Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)

Par Didier, le

Il aura fallu attendre l’été 2014 pour qu’Apple se décide enfin à mettre à jour ses MacBook Pro Retina. Pas de grosses nouveautés cette année, certes, mais un petit coup de fouet côté CPU bienvenu et des prix en légère baisse sur certains modèles.

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Puisque la gamme ne change pas d’un pouce (hormis cette montée en fréquence), je vous invite à relire notre dossier complet publié l’an dernier, qui reste parfaitement d’actualité (ici pour le 13”, par là pour le 15”). Dans ces colonnes, nous nous concentrerons uniquement sur l’augmentation des performances CPU, avec quelques benchs, et accompagnés de nos traditionnels conseils d’achats. Nous avons eu la chance de pouvoir tester les deux modèles 13” et 15” d’entrée de gamme, mais aussi la version la plus puissante des MacBook Pro Retina, avec un CPU capable d’atteindre les 4GHz !

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je ne boude pas mon plaisir de vous recoller la vidéo que l'on avait tournée l'an dernier dans laquelle Sophie revenait sur les principales nouveautés de cette génération 2013/2014 :

(Invalid youtube)

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Apple, esclave d’Intel et d’NVidia



Cela fait maintenant plusieurs années qu’Intel donne l’impression de faire du surplace. Il faut dire que le fondeur n’a plus de réel concurrent, tant sur les machines de bureau que du côté des portables. Il y a bien AMD, mais la firme est incapable de réduire la consommation électrique de ses puces. C’est bien simple, à l’heure où nous écrivons ces lignes, pratiquement aucun portable PC n’intègre de processeur AMD ! Et ne croyez pas que ça s’améliore côté GPU : si le géant américain propose de bons modèles sur les machines de bureaux, il figure aux abonnés absent sur l’immense majorité des ordinateurs portables actuellement en vente !

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Depuis 3 générations de processeurs, Intel a fait le pari unilatéral de la réduction de la consommation. La dernière mouture (Haswell) a encore permis de gagner plusieurs heures d’autonomie sur les portables tout en augmentant encore légèrement les performances. L’utilisateur n’est donc pas tenté de renouveler son matériel pour gagner en rapidité, mais plutôt en mobilité. Depuis son lancement, la génération Core est un immense succès, en grande partie car les ventes de portables ont explosé. Il faut dire que la différence de performances entre un ordinateur fixe et son pendant mobile n’est plus aussi importante que par le passé, et qu’un MacBook Pro Retina -en l’occurrence- n’a souvent pas à rougir face à un iMac ou même un Mac Pro d’entrée de gamme.

La prochaine grande évolution se nommera Broadwell et ne devrait pas arriver avant une bonne année. Malgré ce retard -qui fera forcément stagner les ventes dans l’intervalle- on ne sait pas si cette génération renouera réellement avec la montée en puissance qu’on avait pu connaitre avec les premières puces Core ou si, comme avec Haswell, Intel donnera une nouvelle fois la priorité aux économies d’énergie.

Un profond manque d’ambition



Apple n’aime pas se retrouver tributaire de fournisseurs paresseux et pourtant, on a l’impression que cette année, la firme de Cupertino manque elle-aussi de motivation. Puisqu’Intel fait du surplace, pourquoi ne pas faire évoluer le reste des composants ? Si les MacBook Pro Retina restent d’excellentes machines, elles ne sont pas exemptes de défauts. Il n’est par exemple toujours pas possible de changer (facilement) le SSD puisqu’Apple utilise des connecteurs propriétaires. Il existe pourtant -depuis un moment déjà- des standards (comme le mSATA ou le M.2) permettant de changer ces barrettes de mémoire flash très facilement, en se procurant les SSD dans le commerce (bien moins chers que ceux d’Apple). On aurait aussi aimé que la marque propose une plus grande variété de capacités et en profite pour baisser un peu ses tarifs (les SSD du commerce observent une baisse continue des prix depuis 1 an, ce qui n'est pas le cas chez Apple).

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


La plus grande déception viendra finalement du GPU : Apple a décidé de garder la GeForce 750M sur cette machine, alors qu’NVidia commercialise depuis plusieurs mois une toute nouvelle génération de puces mobiles (8x0M). Comme on l’a vu ensemble, la 750M est en fait une 650M renommée : la carte date de 2012 et elle est aujourd’hui considérée comme un modèle milieu, voire presque bas-de-gamme. Certes, elles fait encore tourner les jeux récents convenablement (en baissant un peu les réglages), mais la dalle Retina reste très exigeante pour assurer un affichage fluide et l’on n’aurait pas craché sur un GPU un peu plus véloce pour tenir la cadence, surtout si Tim Cook dévoile ses écrans 4k cette année.

Finalement, Apple, comme Intel, a décidé de se donner le temps de développer sa prochaine génération et n’a pas souhaité investir plus d’énergie que nécessaire cette année. Elle économise ainsi de la R&D mais aussi des marges de production. L’utilisateur final gagne quand-même un peu de puissance (on le verra plus bas) et également de la RAM supplémentaire associée (parfois) à des baisses de prix, un moindre mal pour tous ceux qui attendaient cet update pour renouveler leur bécane.

CPU



+200Mhz sur toute la gamme, voilà pour le marketing. Le nombre de coeurs, lui, ne bouge pas, la consommation non plus et la puissance augmente donc sur le papier de 10% environ. La gamme 13” démarre à 2.6Ghz, culmine à 3Ghz (en option) et les fréquences s’étalent de 2,2Ghz à 2,8Ghz sur le 15” .

Voici un petit récapitulatif des différents modèles de puces intégrées à cette génération :

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Deux choses sont à retenir de ce tableau :

- Pour la première fois, un CPU mobile d’Intel dépasse les 4GHz ! Il s’agit là uniquement du mode turbo, certes, mais c’est une barrière qui a été franchie, au même titre que celle du GHz à l’époque du G4. C’est d’autant plus impressionnant que la puce possède un TDP de 47Watts, similaire aux modèles moins rapides.

- ensuite, les CPU des MacBook Pro 13” ont, il est vrai, des fréquences de base supérieures à leurs homologues 15”, mais il s’agit d’un trompe-l’oeil. Le passage de 2 à 4 coeurs permet tout simplement de doubler la puissance de la machine. En clair, même le plus puissant des 13” arrivera à peine à la moitié des performances d’un modèle 15” de base. Si vous faites de la photo, de la vidéo ou que vous avez toujours 5 ou 10 applications ouvertes, la différence se ressent nettement au quotidien. Précisons qu’aujourd’hui, la plupart des logiciels effectuant de gros traitements savent tirer partie de plusieurs coeurs.

Et le mode ”escargot”, on en parle ?



Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)
Maintenant que vous êtes à l’aise avec la notion de ”mode Turbo”, il est nécessaire de rajouter un second niveau de précision. Depuis qu’Intel sait adapter la fréquence selon les besoins, il faut aussi savoir qu’un MacBook Pro fonctionnera la plupart du temps avec une fréquence réelle encore bien inférieure à celle annoncée. Petit test rapide : sur une machine vendue à 2.6Ghz, en rédigeant cet article avec 5/6 logiciels ouverts (Safari, Numbers, Outlook…), le CPU tournera en fait entre 1 et 2 Ghz. Pas d’inquiétude toutefois, si un programme a besoin de plus de puissance, Intel augmentera immédiatement la cadence et le CPU fonctionnera à 100% de ses capacités, voire à 150% avec le Turbo actif.

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Que retenir de cette information ? Tout simplement, que la différence entre un CPU à 2.2Ghz et un CPU à 2.8Ghz sera parfaitement imperceptible au quotidien. Il est loin le temps où un ordinateur avec un CPU à 500MHz était sensiblement plus lent que son grand-frère à 800MHz. La plupart des tâches courantes n’ont pas besoin de toute la puissance disponible (1 à 2Ghz suffisent) et il faudra vraiment mettre la machine à rude épreuve pour sentir l’augmentation réelle de la fréquence entrer en jeu.

En tant qu’acheteur, on estimera donc plus intéressant de gaver la machine en SSD et en RAM que d’aller vers un CPU légèrement plus rapide. A moins de réaliser quotidiennement de gros traitements sous Final Cut Pro, les 200Mhz supplémentaires ne devraient en rien révolutionner votre quotidien.

Les benchs !



Les premiers benchs publiés sur la toile se confirment ici avec des gains proportionnels aux nouvelles fréquences. Il faudra compter entre 6 et 9% de puissance supplémentaires sur le 15" et entre 7 et 8% sur le 13".

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Assez amusant, les modèles haut-de-gamme de 2014 et de 2013 (respectivement en vert et en bleu) creusent sensiblement l'écart sur certains logiciels optimisés. Ici par exemple, Final Cut Pro se montre particulièrement véloce avec nos deux machines (la 750M, absente du 15" à 2,2Ghz, entre certainement en ligne de compte)

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


GPU : de nouveaux pilotes en exclu ?



Nous l’avons vu plus haut, le GPU ne bougera pas cette année, avec une 750M qui fait du zèle malgré son âge avancé. Comme vous pouvez le voir sur les graphiques ci-dessous, l’augmentation des fréquences CPU n’aura aucun impact sur les performances ludiques. Logique, les titres actuels sont très gourmands en 3D, beaucoup moins en temps-processeur.

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


En revanche, on a été vraiment surpris de voir que dans certains jeux (Batman, Tomb Raider..), l'Iris Pro qui équipe l'entrée de gamme.. se montrait plus rapide que le modèle équipé de 750M. Nous avons refait les tests à plusieurs reprises pour s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'une erreur. Il est par exemple possible qu'Apple livre de nouveaux pilotes pour l'Iris Pro sur ces machines, qui ne soient pas encore intégrés à la version grand public d'OS X 10.9.4 :

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Cela se confirme aussi en OpenCL (ici avec Luxmark) où le haut-de-gamme de 2014 se fait presque rattraper par l'entrée de gamme, pourtant sans GPU dédié. Encore plus étonnant, la version Iris Pro (2014) se montre plus rapide que le haut-de-gamme de l'an dernier (nous avons répété le test, pour vérifier nos chiffres) :

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Autonomie



Sans atteindre les scores fabuleux des MacBook Air, les MacBook Pro Retina 2014 conservent leur -déjà très bonne- autonomie, obtenue grâce au passage à l'architecture Haswell l'an dernier.

Les données fournies par Apple (8H pour le 15", 9H pour le 13") sont obtenues avec un grand nombre de restrictions. Voilà pourquoi nous préférons réaliser nos tests de manière plus poussée, avec la luminosité au maximum, le WiFi activé et les réglages standards de la machine. On est ainsi capable de lire un film de plus de 5H sur le 15" et de 6H30 sur le 13", soit une excellente performance ! Du côté des usages, notre test bureautique intensif recharge la page d'accueil de Mac4Ever toutes les 15 secondes, ce qui constitue une utilisation assez courante du web. Et là encore, l'autonomie est relativement similaire.

Difficile cependant de se passer de chargeur sur une journée complète de travail (8 à 10H), sauf à faire de grosses concessions sur les réglages, comme de réduire la luminosité à 40 ou 50%, et couper un certain nombre de choses (bluetooth, disques durs USB, écrans externes...). À l'image de ce qui se passe chaque année sur l'iPhone, on peut difficilement doubler l'autonomie d'un ordinateur alors que chaque nouveau composant aura besoin de quelques watts supplémentaires pour fonctionner !

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


SSD : la loterie toujours de mise !



Comme pour les MacBook Air, Apple fait son marché tantôt chez Samsung, tantôt chez SanDisk pour se fournir en SSD. Parmi nos modèles de test, seul le 13" (avec 128Go) était équipé d'un SanDisk, les deux autres 15" (256Go et 1To) bénéficiant d'un modèle Samsung.

Comme on a pu le voir à de nombreuses reprises, les SSD Samsung sont bien plus performants. Heureusement, il semble qu'Apple se fournisse chez ce dernier pour les versions 512Go et 1To. La loterie SanDisk ne touche a priori que les petits modèles de 128Go et 256Go.

Pas d'affolement toutefois, à moins de traiter des flux 4k sous Final Cut Pro, la plupart des utilisateurs (même professionnels) ne feront pas la différence, tant les performances restent élevées dans tous les cas. On regrettera simplement qu'Apple n'informe pas ses clients que ses disques peuvent offrir des performances différentes sur un même modèle.

Notons enfin les débits toujours aussi fabuleux de la version 1To, qui tire pleinement partie des 4 lignes de PCIe présentes sur ces machines : rendez-vous compte, ce SSD dépasse 1,2Go/s en lecture et 1,1Go/s en écriture !

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Conseils d’achat



L’achat d’un MacBook Pro se fait rarement à la va-vite et c’est bien normal : vu le tarif, il serait dommage de se tromper de modèle. Voici donc quelques conseils d’achat pour vous guider dans votre choix; n’hésitez pas à réagir à cet article si vous avez d’autres questions.

13 ou 15” ?



Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)
La question de la taille d’écran se pose souvent en mobilité, deux pouces d’écart permettant tout de même de gagner pratiquement 500 grammes. Au quotidien, la différence se ressent nettement dans le sac-à-dos, si bien que beaucoup hésitent toujours entre mobilité et confort d’utilisation.

Pourtant, contrairement au MacBook Air -où les modèles 11” et 13” affichent des caractéristiques voisines- les différences ne se limitent pas ici à la taille de l’écran. Le 15” est environ deux fois plus puissant, que ce soit au niveau du processeur ou du circuit graphique. Le gap se ressent dans le prix, forcément, et chaque machine visera donc un public finalement assez différent : le 13” convient assez bien à de la bureautique avancée, du développement et même des petites tâches multimédia. En revanche, les professionnels de la photo ou de la vidéo -avec des traitements lourds- ne pourront se passer de quadri-coeur, uniquement disponible sur le 15”. Les fanas de jeux et de 3D ne pourront pas non plus se satisfaire du modèle 13” largement sous-équipé, avec son GPU Iris (non Pro) et l’absence d’options permettant de relever un peu le niveau (quadri-coeur, GPU dédié…).

Nos conseils sur la gamme 13”



Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)
La gamme 13” est assez bien étagée et, pour une fois chez Apple, le supplément de SSD et de MHz n’est pas surfacturé. Sur ce type de machine, nous aurions tendance à vous conseiller de privilégier la taille du SSD avant-tout : 128Go sont aujourd’hui trop justes pour stocker ses données sans un disque externe à côté et 256Go nous paraissent vraiment le minimum vital sur une bécane qui a vocation professionnelle. Notez que si votre budget est vraiment serré, vous pourrez aussi augmenter un peu le capacité via des cartes SD : on en trouve désormais jusqu’à 128Go ! Pour autant, elles ne remplacent pas vraiment le SSD interne, puisque les débits sont plus faibles et que ce dispositif n’a pas été conçu pour être utilisé comme un disque, et pourrait vieillir un peu moins bien.

Le passage du Core i5 au Core i7 est facturé assez cher, et le gain en performance restera assez contenu (comptez 5 à 10% grand maximum). À choisir, passez plutôt la machine à 16Go de RAM. Ce sera un argument de poids à la revente et surtout, cela permettra à ce MacBook Pro de voir l’avenir plus sereinement.

Notez enfin qu’Apple propose toujours le MacBook Pro 13” SuperDrive à la vente : il permet de mettre à jour la RAM et le disque dur après achat. Evidemment, son GPU est vieillissant mais son CPU reste voisin de celui qui équipe le 13” Retina. Cette option reste donc envisageable pour les petits budgets, d’autant qu’on trouve aujourd’hui des SSD de grosse capacité à des tarifs de plus en plus abordables.

Nos conseils sur la gamme 15”



Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)
La gamme 15” ne propose que deux modèles standards, avec comme principale différence l’absence de GPU dédié sur la petite configuration. Pour autant, l’Iris Pro n’est pas aussi ridicule face à la 750M que l’Iris (non pro) des 13”, surtout en OpenGL. La 750 restera malgré tout plus à l’aise dans les jeux et même indispensable pour les applications utilisant CUDA (comme une bonne partie de la suite Adobe ou de certains logiciels de 3D).

Comme sur le 13”, on évitera les mises à jour du CPU : l’upgrade est facturée assez cher pour une différence de performance très contenue. Préférez un SSD plus costaud, qui vous permettra de stocker images, vidéos, MP3 et applications sans trop de sacrifice.

Acheter moins cher : le Refurb, Apple Store Education....



Le Refurb

Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)
Compte tenu du peu d’évolutions cette année, le Refurb constitue plus que jamais une bonne alternative pour acheter un MacBook Pro moins cher. Vous pouvez ainsi vous offrir une version ”boostée” sur le Refurb pour le prix de l’entrée de gamme neuf. Sur le 15”, cela vous permet d’accéder à la GeForce 750M au tarif de l’Iris Pro ! Notez qu’Apple propose -à l’heure où nous écrivons ces lignes- de nombreuses configurations personnalisées, avec des options de CPU ou de SSD. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le Refurb vaut souvent plus le coup pour le haut-de-gamme et permet de gagner jusqu’à 500 euros sur certains modèles !

Les ventes flash et les bons plans

Elles sont souvent temporaires et rarement prévisibles : les ventes flash et autres promotions sont régulièrement signalés dans notre flux d'actualité. Elles permettant parfois de gagner 10 à 15% sur une machine.

Apple Store Education

Enfin, les étudiants et enseignants peuvent s'orienter vers l'Apple Store Education. Les réductions sont d'environ 5%, c'est toujours ça de pris !

La note !



Illustration : Test des MacBook Pro Retina 13" et MacBook Pro Retina 15" (2014)


Cette cuvée 2014 ne marquera pas les esprits, et pour cause, Apple manquait clairement d’ambition cette année. Les ingénieurs étaient sans doute trop occupés sur l’iWatch et sur l’iPhone 6 pour se pencher sur la question. On regrettera d’une part, l’absence de nouveautés côté GPU mais aussi la stagnation des capacités des SSD. Il serait également temps qu’Apple se penche sur le manque d'évolutivité de ces machines et utilise enfin des connecteurs SSD PCIe standards. Quant à la RAM soudée, peu de chance qu’Apple revienne un jour en arrière; mais pire, le procédé pourrait se généraliser rapidement aux machines de bureau. Sans rentrer dans les détails, souder la mémoire vive présente un intérêt substantiel en terme de performance et de stabilité, tout la question étant de savoir si la RAM initiale suffira pour toute la durée de vie de la machine.

Ces petites mesquineries sont d’autant plus désagréables que les MacBook Pro Retina font toujours figure de référence sur le haut-de-gamme des portables, PC compris. Le compromis puissance/autonomie est aujourd’hui introuvable chez la concurrence et certaines technologies -comme le Thunderbolt 2 ou l’écran Retina- sont même assez inédites.

Au final, nous avons ici une gamme toujours très homogène, parfaitement étagée, bien équipée, bien qu’un peu chère côté options. Nous avons donc décidé de conserver une note élevée, qui pourrait cependant baisser l’an prochain si Apple ne se montre pas plus ambitieuse.

Résumé : le MacBook Pro Retina 13"





Résumé : le MacBook Pro Retina 15"



Commentaires

5 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre
MacBook Air

MacBook Air

Attention
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests ! Une nouvelle version est attendue courant 2022 : nouveau design, puce M2 et Thunderbolt 4 ! Mais peut-être pas avant l'été...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 13"

MacBook Pro 13"

Attention
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est sorti fin 2021, avec des caractéristiques supérieures (ports, écran etc.). A noter qu'un MacBook Pro 13" M2 pourrait voir le jour en 2022.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 14"

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
MacBook Pro 16"

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac M1

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac Pro

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Mac Mini

Mac Mini

Attention
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes. Attentio, un modèle M2 pourrait voir le jour courant 2022, avec une puce plus puissante, du Thunderbolt 4 et sans doute une prise en charge d'un plus grand nombre d'écrans.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Mac Pro

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone SE

iPhone SE

Attendre
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'était le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR ! Attention, un nouveau modèle semble envisagé pour début/mi 2022...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
iPhone 11

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 12

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13 Pro

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad mini 6

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Air

iPad Air

Attention
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage. Attention, un nouveau modèle semble prévu courant 2022 !

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
iPad 9

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Pro M1

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 3

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
AirTag

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 7

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple TV HD

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Apple TV 4K

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPod touch

iPod touch

Attention
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière... Attention, il est possible qu'Apple renouvelle (ou arrête) ce produit en 2022.

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos