Actualité

Nouveaux processeurs Haswell : premiers tests et un avant-gout de la keynote

Par Didier, le

Nouveaux processeurs Haswell : premiers tests et un avant-gout de la keynote
Intel les avaient promis pour début juin, les premiers processeurs Haswell sont donc bel et bien là. Les revendeurs informatiques (comme ici chez LDLC) commencent à les référencer et les prix avoisinent globalement ceux de la génération précédente.

Sur le plan technique, Intel utilise un nouveau socket, ce qui rend les cartes-mère incompatibles avec la précédente génération. N'espérez donc pas faire évoluer un vieil iMac ou un Mac mini, ce ne sera pas possible (l'opération était déjà bien délicate, voire impossible suivant les modèles).

Les fréquences proposées actuellement s'échelonnent de 2 à 3,5GHz pour les versions de bureau, et entre 2,7 et 3Ghz sur le mobile. En mode turbo, on frôle ainsi les 4GHz. Les processeurs gagnent également quelques jeux d'instruction, plus de mémoire cache et des améliorations au niveau des registres.

Mais les vraies nouveautés se situent plutôt au niveau de la consommation, d'une part et également des performances, notamment graphiques.

Nos confrères d'Anandtech ont pu tester le GPU Iris Pro 5200 que l'on retrouve dans le Core i7-4950HQ. Et les résultats sont là : sans arriver au niveau de la 650M (celle des MacBook Pro 15" actuels), elle fait à peu près jeu égal avec la 640M qui équipe les iMac d'entrée de gamme :

Nouveaux processeurs Haswell : premiers tests et un avant-gout de la keynote


Mais attention, on parle ici du GPU haut-de-gamme, et les chances restent minces qu'Apple choisisse la 5200 sur l'ensemble de sa gamme (le MacBook Air aura sans doute droit à un HD 5000 (GT3), un peu moins performant). Au mieux, on peut envisager la 5200 sur le nouveau Mac mini, si Apple daigne le mettre à jour avant l'hiver.

Coté CPU, les tests jusqu'ici sont assez cohérents : Haswell ne va pas doubler les performances, mais apporter un gain substantiel de puissance.

Nouveaux processeurs Haswell : premiers tests et un avant-gout de la keynote


Dans l'ensemble, on peut raisonnablement parler, au mieux, d'un peu moins de 20% de vitesse en plus, et environ 10 à 12% en moyenne, ce qui reste une belle performance d'une génération à l'autre sans pour autant reléguer l'Ivy Bridge à la seconde zone. Les deux architectures devraient donc continuer à cohabiter quelques temps, comme c'était le cas entre Ivy et Sandy Bridge.

Enfin, si votre ordinateur est un peu plus ancien (de génération Nehalem , par exemple), le passage à Haswell pourrait se révéler déjà plus pertinent (+ 40%, estiment nos confrères).

Nouveaux processeurs Haswell : premiers tests et un avant-gout de la keynote


Finalement, le vrai chamboulement concerna plutôt la partie graphique intégrée, qui devrait permettre à plusieurs segments de machines (MacBook Air, Mac mini ou MacBook Pro 13") de revenir à des niveaux acceptables dans les jeux et les applications professionnelles.

Dernier élément -sur lequel nous n'avons pas encore de retours- qui concerne pourtant un point clef : l'autonomie. Si l'on parle depuis plusieurs mois d'Ultrabooks pouvant fonctionner sur la batterie jusqu'à 10H, ce chiffre ne dépend pas seulement de la puce, mais d'un travail important d'intégration sur la machine. Dès lors, seul Apple pourra nous éclairer sur la question, d'ici une petite semaine :-)

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

8 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat Mac

Voir le guide d'achat Mac

Dossiers Mac

Plus de dossiers Mac

Dernières vidéos

Voir toutes les videos