Qui se cache l'autre côté...

Par 3x7, le

Les fabricants de hardware et de software (de vaporware aussi)



Certains fournisseurs ont été et sont fidèles à la firme de Cupertino (ex. Epson.), et d'autres industiels fabriquent peu ou pas du tout de périphériques pour la pomme.

Microsoft



Ce géant du logiciel possède plus de 80 % des parts de marché sur les systèmes d'exploitation pour PC et quand on parle traitement de texte, tableur on ne pense qu'a Word et Excel ! Cette puissante société domine le marché et, en informatique comme ailleurs, le monopole n'est pas bon... D'ailleurs, une grande partie des serveurs sont sous NT, qui est un véritable gruyère sur la sécurité (ils en sont à leur 100ème correctif pour Windows 2000 Server en un mois !). Dans certains domaines comme les controleurs aériens ou les systèmes bancaires, le plantage est interdit. Microsoft n'a aucune crédibilité sur ces domaines.

Compaq



On a eu droit au procès Microsoft, à un appui de Eckard Pfeiffer (le patron) envers la firme de Redmond, en affirmant qu' ils sont satisfaits de M$ etc... Normal, M$ c'est leur fournisseur. Pourtant vers 1996, c'était Compaq qui installait Netscape à la place de IE sur leurs machines, mais ils se sont laissés bouffer par Billou. Depuis, ils installent IE. D'un point de vue technologique, ils ont abandonné le projet de l'Alpha (processeur RISC ) de la société défunte Digital, laissant ainsi le champ libre à Intel...

Dell



Lors du procès M$, Michael Dell a fait un plaidoyer favorable envers M$ pour les mêmes raisons énoncés ci-dessus. Et suite au succès de l'iMac, ils se sont amusés à en faire un clone (e-One). Allez Michael, retourne au tribunal plutôt que de t' la péter dans tes pubs...

Hewlett-Packard



Je suis partagé. Ils sont d'un coté faux-cul d'avoir laissé tomber Apple lorsqu' ils étaient au plus bas. C'est que maintenant qu'ils refabriquent des périphériques Mac (un peu douteux quand même). Du coté PC familiaux : design mal foutu des UC, adhérence totale pour les softs (M$ que du M$...). Mais HP fait de très bonnes stations de travail sous UNIX (OS : HP-UX) et ont adopté l'architecture RISC dans ce domaine. Les meilleures imprimantes sont chez HP, soyons honnêtes.

Packard-Bell



Marque française. C'est le Pécé pas cher pour les consommateurs MAIS avec des composants de mauvaise qualité. C'est grâce à cette marque vendue dans les hypermarchés que la plupart des familles françaises se font escroquer en beauté (pour les softs fournis : Bi££Soft). N'en déplaise aux Wintellistes, c'est la réalité.

Ubi-Soft



C'est la palme de l'éditeur qui produit le plus de daubes et il n'est pas le seul. Les daubes qu'on vend 100 balles dans les FNAC et hypers, qui sont entassés dans les rayons, histoire de taper l'oeil des utlisateurs novices (pères de famille...). Y a le choix MAIS la qualité n'est jamais au rendez-vous. (cf article "Les softs PC Espace Anti-PC")

Du côté médatique...



Y a aussi la presse qui n'hésite pas à mettre de l'huile sur le feu...

Le Point



Un extrait des arguments de Olivier Bruzek :

"Si l'on en croit les tests de laboratoires, les micro-processeurs G3, qui équipent la gamme Apple, sont plus rapides que ceux d'Intel, les plus courants sur les PC. Certes. Mais, dans les conditions d'usage normal, le rapport s'inverse, notamment lorsqu'on surfe sur l'Internet. La majorité des sites visités par les Mac sur le réseau informatique mondial ont en effet été écrits par des PC. Les ordinateurs d'Apple perdent donc du temps à "traduire" les informations de PC en Mac avant de les afficher à l'écran. Une petite précision que la firme de Steve Jobs évite soigneusement de communiquer."

J'en pète de rire tellement c'est abberant... Pas vous ? ;-)

Cet auteur à déjà signé trois fois ce type d'article (toujours chez le Point).

Le Monde



Michel Alberganti :

"Le lancement de Windows 95 par Microsoft a ainsi largement contribué au déclin d'Apple en 1996. Simplement parce que l'un de ses atouts, la simplicité d'utilisation en l'occurrence, venait d'être effacé par la firme de Bill Gates."

Là, ça me met plutôt en colère :-(

En conséquence, je pense que c'est à cause de cet argument que la plupart des pro-pécé disent : "Mon PC avec Windows est un Mac". Ben voyons...

Olivier Dumons nous donne sa thèse à propos des navigateurs Internet :

"Netscape réussit cette gageure de proposer un produit pratiquement équivalent sur les deux plates-formes. Seule différence, une mise à disposition plus tardive pour Mac OS."

Ca va pas la tête ? Il n'y a pas que 2 poids lourds sur le marché des navigateurs ! Et iCab ??? Pour preuve : la version 6 de Netscape est disponible en version Pc et Mac, et sont sortis en même temps !

L'ADSL et le Mac selon Christophe Jakubyszyn :

"ON CROYAIT le constructeur d'ordinateurs Apple à l'abri du bogue de l'an 2000, grâce à sa technologie d'horloge particulière. A quelques jours de l'heure fatidique, c'est finalement la technologie de l'Internet à grande vitesse, ADSL, qui fait tébrucher la marque à la pomme, revigorée par le succès de l'iMac."

Le problème de l'ADSL n'a strictement rien à voir avec le bug de l'an 2000. Lamentable.

Deux des arguments de Mr Francis Pisani se prétendant être "fan" d'Apple :

"MacOS 8 permet d'échanger plus rapidement des documents par l'Internet."

Oui, mais ce n'est pas le seul composant. Et le modem ? Et le débit de la ligne téléphonique ? Ca se voit que notre "journaliste" à des connaissances en informatique à la taille d'un puceron.

"Il permet une forme limitée de multitâche (pas au niveau du Système)."

Windows le fait pas non plus. Ce dernier ne fait que bouffer toutes les ressources matérielles (RAM, CPU...) pour une seule application ! Sur MacOs, on peut customiser la mémoire pour chaque application afin de faire tourner plusieurs applications et sans plantage ! C'est géré de façon rationnelle.

En conclusion, le Monde détient la palme de la désinformation sur Apple. Ils en sont à 6 articles.

Le nouvel observateur



Malgré le succès de l'iMac, Eric Tréguier en dit du mal :

"...Aujourd'hui avec le retour aux commandes de Steve Jobs, même stratégie, des centaines d'engins ont été déposés chez les leaders d'opinion. Du coup, pas facile de trouver la moindre critique dans les journaux..."

Si je comprends bien, Mr Tréguier cherche la petite bête...

"...D'abord l'iMac n'a pas de lecteur de disquettes. Surcoût pour un lecteur externe, de 600 à 1 000 francs..."

Ts ts ts... 400-500 F le lecteur de disquettes. D'ailleurs, c'est un support dépassé : voyez le Zip, le CD-R/RW. C'est à cause des fabricants de PC et de M$ que la disquette n'est pas encore révolue une fois pour toutes. (Au fait Mr le pro-PC, y'avait-il un lecteur de cassettes sur le Compaq Deskpro 486 ?)

Le monde informatique



"...Apple a annoncé qu'il renonce à Rhapsody, provenant du rachat de Next. La firme à la pomme axera sa stratégie autour du Mac OS X, qui intégrera des fonctionnalités au départ prévues pour Rhapsody, et l'OS actuel Mac OS 8. Le Mac OS X gérera le multitâche et sera mieux protégé contre les crash. Une version Mac OS 8.5 est prévue dans le courant de cette année..."

Ce que vous avez là est une information partielle d'autant plus que ce torchon (il mérite sa qualification), prédit la mort d'Apple depuis des lustres, à une préférence totale pour Micro$oft (tous les coups sont permis) et les connaissances sur les OS de la part des auteurs sont approximatives. C'est l'exemple typique du journal qui démonte le petit au profit du plus gros. Et ils ne sont pas les seuls...

L'essentiel du Management



En décembre 1995, j'ai lu un comparatif de configurations informatique où il y avait 7 PC (486 au Pentium 75 avec W95) contre un Mac (un Performa 5200 sys. 7.5). Le Mac s'est fait éjecter au profit des configurations PC qui brillaient de tous leurs défauts :

- processeur 486 DX4/100 dépassé (pour deux config),

- taille du disque insuffisante (420 Mo et 528 Mo),

- offre logicielle trop restreinte,

- installation peu commode,

- l'utilisateur professionnel y trouve son compte (pour deux configurations).

Ces configurations ont été testés par des utlisateurs types (père, mère, fils, étudiante) mais vu les jugements, il semble qu'ils se sont faits influencer par le labo de tests. Selon le labo, le Mac avait les "défauts" suivants :

"... L'Apple Performa 5200 est le seul appareil de ce test comparatif qui ne soit pas compatible avec les autres. Il n'accepte donc de faire fonctionner que des logiciels spécifiques, moins nombreux que ceux en version PC..."

"...Depuis le lancement du Macintosh, Apple est réputé pour commercialiser des appareils extrêmement faciles d'emploi. Mais cet avantage est en passe de disparaître avec l'avènement du système d'exploitation Windows 95 et des interfaces graphiques spécialement développées pour le grand public par les fabricants de PC multimédias..."


Ca serait pas mal si l'auteur sortait la tête de son c. et voir que l'interface du Mac a 10 années d'avance sur le système à la noix qu'équipe les beurk. Disparaître est bien un sale mot mal employé.

Micro Hebdo



Selon pas mal de macintoshiens, MH fait partie de la pensée unique informatique et ce papier fait quelques efforts (mais pas assez) pour parler du Mac dans ses colonnes. Mais ce papier collabore avec d'autres magazines généralistes et n'hésite pas à égratigner la machine à la pomme. Pourtant, Luc Fayard (directeur de la rédaction) à écrit l'édito suivant datant du 7 mai 1998 MH n°3 :

"PC Contre MAC ?

Micro Hebdo est-il anti-Macintosh comme le pensent certains lecteurs ? Soyons clairs : Nous ne sommes ni pour ni contre Microsoft, Apple ou qui que ce soit d'autre. Notre rôle est de vous donner le maximum d'informations objectives, vérifiées, sur les produits les plus intéressants mais aussi les plus répandus. Ainsi vous pouvez juger, puis choisir en connaissance de cause. Apple occupe une place privilégiée en France. Ses utilisateurs ont été les pionniers d'une informatique conviviale, non réservée à des spécialistes. Apple a souvent ouvert la voie : la souris, l'interface graphique, la simplicité d'installation, le traitement d'image, la vidéo, la couleur... Il représente aussi l'une de rares alternatives au monde Wintel. La participation de Microsoft à son capital rassure qur sa pérennité, et l'éditeur fait des efforts particuliers pour le Mac avec, par ex., la sortie de Office 98. Aujourd'hui, utiliser un Mac reste plus souvent facile quun PC même si de nombreux logiciels (Word, Excel, les navigateurs Internet, etc.) sont communs aux deux univers - entre lesquels les passerelles, l'offre matérielle et logicielle Wintel est beaucoup plus vaste que celle d'Apple, peu présent en grande surface. PC ou Mac, ou PC avec Mac: c'est à vous de décider. Et c'est à nous de vous y aider."


Voyons le courrier des lecteurs dans ce même numéro :

"A la saint-Jacques, on n'oublie pas le Mac !

Dès la sortie de notre premier numéro, quelques lecteurs nous ont demandé de ne pas oublier les machines d'Apple. Ainsi un lecteur, non sans humour, indique-i-il que "si à la Saint-Georges, mon micro se rengorge comme un rouge gorge, je souhaiterais qu'à la Saint-Jacques, on n'oublie pas mon Mac". Dans le même état d'esprit, Youcef Elmeddah, de Clermont-Ferrand, craint que nous soyons trop orientés PC. Patrick Regert, de Nantes, va même jusqu'à nous prposer de rebaptiser Micro Hebdo : "Pécé Hebdo". Enfin, Xavier Maudet de Parthenay, plus disert, note que "si (Apple) ne représente que 5% des parts de marché dans le monde, ce sont tout de même près de 30 millions de machines estampillées de la pomme arc-en-ciel qui sont encore en fonction. dans le secteur de la PAO, je ne vous ferai pas l'affront de vous rappeler qu'Apple; est toujours en tête. Je ne vous apprendrai pas non plus qu'aucun autre micro-ordinateur (tous PC confondus), aujourd'hui sur le marché, n'est plus puissant que le PowerMac G3 à 300 Mhz, qu'il soit de bureau ou portable. Alors de grâce, ouvrez aussi vos colonnes au matériel Mac."


Réponse de Micro-hebdo à ces réactions :

"Non, Micro Hebdo n'est pas anti-Mac ! Beaucoup de journalistes de la rédaction disposnet d'un Mac chez eux, continuent à l'utiliser et y sont attachés. Si vous lisez notre magazine, vous nous apercevrez que citons le Mac dans nos colonnes aussi souvent que possible - par exemple dans le n°1, à propos du matériel nécessaire pour surfer sur Internet. Malheureusement, ce n'est pas nous qui faisons le marché. En 1997, les ventes d'Apple en France ont représenté 3,3 % du marché en volume et 3,4 en valeur. Nous écrivons pour le grand nombre de lecteurs possible et ceux-ci (notamment les amateurs de jeux), dans leur écrasante majorité, sont équipés de PC. Le Macintosh aura donc sa place dans Mh; mais seulement sa place..."

Mais malheureusement, MH et son foutu laboratoire lobotimiseur (Mr Jacques Etbaltet en est le responsable) continue à tester des PC pour les magazines généralistes et éjecte systématiquement le Mac. Comment voulez-vous qu'on mette en garde les consommateurs, si ils lisent ce genre de "papiers" ?

Que choisir ?



Pour finir, Que choisir fait de bons articles sur les produits courants de consommation, ainsi que dans d'autres domaines. Mais cette fois à propos de l'iMac, ils sont complètement à coté de leurs pompes comme le montre ces arguments :

"..Une majorité écrasante de logiciels a été conçue pour les PC à partir d'un environnement Microsoft..."

"...le Mac est plus lent que les PC..."

"...il ne reste que 2 fabricants de micro-processeurs sur le marché Intel et AMD..."
(et Motorola ? HP ? Sun ? Silicon Graphics ?)

En plus, ils ont même pas testé l'iMac ! C'est le pompon ! D'autant plus que cette revue s'adresse à des consommateurs avertis. La marque Apple contrairement à M$ et Intel, respecte ses clients de A à Z, et cette philosophie est prôné par ce même magazine. Ils font la grossière erreur de couper une des branches sur laquelle ils sont assis !

Récemment, ils ont récidivé dans le numéro 377 de décembre 2000. L'objet de leur test : 16 micro-ordinateurs. Je vais donc à la page 14 du "magazine", et la première chose qui me frappe :

"..Ce banc d'essai a été mené avec le laboratoire de Micro-Hebdo, premier d'Europe en matière de tests de produits informatiques..."

Dèjà ça s'annonce mal pour la suite de l'article... survolons les pages, pas une trace de Mac, que du PC. Les auteurs nous en expliquent les raisons :

"Apple, absent de choix.

Pas d' iMac dans notre sélection, nous allons comme l'an dernier essuyer les foudres des inconditionnels. Ce sont, rappelons-le, des raisons techniques qui expliquent l'absence de modèles Apple. Le système d'exploitation est différent et les logiciels utilisés sur la plate-forme de tests sont conçus pour les PC. Les résultats obtenus seraient peu significatifs."


Bien sûr, vous allez encore essuyer les foudres des inconditionnels, nous la commaunauté Macintosh qui ne cesse de se faire descendre par une presse qui se donne pas la peine de s'informer avant d'écrire de telles inepties. De plus, messieurs les "journalistes", la presse écrite utilise en majorité des machines Apple dans toutes les étapes de la chaîne graphique qui est un des facteurs primordiaux d'un journal, pourquoi descendre un de vos propres outils de travail ? C'est illogique.

Quels sont les raisons techniques ? Soyez plus explicites nom d'une pipe !

MacOS, système d'exploitation différent ????!!!!! C'est quoi ces mensonges ? Microsoft s'est largement inspiré de MacOS pour Windows comme le confirme Roberto Di Cosmo (cf. Le hold-up planétaire) et même une bonne poignée d'utilisateurs PC. Vous n'avez pas remarqué que le menu Démarrer est l'extrapolation du menu Pomme de MacOS ? MacOS n'est pas différent de Windows car Apple ont été les premiers à lancer une interface graphique grand public cohérente et conviviale. Vous vous rendez pas compte que Microsoft copie systématiquement les idées innovatrices des autres constructeurs ?

Comme logiciel de test Macintosh, il existe MacBench du laboratoire Ziff-Davis, ça peut-être vous le saviez pas...

Vous ne pouvez pas vous permettre de dire que les résultats de tests seraient peu significatifs alors que vous n'avez pas testé une seule fois le Mac !!! C'est lamentable de lire de tels propos d'un organisme comme le vôtre.

Maintenant, voyons du coté des tests de compétences en conseil chez les revendeurs, au rayon informatique :

Connaissances techniques



"...Quels sont les inconvénients de l'iMac ?..."

Pillonner d'avance un matériel, vous appelez ça une question test ??? :-((

"...Réponse : à performances comparables, l' iMac est plus onéreux qu'un PC; le choix des jeux et des logiciels disponibles y est moins large; les appareils sont moins évolutifs ; et les lecteurs de disquettes et de DVD-ROM sont externes (l'iMAC a été conçu pour être compact)..."

L'iMac de base vaut 6900 FF TTC avec un processeur à 350 Mhz avec un modem 56K, une carte vidéo Rage128 8Mo, un disque dur de 7Go. Le deuxième type d'iMac vaut 8400 FF TTC avec un processeur à 400 Mhz avec les mêmes caractéristiques sauf avec un disque dur de 10 Go et des ports Firewire, introuvables sur un PC à ce prix là ! Le troisième iMac en plus des caractéristiques du premier, possède un processeur à 450 Mhz un disque dur de 20 Go, des ports Firewire, et un DVD le tout pour 11000 FF TTC.

Une brève analyse...



Je vous rappele d'ailleurs que selon des études très sérieuses (magazine Byte et Computer Technology) que le PowerPC, microprocesseur des ordinateurs Apple est plus puissant à fréquence égale qu'un Pentium en performances brutes et cela à été même confirmé par des tests d'Intel (fabricant du Pentium) ! Les performances entre un Pc et un Mac ne sont pas du tout comparables et l' iMac n'est pas plus onéreux car il se situe dans une fourchette de prix raisonnable et abordable. D'où son succès actuel que vous ne pouvez aucunement dénigrer. Comment expliquez-vous alors ces () milions d'iMac vendus à travers le monde ?

Concernant le choix des logiciels et des jeux, il ne faut pas confondre quantitée et qualité. A-t-on besoin de 50 traitements de texte, 15 tableurs, et 10 logiciels de base de données ? Parmi les 5000 logiciels PC, lesquels sont les meilleurs ? J'ai plus de chances de m'acheter un logiciel à la noix sur PC alors que sur Mac, il y a 500 logiciels mais je tomberai sur un bon titre. Mieux vaut alors que je m'achète un bon logiciel, plutôt que deux daubes. Il y a un détail que vous n'avez pas l'air de vous soucier, ce que les fabricants de logiciels et de matériel pour PC ont tendance à prendre les consommateurs pour des vaches à lait sur des produits mal finis. Cela est inadmissible. Vous ne pouvez pas dire le contraire puisque vous défendez cette philosophie. Apple défend cette philosophie, ils prennent en compte les problèmes de leurs utilisateurs contrairement à Microsoft, qui se fiche royalement des utilisateurs et préfère se remplir les poches.

D'un point de vue évolution, le Mac n'est pas fait pour que le consommateur achète des mémoires vive, des disques durs, des processeurs tous les 2 ans ! Est-ce que vous trouvez cela normal que l'utilisateur PC doit changer sa machine tous les 2 ans pour cause d'évolution matérielle ? Chez Apple, l'utilisateur garde sa machine au minimum 4/5 ans. Cela rejoint encore le problème de prise comme vaches à lait des fabricants à l'égard des consommateurs.

Mais pourquoi vous vous obstinez à parler de l'absence de lecteur de disquette ? C'est un support dépassé et peu fiable (1,44 Mo) , voyez les supports amovibles comme le Zip (100 à 250 Mo) ou le CD-R/RW (650 Mo). Au fait, y'avait-il un lecteur de cassettes sur le Compaq Deskpro 486 en 1993 ? ;-)

Le DVD-ROM n'est pas externe sur un Mac !!! Le troisième iMac ainsi que les G4 possèdent un lecteur de DVD-ROM IN-TERNE ! Renseignez-vous avant d'écrire des tels mensonges ! :-(

Oui, l'iMac à été conçu pour être compact et simple à utiliser que même certains fabricants de PC en font de copies. D'où des poursuites judiciaires de la part d'Apple pour ces fabricants indélicats...

Concluons...



Je vais être bref...

...il y a encore du TAF , messieurs dames...

A suivre... (c'est qui qui disait ça dèjà ? ;-))

Réactions

0 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre

MacBook Air

Acheter
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests !

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

MacBook Pro 13"

Acheter
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est envisagé pour 2021.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter

Mac Mini

Acheter
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone SE

Acheter
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'est le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR !

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad Air

Acheter
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant

iPod touch

Acheter
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière...

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos