Mac mini M2 MacBook Pro M2 EcoTech Tesla Matter iPhone Mac Test Apple Antivirus Mac

Actualité

Divers

Facebook aurait payé des utilisateurs (dont des ados) pour pouvoir les « espionner »

Par Laurence - Publié le

La nouvelle ne risque pas de redorer l’image de marque du réseau social. Facebook aurait discrètement payé des personnes pour installer un VPN afin d’enregistrer leur activité (messagerie, téléphonie et Web), un fonctionnement similaire à celui l’App Onavo Protect, retirée de l’AppStore en août dernier.

Le programme dénommé Project Atlas -mis en place depuis 2016- alloue jusqu’à 20 dollars par mois à des utilisateurs âgés de 13 à 35 ans, ainsi que des frais annexes pour pouvoir accéder à certaines données privées en installant l'app «Facebook Research». Avec leur consentement, le réseau a même accès à l’historique d’achat sur Amazon. Contacté par Techcrunch, le réseau a reconnu l’existence de ce programme de recherche afin de recueillir des données sur les habitudes d’utilisation (qui d’ailleurs ne transite pas par l’App Store).

Facebook aurait payé des utilisateurs (dont des ados)  pour pouvoir les « espionner »


D’après Will Strafach, un expert en sécurité du Guardian Mobile Firewall, ce programme est à la fois édifiant et inquiétant et il ne mâche pas ses mots : Si Facebook utilise pleinement le niveau d'accès qui lui est donné en demandant aux utilisateurs d'installer ce certificat, ils auront la possibilité de collecter en continu les types de données suivants : messages privés dans des applications de médias sociaux, discussions en ligne dans des applications de messagerie instantanée - y compris des photos / vidéos envoyées à des tiers, des e-mails, des recherches sur le Web, des activités de navigation Web et même des informations de localisation en cours en exploitant les flux de toutes les applications de suivi de localisation éventuellement installées […] Le code de cette application iOS indique clairement qu'il s'agit simplement d'une version mal reconfigurée de l'application interdite Onavo Protect. Elle utilise un certificat d'entreprise détenu par Facebook en violation directe des règles d'Apple, permettant à Facebook de distribuer cette application sans consulter Apple.

En suite de cette enquête, Facebook a indiqué fermer l’accès par la version iOS du programme. Elle indique toutefois la poursuite de ce dernier via la version Android.

Source

Dernières publications

Pas d'iPad pliable, mais un Mac 20" (tactile) en 2025 ?

Pas d'iPad pliable, mais un Mac 20" (tactile) en 2025 ?

Les rumeurs sur un appareil d’Apple doté d’un écran pliable ne sont pas nouvelles, et de nombreux analystes rivalisent d’inventivité en...

Les lentilles périscopes seraient réservées à l'iPhone Pro Max jusqu'en 2025

Les lentilles périscopes seraient réservées à l'iPhone Pro Max jusqu'en 2025

Apple n’est pas au dessus des lois, même pour lutter contre les fuites

Apple n’est pas au dessus des lois, même pour lutter contre les fuites

Si Apple a de grands principes, il est certain que le culte du secret en fait partie. Déployé tel un étendard pour justifier certaines décisions RH, il...

Pour quelle raison Facebook viderait volontairement la batterie de l'iPhone ?

Pour quelle raison Facebook viderait volontairement la batterie de l'iPhone ?

On le sait certaines applications sont particulièrement gourmandes en énergie -notamment les réseaux sociaux. Mais il semblerait que la réalité...

Marshall muscle sa gamme d'enceintes nomades avec la Middleton

Marshall muscle sa gamme d'enceintes nomades avec la Middleton

La fameuse marque anglaise d'amplificateur de guitare Marshall présente sa nouvelle enceinte Bluetooth nomade Middleton.

Test du HomePod 2 : une enceinte qui conserve les qualités et les défauts de l'originale

Test du HomePod 2 : une enceinte qui conserve les qualités et les défauts de l'originale

Après les Mac mini M2/M2 Pro et les MacBook Pro M2 Pro/M2 Max, les habituels journalistes adoubés par Apple ont reçu le nouveau HomePod quelques jours avant...


Spotify compte 205 millions d’abonnés payants, et 270 millions d'euros de pertes

Spotify compte 205 millions d’abonnés payants, et 270 millions d'euros de pertes

Cette semaine est placée sous le signe du dollars et Spotify vient de dévoiler ses résultats financiers pour son quatrième trimestre fiscal 2022.

Une carte son taillée pour Apple Music Lossless haute qualité chez Creative avec la Sound Blaster X5

Une carte son taillée pour Apple Music Lossless haute qualité chez Creative avec la Sound Blaster X5

Le spécialiste singapourien de l'audio Creative présente une nouvelle carte son USB dotée d'un double DAC qui vient coiffer sa gamme.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

1 commentaire
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.