Top Promos Apple Test Apple Antivirus Mac Dock Thunderbolt Sunology Comparatif iPhone Nettoyeur Mac

Articles

Divers

iTunes 4, le p2p, et les majors !

Par Neobugs - Mis à jour le

Conjoncture actuelle



Un 'vol' bilatéral' !



Les majors 'volent' clients et auteurs légalement, et les utilisateurs de p2p illégalement. Les deux extrêmes sont tous deux des modèles de cupidité ! Alors que jusqu'à maintenant, à l'aide d'une utilisation raisonnée du p2p (achat si on écoute régulièrement, apprécie et qu'on en a les moyens), on pouvait espérer obtenir un certain équilibre n'entraînant pas de perte de bénéfice pour les majors et une certaine flexibilité pour les clients qui pouvaient ainsi découvrir facilement d'autres styles, d'autres groupes, et choisir leurs morceaux.

Encore faut-il que l'utilisateur sache se maîtriser et prendre conscience que le tout-gratuit n'est pas viable à long terme. Or l'intolérance semble régner, beaucoup de pirates ne sont pas prêts à lâcher leur petit confort, mais auront-ils le choix dans les mois qui suivent ?

Aggressivité croissante des majors



De leur côté les majors semblent n'avoir toujours pas compris que leur part du gâteau est bien trop importante. Sony a récemment annoncé abandonner ses protections sur les CD audio, cependant la chasse au pirate est plus que jamais à l'ordre du jour comme le témoigne les percutants procès aux USA, les annonces agressives de la RIAA et de la MPAA et les tentatives de légalisation de l'identification des pirates dans le but de les poursuivre au sein de l'Europe. Sans compter leurs agissements nettement moins légaux contre le piratage, tels que l'élaboration de divers traceurs et softs anti-partage permettant de tracer, contrôler, stopper les systèmes des pirates connectés aux réseaux p2p... Cette 'guerre' fait rage depuis 6 mois, mais les majors ont un atout et pas des moindre, leur poid sur l'économie et donc sur les politiques ! No comment...

Apple, en sauveur ?



En ces temps de tensions extrêmes entre consommateurs et majors, Apple apparaissait aux yeux de tous comme 'la' solution contre le piratage abusif et les prix exagérés des CD audio. Le Music Store permet d'écouter des extraits, de télécharger rapidement des morceaux ou des albums que l'on choisit, le tout à un prix défiant toute concurrence. Or tous ses prédécesseurs s'y sont cassés les dents et c'est sans grand espoirs que les maisons de disques ont signé les récents contrat avec Apple. Et pourtant, les résultats financiers actuels sont encourageants, avec en quelques semaine plus de 2 millions de téléchargements (payants) à partir du Music Store pour seulement moins de 3% des personnes possédant un ordinateur (les MacUsers) au niveau mondial. De quoi faire réfléchir les maisons de disques...et les auteurs qui pourraient bien rapidement se passer de ces derniers.

Un système de protection efficace ?



iTunes 4, le p2p, et les majors !
Afin d'obtenir des accords avec les majors du disque, Apple a dû mettre en place un système de protection complexe des fichiers téléchargés via le Music Store, appelé DRM. Ce système de gestions des droits numériques est basé sur un double identifiant : l' Apple ID, utilisé lors du paiement des fichiers sur le Music Store, et un id spécifique à chaque Mac dépendant de votre carte Ethernet. Ce 'traceur' est implémenté dans dans chaque fichier AAC et est automatiquement recensé et vérifié dans une base de donnée centrale permettant ou non la lecture du fichier. L'extension '.mp4p' ne veut donc rien dire d'autre que 'mp4 protected' ( protégé ) !

Quelle en est la conséquence ? Les fichiers téléchargés ne peuvent être copiés sur seulement 3 Mac différents . Apple détient donc une fiche détaillée de chaque personne utilisant les services du Music Store et une trace de chaque fichier téléchargé, imitant ainsi le modèle Passport de Microsoft ! Un sérieux coup pour la liberté individuelle, mais un procédé indispensable afin de s'accorder avec les Majors.

Seulement, voilà, tout système de protection a malheureusement ses failles. Il est facilement contournable via une gravure audio, ou tout bonnement une capture du flux sonore d'iTunes via Audio Hijack, puis une reconversion AAC (afin de perdre le moins possible de qualité sonore). Tout comme l'enregistrement via les sorties audio matérielles, Apple est et restera malheureusement incapable de l'empêcher, à moins d'envisager un système de protection matérielle à l'instar de Microsoft et son projet Palladium !

Risque de détournement du streaming...



iTunes 4, le p2p, et les majors !
Apple ne s'est certainement pas vanté non plus auprès des majors des risques de reconversion de son logiciel à des fins de partage. En effet, l'implémentation dans iTunes d'un module de streaming de ses musiques en réseau local, a ouvert une brèche grande ouverte aux pirates. Le module de partage permet de diffuser relativement facilement sur Internet ses musiques.

Eh oui, quoi de plus facile que de capturer un flux de streaming envoyé par un client ITunes, que vous réceptionnez ? Un logiciel dédié à cette tâche est apparu très rapidement : ITunesDL et un autre permet depuis quelque temps déjà de capturer le son : Audio Hijack. Mais n'allez pas croire que ces logiciels ont été créés dans ce but.

La fluidité d'une lecture en streaming, dépend et du débit de celle-ci (de 128, 192, 256 ou 320 la plupart du temps) et de l'optimisation du module de streaming. Le streaming iTunes via une connexion ADSL de 128kbps en upload (ADSL 1), connexion qui fournit en théorie pile le débit nécessaire à une lecture fluide à distance, n'est pas très optimisé, car on constate que la lecture est entrecoupée par de nombreuses mises en caches. Ce phénomène est d'autant plus fréquent qu'un nombre important de personnes lisent vos musiques en même temps. Ainsi à moins d'avoir une connexion ADSL 2 Pro à 256kbps en upload (minimum), il vous sera impossible de faire du streaming en de bonnes conditions. Toute l'utilité d'iTunesDL se révélait alors, mais cela permettait dans la foulée aux pirates de se doter d'un logiciel de téléchargement.

Moteurs de recherche dédiés



Apple avait trouvé bon de révéler les détails de son système de protection afin d'avertir les adeptes du partage, mais ce fût sans effet. En plus des nombreux trackers et sites web référançant les serveurs iTunes, des petits malins de chez SpyMac se sont récemment empressés de créer un moteur de recherche pour ses clients iTunes partageant leur musique. Comment est-ce possible ? Voici une réponse plus qu'explicite du Webmaster de SpyMac, David Benesch, mettant une fois de plus Apple en cause : «Cette fonctionnalité est présente dans iTunes (...) mais nous avons dû effectuer la dissection nous-mêmes » !

Conclusion



Bref, Apple nous a mis à disposition un outil à double tranchant puisque développeurs et bidouilleurs invétérés, adeptes du partage ont tôt fait d'exploiter les faiblesses du logiciel afin de servir leur cause, mettant ainsi Apple dans une situation délicate face aux majors. Apple nous a permis une telle utilisation, mais espérait peut-être une attitude plus raisonnable de notre part et ceci dans notre propre intérêt puisque le système Music Store-iTunes actuel pallie clairement à nos besoins musicaux. Gageons un rapide retour en arrière dès la prochaine mise à jour d'itunes, car dans le cas contraire les accords avec les majors risquent d'être rapidement remis en cause !
Mac4Ever recrute sur Paris et Nîmes

Mac4Ever recrute sur Paris et Nîmes

Mac4ever renforce ses équipes et recherche plusieurs personnes pour participer à la rédaction de son fil d'actualité, à la création de contenu vidéo, ainsi qu'à l'amélioration du référencement des contenus. Si tu es intéressé, n'hésite pas à postuler !

Trop incitatif, TikTok lite sera bientôt suspendu en Europe

Trop incitatif, TikTok lite sera bientôt suspendu en Europe

En définitive, le mode de fonctionnement de la dernière application de ByteDance (la maison mère chinoise du réseau social presque...

Samsung en crise passe ses cadres à la semaine de 6 jours

Samsung en crise passe ses cadres à la semaine de 6 jours

La situation n'est pas au beau fixe pour Samsung. Avec la dégradation des résultats de certaines de ses activités et le durcissement des...

Canal+ : le mode Tribunes coupe le sifflet des commentateurs de foot !

Canal+ : le mode Tribunes coupe le sifflet des commentateurs de foot !

Canal+ va permettra à ses abonnés d'activer un nouveau mode afin de couper les commentaires et de son plonger véritablement dans...

L'Apple Store de Parly 2 déménage ce samedi ! Mais où ?

L'Apple Store de Parly 2 déménage ce samedi ! Mais où ?

Depuis un an, l'Apple Store de Parly 2 se préparait à déménager... mais finalement, ce ne sera pas très loin. Situé...

Un assistant virtuel IA encore plus performant sur Facebook et WhatsApp !

Un assistant virtuel IA encore plus performant sur Facebook et WhatsApp !

L’assistant virtuel de Meta -Meta AI- est désormais alimenté par Llama 3, un modèle d’IA qui se dit encore plus intelligent.

Apple, la reine du recyclage !

Apple, la reine du recyclage !

A quelques jours de la Journée de la Terre, Apple explose son budget communication entendant montrer l'exemple et mettre en lumière ses...

La dernière IA de Microsoft créé des vidéos impressionnantes de réalisme !

La dernière IA de Microsoft créé des vidéos impressionnantes de réalisme !

Depuis longtemps, Microsoft a flairé le bon coup avec l'Intelligence Artificielle, dépensant des milliards de dollars en recherche et...

Tim Cook aligne les millions pour son opération séduction en Asie !

Tim Cook aligne les millions pour son opération séduction en Asie !

Apparemment, Tim Cook continue son voyage organisé en Asie du Sud. Après le Vietnam et l'Indonésie, il est désormais à...

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

12 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.