Actualité


L'icône de "Plans" mène enfin quelque part !

Par Didier, le

Vous êtes plusieurs à nous avoir signalé un petit changement sur l'icône de Plans. Lorsque la dernière version (très critiquée) est sortie, son icône a été la risée d'iOS 6 et pour cause ! Le chemin emprunté faisait sauter d'un pont autoroutier !

L'icône de "Plans" mène enfin quelque part !


Jonathan Ive a corrigé le tir avec iOS 7, qui tire (sans jeux de mot) d'ailleurs un trait sur la 1, Infinite Loop :

L'icône de "Plans" mène enfin quelque part !

Mac Pro : on aime, on n'aime pas, on verra

Par Didier, le

L'annonce du nouveau Mac Pro en a surpris plus d'un. La machine ne sera pas disponible avant la fin de l'année, et la Pomme a sans doute estimé qu'il fallait rassurer le segment professionnel en lui donnant un aperçu de la machine. Les mauvaises langues diront qu'il s'agit aussi d'avoir un retour du public, et peut-être, de valider certains choix déjà très critiqués.

Mac Pro : on aime, on n'aime pas, on verra


Le design est assez dingue (certains le qualifient déjà de Cube Rond) et les choix techniques, comme souvent chez Apple, ne font pas dans la demi-mesure. Je vous propose donc une petite séquence points forts / points faibles, que vous êtes évidemment libres de discuter dans les réactions.

On aime



Le nouveau design

A mi-chemin entre une capsule spaciale et un engin de Science Fiction, l'objet -tout en aluminium- a le mérite de ne pas laisser indifférent. S'il rappelle le Cube par ses formes réduites et sa ventilation centrale, l'architecture qui l'entoure est disposée autour d'un cylindre unique, façon moteur de fusée, sans doute une première dans l'histoire informatique. Mais sera-t-il aussi silencieux que le Cube ? Réponse dans quelques mois !

Mac Pro : on aime, on n'aime pas, on verra


Le double GPU par défaut

Proposer deux cartes graphiques d'office, avec un système de calcul partagé, est assurément une excellente idée. Sur Mac, les pilotes 3D étant historiquement à la peine, cela pourrait permettre de combler le déficit de puissance face aux machines Windows. Beaucoup d'inconnues subsistent cependant, à commencer par le prix ainsi que le choix des composants. Une carte graphique de moyenne gamme coûte aujourd'hui entre 200 et 400 Euros. Multipliez cela par deux, et l'addition risque d'être déjà bien salée, rien que pour le circuit graphique.

Les SSD en PCIe

Apple en a fini avec les disques à plateaux. Si vous en voulez, il faudra passer par les baies Thunderbolt ou USB externes. Le SSD en PCIe est sans doute le meilleur choix possible pour un ordinateur de travail, permettant d'atteindre 1250Mo/s, contre environ 600Mo/s pour un SSD en SATA 6Gbps. Dommage que seuls deux ports soient disponibles, surtout à l'heure des SSD de petite capacité.

Les Xeon dernière génération

Apple va utiliser les Xeon E5, en partie responsables de la disponibilité tardive des machines. Ces CPU (jusqu'à 12 coeurs) permettent des débits jusqu'à 40Go/s en PCIe. Sans rentre dans les détails, il s'agit de la Rolls des puces pour super-ordinateurs et serveurs informatiques.

Les 6 ports Thunderbolt 2 et les extensions USB3 + Ethernet

Le Thunderbolt 2 permet des débits de 20GBps, soit 2,5Go/s théorique (plutôt 1,5 en pratique), tout ça sur 6 ports. Vous pourrez ainsi brancher 3 écrans 4K et 36 appareils différents en chainage ! Ça ne vous suffit pas ? Il reste encore 4 ports USB3 ainsi que deux prises Ethernet Gigabit !

Mac Pro : on aime, on n'aime pas, on verra


WiFi ac

L'air de rien, le WiFi ac est sans doute l'évolution la plus notable de la norme de ces dernières années. On la surnomme d'ailleurs Gigabit WiFi grâce à ses deux canaux à 500Mbps. Vivement que tout ceci arrive sur l'ensemble de la gamme !

On n'aime pas



Le retour de l'effet Cube

Lorqu'Apple a présenté le Cube, au début des années 2000, la presse -tout comme les clients- a crié au génie. Mais l'ordinateur ne s'est pas bien vendu et a été abandonné, la faute à son positionnement : un manque d'évolutivité relatif et un prix bien trop élevé. S'il peut paraitre un peu injuste de comparer ce nouveau Mac Pro au Cube, on ne peut s'empêcher de s'interroger sur cette manie de vouloir toujours réduire les dimensions, et de s'imposer de fait, des choix techniques et tarifaires inconsidérés. A la différence du Cube, Apple n'a cette fois, pas le droit à l'erreur, car elle ne proposera plus de Tour classique.

Les cartes graphiques propriétaires (?)

Sauf tour de magie, les deux GPU branchés sur ce drôle de cylindre semblent tout sauf standardisées. En clair, il faudra oublier toute possibilité d'achat de carte PC classiques, contrairement à ce qu'on avait pu espérer depuis quelques mois (les pilotes inclus dans Mac OS X le permettent désormais nativement sur les Mac Pro d'ancienne gamme). Non seulement il faudra passer par Apple à chaque nouvelle génération de GPU, mais surtout, le choix sera sans doute limité et les tarifs peu avantageux, faute de concurrence.

Mac Pro : on aime, on n'aime pas, on verra


L'abandon du PCIe et le tout-Thunderblot

Nous n'allons pas réécrire cet article publié la semaine dernière, mais le Tout-Thunderblot est un sacré pari pour Apple. A première vue, il ne sera plus possible de brancher la moindre carte PCIe dans ce Mac Pro. Oubliez donc les cartes RAID, cartes audios, ou cartes d'acquisition vidéo, sauf à passer par un boitier externe. N'oublions pas que le PCIe plafonne à 256Gbps, contre seulement 20Gbps pour le Thunderbolt 2, on est donc loin de parler d'équivalence, mais bien de compromis.

Le Xeon à tout prix

Pourquoi Apple s'entête-t-elle à ne proposer que des Xeon sur sa gamme professionnelle ? Ces processeurs sont chers et nécessitent une architecture elle-aussi coûteuse, comme la nécessité d'équiper la machine en RAM ECC. Par ailleurs, Intel propose des Core i5/i7 dont la puissance serait largement suffisante à de nombreux professionnels. On imagine toutefois qu'Apple souhaite rationaliser sa gamme et éviter de se disperser sur deux architectures sur ce segment de machines.

Mac Pro : on aime, on n'aime pas, on verra


On demande à voir



Le Prix

SSD en PCIe, Double GPU, Xeon dernière génération... A moins de proposer une machine sous-équipée autour de 2000€ (avec 128Go de SSD et deux cartes 3D bas de gamme), on voit mal comment Apple pourrait vendre une telle configuration sous la barre des 3500 à 4000€. Et quel tarif espérer pour une configuration haut-de-gamme, avec 2 ou 3 To de disque en interne ? Ouch !

L'avenir du Thunderbolt

Sur le papier, le Thunderbolt permet effectivement de combler une bonne partie des besoins en évolutivité. Mais en pratique, Intel a bien du mal à convaincre les fabricants. Les périphériques Thunderblot se comptent par quelques dizaines, et les assembleurs de PC peinent à choisir des carte-mères compatibles. Il est d'ailleurs étonnant qu'Apple propose plus de ports Thunderbolt que de ports USB3 !

La part de marché des hackintosh

Depuis le passage sur Intel, il est devenu de plus en plus facile de monter un Mac puissant, sur une base de PC du commerce. Pour un tarif imbattable, on obtient ainsi une bécane rapide et évolutive, mais au prix d'un peu de maintenance. Il sera intéressant de voir si ce nouveau Mac Pro détournera les regards du hackintosh, ou bien, s'il contribuera à développer un segment de marché encore aujourd'hui confidentiel.

L'évolutivité réelle

Ce Mac Pro a été conçu pour tenir 10 ans, selon les dires d'Apple. Voilà de quoi faire passer plus en douceur, la douloureuse pilule du tarif, qui s'annonce déjà très élevé. Mais dans 10 ans, Apple continuera-t-elle à proposer des cartes graphiques pour des machines de 2013 ? Elle ne le fait déjà plus pour ses Mac Pro qui ont seulement 3 ou 4 ans. Le Thunderbolt aura-t-il fait oublier le PCIe ? Difficile à dire. Et où en seront les normes comme le SATA, l'USB ou justement, le PCI Express ?



iOS 7 : l'écran bloqué

Par arnaud, le

Nous voilà partis pour une exploration rapide des principales nouvelles fonctionnalités de la première version développeurs d'iOS 7. Les changements sont considérables, globalement, et sautent aux yeux dès l'écran bloqué, que nous vous proposons de découvrir en images et en vidéo.

iOS 7 : l'écran bloqué


Celui-ci gère le parallaxe, mais l'effet semble moins saisissant qu'il n'avait l'air lors de la keynote. Vous déplacez votre iPhone et le fond bouge subtilement, tandis que le texte, au premier plan, reste statique.

Troublant, deux flèches indiquent des fonctionnalités au glissement du doigt, en haut et en bas, mais rien n'indique qu'il faut glisser son doigt vers la droite pour accéder au clavier de déverrouillage. Apple a du considérer que tout le monde savait comment débloquer un iPhone, ce qui n'est sans doute pas faux.

Le glissement du doigt du haut de l'écran vers le bas ouvre le centre de notifications qui affiche vos rendez-vous dans l'onglet "aujourd'hui", et toutes vos notifications dans l'onglet "tous". "Manqués" liste les appels manqués.

Le glissement du doigt du bas de l'écran vers le haut ouvre le centre de contrôle, qui regroupe de nombreuses fonctions en accès rapide. Mode avion, WiFi, Bluetooth, ne pas déranger et verrouillage d'orientation composent la première ligne d'icônes. Un curseur de luminosité est de la partie, au dessus des contrôleurs de musique. Viennent ensuite l'accès à AirDrop (que nous n'avons pas réussi à faire fonctionner) et à AirPlay.

iOS 7 : l'écran bloqué


La dernière ligne d'icône apporte l'accès à une fonction lampe torche - adieu applications spécifiques, Apple vient de tuer le marché - aux alarmes, à la calculette et à l'appareil photo. Ce dernier est aussi accessible directement depuis l'écran bloqué, sans avoir à ouvrir le centre de contrôle.


D'où viennent les boutons du signal GSM ? Ive a pris sa revanche sur Forstall !

Par Didier, le

Belle perle retrouvée là par CultOfMac ! Les fameux boutons blancs d'iOS 7, remplaçant désormais les barres représentant le niveau du signal de l'opérateur ne sont pas tout jeunes... Ils datent de 2005 !

D'où viennent les boutons du signal GSM ? Ive a pris sa revanche sur Forstall !


Ils ont été récupérés sur un vieux prototype d'interface réalisé par les équipe de Jony Ive lorsque ce dernier a dessiné les premières versions de l'iPhone. On retrouve d'ailleurs le côté flat sans ombres, dans le look des icônes.

D'où viennent les boutons du signal GSM ? Ive a pris sa revanche sur Forstall !


A l'époque, les équipes du designer-produit n'étaient pas au courant de ce que faisait Forstall de son côté avec iOS. Voilà pourquoi Ive a été obligé d'inventer une interface, à partir de bribes d'informations fournies par ses collègues. Amusant de voir que l'homme a repris ses idées de départ, presque 8 ans après...

iOS 7 : le multitâche, très proche de certains concepts et de WebOS

Par arnaud, le

La gestion du multitâche a été entièrement revue pour iOS 7. Au fond, déjà, en permettant l'accès au multitâche pour toutes les applications - on verra à l'usage l'impact en matière d'autonomie - et aussi sur son apparence. Un changement plus que bienvenu.

iOS 7 : le multitâche, très proche de certains concepts et de WebOS


L'accès se fait toujours de la même manière, par un double appui sur le bouton Home qui ouvre une fenêtre présentant à la fois l'icônes des applications et les fenêtres ouvertes de celles-ci. Le défilement, en glissant le doigt latéralement est à vitesse différencié - les icônes vont "moins vite" que les fenêtres, plus larges. L'appui sur l'icône ou la fenêtre fait passer l'application concernée au premier plan.

Un glissement du doigt, depuis les vignettes de fenêtres, permet de fermer l'application. Ça ne fonctionne pas avec les icônes. Si vous essayez de glisser la vignette vers le bas, vous obtenez le même effet qu'arrivé en bas de page : ça glisse, mais avec une forte friction qui indique que ceci n'est pas une fonction.

Dans l'ensemble, la fonctionnalité a bien gagné en clarté et s'avère très pratique et rapide d'accès. Elle est très proche de certains concepts dévoilés par des fans, ainsi que du système de cartes introduit par WebOS.


Free lance une version blanche de sa Freebox nommée Freebox Crystal

Par arnaud, le

Free lance une nouvelle version de sa Freebox, toute blanche, nommée Freebox Crystal. La Freebox Crystal offre un nouveau design élégant, un style épuré tout en transparence. Un soin particulier a également été apporté à la télécommande du boîtier TV qui présente une nouvelle ergonomie.



Autres nouveautés, une interface TV revue, un packaging plus clair (mais identique niveau composition). Pour le reste, prix et caractéristiques restent inchangés. Les nouveaux abonnés peuvent bénéficier de cette box dès aujourd’hui. Le prix du forfait Freebox reste inchangé : 29,99€/mois en zones dégroupées et 35,98€/mois en zones non dégroupées. Les abonnés équipés de la Freebox HD (v5) qui souhaitent bénéficier de la Freebox Crystal peuvent accéder à l’offre de renouvellement depuis leur interface abonné (free.fr > rubrique « Mon compte »).

Free lance une version blanche de sa Freebox nommée Freebox Crystal


Source

Retour sur les MacBook Air : une autonomie record et un GPU performant

Par Didier, le

Les nouveaux MacBook Air adoptent donc l'architecture Haswell, comme les rumeurs le prévoyaient.

Retour sur les MacBook Air : une autonomie record et un GPU performant


Comme nous le prédisions hier, l'autonomie de la machine bénéficie d'emblée d'une nette amélioration, puisqu'Apple affiche entre 9 et 12H, soit une journée complète sans recharger l'appareil ! Evidemment, ces performances dépendront de votre activité : si vous utilisez des logiciels gourmands en énergie (Photoshop, Final Cut Pro), il ne faudra pas espérer de miracle. Mais pour du web, des mail et de la bureautique, ce sera sans doute une petite révolution.

Apple a fait un choix assez judicieux en terme de CPU : des fréquences faibles, mais un Turbo Boost performant, ce qui permet de gagner en autonomie tout en offrant des performances honorables lorsque la situtation l'exige.

Retour sur les MacBook Air : une autonomie record et un GPU performant


Le choix des deux processeurs (en rouge ci-dessus) a également permis de passer au GPU de génération suivante (GT3), avec une HD 5000 bien plus performante que la précédente HD 4000. Apple aurait également pu s'orienter vers la 4400 pour économise un peu en énergie, mais elle a préféré opter pour le haut-de-gamme, ce qui permettra non seulement de jouer dans de bonnes conditions, d'être efficace sur les logiciels professionnels, mais aussi de bénéficier d'un affichage performant sur un éventuel écran externe. On a hâte de tester tout cela !

Pour le reste, Cupertino a été chiche en RAM et en SSD : 4Go de base et des disques de seulement 128 & 256Go. L'option maximale plafonne toujours à 512Go alors qu'on aurait aimé pouvoir bénéficier de la version 768, proposée sur les MacBook Pro.

Mais ne râlons pas trop vite, car le prix reste contenu. A moins de 1000€ pour la version 11" de base à seulement 1299€ pour le haut-de-gamme, la concurrence n'a qu'à bien se tenir. On vous conseillera tout de même de rajouter un peu de RAM et de bien choisir votre SSD à l'achat, Apple verrouillant largement les possibilité d'évolution.

Bref, voilà un joli coup de jeune à cette gamme ultra-portable, qui frise presque le zéro défaut. Nous testerons évidemment ces machines prochainement sur Mac4Ever.

MacBook Air

iOS 7 : Safari, sa navigation privée et son nouveau système d'onglets

Par arnaud, le

Safari, dans iOS 7, a pas mal changé. L'interface adopte la nouvelle ligne claire - le clavier est gris clair, avec des touches blanches et des lettres grises - tandis que le logiciel se dote d'une nouvelle ergonomie pour naviguer entre les pages ouvertes. Le mode de navigation privée est accessible depuis cet écran, ainsi que les pages web ouvertes sur Safari Mac. Pratique au niveau de l'accessibilité de ceux-ci.

iOS 7 : Safari, sa navigation privée et son nouveau système d'onglets


Ce système de navigation au sein des pages ouvertes est impressionnant graphiquement, et présente les pages de manière claire. Un glissement latéral du doigt permet de fermer les pages, tandis que verticalement, vous faites défiler les fenêtres ouvertes comme si celles-ci étaient attachées à un axe, façon calendrier de bureau. au maximum, 5 fenêtres sont visibles.

iOS 7 : Safari, sa navigation privée et son nouveau système d'onglets


Si on pousse le défilement vertical, on accès aux pages ouvertes sur nos autres appareils iCloud, Mac ou iBidules. De cet endroit, il est aussi possible d'activer la navigation privée. iOs vous demandera, alors, si vous désirez fermer, ou pas, toutes les fenêtres ouvertes. Et, évidemment, vous fera la même proposition quand vous sortez du mode navigation privée.

L'historique de la consultation de la page ouverte se fait toujours par glissement latéral du doigt. Le bouton d'exportation permet le partage AirDrop, par message, mail, Twitter ou Facebook ainsi que l'ajout de signets, à la liste de lecture sur l'écran d'accueil et l'accès à la copie et l'impression.

Pratique, l'icône signets permet d'accéder à un onglet liens partagés, qui regroupe tous les liens partagés par vos amis Facebook ou les personnes que vous suivez sur Twitter.


iOS 7 : Siri sait agir sur de nombreux composants de l'iPhone

Par arnaud, le

Avec iOS 7, Siri change de tête et sait, aux moins en anglais, aussi changer de voix. L'assistant personnel d'Apple est aussi plus capable et sait, notamment, interagir avec de nombreuses fonctions de l'iPhone. Il sait lancer les applications, changer des paramètres (passer en mode avion, ajuster la luminosité de l'écran, lancer un calcul de trajet, allumer la lampe...), en plus des fonctions déjà bien connues d'appel, d'ajout d'événements de calendrier etc.

iOS 7 : Siri sait agir sur de nombreux composants de l'iPhone


Le logiciel est aussi doté d'un historique des requêtes très facile à consulter, pour peu que la fonction "retranscription" soit activée dans les Réglages. Accessible depuis l'écran bloqué, Siri ne peut accéder qu'aux fonctions non personnelles, comme activer la lampe, passer en mode avion, consulter les rendez-vous. Curieusement, il ne sait pas accéder à toutes les fonctions disponibles sur l'écran bloqué, comme la prise de photo.

iOS 7 : Siri sait agir sur de nombreux composants de l'iPhone


Une bulle d'aide permet de consulter rapidement les principales fonctionnalités accessibles. Un nombre en hausse significatif même si l'on a toujours envie de plus. Le logiciel est donc plus capable, plus "intelligent" (ou moins idiot, selon votre degré de tolérance, on a quand même parfois envie de lui tordre le cou, au gars Siri quand il ne comprend pas ce qu'on lui raconte) sans pour autant qu'on puisse parler d'une grosse transfiguration.


L'utilitaire AirPort mis à jour

Par arnaud, le

Dans la nuit, Apple a mis à jour l'utilitaire AirPort, en version 6.3, version nécessaire pour piloter les
nouvelles bornes d’accès AirPort Extreme et AirPort Time Capsule
, dotées d’un nouveau design et du Wi-Fi 802.11ac à trois voies pour un débit maximal de 1,3 Gbit/s, soit près de trois fois le débit du 802.11n.

L'utilitaire AirPort mis à jour


Les nouvelles bornes d’accès AirPort Extreme et AirPort Time Capsule sont disponibles dès maintenant sur l’Apple Store. AirPort Extreme est disponible au prix de 199 € TTC. AirPort Time Capsule est disponible en deux modèles : avec 2 To de stockage pour 339 € TTC et avec 3 To de stockage pour 449 € TTC.

L'utilitaire AirPort mis à jour


Le fond d'écran de Mac OS X Mavericks

Par Didier, le

Vous n'êtes pas sans savoir que Mavericks est un spot archi-connu des surfers californiens. Voilà pourquoi le fond d'écran du nouveau Mac OS X affiche cette jolie vague, qui enterre définitivement les félins en voie d'extinction.

En attendant la sortie, prévue à l'automne, Pascal a réussi à dénicher l'URL dans laquelle se cache le fond d'écran officiel d'OS 10.9.

Le fond d'écran de Mac OS X Mavericks


Vu comme ça, vous pouvez le récupérer tout à fait légalement, en cliquant sur le lien ci-dessous :

http://images.apple.com/home/images/osx_hero_2x.jpg

La résolution étant élevée, elle conviendra à tous les écrans, iPad Retina compris.

Astuce pour que l'app Mac4Ever ne plante plus sous iOS 7

Par Didier, le

Si certains sont tentés d'installer iOS 7 Beta sur leur iPhone, on vous déconseillera la manipulation si vous n'êtes pas développeur, et que vous souhaitez conserver l'usage de l'appareil.

En effet, beaucoup d'apps sont instables, parfois amputées dans leur design. Et pour les moins chanceuses, c'est plantage sur plantage. Autant vous dire que le sigle beta n'est vraiment pas de trop.

Notre Mac4Ever n'a pas été épargnée, et elle quittera instantanément dès que vous sélectionnerez une dépêche. On a tout de même trouvé un remède à la chose. Il suffit de... redémarrer l'iPhone.

Astuce pour que l'app Mac4Ever ne plante plus sous iOS 7

iOS 7 : notre petite présentation générale en vidéo

Par Didier, le

Depuis hier soir, tous les iPhone (ou presque) de la rédaction de Mac4Ever sont équipés d'iOS 7. L'occasion de vous proposer une petite vidéo de présentation (non exhaustive) du système.

Il n'est pas ici question de mettre le focus sur chaque point de détail, mais de vous offrir quelques minutes de découverte des apps et des réglages, agrémentées évidemment, d'un petit commentaire audio :-)

(Invalid youtube)


Si vous préférez la vidéo avec les bandes noires sur les côtés, c'est par ici !

En parallèle, nous continuons évidemment à vous détailler certaines fonctions importantes dans le fil d'actualité.


iOS 7 : Explorez les succès de l'App Store à proximité de votre localisation

Par arnaud, le

Une nouvelle fonctionnalité débarque sur l'App Store d'iOS 7, ainsi que sur le Kiosque (pour l'heure, pas sur l'iBook Store). Intitulée à proximité, elle rapporte les applications, ou les magazines, populaires autour de votre localisation.

Intéressant, par curiosité, et pour toutes les applications spécialisées - genre vélos en location, transports en communs... - ainsi que les médias locaux.

iOS 7 : Explorez les succès de l'App Store à proximité de votre localisation

iOS 7 : une app ne peut plus utiliser le micro à votre insu

Par Didier, le

Avec iOS 7, Apple continue de renforcer la sécurité des apps.

Après la position GPS et le carnet d'adresse, chaque programme devra désormais vous demander l'autorisation pour accéder au microphone. Cela évitera, par exemple, qu'une app vous enregistre à votre insu.

iOS 7 : une app ne peut plus utiliser le micro à votre insu


Comme pour le GPS, le message n'apparait qu'une fois et il est possible d'aller modifier l'option, dans l'application Réglages du téléphone.

iOS 7 : le téléchargement automatique des mises à jour, actif par défaut

Par Didier, le

Dans iOS 7, Apple a rajouté une fonction très attendue, qui permet le téléchargement automatiquement les mises à jour d'applications.

Coup de chance pour les développeurs, la fonctionnalité est activée par défaut. Il faudra vous rendre dans les préférences de l'AppStore pour refuser que la boutique ailler vérifier les versions régulièrement. Comme la musique, ces updates se feront toujours en WiFi, sauf si vous spécifiez l'option données cellulaires :

iOS 7 : le téléchargement automatique des mises à jour, actif par défaut

Orange, Bouygues et SFR promettent aussi le VDSL 2

Par arnaud, le

Orange, Bouygues et SFR promettent aussi le VDSL 2
C'est la ruée communicationnelle vers le VDSL2 ! Après Free, la plupart des principaux opérateurs - Orange, SFR, Bouygues - ont annoncé qu'ils allaient déployer cette technologie dans les prochains mois.

Orange lancerait ses opérations courant septembre, d'abord par une phase de bêta test. SFR lance son expérimentation dans les deux mêmes départements que Free - Dordogne et Gironde - pour un déploiement plus large qui pointe vers octobre. Bouygues, de son côté, table sur un lancement en novembre.

Pour mémoire, le VDSL2 exige un modem de dernière génération, voire un changement de Box (SFR) chez les fournisseurs d'accès, plus un NRA équipé. Aucun opérateur n'a pour l'heure précisé les modalités d'équipements de ses points d'accès. Autre limite à l'intérêt de ces annonces, le VDSL2, s'il propose des débits théoriques bien meilleurs que l'ADSL2 - en pointe et en débit descendant 100/150 Mb/s et 50 Mb/s en débit ascendant), souffre plus que l'ADSL de l'amortissement lié à la distance d'avec le NRA. Si vous êtes à plus de 1 à 1,5 km de votre NRA de raccordement, il ne présente pas d'avantage sur l'ADSL2.

Sondage : que pensez-vous d'iOS 7 ?

Par Didier, le

Lors de notre dernier sondage, nous vous demandions que ce vous attendiez le plus pour la WWDC.
Et la réponse est sans équivoque :


Sondage : que pensez-vous d'iOS 7 ?


C'est donc très logiquement que notre nouveau sondage s'intéresse à... iOS7 ! Avec un design totalement revu, et des fonctionnalités inédites, l'OS d'Apple a plutôt bonne presse depuis hier.

Et vous, qu'en pensez-vous ?


iOS 7 nous laisse bloquer des numéros [MAJ]

Par arnaud, le

iOS apporte une autre de ces fonctionnalités très demandée par les utilisateurs : la possibilité de bloquer des numéros qui, une fois mis sur la liste de blocage, ne pourront plus vous contacter, ni téléphoniquement, ni par SMS ou Message, ni par Facetime. L'accès à la fonction se fait par l'application Réglages, sous l'élément téléphone.

Curieusement, pour pouvoir bloquer un numéro, il faut que celui-ci soit dans votre carnet d'adresses. Il n'est pas possible de bloquer spécifiquement un numéro sans qu'il dispose d'une fiche. Normal, s'il s'agit de couper court aux ardeurs d'un amoureux(se) transi(e), pas très logique si c'est pour se débarrasser de ce centre d'appel, situé en Laponie orientale, qui veut à tout prix vous vendre une assurance pour votre poisson rouge.



[MAJ : En fait, si, il est possible de bloquer un simple numéro pour peu qu'il figure dans la liste des appels, en allant en bas des informations sur l'appelant. Merci Paingout]

Designed by Apple, la Pomme se touche le nombril avec classe

Par arnaud, le

Apple publie, sur son canal YouTube, le spot vidéo lancé en introduction de la keynote d'hier : Designed by Apple: intention. Incroyable exercice d'auto-congratulation, ou réaffirmation sincère du mantra de la Pomme ? La réponse à cette question dépend de chacun.

La réalisation, en tout cas est très soignée et le clip plutôt classe. Les vannes à destination de Samsung et Google sont assez planquées pour n'être visibles que de l'averti.

(Invalid youtube)

iTunes Radio pousse l'achat des morceaux sur l'écran bloqué d'iOS 7

Par arnaud, le

iTunes Radio n'est disponible qu'aux USA pour les développeurs ayant accès à iOS 7 bêta. La fonctionnalité reste active même lorsque l'iPhone passe en veille. Lors de la ré-activation de celui-ci, le la pochette du morceau en lecture sur iTunes Radio s'affiche, avec, juste en dessous, un bouton pour acquérir celui-ci sur iTunes. Une pub, donc, pour pousser la vente des morceaux mais globalement bien peu intrusive.

Celle-ci n'est affichée que pour les utilisateurs d'iCloud ne disposant pas d'un compte iTunes Match, payant. Ceux-ci voient la pochette de l'album, mais sans bouton d'achat.

iTunes Radio pousse l'achat des morceaux sur l'écran bloqué d'iOS 7


Source


Insolite : John McCain félicite Apple pour l"auto-update" d'iOS 7

Par Didier, le

Fin mai, John McCain avait créé le buzz en demandant à Tim Cook, devant tout le congrès américain, pourquoi il devait sans cesse mettre à jour les apps. Beaucoup s'étaient amusés de cette question, qui semblait aussi inopportune qu'inutile dans le débat (qui portait sur l'évasion fiscale, pour rappel).

Pourtant, sur le fond, l'homme n'avait pas totalement tort, la fonctionnalité était d'ailleurs très attendue des développeurs. Dans un Tweet, le candidat malheureux à la présidentielle a donc félicité Apple, suite à la keynote :

Insolite : John McCain félicite Apple pour l"auto-update" d'iOS 7


Désormais, on peut parler de la naissance d'un nouveau John Gruber :-)

Bons Plans iOS : devenez le roi de la gachette et titillez la pédale

Par Laetitia, le

Dans , vous allez pouvoir commander une armée de soldats de plomb afin de protéger votre base des attaques ennemies. L'histoire se déroule pendant la première guerre mondiale et propose de nouvelles armes, astuces tactiques et décors. Il ne s'agit pas d'un nouveau jeu mais, d'une version du jeu Toy Defense – TD Stratégie proposant un nouveau mode intitulé Relaxed. En tout 72 niveaux, 4 armes avec 24 améliorations et 9 ennemis. Toy Defense : Relaxed Mode est (0,89 €) temporairement sur iPhone et iPad.




Au Far-West, pour rester en vie, il fallait être un as de la gachette ou un virtuose du résolver. Dans , vous allez pouvoir tester votre habilité et votre capacité à survivre à l'époque des attaques de diligences. Dans différents plateaux, vous devez tirer sur les personnages qui apparaissent à l'écran avant que eux vous touchent. Un mode histoire permet de donner du relief au jeu. Death Call est (0,89 €) pour quelques jours sur iPhone.




n'est pas un jeu de course comme les autres, car il mélange jeu de voiture et jeu de plate-forme. Il est possible de piloter 6 voitures sur 30 circuits colorés, collecter de nombreux items et affronter ses amis. Les véhicules peuvent être améliorés afin d'être encore plus rapide. Les parties sont rapides à lancer et les circuits courts. MotoHeroz est gratuit temporairement sur et (attention application non universelle).







En attendant de pouvoir utiliser la fonction AirDrop avec iOS 7 pour partager des documents entre appareils, vous pouvez tester . Cet utilitaire permet de transférer simplement et rapidement toutes sortes de documents, photos, musiques sur plusieurs appareils à la fois en utilisant le WiFi ou le Bluetooth. WiFilesSync est (1,79 €) aujourd'hui sur iPhone et iPad.




Pour savoir qui va payer la prochaine tournée, on peut jouer à Shifumi. Mais on peut également jouer à . Petit jeu dans lequel, deux joueurs s'affrontent et défendent chacun leur cage. Rien de plus simple et rapide et pourtant très fun. Hockey Winner est (0,89 €) aujourd'hui sur iPhone et iPad.






Retrouvez tous nos bons plans et la possibilité de s'inscrire à la newsletter, sur notre application, (gratuite, pour iPhone et iPod Touch). Celle-ci est désormais optimisée iPhone 5 !

Waze croqué par Google, c'est fait

Par arnaud, le

Cette fois c'est fait : Google annonce, sur son blog, l'acquisition de Waze, le service de cartographie et d'information trafic. L'équipe de développement restera en Israël et travaillera séparément (du reste de Google Maps NDR) pour le moment, précise Google qui est évidemment excited et amazed d'avoir signé un chèque estimé à 1 milliard d'euros.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos