Ce qu'on verra, ne verra pas et aimerions voir à la WWDC

Par arnaud, le

C'est le 10 juin prochain que Tim Cook, le patron d'Apple, donnera le top départ de la Worldwide Developers Conference 2013, une conférence qui va s'ouvrir dans un climat troublé pour Apple : toujours chahutée en bourse (le titre se situe autour des 450 $), la Pomme engrange les mises en accusation, sur sa politique d'évasion fiscale, ses pratiques en matière de livres numériques ou, tout récemment, ses violations de brevets et menaces d'interdiction de vente pour certains produits aux USA.

À cette image de marque dégradée s'ajoutent des signes de ralentissement de croissance, sur le segment des Mac surtout où la progression des ventes était quasi nulle au trimestre dernier, et le sentiment, à moitié injuste, qu'Apple marque le pas en matière d'innovation. iOS, surtout, est pointé du doigt, pour des évolutions jugées trop peu significatives. Pour Apple, le moment est venu d'apporter un coup de frais à son système d'exploitation mobile et c'est, indéniablement, le principal point d'intérêt de la keynote d'ouverture de la WWDC.


On verra



iOS 7

Cette nouvelle version du système d'exploitation mobile d'Apple sera la star du show. Elle sera la première version de l'après Forstall, débarqué en octobre dernier, et la première version de l'ère Ive. Le designer fétiche de la Pomme chapeaute, désormais, les designs matériels et logiciels de l'entreprise et il est censé avoir passé un sérieux coup de balai sur l'interface d'iOS..

Les directions d'évolution sont connues : fin de la brillance, interfaces plus dépouillées, mais pas moins fonctionnelles, design plus allégé, laissant plus de place aux blancs et moins aux effets. Le chantier, en tout cas, est censé mobiliser des forces considérables au sein des équipes de Cupertino, au point de dégarnir le front OS X d'une partie de ses ingénieurs. Et de faire peser un doute sur l'état d'avancement d'OS X 10.9.

Ce qu'on verra, ne verra pas et aimerions voir à la WWDC


Outre cette évolution d'interface, iOS va aussi voir débarquer de nouvelles fonctionnalités : l'intégration d'AirDrop semble au menu, une arrivée plus que bienvenue iOS n'étant pas doté de fonctionnalités simples de partages de fichiers, l'intégration de Flickr ou Vimeo figurent parmi les fonctionnalités attendues.

Niveau API, la Pomme a laissé entendre une ouverture plus grande de pans du système, qui serait là aussi fort bienvenue. On rêve d'une approche maximaliste qui permettrait, par exemple, à un éditeur tiers de proposer des claviers alternatifs à iOS, ou au moteur de correction orthographique. Mais Apple étant Apple, il est peu probable que l'ouverture aille si loin.


OS X 10.9

Le nom du prochain système d'exploitation n'est pas encore connu avec certitude mais les oracles prédisent qu'il naitra Lynx. Peu d'informations ont filtrées sinon que le Finder recevra un lifting nécessaire, apportant le support d'onglets de navigation, et d'éléments de marquage des fichiers plu élaborés. Des améliorations à Mission Control, des raffinements dans la gestion des espaces, voire la disparition pure et simple du Dashboard figurent au rang des possibilités.

Ce qu'on verra, ne verra pas et aimerions voir à la WWDC



Haswell

Niveau matériel, les attentes sont grandes, la Pomme devant intégrer la nouvelle génération de processeurs Intel dans ses gammes, Haswell. Celui-ci, taillé pour améliorer les performances énergétiques tout en maintenant, voire améliorant les performances de calcul, apporte également une nouvelle génération de GPU intégrés, offrant des performances enfin dignes de carte d'entrée de gamme. Au moins sur le papier, les drivers n'étant pas, loin s'en faut, le point fort des GPU Intel sur OS X.

Apple devrait, lors de cette WWDC, dévoiler les premiers MacBook Air et MacBook Pro Haswell. Le MacBook Pro Retina 13", pourtant récent, est censé subir le lifting le plus appuyé, avec un design annoncé comme plus fin, et une caméra améliorée. LE sort des MacBook Pro classiques fait débat : candidats logiques à Haswell, la Pomme pourrait finalement choisir de ne pas les mettre à jour pour booster sa gamme Retina.

Ce qu'on verra, ne verra pas et aimerions voir à la WWDC



On verra peut-être



La iRadio

Les deals avec les majors n'en finissent pas de se conclure, les concurrents ont déjà dévoilé leur jeu, Apple pourrait, enfin, lancer sa fameuse iRadio, un service d'écoute intelligent, en streaming. Le service serait assez proche de Pandora, en ce sens qu'il n'offrirait pas d'écoute à la demande, mais l'accès à des flux radio. À partir de ces flux, il serait simple comme un clic d'acheter le morceau diffusé sur iTunes. Un présence publicitaire éventuelle assurerait des revenus supplémentaires pour Apple, estiment les sources, un gâteau dont les majors exigeraient un morceau, significatif, de l'ordre de 35 à 45 %, qui s'ajouterait à un paiement à la diffusion, qui pourrait être inférieur à ce qui se pratique sur Pandora.


La TV Apple

Tim Cook a lui-même fait monter la sauce, lors de son intervention à D11. Oui, la TV connectée est un centre d'intérêt majeur d'Apple ; oui, les propriétaires de contenus font, de temps à autre, état de négociations avec Apple. Mais, il faut se rendre à l'évidence : Apple a réussi à maintenir un voile opaque autour de ses intentions en la matière : une TV ? Pour quoi faire ? Un boitier Apple TV musclé ? Le mystère reste entier. Il n'est pas impossible qu'il soit levé lors de la WWDC, mais l'indice de probabilité n'est pas très élevé.

Ce qu'on verra, ne verra pas et aimerions voir à la WWDC



La iWatch

Autre projet dont on ignore le degré de maturation, la montre connectée, qui sert d'interface au smartphone et de capteur "biologique" pour surveiller notre petite santé ? Avec un écran incurvé de 1,5 " ? Là aussi, Tim Cook a entretenu le flou, confirmant l'intérêt de l'électronique portable, mais considérant que l'offre actuelle, Google Glass en tête, n'était pas séduisante pour le commun des mortels. Il y a encore du boulot, résumait finalement le patron de la Pomme. Alors une iWatch ? Peut-être. D'autant qu'Apple vient, semble-t-il, de déposer officiellement la marque iWatch. Fausse piste ? Annonce imminente ?


Un nouveau Mac Pro

On aimerait y croire, mais on ne parvient pas à le faire complètement : Apple va-t-elle dévoiler un nouveau Mac Pro lors de cette WWDC ? Obsolète, retirée de la vente en Europe, la Pomme n'est quasiment plus présente sur ce segment des machines pro. Mais Cook, qui a promis du nouveau sur le segment, ne s'est pas engagé sur un délai plus précis que avant la fin de l'année. Alors, de nouveaux Mac Pro ? En croisant les doigts.


Ce qu'on ne verra pas



Ce qu'on verra, ne verra pas et aimerions voir à la WWDC
L'iPhone 5S et l'iPhone pas cher

A priori, Apple lancera sa nouvelle gamme de smartphone, déclinée en couleurs, lors d'un événement spécial à la fin de l'été, pour une sortie en septembre, histoire d'aborder les fêtes en pleine lancée. N'attendez donc pas de nouveaux iPhone à la WWDC.


iPad 5 et iPad mini 2

En chantiers, ces nouveaux iPad, censés adopter, pour l'iPad 9,7", le profil doux de son petit frère iPad mini, qui pourrait, lui, gagner un écran Retina. Les deux appareils seront vraisemblablement annoncés au même moment que les iPhone, pour un lancement vers septembre. Globalement, les iBidules sont devenus si importants qu'ils exigent leur événement à part. A contrario, les Mac sont devenus la 5e roue du carrosse, et doivent se "greffer" à la WWDC pour bénéficier d'un peu des spotlights.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

32 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos