Actualité

Le parquet de Paris enquête sur une "coûteuse" soirée du CES 2016

Par Laurence, le

Le parquet de Paris a ouvert lundi une enquête préliminaire pour favoritisme, complicité et recel, dans le cadre de l'organisation d'une soirée promotionnelle pour les start-up françaises, lors du CES 2016 à Las Vegas. Cette procédure serait susceptible de mettre en cause Business France et l'agence Havas, en charge de l'organisation.

La semaine passé, le Canard enchaîné avait semé le doute en révélant le coût de cet évènement à plus de 380 000 euros, dont 100 000 euros de frais d'hôtel pour les invités. Pour eux, cette opération avait été montée à la demande du cabinet d'Emmanuel Macron et confiée aux organisateurs, sans passer d'appel d'offres et mettre en concurrence différentes structure, ce qui, selon l'Inspection Générale des Finances, est susceptible de relever du délit de favoritisme.

Dans un contexte politique assez sensible, Business France a publié aussitôt un communiqué destiné à éclaircir la situation d'Emmanuel Macron, à l'époque ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique en fonction. L'organisme reconnaît expressément avoir fait appel au voyagiste mais précise que les ministres et leurs cabinets n'interviennent pas dans les procédures d'appel d'offres et donc dans la relation contractuelle entre Business France et Havas.

Le parquet de Paris enquête sur une "coûteuse" soirée du CES 2016


[Source]

Commentaires

0 commentaire
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos