>Test : MacWay "Ice" 40GO FireWire 7200Tr

Par Didier, le

A ne pas négliger…



Avant de faire le grand saut, il faut se poser plusieurs questions quant-à l’achat d’un disque externe. Et ces interrogations sont directement en relation avec votre future utilisation.
En effet, il y a divers paramètres qui entrent en jeu :

Tout d’abord la capacité.


De 10 à 180 GO, à vous de voir si vous avez besoin d’autant de place ou non. Pour des fichiers textes et images "classiques", pas besoin d’aller titiller les 100GO, 20 seront tout à fait suffisants. Par contre, si vous êtes un grand amateur de DivX, de rippage de DvD, un vidéaste amateur ou encore un Photoshop Master, je ne saurais trop vous conseiller de passer directement à 40GO. Le rapport qualité/prix est l’un des meilleurs du marché pour cette capacité.

Second point majeur, la vitesse de rotation !


Elle tourne en général entre 5400 (voire 4200, mais c’est assez rare), et monte dans les 7200 tours par minute. Voilà qui rivalise avec ces chers moteurs thermiques ! Là de même, si c’est pour une utilisation assez courante, un 5400 suffit. D’autant que ces derniers sont souvent bien moins chers que leurs grand-frères.
Mais pour de la vidéo, ou du traitement d’images, voire des copies de sauvegardes en ravales, le 7200 est tout simplement indispensable ! Le débit varie en général beaucoup d’un modèle à l’autre, mais pour faire simple, à cette vitesse, vous pouvez enregistrer de la vidéo en temps réel sans que votre bébête ne crie à la mort !

Enfin, dernier point des plus important, n’achetez surtout pas de l’USB !


Enfin, faites ce que vous voulez, mais question débit, c’est à peine aussi rapide que votre lecteur CD. Et encore…
Donc, FireWire en force, même si c’est généralement plus cher. Foie de cochon, vous ne le regrettez pas !

Vous voilà donc parés pour tester avec moi ce fabuleux « Ice » de MacWay…

On est partis..



>Test : MacWay "Ice" 40GO FireWire 7200Tr
Un test n’est pas un test digne de ce nom si l’on ne prend pas le modèle le plus performant, vous êtes d’accord ?
Je me suis donc tourné vers la version 40GO, à 7200 Tr/mn. Non content d’être performant sur le papier, il est d’autant plus attirant que son design translucide se démarque plutôt de la concurrence.
4 petits « pieds » permettent de le placer à la verticale, ce qui est plutôt stylé. La diode est d’un bleu très profond, bref, voilà enfin un disque qui ne restera pas planqué au fond d’un tiroir !
Malheureusement, il n’est pas auto alimenté par le port. Un adaptateur devra donc être branché sur une prise de courant. Dommage, certes, mais ce modèle est le moins cher du marché, à performances égales…

Livré avec un CD contenant un utilitaire de disque quelconque, j’y ai préféré le fameux Disk Utility d’Apple, un poil plus simple à mon goût., d’autant qu’il supporte tout à fait le FireWire, et est également disponible sous Mac Os X.

Partitionnage classique, 10 GO pour les images, 20 pour la vidéo et 10 GO pour le reste. Je m’empresse donc de remplir la bête, à coup de divx, d’images et de fichiers photoshop. Le débit est bon, mais dépend essentiellement de la provenance de vos archives. Car les 7200 Tr/mn ne sont valables que pour une copie sur le même disque (d’une partition à l’autre par exemple), ou alors directement depuis la RAM vers le disque dur. Et là, on frise les 10/15 MO/sec (Les débits théoriques sont plus élevés, mais obtenus dans des conditions bien particulières).
De là, je remplis donc les 40GO, à la fois à partir de CD et de disques internes.
Le bébé est donc plein, et prêt à être exploité.
Pendant trois petites semaines, je n’ai pas arrêté : lecture de films, mp3, enregistrement musicaux sous protools, je suis même jusqu’à aller installer MacOs pour voir si le mode « bootable » était bien présent.
Jusque là, le tout fonctionne à merveille. Seul petit désagrément, le bruit. En effet, une légère soufflerie se fait entendre, pas aussi forte que le ventilateur du Titanium, mais bien plus envahissante que le bruit que peut faire un iBook, par exemple.

Deux semaines plus tard, l’angoisse !



La bête ne veut plus démarrer ! Ne sachant que faire, je pense à un faux contact, et je tente de débrancher, rebrancher le transformateur. Et miracle, ça marche ! Je m’empresse alors de tout sauvegarder, toujours autant interloqué…
Le lendemain, voilà que ça recommence ! Un léger cliquetit retentit dans le boitier, la diode s’allume, mais refus total de se lancer. Même le PowerBook ne voit rien sur le port FireWire.
Il fallait se faire une raison, mon nouvel achat à 300 Euros venait de rendre l’âme.

Débouté, je l' envoie (à mes frais) au SAV. Une semaine plus tard, je reçois à nouveau mon disque, avec le mention « Echange Standard Mécanique Disque Dur IBM ». Manifestement, un problème hardware, ça peut arriver.
Je rebranche donc le disque, paré d’une mécanique toute neuve dixit le papier. Je m’empresse de faire mes sauvegardes accumulées pendant le temps de la réparation, fort confiant.
De même, 3 partitions, remplissage de chacun d’elle, tout fonctionne à merveille.

Et vous ne devinerez jamais ce qui arriva ! Le lendemain matin, refus total de booter !
Mr nous refait une petite crise de somnolence ! Et hop, 40GO de sauvegardes importantes envolées sur 5 pouces et demi ! Manifestement, il a toujours le même problème que lors de la première réparation. Etrange, tout de même, car l’ "échange standard" faillit rarement deux fois de suite !

Que faut-il conclure ? De ne pas se laisser tenter par ce produit au combien pratique et performant ? Espérons que non.
En effet, ce malheureux épisode n’est, à ma connaissance, pas chronique. Seulement une question réside toutefois : Pourquoi acheter un produit à ce prix là, si l’on ne peut pas y mettre une certains confiance, et ce, même après passage au service après vente ?



A table !



Chers lecteurs (et lectrices), sachez qu'avant d'aller tapper du technicien, il est bon de se nourrir le ventre. Et comme ce n'est surement pas mon article qui vous aura garni l'estomac, je vous propose une petite recette bien de chez nous (Oui, enfin pas loin, quoi !)

TRAVERS DE PORC MIEL ET MOUTARDE



>Test : MacWay "Ice" 40GO FireWire 7200Tr

Préparation : 3h30



Cuisson : rapide

Ingrédients (pour 4 personnes) :



- 4 travers de porc
- 5 cuillères à soupe miel d'acacia
- 5 cuillères de moutarde
- 8 cuillères à soupe de sauce soja
- 1 cuillère à café de gingembre en poudre
- 4 gousses d'ail

Préparation :



Couper les travers de manière à avoir 2 os par morceaux.
Mettre de l'eau à bouillir.
Lorsque l'eau entre en ébullition, y jeter les travers (dégraissés si besoin est) et les laisser blanchir pendant 5 minutes.
Égoutter, laisser tiédir.

>Test : MacWay "Ice" 40GO FireWire 7200Tr


Pendant ce temps préparer la marinade.
Dans un grand saladier mettre le miel, la moutarde, la sauce soja, le gingembre en poudre et les gousses d'ail écrasées.

Y ajouter les travers et les laisser mariner 3 heures minimum.
Cuire au barbecue ou au four.
Servir accompagné de riz Basmati.

Vin conseillé : Rosé frais



Bon apétit !

(Source: Marmiton.org)

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

29 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat Mac

Voir le guide d'achat Mac

Dossiers Mac

Plus de dossiers Mac

Dernières vidéos

Voir toutes les videos