Actualité

Megaupload : Dotcom reste en Nouvelle Zélande et gagne 60 000 $ de dommages et intérêts

Par Laurence, le

L'histoire pourrait presque commencer comme une série US : Objection, le procureur n'a pas respecté la loi ! Kim Dotcom a de quoi se réjouir. Il vient en effet de remporter une bataille juridique contre les autorité néo-zélandaise. La justice vient de trancher : l'attorney general a enfreint la loi en refusant sa demande de recevoir toutes les informations le concernant détenues par des organismes publics.

La décision du Human Rights Tribunal pourrait être décisive : Kim Dotcom affirme que les données demandées en juillet 2015 et refusées un mois plus tard pourraient être présentée et servir de preuve dans son dossier d'extradition. Rappelons que l'homme d'affaires risque d'être envoyé vers les USA pour répondre de son site Megaupload, fermé en 2012 à la suite d'une opération du FBI.

Les autorités américaines affirment que le monsieur et trois autres accusés ont notamment coûté plus de 500 millions de dollars aux studios de cinéma et aux maisons de disques. Pour l'heure, le Tribunal a accordé à Dotcom des dommages-intérêts de 30 000 dollars néo-zélandais (soit 21 800 dollars) pour la «perte d'un avantage» et de 60 000 dollars néo-zélandais pour «perte de dignité et préjudice moral» (soit à peu près 43 000 dollars).

Megaupload : Dotcom reste en Nouvelle Zélande et gagne 60 000 $ de dommages et intérêts

Image Getty


Source

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

2 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos