Actualité

Malaise dans le monde du jeu vidéo quand un tournoi d'Hearthstone exclut d'office les femmes

Par Didier, le

Malaise dans le monde du jeu vidéo quand un tournoi d'Hearthstone exclut d'office les femmes
Si certaines féministes tirent encore et toujours à boulet rouge contre les éditeurs et les joueurs -jugé trop sexistes et à dominante masculine- le monde du jeu vidéo a quand-même bien changé depuis les années 80/90.

Les joueuses sont de plus en plus nombreuses (voire plus nombreuses que les joueurs, dans certains cas), on a même vu fleurir quelques pro-gameuses (comme la française Kayane qui est officiellement égérie RedBull en tant qu'athlète électronique), et aussi quelques championnes gagner des tournois de StarCraft2 ! Je ne compte d'ailleurs plus le nombre de femmes de mon entourage qui jouent régulièrement à WoW ou à Hearthstone, des titres sont d'ailleurs totalement asexués, si l'on peut dire.

Et pourtant, en 2014, certains tournois continuent d'exclure les femmes, c'est le cas de l'Assembly Summer 2014, un concours finlandais qui n'autorise que les joueurs mâles pour les parties d'Hearthstone. Devant l'incompréhension générale, le responsable du tournoi a alors adressé un bref communiqué à PCGamer dans lequel il déclare :

Conformément aux règlements du tournoi de la Fédération internationale pour l'e-Sports (IESF), le principal tournoi est ouvert aux seuls joueurs masculins. C'est pour éviter d'éventuels conflits (par exemple, qu'un joueur féminin élimine un joueur masculin pendant RO8) entre autres

Ne vous méprenez pas sur la réponse (qui peu paraitre ubuesque), Markus "Olodyn" Koskivirta ne veut pas qu'une femme gagne -non pas pour foutre la honte à un rival masculin- mais bien parce que la e-Sports Federation basée en Corée a décidé d'organiser les compétition par genre :

Pour les hommes : Dota 2, Starcraft 2, Hearthstone, Ultra Street Fighter IV
Pour les femmes : Starcraft 2, Tekken Tag Tournament 2


En clair, si vous êtes une fille, impossible de participer aux tournois Ultra Street Fighter IV (Kayane va apprécier), ou encore Hearthstone. Totalement absurde. Devant le début de polémique, la fédération a répondu sur sa page Facebook comme ceci :

La décision de diviser les compétitions masculines et féminines a été faite en conformité avec les autorités sportives internationales, dans le cadre de nos efforts pour promouvoir l'e-sport comme un sport légitime.

Malaise dans le monde du jeu vidéo quand un tournoi d'Hearthstone exclut d'office les femmes


La formulation de la fédération est décidément bien bancale : aucun de ces jeux ne justifie à nos yeux une classification par genre. Il existe des sports (comme le Curling) où les hommes et les femmes peuvent participer aux mêmes tournois sans distinctions. A l'inverse, pour d'autres disciplines où la force physique a de l'importance, la division est évidemment tout à fait justifiée.

A moins que la fédération considère qu'une femme aura un moins bon APM (sic) qu'un homme...

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

23 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Gaming

Plus de dossiers Gaming

Dernières vidéos

Voir toutes les videos