Actualité



Microsoft se plaint du blocage de l'API YouTube pour Windows Phone

Par arnaud, le

C'est par un billet à forte coloration juridique, avec une composante de menace, que Microsoft réitère ses plaintes concernant les problèmes de compétitionposés, selon Redmond, dans le domaine de la recherche du fait du poids de Google. Et sur le sujet, Microsoft est d'une belle constance : depuis deux ans, l'éditeur de Windows scrute avec intérêt les enquêtes antitrust conduites en Europe et aux USA autour du domaine de la recherche et du poids acquis par Google sur ce secteur.

Dave Heiner, l'un des dirigeants du service juridique de Microsoft, se fait assez précis sur ses griefs : Vous pourriez penser que du fait d'être sous les projecteurs des régulateurs sur les deux continents, Google ferait de son mieux pour assurer être de confiance et ne pas abuser encore plus de sa position sur le marché. Cependant, comme nous entrons dans l'année 2013, il n'en est rien. Voici juste un exemple : nous continuons de souffrir d'un problème que nous espérions résolu à cette date : Google continue d'empêcher Microsoft de proposer à ses clients une version complète de YouTube pour Windows Phone, explique le juriste.

Microsoft se plaint du blocage de l'API YouTube pour Windows Phone


Microsoft, qui pourtant propose une application YouTube complète pour Xbox, et un "wrapper" YouTube sus Windows Phone, estime, sans l'expliciter complètement, que l'attitude de Google vient de la compétition avec Bing, le moteur de recherche de Redmond : Google a permis à ses propres smartphones Android d'accéder de manière complète à YouTube, de manière à ce qu'ils puissent effectuer des recherches, désigner des vidéos préférées, voir les notes et plus. Et Google a fait de même avec les iPhone proposés par Apple, qui ne propose pas de service de recherche en compétition avec celui de Google.

Évidemment, chez Google, on botte en touche, renvoyant les utilisateurs de Windows Phone sur la version web HTML5 de YouTube. En vérité, nous aidons Microsoft depuis plusieurs années à créer une super expérience YouTube sur Windows Phone, a indiqué Google à ATD.

Un manuel gratuit sur les usages de l'iPad pour les enseignants de primaire

Par arnaud, le

Ami(e) instituteur(rice), papa, maman, si tu es à la recherche des usages possibles d'un iPad en classe, intéresse-toi à l'ouvrage de François Lamoureux, iPad et autres astuces qui détaille ceux-ci de manière fort documentée et plaisante, en plus de gratuite. Elle est pas belle la vie ?

Un manuel gratuit sur les usages de l'iPad pour les enseignants de primaire


En 6 chapitres, agrémentés d'exemples et en s'appuyant sur des applications ludo-éducatives existantes (et dont nous vous parlons régulièrement, comme les titres de l'Escapadou, ou les Trois Elles), le sieur Lamoureux détaille les potentialités éducatives de la tablette pommée. Calcul, lecture, utilisation de la monnaie, géométrie ou encore géographie sont détaillés. Un chapitre s'intéresse au Cloud, un autre à Twitter, le tout dans une langue claire et concise et à travers 57 pages. Recommandé !

Un manuel gratuit sur les usages de l'iPad pour les enseignants de primaire


iPad et autres astuces numériques pour enseigner à l'école primaire

Ubuntu for Phone, un environnement unifié PC/smartphone pour 2014

Par arnaud, le

Canonical a levé un coin du voile sur son gros projet pour 2013 : faire naitre une nouvelle plateforme mobile basée sur la déclinaison Linux la plus populaire aujourd'hui, Ubuntu. Le projet, présenté en vidéo par Mark Shuttleworth en personne, devrait déboucher sur une sortie des premiers smartphones équipés début 2014.

Ubuntu for Phone, un environnement unifié PC/smartphone pour 2014


Pour parvenir à faire émerger une nouvelle alternative au duopole en place actuellement, Ubuntu entend capitaliser sur son expérience sur PC, mais fait également son marché dans les différentes idées et concepts en place aujourd'hui. Par exemple, l'OS mobile fonctionne en utilisant le glissement sur les 4 bords de l'appareil pour produire des résultats spécifiques, à la façon de Blackberry sur Playbook. Chaque bord est actif : à gauche, un glissement de doigt fait apparaitre les applications préférées, en bas, les réglages de l'application au premier plan, en haut un accès rapide aux réglages du téléphone (pratique) et à droite le bureau ou les "cartes" d'applications actives.

Ubuntu for Phone permet de faire tourner des applications HTML5, mais dispose également d'un environnement de programmation natif, gérant Open GL. Le système s'intégrera parfaitement avec un environnement de bureau et pourra se synchroniser via Ubuntu One, le cloud à la sauce Canonical.

Un système de recherche unifié, web et local, est de la partie, façon iOS. Mais celui-ci pousse plus loin le concept, permettant, par exemple, de chercher des fonctions proposées par des applications. Ainsi, en saisissant simplement "sepia" dans le champs de recherche, l'utilisateur pourra faire basculer son image dans ce mode, par le biais de tel o tel logiciel gérant cette possibilité.

S'il est encore très tôt pour prédire les chances de succès de cette tentative, dont les partenaires industriels ne sont pas connu, le projet est ambitieux et attrayant. Le délai d'un an avant sa mise sur le marché, cependant, pourrait s'avérer assez pénalisant.

(Invalid youtube)


Ubuntu for Phone


Vous les avez détestés, ils sont morts : les Netbooks

Par arnaud, le

Les Netbooks, ces ordinateurs portables à bas prix et à bas niveau de qualité et de performances, ne survivront pas à ce début d'année 2013. Asus, qui a fondé cette catégorie en 2008 en lançant son Eee PC, ainsi qu'Acer ont déjà annoncé cesser leur production cette année.

Terminés, donc, ces ordinateurs insatisfaisant, toujours trop lents, mal construits et d'une durée de vie souvent très courte du fait de composants vraiment bas de gamme.

Vous les avez détestés, ils sont morts : les Netbooks


Les assassins sont connus : les ultraportables, alias"ultrabooks", concept défini par Intel et fort bien synthétisé par Apple et ses MacBook Air, ordinateurs plus chers, mais nettement plus attrayants et fonctionnels, avec leur design de qualité et leur autonomie d'un bon niveau (minimum 6 heures), et surtout les tablettes, qui font mieux, plus vite, plus agréablement tout, ou presque, ce qu'autorisaient les Netbook.

Sondage : quel Mac vous fait rêver ?

Par Didier, le

Sondage : quel Mac vous fait rêver ?
Lors de notre dernier sondage, nous nous intéressions à la disparition du lecteur optique sur la quasi-totalité de la gamme (c'en est désormais fini avec les iMac, un signe qui ne trompe pas !). A n'en pas douter, les MacBook Pro et les Mac Pro seront sans doute les prochains sur la liste (Oui, je sais, on rêve tous d'un Mac Pro ultra-fin avec une IntelHD 4000).

Il semble malgré tout qu'Apple soit sur la bonne voie, puisque plus de 40% semblent pouvoir s'en passer. Il reste évidemment toute une frange pour qui le CD, le DVD et le blu-ray ne sont pas encore totalement morts.

Cette semaine, on continue à parler du Mac. Avec une année 2012 riche en nouveautés (MacBook Pro Retina, nouveaux iMac...), la communauté est resté assez critique vis à vis des choix d'Apple dans ces machines, mais aussi des tarifs, à tel point que beaucoup attendent encore un peu avant de renouveler leur bécane.

Alors, en ce début 2013, quel Mac vous fait encore rêver ?


375 000 Nexus 4 déjà vendus ?

Par Didier, le

Des petits malins ont essayé d'estimer le nombre de Nexus 4 produits (pas forcément vendus) à partir du numéro de série. Résultat ? 70 000 en Octobre, 90 000 en Novembre, et 210 000 en Décembre. Il faut dire que la demande semblait énorme, et le partenariat LG/Google a bien du mal à produire les appareils en quantité. Malgré tout, si ce chiffre est évidemment loin de celui des iPhone 5 et autres Galaxy S3, il reste plutôt bon, surtout en l'absence de 4G et d'une grosse mémoire de masse.

Un renouvellement anticipé des MacBook Air dès le printemps ?

Par Didier, le

Un renouvellement anticipé des MacBook Air dès le printemps ?
La semaine prochaine démarre le CES, un des plus grands salons high-tech de la planète, où tous les principaux constructeurs, fondeurs, et autres accessoiristes se retrouveront pendant une semaine, histoire de présenter leurs nouveautés. Si Apple n'est pas sur place, en revanche, nombreux sont ses partenaires à occuper le terrain.

Intel devrait notamment en profiter pour dévoiler une dernière évolution d'Ivy Bridge, la troisième version de son architecture Core, dont l'efficacité a enterré AMD sur le segment mobile depuis plusieurs années maintenant. Apple a intégré Ivy Bridge sur toute sa gamme cette année (les derniers en date étant les iMac et Mac mini), et la prochaine grosse évolution devrait voir le jour l'été prochain, avec Haswell.

Pour autant, il se pourrait qu'Apple renouvelle ses MacBook Air un peu plus tôt, toujours avec une déclinaison d'Ivy Bridge. Intel devrait en effet présenter des processeurs spécialement adaptés à ces machines, et passant pour la première fois sous la barre des 10Watts. (Actuellement, le TDP de ces machine tourne autour des 17Watts). La gain en autonomie serait si important qu'on voit mal la Pomme passer à côté d'une telle évolution et laisser les PC concurrents en profiter.

Dans les faits, si le CPU n'est pas la seule source de consommation (l'écran, le circuit graphique, les disques durs sont aussi de grands mangeurs de Watts), le passage de 17 à 10Watts (la fameuse série Y) pourrait aisément faire gagner quelques heures d'autonomie à ces machines. Ce ne serait d'ailleurs pas un luxe, notamment pour le MacBook Air 11" qui n'affiche que 5H sur la batterie, une durée encore insuffisante pour tenir un déplacement d'une journée pleine.

Vérifiez qu'un produit Apple d'occasion n'a pas été volé et encore sous garantie

Par Didier, le

Lorsqu'on achète un Mac ou un iBidule d'occasion, on pense souvent à l'état de fonctionnement ou au prix, mais rarement à la possibilité que l'appareil ait été volé. Le vendeur certifie aussi parfois que la garantie est toujours active, mais souvent sans vous en apporter la preuve.

Le plus simple reste malgré tout de demander la facture de la machine. Même si un tel papier peut toujours se révéler être un faux, cela reste une garantie supplémentaire.

Un autre moyen consiste à se rendre sur cette page, fournie par Apple : il suffit d'entrer son numéro de série, pour obtenir toutes les informations sur son appareil.

Vérifiez qu'un produit Apple d'occasion n'a pas été volé et encore sous garantie


Encore une fois, il ne s'agit pas d'une information 100% fiable (si le matériel est volé, encore faut-il qu'il ait été déclaré à Apple et aux autorités), mais c'est une garantie supplémentaire que la machine est bien réglo.

On en profite pour vous rappeler qu'il est fortement déconseillé de conclure une vente à distance, sans voir la machine en état de marche. Par ailleurs, préférez toujours un lieu public fréquenté (café, bar etc.) pour rencontrer l'acheteur ou le vendeur. Méfiez-vous aussi d'un prix trop bas. Enfin, n'acceptez jamais une vente depuis l'étranger. Cela peut paraitre trivial, mais nous recevons régulièrement des témoignages de personnes ayant été dupées ou menacées lors d'une vente d'occasion, faisant l'impasse sur les règles élémentaires de sécurité afin de ne pas rater une trop bonne affaire.

Le demi-million pour ON/OFF

Par arnaud, le

Nuage Touch n'en revient pas : son dernier jeu, ON/OFF, un très bon remue méninges dont nous vous parlions il y a quelques jours, a franchi la barre du demi-million de téléchargements en seulement 20 jours de présence sur l'App Store. Il est 1er de l'App Store dans de nombreux pays dont la France, la Suisse, la Belgique, l'Espagne... , se félicite Jeremie Francone, fondateur du studio. Un succès bien mérité pour un super jeu dont nous allons vous reparler très prochainement.

Samsung promet une cure pour la mort subite des Galaxy S3

Par arnaud, le

Les Galaxy S3 qui décèdent au bout de 200 jours d'utilisation, ça sera bientôt terminé, assure Samsung, qui a finalement daigné réagir au problème chez Tweakers. Une porte-parole de l'entreprise coréenne a précisé que ce problème était limité aux seuls modèles 16 Go, lié à un bogue firmware qui pourrait être facilement résolu par une mise à jour de celui-ci.

Pour l'heure, si ce problème survient, il faut faire échanger le smartphone par Samsung. Aucun calendrier n'a été précisé pour la mise à jour firmware devant sauver les S3 en danger.

Samsung promet une cure pour la mort subite des Galaxy S3


Source (via)

Concours Mac4Ever et ZMS : et le gagnant est...

Par arnaud, le

Pour nouvel an, nous avons organisé, avec - un logiciel iOS (et Android) édité par inZair permettant d'envoyer des messages géo-localisés et/ou horodatés - un concours un peu festif : vous étiez invités à publier une image, un son, une vidéo ou un simple message public relatif au nouvel an.

Concours Mac4Ever et ZMS : et le gagnant est...


Nous avons reçu de très nombreuses contributions, et sélectionné un lauréat, pour le côté travaillé de la photo du message. Bravo, donc, à Christophe Gaëtan qui recevra très prochainement un iPad mini noir. Et merci à tous pour votre participation à un concours qui, on l'espère, vous aura amusé ! Voici une petite galerie reprenant quelques unes de vos images.




Non, l'App Store d'Amazon n'induit pas les clients en erreur

Par arnaud, le

Apple a perdu une manche dans son petit face à face avec Amazon, autour de la question des droits attachés au nom App Store. Amazon est parvenu à faire rejeter un des moyens soulevés par Apple qui estimait qu'Amazon induisait potentiellement en erreur les clients en utilisant les mêmes termes qu'apple pour désigner sa boutique applicative. Le juge Phyllis Hamilton à, depuis Oakland, estimé qu'Apple ne rapportait pas la preuve de l'existence de clients trompés, et qu'Amazon n'avait pas fait de marketing mensonger sur ce terme.

"J'ai été développeur iOS chez Google" - Récit d'un "infiltré"

Par Didier, le

"J'ai été développeur iOS chez Google" - Récit d'un "infiltré"
Chris Hulbert adore iOS au point qu'il en a fait son métier, et l'homme a passé 3 mois chez Google en tant que freelance, affecté à l'équipe en charge de l'app Google Maps Coordinate à Sydney. Dans un petit billet, il raconte son passage éclair chez l'ennemi.

On l'oublie assez vite, mais avant qu'Android ne devienne populaire, le campus de Google était bardé d'iPhone et il était plutôt valorisant de travailler sur le SDK d'Apple (plutôt que d'écrire des scripts Python pour Google Maps ^^). A l'époque, les deux sociétés avaient noué un partenariat fort et personne n'imaginait que Jobs et Schmidt (qui avaient l'habitude de déjeuner ensemble), se livreraient une guerre thermo-nucléraire quelques années plus tard.

Aujourd'hui, les choses ont bien changé : sur le campus, les iPhone se raréfient et laissent place à des smartphones Android. Tout le monde ici adore son téléphone Android, cependant, je suspecte que ça soit dû au fait qu'on leur offre le dernier Nexus chaque année :) affirme Chris. Mais il semble malgré tout qu'il règne désormais un sentiment anti-iOS dans les locaux de la firme. Vous êtes constamment taquinés par la "syntaxe étrange" de l'ObjectiveC ou d'autres blagues sur les bizarreries d'Apple (comme Maps), c'est sans fin.... Pourtant, les développeurs iOS sont finalement assez nombreux sur le campus et se retrouvent alors à se soutenir mutuellement, telle une hors de rebelles à peine tolérés : voilà qui nous rappelle un peu la MacBU, cette division Mac qui existe depuis le début chez Microsoft.

"J'ai été développeur iOS chez Google" - Récit d'un "infiltré"


Dans un passage plus technique, Hulbert donne quelques pistes sur le fonctionnement interne, et notamment de la gestion du code source. Assez contraignante, la hierarchie impose un contrôle strict de la syntaxe, à chaque soumission d'un élément d'une branche. Google a construit des programmes (apparemment assez performants) pour gérer l'intégration et les conflits de code entre les différentes équipes. Hulbert s'est dit malgré tout un peu frustré, obligé de travailler sur plusieurs bouts de code en parallèle pour être vraiment efficace et ne pas trop attendre entre chaque validation.

Lorsqu'on développe sous iOS, le design fait partie des prérogatives. Si le processus de création semble assez performant chez Google, Hulbert a trouvé que l'importance donnée aux interfaces n'était pas suffisante. Pour lui, cela explique en partie le ressenti des apps Android, pas toujours à la hauteur de leurs homologues iOS, malgré des graphistes de qualité. En somme, l'exigence est avant-tout donnée côté code, moins sur l'utilisabilité.

Enfin, Hulbert précise quelques petits détails, qui feront sourire les développeurs qui nous lisent : les fichiers xib (les interfaces d'XCode) sont interdits (car impossibles à merger), Google a développé des outils pour parser les fichiers de projets en profondeur (vu qu'on ne peut pas les merger) ou encore l'imposition des variables à lister par ordre alphabétique (pour faciliter la détection de problèmes de mémoire).

Bref, voilà donc une plutôt bonne expérience, malgré le sentiment latent de travailler chez l'ennemi...


Free bloque la publicité des sites web par défaut !

Par Didier, le

La nouvelle est tombée à l'instant et sonne déjà le glas chez tous les éditeurs et les portails dont le principal revenu provient de la publicité : Free vient de proposer une mise à jour de sa Freebox qui bloque (par défaut) la publicité !

Free bloque la publicité des sites web par défaut !


Si le réglage (encore en beta) peut-être modifié, le simple fait de l'activer par défaut est une décision redoutable. Avec des millions d'abonnés au service -dont une bonne partie qui ne toucheront pas à cette option- beaucoup se demandent déjà s'il ne s'agit pas d'une erreur, tant les enjeux sont importants sur l'économie numérique en France.

Pour le moment, il semble que seules les publicités de Google soient bloquées (ainsi que quelques régies), ce qui représente malgré tout, une bonne partie des bannières de bon nombre de blogs, qui se verront privés d'une bonne partie des revenus liés à AdWords. Les grosses régies ne sont (pour le moment ?) pas concernées, d'après nos tests.

Free ne donne aucune explication pour l'instant et ne propose pas de liste blanche paramétrable.

Encore un coup d'un stagiaire ! peut-on lire sur Twitter. Il faut dire que de nombreux sites (Mac4Ever le premier) proposant des contenus librement accessibles, sont financés presque exclusivement par la publicité. Si tous les FAI se mettaient à opérer de la sorte, nous serions beaucoup à devoir fermer boutique assez vite...

Source

Cadeau Mac4Ever & Nuage touch : tous les niveaux de On/off gratuits pour vous !

Par arnaud, le

Vous avez commencé à jouer avec ON/OFF ? Alors bonne nouvelle, pour fêter son demi-million de téléchargements et pour remercier nos lecteurs, Nuage Touch vous offre le pack complet des niveaux de ce super casse-tête.

Pour bénéficier de ce joli cadeau, depuis l'écran des Monde, glissez jusqu'à la page Pack Expert et choisissez l'option "Utiliser un code". Saisissez alors "Mac4Ever" (insensible à la casse, sans les guillemets) et vous aurez accès à tous les packs, l'Intermédiaire ET le pack Expert, soit tous les niveaux du jeu. Veillez à bien débloquer les deux packs additionnels (il faut rentrer 2 fois le code). Le cadeau est valable jusqu'à samedi prochain, ne trainez pas !

Cadeau Mac4Ever & Nuage touch : tous les niveaux de On/off gratuits pour vous !



Free confirmerait le blocage de la publicité

Par Didier, le

ZDNet a obtenu une première déclaration de Free, qui semble confirmer ce que beaucoup craignaient : la décision de bloquer la publicité par défaut sur les freebox est pleinement assumée. Le fournisseur d'accès estime que le danger pour l'économie numérique (le principal reproche) est surestimé. Autre fait notable, Google ne serait pas le seul touché, ce qui exclut (en partie) l'hypothèse d'une bataille Google/Free. D'autres régies indépendantes (NetAvenir, AdTech...) sont également touchées et il est probable que la liste s'allonge au fil des jours. Quant au fait d'activer la fonction par défaut, Free précise qu'il est possible de changer l'option dans l'interface, une pratique sur laquelle Mr-Tout-Le-Monde ne s'attardera évidemment pas. Reste enfin le problème de la légalité d'une telle mesure, sujet rarement évoqué dans les médias ce soir : Free a-t-il le droit de bloquer des contenus qu'il juge inopportun pour ses abonnés ? Cette pratique ne va-t-elle pas à l'encontre du principe de neutralité des opérateurs ?

jOBS sortira en mars prochain aux USA

Par Didier, le

MovieWeb annonce la date de sortie du film dédié à Steve Jobs : ce sera pour mars prochain !

jOBS sortira en mars prochain aux USA


Déjà tourné, le long métrage sera présenté en avant-première au Sundance Film Festival ces prochains jours. Comme nous l'avons déjà évoqué, Ashton Kutcher interprétera le rôle principal, et l'histoire se déroulera de la fin des années 70 jusqu'aux années 2000, retraçant les moments les plus marquants de la vie de notre défunt iPapy. Notez qu'il s'agit d'une production relativement légère (pas de gros studio), mais la réalisation n'a pas pour autant été confiée à des débutants (Russell Carpenter, Joshua Michael Stern...)

A priori, le film devrait sortir en France (aucune date n'est précisée), la production étant encore à la recherche de partenaire pour la distribution hors-USA.

Source

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos