Actualité

iOS 16 : la fonction de modification / suppression de Message pourrait faciliter le harcèlement

Par Laurence, le

Cette année, il semblerait qu'Apple ait apporté un soin tout particulier à Message, l'enrichissant de nombreuses fonctions. En effet, il est désormais possible d'annuler un iMessage envoyé ou de le modifier après coup. Pour cela, il suffira juste d'un appui long sur le texte pour faire apparaître un sous menu avec les différentes options. Attention toutefois, cette faculté n'est ouverte que pendant les quinze minutes suivant l'envoi.

Si la fonction a de quoi séduire de nombreux utilisateurs, certains la regardent avec méfiance, voire une crainte concernant certains abus ! En effet, Michelle Simpson Tuegel -une avocate américaine spécialisée dans la défense de victimes de harcèlement- émet de vives réticentes sur le principe de la suppression. Ainsi elle n'a pas hésité à écrire directement à Tim Cook pour lui faire part de ses inquiétudes. Pour elle, des personnes mal intentionnées vont pouvoir échapper à des poursuites pénales. En effet, elles pourront envoyer de nombreux messages et les effacer ensuite, faisant disparaitre des preuves essentielles.

iOS 16 : la fonction de modification / suppression de Message pourrait faciliter le harcèlement


Dans sa démonstration, un utilisateur pourrait ainsi envoyer des dizaines de messages, et les supprimer dans la foulée. Il harcèlera une personne qui ne pourra plus le prouver si elle n'a pas eu la connaissance de cette fonction et la présence d'esprit de faire des captures d'écran éclair à chaque réception de messages (encore faut-il qu'elle soit au courant de cette nouvelle option, et ne pas croire à une hallucination passagère).

Aussi, cette avocate demande une plus large information des utilisateurs, mais aussi une restriction de la fenêtre de tir, de 15 minutes à 2 minutes. Ce qui n'empêchera pas de bloquer la fonction mais bien de la limiter. D'ailleurs, Mail propose une fonction d'annulation d'envoi similaire, mais celle-ci n'est possible que dans les 15 secondes suivant l'envoi (un peu rapide pour le coup).

Par ailleurs, elle voudrait que les mentions de suppression et de modification soient plus lisibles. Ainsi un numéro ayant envoyé et supprimé 20 messages pourrait être suspect. Enfin, comme Apple permet aux utilisateurs de refuser les accusés de lecture, Michelle Simpson Tuegel suggère que cette option puisse être étendue aux utilisateurs, qui pourraient avoir le choix de refuser l'option modifier/supprimer !

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

15 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat iPhone

Voir le guide d'achat iPhone

Dossiers iPhone

Plus de dossiers iPhone

Dernières vidéos

Voir toutes les videos