ailleurs



A l'époque, même les grands médias n'avaient pas eu le droit de poser leurs gros doigts sur les écrans tactiles et il fallait l'autorisation explicite d'Apple pour bénéficier d'une démo privée. Et depuis, silence radio, un mutisme si assourdissant qu'on se demandait si Apple n'avait pas dans ses cartons une seconde version du système ou si CarPlay 1.0 était encore trop instable pour être officiellement commercialisé.

CarPlay : on l'a enfin testé (pour de vrai !)  avec un modèle Pioneer AVIC-F60DAB (vidéo)


Puis, il y a quelques mois, nous avons été invités par quelques marques pour essayer CarPlay dans une vraie voiture avant qu'on nous explique gentiment que les démos à la presse ont été annulées à la dernière minute. C'est donc au Mondial de Paris que CarPlay a refait son apparition chez Pioneer, qui en a profité pour déployer les mises à jour tant attendues sur ses autoradios. Ouf ! CarPlay n'est donc plus seulement de la science fiction et l'on va enfin savoir ce qu'il a vraiment dans le ventre !

Grâce à Jean-Thomas (et Tomas) que l'on remercie infiniment, nous avons pu essayer CarPlay pour de vrai ce week-end. On nous a mis à disposition une Chevrolet Captiva dans laquelle a été installé un modèle Pioneer AVIC-F60DAB, une version assez haut-de-gamme (un peu plus de 1000€ avec l'installation).

(Invalid youtube)

CarPlay : on l'a enfin testé (pour de vrai !)  avec un modèle Pioneer AVIC-F60DAB (vidéo)


Intégration, qualité du boitier et de l'écran



Comme vous le verrez dans la vidéo, le boitier est particulièrement bien intégré à la planche de bord, il n'y a rien qui dépasse et le design du produit est globalement très soigné. C'est un préparateur agréé qui a réalisé l'installation et qui s'est chargé de l'ensemble de la connectique, même si tout cela coûte au final assez cher (plusieurs centaines d'euros de main d'oeuvre, sauf à le monter soi-même).

Souvent, c'est toute la partie multimédia qui est remplacée intégralement. Ici, l'écran d'origine a été démonté et le système de Pioneer vient s'y substituer. On retrouve donc logiquement les commandes au volant et l'on n'a rien perdu par rapport à l'autoradio Chevrolet.

CarPlay : on l'a enfin testé (pour de vrai !)  avec un modèle Pioneer AVIC-F60DAB (vidéo)


Pioneer a eu la bonne idée de venir faire pivoter l'écran vers le haut, ce qui permet d'avoir un meilleur angle de vision, surtout s'il est positionné un peu bas (comme dans notre véhicule d'essai). Il s'agit donc d'un écran capacitif, comme sur l'iPhone, qui est très réactif et qui ne nécessite pas de longues pressions -comme chez Ferrari- pour activer les différentes icônes. Seul petit regret, la dalle est extrêmement brillante, ce qui engendre rapidement des reflets. Pour la petite histoire, on a été obligé de filmer dans un lieu en faible luminosité, sans quoi nos caméras n'auraient pas retenu grand chose à l'image.

CarPlay, la bonne surprise



Que les plus inquiets se rassurent, CarPlay est un produit très abouti et d'excellente facture. On aurait quand même pu craindre le contraire, puisqu'Apple a fait quelque chose qu'elle déteste tout particulièrement : s'appuyer sur des périphériques tiers pour fonctionner. Ceci explique sans doute pourquoi la firme a mis si longtemps à valider la commercialisation chez ses partenaires, qui ont vraiment du trouver le temps long.

CarPlay : on l'a enfin testé (pour de vrai !)  avec un modèle Pioneer AVIC-F60DAB (vidéo)


Si l'on ne retrouve pas la même réactivité que sur un iPhone, l'interface réagit finalement assez bien et s'il reste quand même un petit lag, il s'avère très supportable. Rien à voir, par exemple, avec les écrans présents sur les dernières 208/308 qui mettent parfois une bonne seconde à réagir à la pression de l'index.

Côté applicatif, pas de grosses surprises pour les habitués d'iOS. Les apps sont -grosso-modo- des versions légèrement modifiées de celles qui équipent l'iPhone. Les icônes ont été fortement élargies pour être plus facilement tapotables mais l'environnement n'est jamais dépaysants. Parfois, comme dans Messages, on se sent un peu brimé : impossible de taper quelques mots au clavier ou de lire les conversations à l'écran. Seul Siri est habilité à lire vos messages non lus et cette omniprésence de l'assistant s'avère parfois assez pénible.

Plans et Musique sont clairement les deux programmes les plus aboutis. On y retrouve la quasi-totalité des fonctionnalités de l'iPhone et ces deux apps sont (presque) intégralement utilisables sans SIRI. On peut naviguer dans les albums, les listes de lecture et les morceaux comme sur un iPhone. Du côté de Plans, on vous conseillera quand même de préparer votre trajet un peu en avance, car il est toujours pénible de dicter une adresse à la voix.

CarPlay : on l'a enfin testé (pour de vrai !)  avec un modèle Pioneer AVIC-F60DAB (vidéo)


Du côté des appels, l'interface bien adaptée à la conduite et l'on ne cherchera jamais les boutons. En revanche, pour accéder à un contact, Siri est parfois capricieux (vous le verrez dans la vidéo), et ceux qui utilisent déjà l'assistant en bluetooth savent à quoi s'attendre.

Un regret, CarPlay fonctionne vraiment parfaitement... tant que vous êtes connectés à une antenne 3G/4G. Certaines fonctions (comme la recherche de contact ou d'un trajet) sont tout simplement indisponibles sans une connexion au réseau de données. A l'étranger, sans un bon forfait roaming, il faudra donc oublier la plupart des usages, sauf peut-être la musique -mais sans streaming, évidemment.

Dernière précision, l'utilisation de CarPlay vous oblige à circonscrire l'iPhone dans la boite à gant et à ne plus y toucher. En effet, chaque application lancée sur le système sera également lancée en même temps sur l'iPhone. Du coup, si vous quittez PodCasts par exemple, depuis l'iPhone, l'application se fermera aussi sur CarPlay !

Le mot de la fin



Il ne s'agit que de la première itération de CarPlay et pourtant, le système est déjà très complet. Il est amusant de voir qu'on en fait rapidement plus avec lui, qu'avec le moindre autoradio multifonction dont l'interface brime souvent l'usage. Pourtant, après 10 minutes d'utilisation, l'habitué de l'iPhone que je suis cherchait déjà comment rajouter d'autres applications.

Sans vouloir polémiquer, Plans n'est vraiment pas au niveau. L'interface est incomplète, les fonctionnalités trop limitées, et l'obligation d'être connecté perd tout intérêt dès qu'on sort de son pays d'origine. Et ne parlons pas des points d'intérêt, principale lacune du programme d'Apple. On aimerait vraiment voir arriver assez rapidement un TomTom ou un Navigon, ce qui nous éviterait de devoir utiliser le GPS intégré du véhicule ou de coller sur iPhone sur le pare-brise.

CarPlay : on l'a enfin testé (pour de vrai !)  avec un modèle Pioneer AVIC-F60DAB (vidéo)


Pour le reste, ne rêvons pas, CarPlay n'est pas fait pour consulter des news d'actu, des vidéos YouTube ou tout autre usage sédentaire. Apple n'a d'ailleurs pas l'intention d'accepter tout type d'applications et seuls les programmes musicaux auront pour le moment l'aval de Cupertino. Pour autant, il ne faudra pas oublier que la personne qui règle le GPS est souvent le passager et qu'il serait peut-être judicieux de ne pas penser CarPlay uniquement pour un usage conduite. Malgré tout, si le nombre d'apps se multiplie, il va devenir difficile de naviguer à l'écran sans perdre la route des yeux.

Au final, notre impression est donc plutôt bonne et l'on est ravi qu'Apple ait donné du leste pour que tous les constructeurs puissent proposer CarPlay sur leurs propres dispositifs. Nul doute que d'ici 3 ou 4 ans, l'ensemble de l'offre automobile prendra en charge le système. Il aura donc fallu presque 20 ans pour que les grandes marques automobiles comprennent enfin qu'il n'y avait que quelques sociétés au mondes capable de concevoir un vrai logiciel embarqué. D'ailleurs, les plus réfractaires -comme Renault- devront rapidement céder aux sirènes de Cupertino, s'ils ne veulent pas que leurs clients se tournent vers d'autres marques compatibles CarPlay...

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

24 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Mobilité

Plus de dossiers Mobilité

Dernières vidéos

Voir toutes les videos