Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
CrossOver 7, les applications Windows sans Windows
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
4251 connectés

CrossOver 7, les applications Windows sans Windows

Le 20/06/2008 à 11h01
En présentant sa nouvelle version de CrossOver, l'utilitaire basé sur Wine qui permet de lancer des applications Windows sans avoir installé Windows, CodeWeavers espère faire de l'ombre aux logiciels de virtualisation. Mais que vaut cette version 7, réponse dans notre test, suivi d'une interview.

Les applications Windows, sans Windows !


CrossOver 7 est basé sur Wine 1.0 (Wine Is Not an Emulator), qui n'est donc ni un émulateur, ni une machine virtuelle mais qui permet de "tromper" les applications prévues pour Windows. Dès l'installation CrossOver vous permet d'installer de très nombreuses applications Windows et ce, parmi les plus utiles. Ça vous tente, ami webdesigner, de faire tourner Explorer 6 Windows pour vérifier qu'il fait bien déconner vos jolies maquettes, parfaites sous Safari ou Firefox ? Et vous, confrères plumitifs, une petite suite Office 2007 PC dans votre Dock, ça vous tente ? Attention, pour éviter tout malentendu, ils vous faut quand même posséder ces applications Windows, CrossOver se chargeant juste de les faire fonctionner.

CrossOver 7, les applications Windows sans Windows
des tas de paquets fournis


Utilisez des applications prévues pour différentes versions de Windows


CrossOver est capable de faire fonctionner des applications destinées à différentes versions de Windows (98, XP, Vista..), qu'il place dans autant de "bouteilles" séparées. Bon, sincèrement, on ne sait pas ce que vaut cette métaphore... Par contre, l'idée est séduisante : elle vous permet d'embarquer autant d'applications que vous voulez, à destination d'autant de versions de Windows que vous désirez, sans risque d'interférences entre elles. Pas de problème de DLL, mon frère !

CrossOver 7, les applications Windows sans Windows
Une bouteille à la mer !


Windows in a Bootle, yeaah !


Une fois votre première bouteille créée, vous êtes prêts à faire tourner votre application Windows, que CrossOver range sagement dans son petit dossier à lui, au sein de votre dossier Applications. Dans notre cas, parce qu'on n'a pas tellement de licences Windows qui traînent, on se contentera d'Explorer. Raa, un vrai rêve d'avoir -enfin- ce merveilleux logiciel dans notre Dock. Oui, je rigole. Il suffit, ensuite, de cliquer sur l'icône de l'application désirée pour qu'elle se lance. Au passage, le premier lancement est certes un peu long, mais rien de comparable au temps nécessaire pour "booter" Windows dans une machine virtuelle.

CrossOver 7, les applications Windows sans Windows


CrossOver 7, les applications Windows sans Windows


À partir de maintenant, quand vous insérez un disque Windows, CrossOver prend en charge l'exécution du programme qu'il contient. Tout va bien si votre programme est dans la liste de ceux supportés. Dans le cas contraire, le résultat sera plus aléatoire. Voici une capture d'écran en tentant d'installer McAfee Total Protection 2007. Ah oui, décidément, ça ne marche pas. ;-)

CrossOver 7, les applications Windows sans Windows


Une liste d'applications compatibles limitée


Quand CrossOver prend correctement en charge votre application, par contre, c'est de la balle : L'application fonctionne comme une application OS X. Exposé est, par exemple, parfaitement géré. On peut, autre exemple, ranger les fenêtres ouvertes dans le Dock. Ceci dit, les logiciels concurrents, en dehors de la question de l'installation de Windows, proposent, elles aussi des modes qui "gomment" Windows et font fonctionner les programmes PC directement au sein de Mac OS X. Autre élément, CrossOver fonctionne à une vitesse très raisonnable. À priori, ni plus vite, ni moins vite qu'avec les logiciels de virtualisation.

CrossOver, économisez des sous !


Alors, CrossOver 7, pour qui, et pour quoi ? Pour beaucoup de monde et pour beaucoup de choses mais, condition préalable : si vous désirez utiliser une application spécifique, vérifiez qu'elle est bien supporté par CrossOver. Sur leur site, la liste est très longue. Gobalement, CrossOver remplira très bien sa mission, à cette condition. N'espérez pas trop faire fonctionner des applications non mentionnées.

L'argument de poids en faveur de CrossOver est financier : pas de licence Windows (encore moins de multiples licences) et pas besoin de logiciels pour gérer la sécurité sous Windows. Pas de Windows veut dire pas de spyware, pas de virus et pas d'autres cochonneries.

CodeWeavers répond à Mac4Ever


Jeremy White, fondateur et PDG, et Jon Parshall, responsable opérationnel, répondent à Mac4Ever pour CodeWeavers.

Bonjour, pouvez vous nous présenter CrossOver ?

« CrossOver est un utilitaire qui permet de faire fonctionner de nombreuses applications Windows dans Mac OS X (et Linux) sans avoir besoin d'installer Windows. »

Qu'est-ce qui le rend différent des solutions de virtualisation comme Parallels ou Fusion ?

CrossOver 7, les applications Windows sans Windows
« La différence principale c'est que vous n'installez pas Windows avec CrossOver. Il n'y a pas de partition Windows à créer, et vous n'avez pas à démarrer une machine virtuelle. De ce fait, CrossOver ne demande pas autant de mémoire RAM, ni de puissance processeur que ce qu'exigent Parallels ou Fusion. Votre application Windows fonctionne directement sous OS X. Vos documents sont sagement rangés dans votre dossier document, comme il se doit. Vous lancez votre application PC directement depuis votre Dock et n'avez pas à utiliser le fameux menu "démarrer" de Windows. Et enfin, vous n'avez pas Windows, donc vous n'êtes pas exposé aux virus ou malware (les utilisateurs de Parallels ou Fusion ont besoin d'un anti-virus pour protéger leur partition Windows. »

Voici les avantages de votre technique, mais quels sont les inconvénients ?

« Le mauvais côté de CrossOver, c'est qu'il ne fonctionnera pas, pour le moment, avec toutes les applications Windows. Il fera fonctionner de nombreuses applications, d'autres fonctionneront plus ou moins bien et d'autres ne se lanceront pas du tout. La technologie, cependant, s'améliore constamment et nous supportons de plus en plus d'applications. »

Quel sont les relations entre CrossOver, la solution commerciale, et Wine, la brique Open Source qui fait le gros du travail ?

« Wine est le moteur qui anime CrossOver. Nous sommes depuis très longtemps des contributeurs au projet Wine, et nous sommes responsables de nombre des améliorations proposées depuis des années. Nous donnons tout notre travail au Wine Project, et, bien sûr, nous incorporons toutes les améliorations apportées par d'autres à Wine au sein de CrossOver. Donc, s'il existe des différences entre le Wine du projet Wine et le Wine de CrossOver, on peut dire que les deux sont en dialogue constant et s'amélioront l'un l'autre.

Autant vous dire que nous sommes ravis de la sortie de Wine 1.0, qui constitue l'aboutissement de près de quinze années de travail et que nous sommes très fiers d'être membre de la communauté qui a mené ce travail à bien. »


Parlons prix alors, combien coûte CrossOver ?

« Nous proposons la version de base, sous forme de téléchargement, pour 40 $. La version professionnelle, qui apporte un support à long terme et embarque CrossOver Games pour faire tourner de nombreux jeux, coûte 70 $. »

À propos des jeux, justement, quel type de performances peut-on attendre de CrossOver ?

« Nous avons un produit spécifique, CrossOver Games, qui permet de très bien faire tourner de nombreux jeux très populaires sur PC. Par exemple, vous pourrez jouer de manière très confortable à Team Fortress 2, Half-Life 2, Prey, Guild Wars, pour n'en citer que quelques uns. »

Pourquoi, après des années sur Linux, avez-vous développé une version pour Mac OS X ?

« C'est vrai que nous vendons CrossOver sur Linux depuis de nombreuses années. Comme Wine demande une architecture X386 pour fonctionner, nous n'avons jamais pu sortir CrossOver pour Mac PowerPC. Maintenant, depuis le passage d'Apple à Intel, il y a plus de deux ans, nous avons eu l'opportunité de nous intéresser à ce nouveau marché. Et on est ravis d'y être ! Nous pensons que le monde du Mac est un environnement très excitant : superbes technologies et utilisateurs enthousiastes. Nous espérons, avec CrossOver, contribuer à l'augmentation de parts de marché d'Apple. »

Et quel succès rencontrez vous sur la plateforme ? Combien de copies vendues ?

« Ça ne surprendra pas, nous considérons avoir un vrai succès. Nous avons vendu des dizaines de milliers de copies de CrossOver Mac. Nous savons, cependant, que nous sommes moins connus que Fusion ou Parallels ; nous sommes une bien plus petite structure et nous n'avons pas du tout les mêmes moyens marketing qu'eux. Mais nous pensons avoir une bonne technologie, du genre à satisfaire les utilisateurs pleinement. Nous pensons donc être très capable d'être l'un des acteurs majeurs de ce marché. »

CrossOver 7, les applications Windows sans Windows
Jeremy White, fondateur et PDG, et Jon Parshall, responsable opérationnel


partage email

MSN sur Mac

Fantasktik, une barre des tâches à la sauce Mac

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur rouge Informations 06/2017 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac 21,5" 4k Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
Apple TV 4k Indicateur vert Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue.
iMac Indicateur rouge Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac Pro Indicateur orange Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà une bonne année d'existence. Il ne sera sans doute pas renouvelé avant mi-2019, au mieux. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéo avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro courant/fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...
Mac Mini Indicateur vert Informations 10/2018 899 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2018 avec un tout nouveau CPU à 4 coeurs. Pas de mise à jour prévue avant un moment, vous pouvez acheter sans crainte !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Apple a annoncé un nouveau Mac Pro courant 2018 (voire 2019), plus modulaire et moins fermé que la version actuelle. Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles "tube" datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MacBook Pro 13" Indicateur vert Informations 07/2018 1499 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 12 juillet 2018 avec une nouveauté de taille : on passe de 2 à 4 coeurs, soit un doublement de la puissance CPU ! La partie GPU gagne 15% et le SSD peut grimper à 2To. Si les prix restent inchangés, les options sont toujours facturées très chères... Ces machines ne seront pas renouveler avant mi-2019. N'oubliez pas de regarder du côté du Refurb si votre budget est trop serré !
MacBook Pro 15" Indicateur vert Informations 07/2018 2799 € Le MacBook Pro 15" a été mis à jour le 12 juillet 2018 avec une nouveauté de taille : on passe de 4 à 6 coeurs, soit un bon de performances jamais vu d'une génération à l'autre ! La partie GPU n'évolue pas vraiment mais le SSD peut grimper à 4To. Si les prix restent inchangés, les options sont toujours facturées très chères, presque 8000€ pour le modèle ultime ! Ces machines ne seront pas renouvelées avant mi-2019. N'oubliez pas de regarder du côté du Refurb si votre budget est trop serré !
MacBook Air Indicateur vert Informations 10/2018 1349 € Le MacBook Air a fait son grand retour après 4 ans sans mise à jour ! Vous pouvez acheter sans crainte (mais lisez bien notre test !)
MacBook Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € Le MacBook a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Difficile de savoir si Apple gardera cette machine au catalogue depuis la sortie du nouveau MacBook Air...
Apple TV 2015 Indicateur vert Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Et vous, vous le mettez où ?
3189 votes
app
A propos | Mentions légales | Infos Cookies | Contacts | Emploi | RSS | Apps