Actualité

L'étude bidon du jour : un iPhone consommerait plus qu'un frigo. Mais c'est faux.

Par Didier, le

L'étude bidon du jour : un iPhone consommerait plus qu'un frigo. Mais c'est faux.
Internet est devenu le royaume des études à la noix, que les médias (nous les premiers) relaient parfois un peu trop rapidement, sans prendre le temps de remonter à la source. Dernier exemple en date, la soit-disante expérience de lycéennes danoises qui auraient mis en évidence l'influence des ondes WiFi sur des plantations de cresson. En fouillant un peu, on s'apercevait quelques jours plus tard que l'expérience avait été conduite dans des conditions absolument désastreuses, qui remettaient totalement en question toute tentative d'analyse des résultats.

Cette fois, c'est le célèbre Times qui s'est fait avoir, en relayant une étude de Mark Mills, affirmant qu'un iPhone consomme plus qu'un réfrigérateur. Si le frigo de la maison n'est pas l'appareil le plus énergivore de votre installation, on a tout de même bien du mal à croire qu'un iPhone -branché quelques heures par jour sur un câble USB de 5Watts- puisse consommer autant d'électricité qu'un compresseur d'un gros frigo américain.

Il faut dire que l'étude en question admet des évidences, dont bien peu de scientifiques se porteraient garants. Pour résumer, l'auteur de l'étude affirme qu'un iPhone consommerait en moyenne, 361 kWh par an, alors qu'un frigo tournerait autour de 322. Le calcul de l'iPhone est différent de celui du frigo (et c'est là toute la subtilité) : Mills prend en compte la consommation de données via les réseaux WiFi/3G/4G, dont il estime le flux à environ 1,5Go par mois. D'autre part, notre pseudo-chercheur estime ensuite que chaque gigaoctet transité à consommé environ 19 kWh pour arriver jusqu'au téléphone. Rajoutez à cela l'électricité nécessaire à la recharge quotidienne de la batterie et l'on atteint rapidement les fameux 361 kWh.

Après l'avalanche médiatique et la reprise quasi unanime de l'information, le Times a finalement dû se résoudre à mettre à jour son article : non, un iPhone ne consomme pas autant qu'un frigo. Le problème, vient évidemment des données de l'étude, et ces chiffres sont largement contestables (pour ne pas dire, bidonnés).

Tout d'abord, un utilisateur moyen consommerait plutôt autour de 200 Mo par mois (c'est le chiffre donné récemment par T-Mobile, aux USA, mais que l'on retrouve chez la plupart des opérateurs). Ensuite, l'estimation de la consommation électrique nécessaire pour produire 1Go semble largement surestimée par le chercheur. A la place des 19 kW, les spécialistes (comme le Centre for Energy-Efficient Communications (CEET) de Melbourne, à la pointe sur le sujet), estiment plutôt la valeur autour de 2 kWh par Go dans la fourchette haute. Cette valeur englobe aussi bien l'électricité du centre de données que l'énergie des antennes relais qui ont permis de le faire transiter jusqu'à l'iPhone. On est déjà dans un rapport de 10 avec Mills. Même en estimant consommer 1,5Go par mois, on arrive alors à peine au dessus de 30 kWh par an. Et avec 200Mo, on est à peine... 5 kWh ! Bien loin des 361 annoncés !

N'en reste pas moins que tous nos iBidules, tout comme nos ordinateurs, participent à l'augmentation de la facture énergétique. Nous l'avions d'ailleurs vu il y a quelques mois, un Mac Pro ou un iMac peut vous coûter entre 100 et 200€ par an, rien que pour l'électricité !

Source

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

32 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat iPhone

Voir le guide d'achat iPhone

Dossiers iPhone

Plus de dossiers iPhone

Dernières vidéos

Voir toutes les videos