Actualité

WeTransfer s’offre FiftyThree (et avec elle, les apps Paper et Paste)

Par Laurence, le

Si les acquisitions sont fréquentes dans le monde de la tech, certaines sont plus remarquées que d’autres. C’est le cas de l’opération que vient de réaliser WeTransfer en achetant FiftyThree, le pionnier des apps de dessins pour iPad. Pour un montant non dévoilé, la firme de transfert de données acquiert ainsi la totalité du portefeuille de brevets et tous les actifs de ses applications.

Parmi eux, figurent deux apps bien connues : Paper élue “App iPad de l’année” et Paste by WeTransfer une app de travail collaboratif pour les créas. Pour l’instant, il n’est pas question de fusion ou d’absorption. Les équipes et les produits resteront en place et continueront d’évoluer grâce à un investissement et un support accrus. Pour les abonnés de ces deux apps, rien ne devrait changer au niveau des prix ou des fonctions.

Précisons que la startup possède également quelques produits dans son escarcelle. La firme hollandaise récupère ainsi le joli stylet digital pour iPad, très populaire outre atlantique et disponibles en plusieurs coloris sur Amazon (pour 60 dollars). Nul doute que cette dernière entend développer son activité par cette opération.

Illustration : WeTransfer s’offre FiftyThree (et avec elle, les apps Paper et Paste)


Source

Un smartphone Android inactif transmettrait à Google, 10 fois plus de données qu’un iPhone

Par Laurence, le

Une récente étude universitaire risque de ternir encore un peu l’image de Google. Cette dernière affirme en effet que les appareils Android inactifs envoient près de dix fois plus de données à Google que les appareils iOS sur les serveurs Apple.

C’est en testant un smartphone Android avec Chrome en arrière-plan que le professeur Douglas Schmidt de l'Université Vanderbilt a fait ce constat. L’appareil aurait transmis des données de localisation à Google 340 fois en 24 heures, soit environ 14 fois par heure. Les données de localisation auraient représenté 35% du trafic.

Illustration : Un smartphone Android inactif transmettrait à Google, 10 fois plus de données qu’un iPhone


Avec un navigateur, les chiffres grimpent. Sur Android, Chrome enverrait 50 fois plus de données à Google que Safari. Mais, Google ne serait pas en mesure de récupérer beaucoup de datas, si le smartphone pommé n’est pas utilisé.

La semaine dernière, un nouveau scandale éclatait, Google a en effet confirmé enregistrer les données de localisation même lorsque le paramètre «Historique de localisation» était désactivé. Poursuivi en justice pour ces faits, la firme a mis à jour ses CGU, mais un peu tard.

Source

Caritatif : Tim Cook donne pour 5 millions de dollars d’actions Apple (AAPL)

Par Laurence, le

Comme il l’a déjà fait par le passé, le CEO d’Apple vient de donner 23 215 actions AAPL à titre caritatif, soit 4 992 154 $ sur la base du cours de clôture (215,04 $). Aux USA, les dirigeants d'entreprise ne sont pas tenus de révéler l’identité des bénéficiaires d'un don, mais doivent communiquer l'acte du transfertà la SEC. Cette dernière a également l'obligation de le publier, toujours anonymement. Mais, à moins d’une déclaration de l’une ou l’autre partie, le nom de l’organisme reste un mystère.

L’action n’est pas surprenante de la part de Tim Cook, qui reste fidèle à ses principes. En 2015, dans une interview accordée à Fortune, Tim Cook, a expliqué qu'il souhaitait faire don de l'intégralité de ses biens à des oeuvres de charité, après avoir financé les études de son neveu. À l’époque, il avait précisé qu’il avait commencé à donner de l’argent tranquillement mais régulièrement.

Illustration : Caritatif : Tim Cook donne pour 5 millions de dollars d’actions Apple (AAPL)


Dernièrement, il a fait des dons à titre personnel à plusieurs organismes de bienfaisance. Par exemple, en 2014, il a aidé une campagne en faveur des droits LGBT en Alabama, en Arkansas et au Mississippi. En 2015, il a fait don de 50 000 AAPL à un organisme de bienfaisance dont le nom n’a jamais été communiqué.

Actuellement, Tim Cook contrôle 878 425 actions Apple -d'une valeur de plus de 199 896 500 dollars. Avec ce dernier geste, précisons que les titres étaient détenus en direct et qu’il n'a vendu aucune action à son profit.

Source

Mac mini à 459€, Apple TV 4k à 189€, Apple Pencil à 85€ sur le Refurb

Par Didier, le

Illustration : Mac mini à 459€, Apple TV 4k à 189€, Apple Pencil à 85€ sur le Refurb
Ce matin, quelques produits phares sont disponibles sur le Refurb, mais attention, ils partent vite ! C'est le cas des Mac mini dès 459€, Apple Pencil dès 85€ et bien-sûr des Apple TV 5ème génération 64 Go dès 189€, assez rares ces dernières semaines.

Les Mac

• MacBook dès 1269€
• MacBook Pro 13,3 pouces dès 1269€
• MacBook Pro 15,4 pouces dès 1909€
• iMac 27 pouces dès 1949€
• Mac mini dès 459€
• Mac Pro dès 2889€

Les iPad

• iPad Air 2 dès 429€
• iPad mini 4 dès 339€
• iPad Pro 9,7 pouces dès 529€
• iPad Pro 10,5 pouces dès 629€
• iPad Pro 12,9 pouces dès 1239€
• Apple Pencil dès 85€

Les iPod

• iPod touch 16 Go dès 179€
• iPod touch 32 Go dès 169€
• iPod touch 64 Go dès 219€

Apple TV

• Apple TV 4ème génération 32 Go dès 139€
• Apple TV 5ème génération 64 Go dès 189€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre nouvelle app Refurb Store !




Enfin, ayez le réflexe de passer par votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuits à Mac4Ever !



HomeKit et IKEA : une prise connectée à moins de 10€

Par Laurence, le

Fin 2017, IKEA a étendu le support HomeKit pour ses produits d'éclairage intelligent TRÅDFRI. Selon le site suédois Teknikveckan, une nouvelle prise intelligente viendrait compléter la gamme, dès octobre. Le média aurait eu accès au catalogue interne du fabricant de meubles dont il fournit une capture d’écran avec quelques renseignements. De conception classique (17cm sur 9cm), elle se démarquerait par son prix d’attaque : moins de 10 euros pour le modèle de base et 15 euros pour le modèle intégrant une télécommande. A ce tarif là, il faut quand même s'attendre à une "bonne" entrée de gamme, mais elle peut tout à fait être très surprenante. [via]

La voiture autonome d'Apple communiquera avec les autres usagers (conducteurs et piétons)

Par Laurence, le

Après l'annonce de Ming-Chi Kuo de la semaine passée, les avancées du Projet Titan (ou de carOS, on ne sait plus trop) sont guettées avec la plus grande attention. D'après un dépôt auprès de l'USPTO, Apple aurait mis au point un dispositif permettant à une voiture autonome de communiquer des informations à d’autres conducteurs. Cet échange porterait sur les manœuvres qu’elle compte effectuer, le but étant ici de prévenir au maximum la réalisation d’accidents.

Le brevet est en effet centré sur la manière dont un conducteur fournit des indications sur ses intentions aux autres usagers de la route. Le système entend dépasser les simples clignotants, mais mise sur d'autres signaux en amont. Par exemple, un conducteur pourrait regarder plusieurs fois son rétroviseur, ce qui pourrait indiquer qu'il est sur le point de changer de voie.

La voiture (Projet Titan ? carOS ?) pourrait alors retranscrire ce geste sous forme d'avertissement ou de notification. Elle pourrait également choisir d'éclairer certaines zones de la route pour préparer un changement de voies ou avertir des piétons. On ne peut s'empêcher de penser ici au tragique accident de la route impliquant un véhicule d'Uber en début d'année.

Illustration : La voiture autonome d'Apple communiquera avec les autres usagers (conducteurs et piétons)


Source

Twitter et Facebook : la chasse à la désinformation continue

Par Laurence, le

Dans un contexte très sensible, les réseaux sociaux poursuivent leur traque concernant les fausses informations. Ainsi, il ne se passe pas un jour sans que des annonces ne soient diffusées sur le sujet. Facebook dit avoir supprimé 652 pages et comptes de désinformation iraniens et russes. Ces derniers ciblaient tout particulièrement l'Amérique latine, les États-Unis, le Royaume-Uni et le Moyen-Orient. De son côté, Twitter a également annoncé la suspension de 284 comptes prônant des fake news, dont beaucoup étaient originaires d'Iran (selon le réseau). A chaque fois on remarque que les plateformes communiquent davantage, même un peu trop désormais. Il faut dire également que les futures législations européennes risquent d'instaurer des mesures draconiennes concernant certains contenus, quitte à exiger un retrait dans l'heure sous peine d'amende ou de mise en jeu de responsabilité (pénale). [Source 1 et 2]

Astuce : annuler un chiffre dans la calculette (iPhone) sans tout effacer (vidéo)

Par Didier, le

La calculette présente dans iOS est particulièrement utile pour réaliser rapidement un petit calcul, la fonction étant d'ailleurs présente dans le centre de contrôle.

Certains l'utilisent même pour des évaluations complexes, avec plusieurs opérations d'affilée par exemple. Problème, il arrive que le doigt dérape et que l'on tape sur un mauvais chiffre. Saviez-vous que l'on n'était pas obligé de recommencer toute l'opération ?

La démo... en vidéo !



Jen Folse (tvOS et AppleTV) part rejoindre d'autres ex d'Apple chez Caffeine

Par Laurence, le

Intervenue à la dernière WWDC 2018, la souriante et très compétente Jen Folse vient de quitter Apple pour Caffeine: Live Streaming. Rappelons que ce service de diffusion de jeux a été fondé en 2016 et lancé en 2018 par deux anciens cadres d’Apple -Ben Keighran (ex product design lead for Apple TV ) et Sam Roberts (ex lead user experience designer). Il permet de regarder et de diffuser des jeux et autres sur de nombreux supports, comme les Mac, les PC ou les iPhone

Chez Apple, Jen Folse a travaillé comme concepteur en chef sur plusieurs projets, y compris tvOS et l’AppleTV. Dans une déclaration à AppleInsider, Caffeine a déclaré qu'elle aurait en charge la feuille de route de la startup et l’équipe de conception des produits. Jen Folse, quant à elle, a confirmé sa décision en mettant à jour son profil LinkedIn.

Elle avait rejoint Cupertino en 2010 en tant que Senior Design Producer, un poste qu'elle a occupé jusqu'en 2016, avant de devenir Design Lead. En tant que responsable de la conception, elle était en charge des applications vidéo et des logiciels d’Apple liés à Apple TV (donc une bonne partie de l’écosystème tvOS.) Elle est intervenue au cours de plusieurs évènements officiels, réalisant les démo des nouvelles fonctionnalités de tvOS, dernièrement pour détailler les ajouts à tvOS 12, y compris le son surround Dolby Atmos. C'est donc une jolie pointure qui s'en va à la "concurrence" et avec elle, la fine équipe de l'Apple TV.

Illustration : Jen Folse (tvOS et AppleTV) part rejoindre d'autres ex d'Apple chez Caffeine


Source

Le clavier/interface audio iRig Keys I/O désormais disponible dans les boutiques Apple

Par June, le

L'intéressante interface hybride d'IK Multimedia, combinant un clavier maître MIDI avec une carte son et une surface de contrôle, sera disponible à l'achat dans les magasins Apple officiels.

L'iRig Keys I/O permet ainsi de réunir en un seul périphérique tout le nécessaire du fan de M.A.O, évoluant sur iOS ou macOS. La présence d'une entrée combo XLR/Jack ouvre la voie aux prises de guitare ou basse, ainsi qu'à l'utilisation d'un micro de studio alimenté en 48 V. Le clavier MIDI ainsi que les pads seront là pour prendre le relai, et travailler les arrangements par exemple.



Grâce à un plug-in, l'interface pourra prendre le contrôle de GarageBand, Logic Pro, ou encore MainStage sur macOS. C'est un ajout intéressant qui renforce largement l'attrait du concept tout-en-un d'IK Multimedia. La partie Transport de l'interface fonctionne parfaitement, la lecture, la mise en pause et le lancement de l'enregistrement s'effectuant d'une simple pression sur le bouton adéquat. L'ergonomie de l'interface étant soignée, elle est particulièrement adaptée aux musiciens multi-instrumentistes ne souhaitant pas multiplier les périphériques.

L'iRig Keys I/O 25, livré avec un pack de plugins d'une valeur de 550€., s'affiche à 239,95 € sur le store d'Apple, soit plus de 40 euros de plus que sur amazon, où il s'échange contre 196,83 €. Absente de la boutique en ligne de Cupertino, une version 49 touches est également disponible contre 288,74€, et sera dotée d'un pack de plugins encore plus fournit, équivalent à 750 €.

Acheter l'iRig Keys I/O 25 à 196,83 €

Acheter l'iRig Keys I/O 49 touches à 288,74 €










Les GeForce RTX ont-elles des choses à cacher ?

Par Didier, le

Après des annonces en grande pompe, la presse a enfin pu tester les nouvelles GeForce RTX à la Gamescom cette semaine. Mais certaines prises en main (comme chez AnandTech) ont de quoi laisser perplexes, avec des performances pas vraiment convaincantes. La démo a pourtant été réalisée avec des GeForce RTX 2080 Ti Founders Edition watercoolées, mais Nvidia bloquait la résolution en 1080p à 60FPS, alors que les écrans affichaient tout de même une diagonale de 24" ! Je pouvais sentir des drop d'image a noté notre confrère sur place, tout en précisant que le Ray Tracing -l'objet de la présentation- était encore en développement. Autre source de déception, cette technologie ne semble pas avoir marqué les esprit outre mesure Même en 1080p, ces fonctionnalités ajoutent de la qualité d'image, mais le coût en terme de performance semble assez discutable. Aucun enregistrement n'a toutefois été autorisé, et Nvidia ne proposait pas non plus de comparaisons de performances avec ses GPU précédents -les GeForce 1080Ti. Bref, comme le disait si justement ma grand-mère Quand c'est flou, y'a un loup !

Réduction de la "taxe App Store" : Apple pourrait perdre 16 milliards de dollars !

Par Laurence, le

Ces derniers temps, la colère monte du côté des développeurs et des éditeurs face au montant de la taxe prélevée par Apple et Google, via leur boutique d'app. Tous dénoncent aujourd'hui le système, entre les CGU, les politiques de retrait/suspension en passant ou la fin des commissions sur les apps. Et la grogne ne touche pas que les "petits", puisque dernièrement Netflix, Epic Games et Valve ont manifesté leur volonté de s'émanciper. Si le mouvement de protestation n’est pas nouveau en soi, son ampleur pourrait bien avoir d’autres conséquences.

Selon le cabinet d'analyse Macquarie Research, les réactions des développeurs et l’intervention des autorités de régulations pourraient tout à fait forcer les deux géants à réduire leurs commissions. En outre, les modifications des taux de commission auraient un impact significatif sur les bénéfices. Actuellement, Apple prend 30% des apps payantes, des achats intégrés et des abonnements de première année, et 15% pour les abonnements in-app à partir de la deuxième année.

Illustration : Réduction de la "taxe App Store" : Apple pourrait perdre 16 milliards de dollars !


Selon Ben Schachte (analyste), Apple [...] pourrait perdre jusqu'à 16 milliards de dollars de ses bénéfices ajustés s’il est contraint de réduire ses taux de commission sur l’App Store. D'après les derniers résultats financiers, Apple devrait générer environ 20 milliards de dollars de revenus sur App Store d'ici 2020. Macquarie Research s'est livrée à une petite projection. Si Apple était obligée de réduire son taux de commission à 15% et 5%, ses recettes seraient réduites de 21% d'ici 2020. Google serait également touchée dans les mêmes proportions. En attendant, les deux firmes devraient gagner chacun plus de 50 milliards de dollars bruts en 2020, selon Bloomberg.

Mais la situation cache un autre iceberg, lié à un véritable enjeu juridique . Apple et Google sont toutes deux confrontés à un certain nombre de poursuites pour leurs pratiques commerciales. Accusée de comportement anti-trust, Cupertino est d'ores et déjà poursuivie pour commissions excessives sur l'App Store. Google, de son côté, est la proie de Margrethe Vestager en Europe pour le même motif.

Source 1 et 2

#NYPL : la bibliothèque de New York propose des livres en Stories sur Instagram

Par Laurence, le

La "New York Public Library" (NYPL) vient de faire un pas de plus dans la modernité. Désormais, un certain nombre de livres -allant des romans classiques aux nouvelles- seront disponibles en version Stories, sur son compte Instagram. À présent, elle privilégie les réseaux sociaux avec ce nouveau service, baptisé New York Public Library Insta Novels. Les Stories sont disponibles pour tous les utilisateurs, sans restriction géographique ou besoin d'abonnement. Pour l’instant, seule Alice au Pays des Merveilles est disponible dans un genre graphique très vintage ! D’autres suivront, comme La Séquestrée de Charlotte Perkins Gilman, et La Métamorphose de Kafka.

Illustration : #NYPL : la bibliothèque de New York propose des livres en Stories sur Instagram

Image @ New York Public Library

L'idée est évidemment d'utiliser Instagram pour promouvoir la lecture en général, mais aussi la marque NYPL et la manière dont elle a su évoluer avec le temps. Christopher Platt, un des responsables du projet, a déclaré à ce sujet : Nous voulons que les gens comprennent que les bibliothèques ne sont pas seulement des lieux remplis de livres poussiéreux. Pour cette opération, la bibliothèque s'est associée à Mother in New York, une agence de publicité qui, pour l’occasion, a mis gratuitement à disposition son personnel (et s'offrir son auto-promotion). Et pour marquer le coup, on ne pourra s'empêcher de remarquer la photo de la campagne, avec des iPhone X relookés !

Il faut dire que depuis ses débuts en 1911, la bibliothèque a toujours été très ouverte. Elle a donné à ses membres, la possibilité de se rendre dans n'importe quelle bibliothèque publique pour emprunter un livre. Depuis 2005, elle leur offre également la possibilité de se connecter sur leur site et de consulter la version électronique. Un vrai monument à visiter si vous passez par là...

Illustration : #NYPL : la bibliothèque de New York propose des livres en Stories sur Instagram


Source
Pour suivre les Stories c'est : ici

L'hybride plein format de Nikon déjà visible en photos ! (Z6 et Z7)

Par Didier, le

Décidément, tenir un secret jusqu'au bout devient de plus en plus compliqué pour les marques ! Même Nikon n'aura pas réussi à cacher son appareil plein-format sans miroir avant l'annonce officielle prévue demain !

Les photos, sans doute issue d'organismes de certifications ou de dossier de presse volé, ont fuite sur Nokishita. On peut y voir les deux modèles préssentis, à savoir les Z6 et Z7. Le site a également dévoilé les nouvelles optiques qui seront proposées avec ce modèle, ainsi que l'adaptateur FTZ F :

• Nikkor 24-70mm f/4 S
• Nikkor 35mm f/1.8 S
• Nikkon 50mm f/1.8 S
• Nikon FTZ F Mount Adaptor




Pour l'heure, les spécifications restent encore un brin mystérieuses, mais l'on notera la présence d'un écran orientable, sans doute tactile, entouré par des commandes finalement assez classiques pour les habitués de la marque. Evidemment, le boitier semble plutôt compact, à l'image des modèles Alpha de Sony.

Source

Promos : MacBook Pro 2018, thermomètre temporal Nokia, carte microSDXC et Amazon Echo

Par June, le

Voici une nouvelle salve de promotions intéressantes sur du matériel technologique. Au menu, des ventes flash sur les MacBook Pro 2018, des MacBook Air, des thermomètres connectés Nokia, des cartes microSDXC à prix doux, et entre 15 et 20 % de réduction sur toute la gamme Amazon Echo.

Illustration : Promos : MacBook Pro 2018, thermomètre temporal Nokia, carte microSDXC et Amazon Echo


Le MacBook Pro 13 2018 i7 à 2,3 GHz, SSD 512 Go, 16 Go de RAMM à 2279,99 € au lieu de 2489,99 €

Le MacBook Pro 13 2018 i7 à 2,7 GHz, SSD 256 Go, 16 Go de RAM à 2399,99 € au lieu de 2599,99 €

Le MacBook Pro 13 2018 i7 à 2,7 GHz, SSD 1 To, 16 Go de RAM à 2999,99 € au lieu de 3349,99 €

Le MacBook Air 13, i5 à 1,8 GHz, SSD 128 Go, 8 Go de RAM à 849 € au lieu de 1099 €

Illustration : Promos : MacBook Pro 2018, thermomètre temporal Nokia, carte microSDXC et Amazon Echo


La carte microSDXC SanDisk 64 Go à 15,50 € au lieu de 26,99 €

La carte microSDXC SanDisk 128 Go à 32,37 € au lieu de 55,99 €

L'enceinte Amazon Echo à 79,99 € au lieu de 99,99 €

L'enceinte Amazon Echo Dot à 44,99 € au lieu de 59,99 €

L'enceinte Amazon Echo Spot à 109,99 € au lieu de 129,99 €

Le thermomètre temporal connecté Nokia à 69,95 € au lieu de 99,95 €

Illustration : Promos : MacBook Pro 2018, thermomètre temporal Nokia, carte microSDXC et Amazon Echo

Slack : une valo à 7,1 milliards $ et 8 millions d'utilisateurs

Par Laurence, le

La compagnie a annoncé hier avoir réalisé une nouvelle levée de fonds, s’élevant à 427 millions de dollars et viennent s’ajouter aux 841 millions de dollars déjà obtenus depuis son lancement en 2013. Cette dernière a été dirigée par Dragoneer investment Group et General Atlantic, avec la participation de T. Rowe Price Associates, de Wellington Management, de Baillie Gifford, de Sands Capital et des investisseurs déjà présents lors de précédentes levées de fonds. Au final, ce nouveau tour de financement valorise la société à plus de 7,1 milliards de dollars (SoftBank Group avait indiqué, l’année dernière, une évaluation de 5,1 milliards de dollars). Une valorisation qui paraît presque incroyable vu l’activité de la firme. Rappelons que le service de messagerie de collaboration compte plus de 8 millions d'utilisateurs actifs quotidiens, dont seulement 70 000 équipes payantes. Pour autant, cette valorisation tient probablement compte des dernières acquisitions. La firme semble donc bien partie pour développer son activité et déranger Microsoft. [Source]

Mac mini 2018 : les besoins ont changé (opinion)

Par Didier, le

2018 sera l'année du revival de plusieurs machines, dont le Mac mini, si l'on en croit les derniers bruits de couloir de Bloomberg. Après le MacBook Air, Apple tenterait donc de faire survivre celui que l'on appelait à l'époque le mal-aimé de Steve Jobs, tant les mises à jour étaient sporadiques et pas toujours dans l'ère du temps.

Pour bien comprendre cette machine, il faut se remémorer le contexte : imposé par le conseil d'administration de l'époque, il devait surtout générer des switchers, facilitant la transition depuis un PC -en réutilisant notamment clavier, écran et souris, le Mac étant livré sans aucun accessoire pour faire diminuer son prix. 13 ans plus tard, beaucoup regrettent qu'Apple l'ait quasiment abandonné après une ultime mise à jour en 2014, lors de l'arrivée du Thunderbolt 2, mais surtout de l'arrêt du quadri-coeur, et du soudage de la RAM -une honte après un modèle puissant et évolutif en 2012. Si cette machine figure toujours au catalogue, ses composants sont vieillots et le coeur de la bête -CPU/GPU combiné- aurait mérité au moins une mise à jour annuelle pour rester à niveau.

Illustration : Mac mini 2018 : les besoins ont changé (opinion)


Si ces bécanes semblent toujours s'arracher lorsqu'elles sont vendues à 459€ sur le Refurb, il n'est pas certain qu'Apple en ait écoulé des palettes ces derniers années. La première raison est simple : les portables dominent désormais très largement le marché, reléguant les Mac de bureau à des machines purement utilitaires. Un temps, le Mac mini faisait aussi figure de MediaCenter sous la télé, mais le segment a depuis été remplacé définitivement en 2015 par l'Apple TV, désormais bien plus flexible et pratique grâce à ses apps et sa télécommande tactile. On en retrouve même souvent dans les salles de conférence des entreprises, où il sert de récepteur AirPlay Vidéo, branché à un vidéo-projecteur...

Reste donc le segment professionnel, sans doute le seul marché réellement viable pour cette machine, peu à peu délaissé par le grand public. Tantôt faisant office de petit serveurs (rappelez vous du Mac mini serveur !), tantôt de machine dédiée à la bureautique, tantôt placé dans des bornes de consultation, de part sa taille et son prix, il permet toujours d'obtenir un Mac moderne dans un format compact et pratique. Le segment a d'ailleurs été repris par Intel et ses NUC, très prisés en entreprise pour les postes peu exigeant (accueil, secrétariat) ou pour piloter des données à distance, comme dans une salle d'Escape Game ou un petit serveur d'entreprise.

Illustration : Mac mini 2018 : les besoins ont changé (opinion)

Pour ouvrir un Mac mini moderne, il faut un ouvre-boite !


Evidemment, cela n'empêche pas le particulier de se montrer intéressé, mais à l'heure des tablettes, des smartphones et des ordinateurs portables, le Mac familial n'existe pratiquement plus dans les foyers. Le Mac mini ne sera pas non plus une machine de jeu, avec son GPU anémique et ses puces basse-consommation (série U). Lorsque Bloomberg évoque un repositionnement professionnel, il faut plutôt traduire par des possibilité de configurations plus élaborées, avec des puces de 2 à 6 coeurs, jusqu'à 32Go de RAM et même du stockage plus souple (haha), bref, de quoi l'adapter en fonction de besoins très spécifiques -que ce soit pour en faire un serveur, ou un poste de travail pour la secrétaire.

Mais la question qui me taraude concerne plutôt le segment supérieur : pourquoi Apple ne comble-t-elle pas plutôt le vide situé entre le Mac mini actuel et le futur Mac Pro ? En clair, pourquoi ne va-t-elle pas carrément dans le segment des tours d'entrée et milieu de gamme, qui n'a pas besoin de Xeon mais plutôt de GPU costaud, de Core i5/i7 et d'évolutivité -ce que l'iMac, pro ou pas, ne proposera jamais. Car si le mini répond à de nombreuses tâches bureautiques, il cible toujours la niche de la niche. En entreprise, les tours dominent encore beaucoup -aux côtés des portables- et il reste toujours un marché colossal pour un public avide de puissance pure, notamment dans la création. Les artistes 3D, les illustrateurs, les graphistes et même les monteurs n'ont aujourd'hui d'alternative que le hackintosh pour se payer un Mac modulaire, vraiment rapide et pas trop cher, que l'on puisse gaver en SSD bon marché et en GPU dédiés. Résultat des courses, je vois de plus en plus de PC dans les studios de création, les écoles, les agences... un comble pour des domaines où Apple possède toujours une solide réputation, mais pas le matériel adéquat. A ces questions, la Pomme n'a qu'un seul mot à la bouche : l'iMac. Comme si chez les pros, l'informatique pouvait se résumer à 2 tailles d'écran et des composants soudés pendant 5 ans.

Illustration : Mac mini 2018 : les besoins ont changé (opinion)


Bref, contrairement à mes confrères de 9to5 qui regrettaient hier qu'Apple ne reste pas sur de l'entrée de gamme, je ne pense pas que Tim Cook fasse une erreur en ciblant mieux les professionnels avec le Mac mini. C'est là où se situe le marché et les geeks y trouveront peut-être leur compte malgré tout. La question est plutôt de savoir si la machine sera suffisamment configurable pour contenter toutes les niches entre 500 et 1000€, ce qui est loin d'être gagné ! En revanche, ceux qui espéraient acheter la version 2018 à moins de 500€ pourraient être assez déçus cette année... tout comme ceux qui attendaient un petite tour modulaire à 1000/1500€.



Il y a 4 ans déjà...


Illustration : Mac mini 2018 : les besoins ont changé (opinion)

Airmail : une faille de sécurité donne accès à l'ensemble des mails d'un compte

Par June, le

Les chercheurs en sécurité de Versprite ont identifié plusieurs failles de sécurité touchant Airmail 5 pour Mac. Ces dernières pourraient compromettre la sécurité d'un compte, laissant un accès libre à la totalité des messages.

Sur un blog, Versprite dévoile en détail la méthode mise en place pour tirer partie des vulnérabilités du logiciel. Pour résumer, l'attaque commence par l'envoi d'un mail comprenant un ou plusieurs liens faisant office de piège, et contenant un schéma URL particulier à Airmail 5.

Illustration : Airmail : une faille de sécurité donne accès à l'ensemble des mails d'un compte


Une fois cette étape franchie, Airmail enverra automatiquement au pirate une copie des messages, et des éventuelles pièces jointes, le tout sans jamais informer l'utilisateur. De plus, il semblerait qu'Airmail stocke ses données de manière déterministe, simplifiant la tâche des pirates qui peuvent alors facilement en deviner l'emplacement afin de les exploiter.

Plus grave encore, une dernière faille permettrait au pirate de se passer du clic volontaire de l'utilisateur sur un lien piégé, le simple fait d'ouvrir le mail suffirait pour que l'élément intégré s'ouvre tout seul, sans aucune autre intervention. L'efficacité de ce procédé serait toutefois variable, avec un taux de réussite de l'ordre de 50 % tout de même. Si le client macOS est à coup sûr incriminé, la Airmail Gmail Outlook Mail App pourrait être mieux lotie.

De son côté, Airmail 5 a d'ores et déjà annoncé qu'une mise à jour corrective serait déployée dans la journée, et estime que l'impact réel sur la sécurité serait très hypothétique.

Source




Airbnb : 1,4 million d’euros d’amendes à Paris depuis le 1er janvier

Par Laurence, le

Depuis quelques mois les autorités font la chasse aux locations de meublés -notamment celles passant par les plateformes de type Airbnb ou . Certains pourraient se demander si les contrôles sont réellement effectifs. Or, on apprend aujourd’hui que le montant total des amendes infligées aux particuliers, depuis le 1er janvier et pour la seule ville de Paris, est déjà supérieur à l’année 2017. Ainsi, Ian Brossat (maire-adjoint chargé du logement, de l'habitat durable et de l'hébergement d'urgence) indique qu’entre le 1er janvier 2018 et le 15 août, on a enregistré 1,38 million d'euros d'amendes liées à des locations de meublés touristiques illégales.

En pratique, 111 logements contrôlés étaient loués illégalement (sur 65 000 hébergements référencés dans Paris par Airbnb), avec des annonces très massivement publiées sur la plateforme. Pour ceux-là, les amendes se sont élevées à 12 000 euros en moyenne. L’homme politique va même plus loin, accusant les propriétaires d’être des professionnels déguisés en amateurs. Pour éviter tout problème, la procédure mise en place implique d’afficher un numéro d'enregistrement sur les annonces. Ce dernier permet de vérifier la durée limite légale de location de 120 jours par an pour les résidences principales.

Mais les autorités déplorent également le comportement des plateformes, qui n’auraient pas retiré les annonces de location non conformes. Rappelons que celles-ci sont également dans le collimateur des professionnels déclarés et ont dû faire face à une offensive juridique.

Illustration : Airbnb : 1,4 million d’euros d’amendes à Paris depuis le 1er janvier

Image Airbnb

Source

Le refus d'Epic de porter Fortnite sur Apple TV en dit long sur l'état du jeu sur tvOS

Par Didier, le

Récemment, certains s'étaient particulièrement émus de trouver des bouts de code faisant référence à l'Apple TV dans certains fichiers de Fortinte.

Mais hier, Nick Chester a tenu à clarifier la situation, en fermant brutalement la porte à une telle idée :

Epic ne prévoit pas de porter Fortnite sur Apple TV. Les références à tvOS dans les fichiers de Fortnite sont simplement liées à l'Unreal Engine qui prend en charge l'Apple TV.


Fortnite est aujourd'hui disponible sur PlayStation 4, PlayStation 4 Pro , Xbox One, Xbox One X, PC, Android, et bien-sûr, sur Mac et iOS. En clair, un portage sur l'Apple TV 4K ne prendrait sans doute que quelques jours, les technologies utilisées (UnrealEngine) étant parfaitement multi-plateformes. La décision de ne pas sortir le jeu sur tvOS est donc parfaitement assumée, ou plutôt, le reflet d'un manque criant de rentabilité.

Illustration : Le refus d'Epic de porter Fortnite sur Apple TV en dit long sur l'état du jeu sur tvOS


Pourtant, à sa sortie en 2015, l'Apple TV 4 ciblait clairement les joueurs. Apple y a porté tous ses frameworks (Metal) et à chaque keynote, un éditeur de jeu montait sur scène (rappelez-vous de Flower et Journey ). Or en 2018, le constat est sans appel : en dehors de quelques exceptions comme Oceanhorn ™, Riptide GP: Renegade ou encore Real Racing 3, la boutique est bien loin d'attirer les grands studios. Nous n'avons pour le moment que des portages de jeux mobiles, et très peu de titres avec une étiquette console comme le serait Tomb Raider, Red Dead Redemption ou encore OverWatch.

Illustration : Le refus d'Epic de porter Fortnite sur Apple TV en dit long sur l'état du jeu sur tvOS


Les raisons à de ce manque d'intérêt sont multiples. Dès le départ, Apple a généré une immense frustration chez les développeurs en les forçant à prendre en charge l'Apple Remote, la télécommande fournie, dont les actions sont ultra-limitées et la forme peu adaptée au jeu. Autre problème, le prix ! L'Apple TV 4 coûte 159€ minimum et l'Apple TV 4K 199€ ! A ce tarif, on se rapproche non seulement du segment des consoles, mais il faut encore rajouter le coût d'une manette (60€ pour la Nimbus). Vient ensuite le tarif des jeux : les éditeurs AAA ont bien du mal à envisager de proposer leurs titres à moins de 10€, là où le prix moyen est plutôt de 50 à 60€ sur PC et console. Sans parler de la sacro-sainte marge de 30% octroyée par Apple, dont les éditeurs ne veulent plus...

Bref, tous les ingrédients sont réunis pour que l'Apple TV ne fasse pas fantasmer Epic Games, qui préfère investir sur d'autres plateformes, bien plus rentables. Quant-à Apple, arrivée malgré elle dans l'univers du jeu grâce à iOS, la firme n'a jamais vraiment compris grand chose au secteur, Steve Jobs le reconnaissait d'ailleurs volontiers. Il n'est sans doute pas trop tard pour inverser la tendance, mais pour cela, il faudrait que la firme recrute les bonnes personnes, s'achète un studio -comme l'a fait Microsoft en son temps- et surtout, adapte un peu la culture interne de l'entreprise, plus attirée par les flux Photos iCloud que par le dernier Far Cry.



Drone : les specs et les premières photos officielles du Mavic 2 Pro et Mavic 2 Zoom en fuite

Par Didier, le

Après Nikon ce matin, c'est au tour de DJI de voir ses prochains drone fuiter 24H avant la conférence de présentation, déjà repoussée une première fois.

On avait déjà pu apercevoir une première image et quelques spécifications des Mavic 2 Pro et Mavic 2 Zoom, les descendants directs du Mavic Pro de première génération. Désormais, c'est au tour des photos officielles d’apparaître sur les réseaux sociaux, ces dernières confirmant d'ailleurs toutes les rumeurs et fuites précédentes (dont les noms des aéronefs) :

Illustration : Drone : les specs et les premières photos officielles du Mavic 2 Pro et Mavic 2 Zoom en fuite

Illustration : Drone : les specs et les premières photos officielles du Mavic 2 Pro et Mavic 2 Zoom en fuite

Illustration : Drone : les specs et les premières photos officielles du Mavic 2 Pro et Mavic 2 Zoom en fuite


Autre élément intéressant, les spécifications détaillées sont également apparues sur un site chinois, révélant notamment que le drone ne proposera pas de 4k à 60FPS (réservée au segment supérieur), mais de la 2,7Kp60 et du 1080p120 (pour de beaux ralentis), que son poids ne dépassera pas le kilo, et que sa vitesse maximale sera de 72Km/h avec des altitudes maximales au décollage autour de 6000m, et une autonomie de 31mn... Bref, pas de révolution sur le plan technique, mais sans doute quelques nouveautés appréciables sur le plan logiciel. Le secret n'est donc pas intégralement percé :-)

Illustration : Drone : les specs et les premières photos officielles du Mavic 2 Pro et Mavic 2 Zoom en fuite


Source

Les iPhone 2018 d'entrée de gamme privés d'A12 ?

Par June, le

Alors que les rumeurs tablaient jusque-là sur une puce A12 commune aux trois appareils lancés en septembre prochain, il se pourrait que le modèle d'entrée de gamme, numéro de modèle N84, doté d'un écran LCD de 6.1 pouces soit finalement motorisé par l'A10 Fusion, équipant actuellement les iPhone 7 et iPhone 7 Plus. La puce serait épaulée par 3 Go de RAM, et l'appareil disposerait d'un écran borderless, d'un unique objectif à l'arrière, et de la reconnaissance faciale Face ID. La réponse ne se fera attendre que quelques semaines, avant une keynote de septembre qui s'annonce riche, et si les habituelles fuites ne viennent pas gâcher les surprises concoctées par Cupertino avant. [ Via]

L'acquisition de Shazam par Apple devrait être (enfin) approuvée par l'UE

Par Laurence, le

En décembre dernier, Apple annonçait l’acquisition du logiciel de reconnaissance musicale Shazam. Depuis, beaucoup craignaient un éventuel abus de position dominante dans le secteur musical, notamment en Europe. En effet, l’opération pouvait entraîner une réduction possible des choix dans les services de streaming musical.

Cependant, citant des sources anonymes, Reuters affirme que l’enquête en cours devrait se clôturer au 4 septembre prochain. Apparemment, les autorités antitrust de l’UE devraient approuver l'offre d'Apple sans conditions, et l’exécutif européen devrait se prononcer sur l’accord avant le 18 septembre. Tout cela peut paraître bien long. En effet, malgré une annonce en décembre 2017, Apple n’est toujours pas officiellement propriétaire du service, suspendue par les procédures administratives.

En avril dernier, la Commission européenne annonçait même avoir lancé une enquête approfondie de 90 jours, prenant ainsi tout son temps pour étudier la prise de contrôle de Shazam par Apple. En effet, si elle intègre déjà Shazam via Siri dans le cadre d’un accord de licence, la validation du rachat pourrait se traduire par une intégration totale avec Apple Music. Se pose alors la question des données d'analyse musicale, notamment de leur utilisation pour concurrencer à outrance Spotify.

Illustration : L'acquisition de Shazam par Apple devrait être (enfin) approuvée par l'UE


Source

Mille milliards pour Apple : ça vaut bien une prime de 120 millions de dollars pour Tim Cook

Par Laurence, le

Après des résultats exceptionnels pour Apple et une valorisation boursière de mille milliards de dollars, Apple a entendu récompenser son CEO. Tim Cook devrait ainsi recevoir jusqu'à 560 000 actions AAPL ce vendredi.

En fait, la rémunération en actions se calcule à parts égales entre la performance de la firme et un ratio fixé en fonction des résultats des sociétés du S&P 500. Ainsi, Tim Cook devrait recevoir 280 000 actions pour ses objectifs en tant que CEO d’Apple, et autant pour le rendement d'Apple (qui a dépassé les deux tiers des sociétés du S&P 500 au cours des deux dernières années). A l'heure actuelle, avec un rendement de 119% par rapport au 25 août 2015, le titre se situe au-delà de plus de 80% d'entre elles.

Comme rapporté par Bloomberg, à moins d’un crash boursier ces deux prochains jours le CEO de Cupertino recevra son demi-millions d’actions, d'une valeur d'environ 120 millions de dollars au cours d’aujourd’hui. Rappelons que sur l'exercice 2017, il a déjà perçu 102 millions de dollars entre son salaire, ses primes et ses attributions d’actions. Pour autant, il a également reversé pour 5 millions de dollars en AAPL à titre caritatif.

Illustration : Mille milliards pour Apple : ça vaut bien une prime de 120 millions de dollars pour Tim Cook

Photo: Jim Merithew/Cult of Mac

Source

Un client mécontent de Face ID frappe une vendeuse Apple au visage en Thaïlande

Par June, le

Dans une vidéo devenue virale en Thaïlande cette semaine, on aperçoit un client fulminant après une des vendeuses, avant de lui asséner un coup de poing au visage.

Selon nos confrères d'Amarin TV, l'agresseur, un jeune homme de 23 ans, s'était déplacé au centre commercial Central Pinklao afin de demander l'échange de son iPhone X, dont il jugeait le comportement de Face ID défaillant. Devant le refus de la boutique, il se serait emporté, au point de devenir violent.

Le jeune homme s'est d'ores et déjà excusé auprès de la victime, a été condamné à une amende de 150 dollars, et a accepté de verser 1500 dollars à l'agressée. Je voudrais m'excuser auprès de la société d'avoir réagi de manière excessive. J'ai agi sous le coup de la colère. Je me suis excusé auprès de la victime et elle ne voulait pas intenter d'action judiciaire. Pour la petite histoire, c'est dans cette même boutique qu'un client avait récemment été pris en pleine consultation de matériel pornographique, sur l'écran d'un des MacBook en exposition.



Source

L'image du jour : le yacht de Steve Jobs est à quai à Barcelone

Par Laurence, le

Comme chaque année, vous êtes nombreux à participer à cette petite chasse estivale : traquer le Venus, le "yacht de Steve Jobs". En effet, pendant juillet et août, il est désormais courant de le voir naviguer en Méditerranée, notamment près de l'Italie ou de la Corse.

Mais c'est en Espagne, près de Barceloneta, quartier du centre de Barcelone situé près de la plage et du port, qu'il a été aperçu par Pierre, un de nos lecteurs (merci beaucoup)


Imaginé par Steve Jobs en personne, avec l'aide du designer et ami Philippe Starck, le bateau n'a jamais pu être utilisé par l'ex-CEO d'Apple de son vivant. Et c'est Laurene Powell Jobs qui l'a réceptionné peu après son décès.

Illustration : L'image du jour : le yacht de Steve Jobs est à quai à Barcelone


Illustration : L'image du jour : le yacht de Steve Jobs est à quai à Barcelone

Microsoft retirera Sway de l'App Store iOS en octobre, arrêt des services en décembre

Par June, le

Un employé de Redmond a partagé la nouvelle sur le forum officiel de la firme, pour iPhone et iPad serait retiré de l'App Store le 19 octobre, et arrêté complètement le 17 décembre 2018.

Seule l'application sera touchée, le service web lui continuera de fonctionner, et hébergera les Sways créés via l'application. Selon Microsoft, avec ce changement, nous consolidons notre expérience Sway. Sway online offre le même ensemble de fonctionnalités, les plus récentes, sur toutes les plates-formes et les appareils. Toutes les Sways que vous avez créées ou modifiées sur Sway pour iOS continueront d'exister, et vous y accédez sur Sway en ligne.

Illustration : Microsoft retirera Sway de l'App Store iOS en octobre, arrêt des services en décembre


Le 19 octobre 2018, l'application sera supprimée de l'App Store. Les utilisateurs existants ne pourront plus télécharger ou mettre à jour Sway pour iOS. Dès le 17 décembre 2018, pour iOS cessera de fonctionner. Ceux qui tenteront d'ouvrir l'application seront accueillis par un message les invitant à utiliser désormais uniquement la version en ligne.

Lancée sur App Store en janvier 2015, cette application permettait aux utilisateurs de créer rapidement des documents, des newsletters, des présentations interactives, avec des images, des légendes, ou encore des en-têtes.

Source


Venue : le casque bluetooth ANC de Skullcandy en précommande à 179,99€

Par June, le

Skullcandy veut sa part de l'appétissant gâteau que représente le marché des casques sans-fil avec annulation active du bruit ambiant, et lance sa propre vision à prix modéré avec le Venue.

Pour se faire une place dans l'arène, occupée principalement par Bose et son QC35 II, et Sony avec le wh-1000xm2, Skullcandy a soigné la présentation autant que la fiche technique. Le Venue promet, en sus d'un ANC à la hauteur des ténors, vingt-quatre heures d'autonomie, le Monitor Mode pour mettre en pause la lecture l'espace d'un instant, une charge rapide offrant 5 heures d'autonomie pour 10 minutes de charge, l'accès aux assistant virtuels, ainsi qu'une puce Tile intégrée, permettant de retrouver rapidement un casque égaré.



Le Venue est de type circum-aural fermé, l'impédance est de 32 ohms, et les haut-parleurs utilisés font 40 millimètres de diamètre. Comme pour ses concurrents, le Venue est livré avec une jolie housse de transport semi-rigide, un câble mini jack et un câble de recharge USB vers micro USB.

Le design est plutôt sobre pour la marque, tout en restant moderne, un peu dans l'esprit Apple avec une version White/Crimson, et une noire. Le Venue est d'ores et déjà en précommande sur le site officiel de Skullcandy au tarif de 179,99€. Les premières livraisons sont attendues pour le 20 septembre 2018.

Vers le site officiel de Skullcandy


Le projet « Aqua Screenshot Library » se veut être la galerie de l’évolution de macOS X

Par Laurence, le

Le collectionneur et podcaster Stephen Hackett, spécialisé dans l’histoire d’Apple, a annoncé aujourd'hui un tout nouveau projet dédié à l’histoire complète de macOS X. Celui-ci veut être le guide de référence du système d’exploitation d’Apple, mais également un historique de l’évolution graphique de l’interface utilisateur.

En pratique, il s’agit d’une bibliothèque de captures d'écran de l’interface Aqua, regroupées en une base de données de plus de 1 500 images. On y retrouve toutes les versions de macOS X depuis la bêta publique de septembre 2000.

Il explique ainsi que ces images provenaient du système d'exploitation, fonctionnant sur du matériel réel. Je n'ai pas utilisé de machines virtuelles à aucun moment. Je suis passé à 10.2 sur un Power Mac G4 original, tandis qu'un Mirror Drive Doors G4 s’est occupé de 10.3, 10.4 et 10.5. J'ai utilisé un Mac mini 2010 pour Snow Leopard et Lion, puis deux différents MacBook Pro de 15 pouces pour compléter le reste.

Illustration : Le projet « Aqua Screenshot Library » se veut être la galerie de l’évolution de macOS X

Source [Via]

En septembre, il faudra au moins macOS Sierra pour les mises à jour d’Office 365

Par June, le

Sur son blog officiel, Microsoft annonce que pour profiter des mises à jour et dernières fonctionnalités d'Office 365, les utilisateurs devront posséder une machine sous macOS 10.12 Sierra ou ultérieure, et ce dès le mois prochain.

Selon Microsoft, à partir de la mise à jour de septembre 2018 d'Office 365 pour Mac, macOS 10.12 ou version ultérieure est requis pour effectuer la mise à jour vers la nouvelle version des applications clientes Office pour Mac et pour recevoir de nouvelles mises à jour des fonctionnalités. Redmond déclare également que les utilisateurs de macOS 10.11 ou version antérieure seront toujours pris en charge, mais ne bénéficieront pas des nouvelles mises à jour.

Illustration : En septembre, il faudra au moins macOS Sierra pour les mises à jour d’Office 365


Nous ne savons pas encore quel sort sera réservé à Office 2019 pour Mac, dont la sortie est prévue pour un vague deuxième moitié 2018. Sera-t-il possible de l'installer sur une machine exécutant El Capitan ? Sur le site officiel, Microsoft propose Office Famille 2016 contre 149 €, le même pack se trouve à 119,99 € sur amazon, et beaucoup moins en cherchant sur le net.

Office 365 Famille, pour Mac, PC, iPad et iPhone s'échange sur la boutique en ligne officielle contre un abonnement de 99 euros par an, ou 10 euros par mois, avec la liberté d'installer la suite sur cinq machines. L'abonnement Office 365 Personnel réduit l'utilisation à un ordinateur et un périphérique mobile pour 69 euros par an, ou 7 euros par mois. Sur Amazon, un an d'abonnement se déniche à 58,99 euros pour un PC/Mac et une tablette, ou encore à 74,99 euros pour 5 postes.

Source

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre
MacBook Air

MacBook Air

Attention
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests ! Une nouvelle version est attendue courant 2022 : nouveau design, puce M2 et Thunderbolt 4 ! Mais peut-être pas avant l'été...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 13"

MacBook Pro 13"

Attention
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est sorti fin 2021, avec des caractéristiques supérieures (ports, écran etc.). A noter qu'un MacBook Pro 13" M2 pourrait voir le jour en 2022.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 14"

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
MacBook Pro 16"

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac M1

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac Pro

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Mac Mini

Mac Mini

Attention
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes. Attentio, un modèle M2 pourrait voir le jour courant 2022, avec une puce plus puissante, du Thunderbolt 4 et sans doute une prise en charge d'un plus grand nombre d'écrans.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Mac Pro

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone SE

iPhone SE

Attention
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'est le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR ! Attention, un nouveau modèle semble envisagé pour début/mi 2022...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
iPhone 11

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 12

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13 Pro

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad mini 6

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Air

iPad Air

Acheter
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad 9

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Pro M1

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 3

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
AirTag

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 7

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple TV HD

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Apple TV 4K

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPod touch

iPod touch

Acheter
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière...

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos