Actualité

Vente Privée se la joue Appgratis à ses risques et périls

Par Laura, le

Vente-privée.com est connu pour permettre à son cercle de clients privilégiés, de faire de belles économies sur des produits de grandes marques, lors de ventes événementielles. Ce qu'on sait moins, c'est que l'entreprise française s'est également lancée dans le business de la promotion d'applications grâce à .

Le concept, qui n'est pas sans rappeler celui d'Appgratis, permet de propulser rapidement une application vers les sommets de l'Appstore, pour une somme allant de 5000 à 15000€. La facturation dépendrait du jour choisi pour la promotion et du degré d'affinité de l'application avec la communauté de Vente-Privée ainsi que, probablement, de la force de persuasion de l'éditeur. Aucune performance n'est garantie, mais compte tenu de son audience, Vente Privée peut se targuer de générer entre 5000 et 25000 téléchargements. Mieux vaut donc être dans le haut du panier pour garder un coût du téléchargement intéressant.

Entre volonté d'étendre son business et tentative de faire profil bas, Vente Privée marche sur des oeufs depuis l'éviction d'Appgratis de l'Appstore. Rares sont les entreprises clientes à vouloir s'exprimer sur la question, de peur des représailles de la firme de Cupertino. Dans cette omertà généralisée, Gabrielle Loeb, directrice marketing de l'agence Heliceum, admet que suite à une opération chez Vente Privée, son application, , passée gratuite pour l'occasion, a généré 7 fois plus de revenus que les 10 jours précédents, avant de retomber au 636ème rang de l'Appstore.

Voilà donc le nerf de la guerre pour les éditeurs. Car si ce système est capable de propulser en un éclair une application au sommet, le retour vers les profondeurs de l'Appstore semble tout aussi rapide.

Vente Privée se la joue Appgratis à ses risques et périls

Payer pour des téléchargements et de la visibilité est une chose, mais selon Gabrielle Loeb, on ne peut se permettre de recourir à cette solution que si le business model repose sur de l'achat in-app ou du m-commerce pour monétiser immédiatement l'audience générée. L'enjeu est donc bien de créer par la suite un cercle vertueux, menant à des téléchargements organiques, et de travailler le taux son rétention. Se concentrer sur l'expérience utilisateur semble donc essentiel avant d'envisager une mise en avant, afin que cet investissement soit le plus rentable possible.

Source

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

3 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Divers

Plus de dossiers Divers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos