Actualité

Pour Ridley Scott, "1984" est un monument de la pub #Mac

Par Laurence, le

Près de 38 ans après la diffusion de la très célèbre publicité d'Apple, Ridley Scott a révélé sa première réaction à la lecture du scénario de 1984. Dans un long article, The Hollywood Chronicles rend hommage à la carrière exceptionnelle du réalisateur.

A 84 ans, ce dernier vient en effet d'achever deux films aussi ambitieux que différents, House of Gucci et The Last Duel. En 2022, il travaillera pour Apple en réalisant Kitbag, un film sur Napoléon mettant en vedette Joaquin Phoenix (il produira également Death on the Nile, une adaptation du roman éponyme d'Agatha Christie, pour le compte de Disney cette fois).



Outre son impressionnante filmographie, il compte également à son actif quelques 2 000 publicités, mais 1984 n'en reste pas moins la plus renommée. C'est avec amusement -tout en manipulant son iPhone- qu'il revient sur ce moment. Lorsque l'agence Chiat/Day l'a contacté pour ce spot, il a d'abord pensé qu'ils parlaient des Beatles (ndlr : Apple Corps est une entreprise fondée en janvier 1968 par le groupe) avant de comprendre sa confusion. Ils m'ont dit : « Non, non, non. Apple c'est cette boite avec le type qui s'appelle Steve Jobs. » Ce à quoi il aurait rétorqué « Qui est Steve Jobs ? » Et eux de répondre : « Ca deviendra probablement quelque chose d'énorme. »

A la première lecture, il s'est dit impressionné et emballé : Mon Dieu. Ils ne disaient pas ce que c'était, ils ne montraient pas ce que c'était. Ils ne disaient même pas ce qu'ils faisaient. C'était de la publicité en tant que forme d'art. C'était d'une efficacité redoutable.

Le storyboard de 11984

Pour Ridley Scott, "1984" est un monument de la pub #Mac


Pour la petite histoire, rappelons que cette publicité a failli ne jamais voir le jour. A l'époque, Steve Jobs et John Sculley étaient tellement fans de ce projet qu'ils avaient acheté 90 secondes de temps publicitaire (pour un coût prohibitif) pendant le Super Bowl, et ce, sans l'aval du Conseil d'administration. Après visionnage, ce dernier l’a d'ailleurs invalidée et a demandé à l'agence de publicité de revendre cet espace publicitaire.

Mais Woz était prêt à en payer la moitié à charge pour Jobs de prendre le reste. En définitive, ce sont 60 secondes de la vidéo qui ont été diffusées avec le succès que l’on connait. Sa seule apparition à la télévision nationale a en effet été retransmise d'innombrables fois sur les chaines du pays, offrant à Cupertino des millions de dollars de publicité gratuite.

Pour Ridley Scott, "1984" est un monument de la pub #Mac


Plus récemment, cette pub a refait parler d'elle en étant parodiée par Epic Games dans le douloureux litige qui l'oppose à Apple. Le réalisateur avait d'ailleurs fait part de son avis sur le détournement de sa création, un peu partagé au demeurant. En effet, s'il estime la réalisation plutôt soignée, il pense qu'elle aurait pu délivrer un message beaucoup plus fort.

Je leur ai bien évidemment écrit. Et je leur ai écrit parce que, d'une part, je peux être flatté par le fait qu'ils aient copié [ma publicité] plan pour plan. Mais je trouve également dommage que le message ait été si ordinaire, alors qu'ils auraient pu parler de démocratie ou de principes plus puissants… Et ils ne l'ont pas fait. Je pense que l'animation était géniale, l'idée était géniale, le message était "ehh".

Commentaires

0 commentaire
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat Mac

Voir le guide d'achat Mac

Dossiers Mac

Plus de dossiers Mac

Dernières vidéos

Voir toutes les videos