Tu seras un Jedi mon fils !

Par iDav, le

Pour que la force soit avec toi, puissant matos avoir tu devras !




Tu seras un Jedi mon fils !
Ce n'est pas dans un souci de sadomasochisme effronté, ou de quelque autre volonté d'exploration du monde des gros pixels, mais plutôt par hasard, que la tâche de tester ce jeu m'est revenu. C'est donc équipé d'une des machines les moins puissante de la team-M4E (un iMac 400 DV), qui se trouvait être l'exacte configuration minimale, que j'ai entreprit d'affronter les méchants messieurs en combine blanche. Vous noterez à ce propos, qu'il est curieux que le service design et développement d'une entreprise aussi noble et charitable que M4E soit encore réduit à l'utilisation de machines "quasi-lacustres" avec laquelle, pourtant, l'ensemble de l'équipe des graphistes du site travaille sans relâche à l'élaboration de la magnifique interface dans laquelle vous avez aujourd'hui la chance de lire ces lignes. Si vous aussi vous êtes choqué par une telle exploitation, n'hésitez pas à envoyer vos dons à l'association Help-iDav-Corporation.

Mais passons, et revenons plutôt à nos amis les Jedis, pour dire que même si ces les images présentées par exemple sur la pochette semblent de très bonne qualité, il vous faudra une bonne config' pour faire tourner le tout en haute résolution. Ainsi un G4 et une GeForce devraient faire l'affaire.

Jedi être je veux, mais se passe comment alors le jeu ?



Il ne suffit pas d'aimer Starwars pour aimer ce jeu (quoique), et il est donc de préciser quel forme prend l'aventure. La majorité du jeu est FPS (vue à la 1ère personne), mais vous pouvez à tout moment zapper cette vue pour une vue à la Tomb Raider plus précise pour les déplacements de type plateforme (sauter et grimper sur des tas de trucs) ou encore pour se battre au sabre.

Vous devrez accomplir des missions successives sur un fond de scénario correct (sans être vraiment travaillé ou surprenant), et ainsi affronter tout les dangers dans des bases souvent grandes.

La difficulté n'est pas très élevé, mais on peut parfois s'énerver à tourner en rond pendant un moment avant de comprendre qu'il fallait marcher sur une improbable corniche. Attendez vous donc à de semi-énigmes du genre : "actionner le bouton qui ouvre la porte à l'autre bout de la base" popularisé sur PC par Half-Life, et qui selon moi ne servent qu'à se sentir un peu moins bète en cassant zombie ou ici, plus particulièrement du stormtroopers.

Tu seras un Jedi mon fils !


Quand la musique est bonne...



Sûrement l'un des grands atouts de ce jeu : l'ambiance. En effet, même si le scénario ne correspond à aucun des films, tout est très fidèle à la saga. On retrouve donc le désormais mythique thème de John Williams : "Tintintin tinnnnn tin tin tin tin tinnnnn..." (oui bon d'accord j'arrête, mais en cette période de sécheresse, pourquoi pas...), et les costumes et autres couloirs caractéristiques de la double-trilogie.

Bzou Dbziuo Bzzzzz !



Que celui d'entre vous qui n'a jamais (étant enfant) agité ses bras en imitant du coin de la bouche ce célèbre bruit se lève et aille faire ses excuses à Yoda.

Tu seras un Jedi mon fils !


Outre les diverses armes disponibles qui font tout l'aspect Quake-Like du jeu, vous trouverez au bout de quelques missions (pas tout de suite vous êtes un Jedi Déchu) votre sabrolaser. Vous pourrez alors vous battre en vue à la 3ème personne.

Autre aspect sympa du gameplay, l'utilisation de la Force. Vous pourrez collecter différents pouvoirs et les utiliser à votre guise (dans les limites de vos ressources en force). Les pouvoirs vont du lancer du sabrolaser à la force de persuasion, en passant par le saut périlleux. Chacun de ces pouvoirs est constitué de 3 niveaux de plus en plus puissants.

Seul c'est bien, mais l'union fait la force, et tous pour un...



... et tout et tout... ca pour dire que ce jeu déjà bien sympathique comprend également un mode multijoueurs (sous la forme d'une application à part) qui ne l'est pas moins.

Les combats de sabre endiablés pourraient bien faire rage dans les prochaines MacLANs.

C'est fluide au moins ?



Sur le plan de la fluidité, je dois avouer, que même sur de petites machines, en touchant un peu aux réglages, on arrive à s'en sortir.

Autre chose, je tient à saluer la sauvegarde instantanée (je sais c'est habituel sur ce genre de jeux, mais quand on sort de L'entraineur 4...).

En attendant, le jeu est bien sur disponible chez Apacabar...

Commentaires

0 commentaire
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Gaming

Plus de dossiers Gaming

Dernières vidéos

Voir toutes les videos