iOS 7, tout tourne autour de la vitesse et la légèreté

Par arnaud, le

À quelques jours de la sortie d'iOS 7, dont nous vous avons détaillé les nombreuses nouveautés fonctionnelles, l'attention reste focalisée sur la nouvelle interface, créée sous l'impulsion de Jony Ive. Le changement, il est vrai, est d'importance : couleurs vives, icônes aplaties, interface essentiellement textuelle, caractères très fins et nouveaux paradigmes, éloignés du fameux skeuomorphisme.

Pourtant, au sein de la communauté des développeurs, d'autres fonctionnalités retiennent l'attention et laissent présager qu'iOS 7 sera un bouleversement en deux étapes : la première lors de la sortie du système d'exploitation, et la seconde lors de la mise à jour de vos applications, lesquelles pourront tirer parti des très nombreuses nouveautés, sous le capot, destinées à rendre l'utilisation de nos iBidules plus rapide.


Les transferts de données en tâche de fond



Raphael Ouzan, fondateur et principal responsable technique de BillGuard, une application qui surveille vos dépenses, explique : Il est évident, pour moi, que les changements les plus importants pour les utilisateurs d'iPhone sous iOS 7 ne se trouvent pas au niveau du design. En compilant Billboard pour iOS 7, nous nous sommes rendu compte que les nouveaux frameworks d'Apple permettent d'améliorer notre application de manière fondamentale. Et, une fois ces méthodes appliquées largement aux applications tierces, c'est toute l'expérience d'utilisation d'iOS qui s'en trouvera radicalement améliorée.

Et si Raphael estime qu'il y a de nombreux exemples illustrant son constat, il choisit d'en présenter un en particulier : le rapatriement de données en tâche de fond. Jusqu'à présent, toutes les versions d'iOS ne permettaient à une application d'accéder à de nouvelles données qu'une fois lancée. Les notifications push, qui permettent à l'utilisateur d'être prévenu de nouveaux éléments liés à son app, utilisent un canal séparé. Donc, par exemple, votre icône Facebook affiche le petit badge rouge des notifications mais vous devez vraiment lancer l'app, attendre qu'elle s'ouvre et attendre encore un peu qu'elle contacte le serveur Facebook pour actualiser ses données. Ces temps d'attente semblent, par moment interminables, note-t-il.

iOS 7, tout tourne autour de la vitesse et la légèreté


Avec iOS 7, le fonctionnement diffère : la fonction de rapatriement de données en tâche de fond permet à une app de rester actualisée même si elle n'est pas lancée. C'est un peu comme ces machines à café qui font couler automatiquement votre café pour l'heure de votre réveil.

Ce background fetching est, fort heureusement (pour notre autonomie et nos consommations data), encadré. Raphael Sebbe, de Creaceed, développeur de nous précise la chose : en fait, un app peut demander à l’OS d’être rafraîchie en background à intervalle régulier par exemple, ce que l’OS accorde ou pas en fonction des habitudes de l’utilisateur, de la batterie, du nombre d’apps qui demandent la même chose, précise-t-il.

Au delà du background fetching, iOS 7 sait aussi gérer les téléchargements en tâche de fond, sans bloquer l'application, et sans bloquer le téléchargement si l'application n'est plus au premier plan. Un autre exemple est le téléchargement en background, on utilise ça dans le futur Prizmo. Quand on installe une voix ou une langue OCR, précédemment, il fallait attendre patiemment que le download se termine (30 Mo, ça peut prendre 2 min facile). Maintenant, on peut quitter Prizmo (même le faire planter, pas grave). L’OS previent Prizmo (le relance, mais en background) quand le download est fini et l’installation peut se terminer. Quand l’utilisateur redémarre Prizmo, la nouvelle voix est installée et disponible. Ce sont des petites améliorations, mais au quotidien cela devrait être agréable. À condition que les développeurs fassent les modifications nécessaires bien entendu, nous explique Raphael Sebbe.


Moins de texture, moins de poids



D'autres exemples montrent qu'iOS 7 met définitivement le cap vers une optimisation des ressources. Ainsi, Apple demande désormais expressément aux développeurs d'éviter les splash screen, ces écrans d'accueil qui s'affichent au chargement de l'app, surtout ceux qui obligent à taper l'écran avant que l'application ne soit effectivement disponible. Avantage : un chargement plus rapide, et un poids de l'application diminué de celui de son image de démarrage. L’image de démarrage n’est plus le splashscreen mais le plus souvent une capture de l'état antérieur de l'app lancée, explique Michael Dardol, développeur d'.

iOS 7, tout tourne autour de la vitesse et la légèreté


La quasi disparition des textures impacte aussi le poids des applications. Un des développeurs que nous avons contacté a vu passer son application de 45 Mo (iOS 6) à 30 Mo (iOS 7), une baisse notamment attribuable à l'allégement graphique.

Des applications plus légères, plus capables, déjà rafraîchies au lancement, telles sont quelques unes des promesses d'iOS 7. C'est un pas bienvenu vers l'intégration de la technologie dans nos vie. Il n'y a rien de plat là dedans, conclu Raphel Ouzan.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

57 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat iPhone

Voir le guide d'achat iPhone

Dossiers iPhone

Plus de dossiers iPhone

Dernières vidéos

Voir toutes les videos