Heavy Metal: FAKK2

Par Grinder, le

Présentation



Nous voici dans le monde d'Eden, où plus de trente ans se sont écoulés depuis la défaite infligée au demi-dieu Lord Tyler, sur les champs de bataille de la terre sainte. Julie et ses amis colons coulent à présent des jours heureux, profitant de la jeunesse éternelle que leur apporte l'eau qui coule dans les veines de cette terre promise. Pour se protéger des éventuels envahisseurs, nos amis, dans leur retraite, installèrent une balise en orbite de leur planète signalant un grand danger. Mais les machines et l'ingéniosité des hommes ne suffisent pas à arrêter le cours des choses, dans un monde peuplé de demis-dieux. Un vaisseau colossal capable d'engloutir des mondes, s'approche d'Eden, le sort de la paisible planète repose à présent sur les belles mais robustes épaules de Julie qui a juré de protéger les siens coûte que coûte.

Le jeu



Heavy Metal: FAKK2


Le feu d'artice graphique




Heavy Metal FAKK 2, c'est exactement ça. Ici, l'extravagance prend la parole pour ne jamais la rendre. Les héros vivent sur une sorte de planète paradisiaque où les mots "gris" et "terne" semblent avoir été bannis à tout jamais. Excepté dans les marais, les couleurs explosent à l'écran, les effets de lumière sont omniprésents, les textures sont très détaillées... Certes, les graphismes ne font pas un jeu, mais un beau feu d'artifice technique est toujours très agréable à regarder. Cette exubérance se retrouve également dans l'univers, avec des créatures au design loufoque, une ambiance heroic-fantasy post-hippie et des nanas généreusement modélisées partout. En un mot comme en cent, FAKK 2 est dépaysant.

Combat défoulant mais approximatif



[ge jeu lui-même est un mélange d'action très musclée et de séquences plates-formes. A l'E3 dernier, Ritual (le développeur) était tout fier de son système de combat, permettant de gérer les deux mains de manière indépendante. Il est ainsi possible de combiner une épée et un bouclier, deux mitrailleuses, deux épées, une épée et une mitrailleuse, etc. La gestion du bouclier introduit bien un tout petit peu de stratégie mais, honnêtement, vous passerez probablement le plus clair de votre temps à foncer dans le tas. Le combat en corps à corps est, au mieux, approximatif : il est assez difficile de viser (ce qui pose un problème pour les ennemis volants) et la détection des collisions n'est pas très précise. D'autres armes sont disponibles, du pistolet au lance-roquettes en passant par le lance-flammes et le fusil à pompe, mais les munitions s'épuisent vite. Au final, on s'en sort tout de même et on y prend plaisir, même si l'impression qui domine est celle du fouillis.</P>

Heavy Metal: FAKK2


Poussez, grimpez, attrapez

Cela étant dit, le combat est loin d'être la distraction principale proposée par le jeu. La partie plates-formes est probablement la plus développée avec un grand nombre de mouvements disponibles pour l'héroïne : se plaquer contre un mur et avancer sur une corniche étroite, se suspendre et s'agripper aux rebords et aux tuyaux, faire des roulades, s'accroupir pour franchir des passages bas de plafond, etc. Tout cela introduit pas mal de diversité dans l'action, même lorsqu'il s'agit "simplement" de se rendre au plus haut sommet d'une tour. De plus, certaines énigmes sont assez bien trouvées. Ainsi, l'héroïne n'hésitera pas une seconde à jeter une gentille petite créature entre les griffes d'une plante carnivore pour s'assurer un passage sans danger. Enfin, les concepteurs ont clairement voulu privilégier l'exploration en cachant divers bonus un peu partout et en proposant des moyens "alternatifs" de se débarrasser de monstres particulièrement coriaces. Loin d'être un défaut, la curiosité est, dans le jeu, un bon réflexe qui paye
souvent.

Dépaysement assuré


Certes, niveau gameplay, Heavy Metal FAKK 2 n'a rien de révolutionnaire. Excepté pour le système de combat approximatif, le titre emprunte largement à des classiques tels que Tomb Raider. Mais à défaut de réelles nouveautés, le patchwork de Ritual est impeccable : l'action et les situations sont variées, les armes sont nombreuses et les outrances gore du combat défoulent comme rarement. C'est cependant l'extravagance
de l'univers qui fait la vraie originalité du titre. Heavy Metal FAKK 2, c'est un voyage dépaysant, un rêve un peu délire sur lequel vous auriez le contrôle. Et un bon jeu, également.

Heavy Metal: FAKK2




Conclusion

Au final, Heavy Metal F.A.K.K 2 réalise une très belle performance en alliant action, aventure, et résolution d'énigmes. Plus d'une vingtaine d'armes et des mouvements en pagaille. Les charmes de la belle Julie viennent de leur côté renforcer l'attrait de ce titre en y faisant régner une atmosphère toute particulière.

Commentaires

0 commentaire
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Gaming

Plus de dossiers Gaming

Dernières vidéos

Voir toutes les videos