Actualité

WWDC : les dates annoncées d'ici 2 semaines ?

Par Didier, le

Historiquement, Apple n'a jamais vraiment réussi à remplir le Moscone Center de San Francisco, hormis durant les quelques années fastes de la période pré-iPhone.

WWDC : les dates annoncées d'ici 2 semaines ?


En revanche, depuis l'apparition d'iOS, les développeurs ont pris d'assaut la conférence, limitée à 5000 places environ. L'an dernier, tous les tickets (à 1500$ pièce, tout de même) se sont écoulés en seulement 2H. Nos confrères US sont d'ailleurs les plus pénalisés, puisque la Pomme lance généralement ses inscriptions au petit matin là bas, et en 2012, il fallait être très réactif pour acquérir le précieux sésame.

Historiquement, Apple a annoncé la vente des tickets comme suit :

le 25 avril 2012 à 14H30
Le 28 mars 2011 à 15H
Le 28 avril 2010 à 14H30
Le 26 mars 2009 à 21H

WWDC : les dates annoncées d'ici 2 semaines ?


En toute logique, la Pomme devrait donc dévoiler les dates de la WWDC 2013 d'ici une quinzaine de jours, et en début d'après-midi.

AppGratis/AppGratuites supprimé de l'AppStore

Par Didier, le

AppGratis/AppGratuites supprimé de l'AppStore
Ce n'est qu'une demi-surprise, Apple avait déjà annoncé la couleur fin 2012 : les nouvelles règles de l'AppStore ne permettent plus de faire la promo d'applications au sein même d'une application.

Le célèbre appgratis vient apparemment d'en faire les frais. C'est évidemment une nouvelle assez dramatique pour cette petite startup française, à la croissance fulgurante et dont le modèle économique a fait rêver plus d'un acteur installé sur le marché. La société s'était d'ailleurs récemment internationalisée, et avait réussi à lever pas loin de 10 millions d'Euros en début d'année.

A terme, il parait évident que la Pomme réserve le même sort à tous les clones, très nombreux sur l'AppStore. Il est souvent reproché à ces applications de fausser -en partie- le Top 100 de la boutique, grâce à une forte communauté d'utilisateurs, mais aussi à un contenu en quasi totalité sponsorisé.

Dans un autre registre, l'américain AppShopper avait également fait les frais des lutins-censeurs l'an dernier. Apple considérait que le programme pouvait porter à confusion face à l'AppStore, alors que l'app proposait de nombreux services plutôt sympas (comme la traque des baisses de prix etc.)

Nous espérons en tout cas que l'équipe d'AppGratis a un PlanB pour se sortir de ce mauvais pas (notamment en se recyclant sur les autres plateformes, comme Android), l'essentiel de leur business-model reposant malgré tout sur cette application très populaire.

Pour la petite histoire, notre application , qui regroupe les apps dont on parle dans l'actualité (sans aucun sponsoring hormis l'affiliation, sachez-le) n'a pas encore subi le même sort, mais l'on ne se fait pas trop d'illusions...


Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos