DXO Optics Pro 5. révèle le meilleur de vos photos

Par arnaud, le

[imgv3="909_469_dxo_optics_pro_5_revele_le_meilleur_de_vos_photos.jpg" align="left"]Imaginez un peu qu'un logiciel vous permette, d'un coup, de corriger tous les défauts de vos images, s'appuyant sur une définition mathématique précise du couple boîtier / objectif que vous avez utilisé.

Ce rêve, DXO Optics Pro le réalise, et avec classe ! Quand on vous dira, en plus, que DXO labs, qui emploie une vingtaine de personnes autour de DXO Optics Pro, est une entreprise hexagonale, on pourra pousser un cocorico bien senti ! Allez Cocoricoo !

D'un clic, vous traitez toutes les problématiques de vos images, de la déformation, aux abhérations chromatiques en passant par le bruit numérique et les basses lumières !


Corrections en pilote automatique



La philosophie du logiciel est simple : il reconnaît automatiquement l'appareil photo et l'optique et applique des corrections automatiques qui viennent supprimer les déformations optiques, les aberrations chromiques, le bruit numérique, ajuster les basses lumières tout ça automatiquement. Bien sûr, pour les experts, il reste possible de traiter chacun de ces aspects manuellement. Mais l'approche tout automatique est très séduisante. Notez que DXO ne fonctionne qu'avec les boîtiers reflex, et quelques bridges. Pour les compact, point de salut !

[imgv3="909_122_dxo_optics_pro_5_revele_le_meilleur_de_vos_photos.jpg"]


Les optiques décortiquées par le DXO Analyser



D'autant que, c'est la vraie particularité de DXO par rapport à ses concurrents, il s'appuie sur une base mathématique très très précise des principales optiques et boîtiers disponibles sur le marché. Une base créé grâce à un logiciels de calibration maison : DXO analyser. À partir de différentes photos d'une mire, le logiciel analyse les défauts de l'optique dans toutes les conditions. Ouverture, vitesse, sensibilité... Gage de son excellente qualité, ce logiciel est utilisé par tous les fabricants nippons pour tester leurs produits, mais aussi par le labo test de la FNAC ou encore la revue spécialisée Chasseur d'images. un petit joujou qui vaut, quand même, plusieurs dizaines de milliers d'euros.

[imgv3="909_429_dxo_optics_pro_5_revele_le_meilleur_de_vos_photos.jpg"]

Inutile de préciser l'intérêt de la méthode : ici, on ne rigole pas, on est dans la science. Cyrille de La Chesnais, Directeur Marketing et Commercial de l’activité Photographie chez DxO Labs, nous illustre la chose : le piqué n'est pas uniforme dans une image, il est plus piqué au centre que sur les bords. Nous, on sait exactement pour chaque pixel quel niveau de correction appliquer en fonction de la nature exacte des lentilles de l'optique. Il en va de même pour le bruit. Revers de la médaille, il est impératif de vérifier que votre boîtier Et votre optiques ont dans la liste des matériels supportés par DXO. Rassurez-vous, ils embarquent plus de 600 références au total.


La nouvelle version 5.1



Le logiciel, qui existe depuis 2003, vient tout juste de sortir dans une nouvelle version 5.1, enfin disponible sur Mac, nettement après la version Windows. Au menu des nouveautés, une nouvelle gestion du format RAW, ce format brut de capteur proposé par les appareils photos reflex moyenne et haute gamme, un outil de suppression des poussières et une interface revisitée. Autre avantage, une intégration avec Lightroom et la possibilité d'envoyer vos photos vers Flickr. Une plug-in Photoshop sera disponible dans les prochains jours, tandis que le support d'Aperture devrait suivre un peu plus tard.

Que vaut donc cette nouvelle version ? Petit tour du propriétaire !

[imgv3="909_765_dxo_optics_pro_5_revele_le_meilleur_de_vos_photos.jpg"]

DXO s'organise autour de 4 onglets, censés suivre les étapes du flux de travail d'un photographe. D'abord sélectionner les images, puis les préparer, les traiter et enfin les visualiser. Notez qu'en usage automatique, on se content de sélectionner les images à traiter, de cliquer sur le bouton traiter avant d'admirer le résultat.


L'Interface... Perfectible



Lorsqu'il est question d'interface, nous autres, utilisateurs de Mac, sommes plutôt sensibles. Voire chatouilleux. Aussi, pour paraphraser John Nack, au premier lancement de DXO, et à condition d'être bilingue, il y a de fortes chances que vous poussiez un petit cri : WTF ! On est loin, très loin, des standards en vigueur sur la machine. Rien de rédhibitoire pourtant, on retrouve assez vite ses petits une fois la surprise passée. Le logiciel suit effectivement le flux de travail habituel en photographie et propose les options utiles au moment utile.

Mais se pose quand même, la question du pourquoi. Si, pour un logiciel comme Atomic View, la réponse s'impose : pour aller plus vite, il n'en va pas de même pour DXO dont l'interface, à l'usage, se révèle assez lente. Objectivement, on est habitué à plus de réactivité. Et oui, tout n'est pas parfait dans DXO. De même, on regrette l'absence de certains raccourcis clavier : en mode visualisation, on est quand même très tenté d'appuyer sur la barre d'espace pour se déplacer dans l'image et le glong sinistre qui répond à nos tentatives a un petit côté énervant. Il faudra cliquer sur l'outil main pour obtenir le résultat désiré. De même, on aurait aimer pouvoir simplement glisser des images sur l'icône de DXO dans le dock pour lancer le traitement. Mais c'est impossible.


Les résultats... Bluffants !



DXO 5.1 est assez nettement plus rapide que la version précédente quand il s'agit de traiter les images. Selon les fichiers, il faut quelques dizaines de secondes pour réaliser les diverses opérations. C'est très supportable. Mais, pas de miracle, la charge processeur est alors énorme et votre machine est quasi inutilisable pendant ce labs de temps. La charge processeur, sur un iMac CoreDuo 2 Ghz, oscille entre 100 et 180 %.

[imgv3="909_619_dxo_optics_pro_5_revele_le_meilleur_de_vos_photos.jpg"]


DXO, le vrai pro du RAW



Pour ceux qui utilisent le format RAW, DXO 5.1 apporte une nouveauté de taille : un tout nouveau convertisseur qui limite les effets de moirage lors du dématriçage et qui procède à la suppression du bruit numérique avant cette opération de dématriçage. Dans le raw, il y a des pixels bruités. Lorsqu'on le dématrice le fichier, on interpole avec les pixels voisins. Le pixel de bruit se propage aux pixels voisins. Résultat ? Vous avez mélangé le bruit et le signal. Nous, nous enlevons le bruit avant le dématriçage. Résultat, bruit beaucoup plus fin et doux, le bruit ne se sera pas propagé, explique Cyrille.

[imgv3="909_609_dxo_optics_pro_5_revele_le_meilleur_de_vos_photos.jpg"]

[imgv3="909_222_dxo_optics_pro_5_revele_le_meilleur_de_vos_photos.jpg"]


Ça suffit tout ce bruit !



Autre point fort de DXO, une gestion du bruit qui semble significativement améliorée. Là aussi, le fonctionnement du logiciel explique ces excellents résultats : le bruit est directement lié aux qualités de l'optique et du capteur, mais aussi à la focale et la vitesse d'obturation, paramètres pris en compte automatiquement par DXO. Les résultats sont excellents, au niveau et sans doute au delà des meilleurs dans le domaine, tel Noise Ninja. Jugez plutôt sur cet exemple, affiché à 100 % d'une photo prise à 1600 ISO.

[imgv3="909_520_dxo_optics_pro_5_revele_le_meilleur_de_vos_photos.jpg"]
[imgv3="909_975_dxo_optics_pro_5_revele_le_meilleur_de_vos_photos.jpg"]

Détails préservés, coloration verdâtre du bruit annulée, il n'y a pas grand chose à reprocher à DXO dans le domaine. C'est de l'excellent boulot ! Notez que DXO adopte un système de presets très bien fichu pour gérer vos différents flux de travail. Il est possible, par exemple, de définir le redimensionnement, le format et le dossier de sauvegarde sous cette forme. Il est également possible d'utiliser plusieurs preset d'exportation à la fois. Par exemple, un dossier qui recueille vos données traitées à pleine résolution, et un autre pour des variantes plus légères destinées au web. Pratique !


Encore un effort pour la stabilité !



Globalement, DXO fonctionne très bien. Mais nous avons rencontré, lors de nos tests quelques plantages qui, après vérification par le support technique de DXO, se sont avérés lié à un fichier de calibrage écran sans doute corrompu. Une fois ce problème diagnostiqué, DXO a fonctionné sans coup férir. Reste qu'on peut espérer qu'un client "ordinaire" bénéficie d'un traitement aussi efficace qu'un journaliste de mon espèce. D'après les retours utilisateurs, il semble que ce soit le cas.

Autre petit grief, l'absence de fonctionnalités pourtant évidentes. Ainsi, si vous n'avez pas téléchargé la description de votre optique, on aurait aimé que le logiciel vous le propose gentiment. On n'est pas des sauvages que diable !


Au final ?



[imgv3="909_106_dxo_optics_pro_5_revele_le_meilleur_de_vos_photos.jpg" align="left"]A final ? J'achète ! Et vous ? Et bien, ça dépend. Un photographe amateur (ou a fortiori un professionnel), qui dispose d'optiques zoom tirera un très grand bénéfice de DXO Optics que l'on ne peut que recommander TRÈS chaudement. DXO Optics Pro est tout simplement sans égal sur le marché.

Par contre, si vous restez scotché avec votre bon vieux 50 mm (et vous avez assez raison) l'intérêt de DXO sera tout de suite moins évident. On trouvera, pour la gestion du bruit, des alternatives performantes moins onéreuses.

DXO Optics pro est vendu 124 et 249 €, selon si la version choisie est la version Standard ou Elite. Mise à jour à 69 ou 49 €. La version standard supporte les boîtiers moyenne gamme (Canon EOS 400, ou EOS 30 par exemple), la version pro les supporte tous, notamment les boîtiers professionnels.

une version d'évaluation est disponible. Elle vous permet de faire fonctionner le logiciel 15 jours. Notez, enfin, qu'une promo permet, pour le 4e anniversaire du logiciel, d'obtenir gratuitement DXO film Pack pour tout achat de DXO Optics Pro.

DXO Optics Pro

Réactions

17 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre

MacBook Air

Acheter
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests !

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

MacBook Pro 13"

Acheter
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est envisagé pour 2021.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter

Mac Mini

Acheter
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone SE

Acheter
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'est le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR !

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad Air

Acheter
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPod touch

Acheter
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière...

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos