Actualité

#BatteryGate : Apple transige à 500 millions de dollars (plus ou moins)

Par Laurence, le

Il semblerait que le Battery Gate ait trouvé -en théorie- une solution. En effet, Apple a accepté de payer quelques 500 millions de dollars de dédommagements, via une transaction amiable qui reste encore à approuver par la justice US.

Ce règlement -qui a été proposé vendredi soir- viendrait solder les recours collectifs déposés sur le sujet. Mais il reste encore une étape avant de considérer le dossier définitivement clos : en effet, le document devra être validé par le juge de district américain Edward Davila (qui siège à San Jose, en Californie).

#BatteryGate : Apple transige à 500 millions de dollars (plus ou moins)


Cupertino propose de payer aux consommateurs américains 25 $ par iPhone. Ce chiffre pourrait être ajusté à la hausse ou à la baisse en fonction du nombre de smartphones éligibles. Mais l'accord prévoirait un paiement total minimum de 310 millions de dollars et maximal de 500 millions.

Il couvrirait les propriétaires américains des iPhone 6, 6 Plus, 6s, 6s Plus, 7, 7 Plus ou SE (sous iOS 10.2.1 ou version ultérieure) mais également ceux des iPhone 7 et 7 Plus sous iOS 11.2 ou une version ultérieure avant le 21 décembre 2017.

#BatteryGate : Apple transige à 500 millions de dollars (plus ou moins)


En décembre 2017, le Chicago Sun Times avait dévoilé ce qui allait devenir le Battery Gate. Des documents semblaient indiquer qu'Apple aurait agi de manière trompeuse, immorale et contraire à l'éthique, avec la mise à jour iOS 10.2.1 conçue pour ralentir délibérément ou brider les vitesses de l'iPhone 5, iPhone 6 et iPhone 7. De nombreux consommateurs avaient été contraints de procéder, à leurs frais, au remplacement de la batterie et même d'acheter un nouveau smartphone.

En réponse, Apple avait réagi en proposant un programme de remplacement de batterie moins cher à ses clients d'anciens téléphones. Elle en a profité également pour s'excuser et clarifier un peu la situation, précisant que cette décision avait été motivée pour préserver l'état des batteries vieillissantes et que l'impact sur les performances et les arrêts inopinés avaient jusque là été sous-estimés.

Rappel CP Apple : Tout d'abord, nous n'avons jamais - et n'aurions jamais - rien fait pour réduire intentionnellement la durée de vie d'un produit Apple, ou dégrader l'expérience de l'utilisateur pour conduire des mises à jour côté client. Notre objectif a toujours été de créer des produits que nos clients apprécient, et de faire en sorte que les iPhones durent le plus longtemps possible.

Il y a environ un an dans iOS 10.2.1, nous fournissions une mise à jour logicielle qui améliore la gestion de l'alimentation pendant les périodes de pointe afin d'éviter les arrêts brusque sur les iPhone 6, iPhone 6 Plus, iPhone 6s, iPhone 6s Plus et iPhone SE. Avec la mise à jour, iOS gère dynamiquement les performances maximales de certains composants du système lorsque cela est nécessaire pour empêcher un arrêt. Bien que ces changements puissent passer inaperçus, dans certains cas, les utilisateurs peuvent connaître des délais de lancement plus longs pour les applications et d'autres réductions de performances.

Au cours de cet automne, nous avons commencé à recevoir des commentaires de certains utilisateurs qui voyaient des performances plus lentes dans certaines situations. Sur la base de notre expérience, nous pensions initialement que cela était dû à une combinaison de deux facteurs : un impact de performance normal et temporaire lors de la mise à niveau du système d'exploitation: l'iPhone installe un nouveau logiciel et met à jour les applications et résout les bugs mineurs de la version initiale.

Nous pensons maintenant qu'un autre facteur contribuant à ces expériences utilisateur est le vieillissement chimique continu des batteries dans les anciens appareils iPhone 6 et iPhone 6s, dont beaucoup fonctionnent encore sur leurs batteries d'origine.


#BatteryGate : Apple transige à 500 millions de dollars (plus ou moins)


Rappelons qu'en France, la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et des Fraudes a condamné la firme à une amende record de 25 millions d'euros pour pratique commerciale trompeuse par omission le 7 février dernier.

Saisie par le parquet pour enquêter sur ce sujet après une plainte déposée par l'association HOP (Halte à l'obsolescence programmée ), la DGCCRF avait été ferme. Les consommateurs auraient dû être informés du risque. Ce défaut d'information des consommateurs constitue une pratique commerciale trompeuse par omission explique Loïc Tanguy, directeur de cabinet. En revanche, aucune indemnisation dédiée aux victimes ne semble avoir été évoquée -sauf pour celles prêtes à saisir la justice.

Par la suite, Cupertino s'était engagée à faire preuve de plus de transparence et à fournir aux utilisateurs plus de visibilité sur la santé de la batterie de leur iPhone. La fonctionnalité avait d'ailleurs été rapidement disponible dans les versions bêta d'iOS, avant un déploiement dans les versions définitives.

Source

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

20 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat iPhone

Voir le guide d'achat iPhone

Dossiers iPhone

Plus de dossiers iPhone

Dernières vidéos

Voir toutes les videos