Test du CalDigit TS4 : le retour du meilleur des docks, cette fois en Thunderbolt 4

Par June, le

Après une version Thunderbolt 3 plus que satisfaisante, le constructeur californien CalDigit propose cette année une nouvelle version de son dock en Thunderbolt 4.



Un dock Thunderbolt 3/4 ? Pour qui, et pourquoi ?



Nous l'avions déjà évoqué lors d'un précédent comparatif, les docks Thunderbolt 3 et 4, et leurs cousins moins musclés en USB-C, profitent en premier lieu aux possesseurs de MacBook Pro/MacBook Air, équipés exclusivement de cette connectique. Il faut alors posséder un bouquet d'adaptateurs, afin d'être certain de pouvoir faire face à toutes les éventualités.

Test du CalDigit TS4 : le retour du meilleur des docks, cette fois en Thunderbolt 4


Les docks Thunderbolt proposent de concentrer en leur sein tous les ports essentiels pour une utilisation sereine. En sus, ils dispensent à l'aide d'un unique câble l'énergie nécessaire au fonctionnement du MacBook Pro/MacBook Air, permettant de laisser le chargeur dans le sac pour les déplacements. Nombreux sont les utilisateurs, même professionnels, à ne plus posséder qu'une machine portable, les docks permettent alors de disposer d'un poste fixe, avec écrans et périphériques constamment connectés, nécessitant la connexion du seul câble Thunderbolt. Bien entendu, les machines de bureau équipées d'un port Thunderbolt peuvent aussi profiter du surplus de ports offerts par ces solutions.

Différences entre Thunderbolt 3 et 4



Le débit maximum du Thunderbolt 4 n'est pas plus rapide que la norme précédente (40 Gb/s), mais les exigences matérielles ont été revues à la hausse. Les périphériques Thunderbolt 4 doivent donc pouvoir se connecter à au moins deux moniteurs 4K, contre un pour le Thunderbolt 3, et la dernière norme prend en charge les lignes PCIe à 32 Gb/s (contre 16 Gb/s pour le Thunderbolt 3). De plus, un périphérique Thunderbolt 4 devra impérativement permettre d'alimenter la machine hôte (ce qui n'était pas forcément le cas avec le Thunderbolt 3), prendre en charge l'USB 4, et intégrer une protection Intel VT-d contre les attaques d'accès direct à la mémoire (DMA).



Les docks Thunderbolt 4 peuvent également proposer jusqu'à 4 ports Thunderbolt 4 (un pour la machine hôte et trois pour les périphériques externes), et les câbles de deux mètres certifiés sont universels et proposeront les capacités maximales de la norme (en Thunderbolt 3, il fallait passer par un câble actif pour cette longueur). Dans la gamme Apple, les Mac Intel depuis 2016 proposent du Thunderbolt 3 (sauf le MacBook 12" qui ne disposait que d'un unique port USB-C), tout comme les Mac M1 malgré l'affichage ambigu Thunderbolt/USB 4 des fiches techniques sur les pages produits officielles. Seuls les derniers MacBook Pro M1 Pro/M1 Max et le Mac Studio disposent de ports Thunderbolt 4.

Test du CalDigit TS4 : le retour du meilleur des docks, cette fois en Thunderbolt 4


Et la suite me direz-vous ? L'été dernier, le vice-président exécutif d'Intel, Gregory M Bryant, a publié sur Twitter une série de clichés provenant de sa visite d'un centre de recherche, avant d'en retirer un sur lequel on pouvait apercevoir une fiche sur le mur évoquant une connexion physique atteignant 80 Gb/s basée sur le connecteur USB-C et s'appuyant sur la technologie de modulation PAM-3 (pour Pulse Amplitude Modulation et permettant d'encoder une information sur 3 bits et deux cycles à l'aide de -1, de 0 et de +1, en lieu et place des 0 et des 1 de l'encodage sur un cycle NRZ) ressemblant fort à ce que pourrait être le Thunderbolt 5. Reste à savoir quand le Thunderbolt 5 sera mis sur le marché et quelles seront les premières machines Apple à le proposer. Cupertino ayant affirmé lors de la sortie du Thunderbolt 4, nous restons attachés à l'avenir du Thunderbolt et le prendrons en charge sur les Mac avec des puces Apple Silicon.

Présentation : le plein de ports , s'il vous plait !



Test du CalDigit TS4 : le retour du meilleur des docks, cette fois en Thunderbolt 4


Le dock CalDigit est livré dans une boîte compacte contestant, outre le dock lui-même, un câble Thunderbolt 4 de 80 centimètres, une alimentation de 230W (19,5V/11,8A) et deux petites barrettes en caoutchouc s'enfilant sur les rainures du châssis en aluminium et permettant de placer le dock à l'horizontale sur le bureau sans abimer la surface de ce dernier ou le boitier, tout en offrant une meilleure stabilité (un patin en caoutchouc permet également de le placer en position verticale).

Test du CalDigit TS4 : le retour du meilleur des docks, cette fois en Thunderbolt 4


Le nouveau venu répond au doux nom de Thunderbolt Station 4 (ou TS4) et permettra d'étendre la connectique d'une machine via un port Thunderbolt 4 avec Power Delivery 98W (ce qui sera suffisant pour la plupart des machines Apple, à l'exception des MacBook Pro 16 pouces lancés au galop et connectés à des périphériques gourmands en énergie), deux ports Thunderbolt 4 (15W), trois ports USB-C 3.2 Gen2 10 Gb/s (2 à l'arrière fournissant 7,5W, et un en façade fournissant 20W), cinq ports USB-A 3.2 Gen2 10 Gb/s (7,5W), trois ports audio en mini jack 3,5 millimètres (un combo en façade, ainsi qu'une entrée et une sortie à l'arrière), une sortie DisplayPort 1.4, un port 2,5 GbE, un lecteur de cartes SD UHS-II et un lecteur de cartes microSD UHS-II.

Test du CalDigit TS4 : le retour du meilleur des docks, cette fois en Thunderbolt 4


A l'usage : le retour du roi ?



Test du CalDigit TS4 : le retour du meilleur des docks, cette fois en Thunderbolt 4


Aux côtés d'un iPhone 12 Pro pour l'échelle


Après quelques semaines passées en sa compagnie, le dock CalDigit n'a pas failli une seule fois, et c'est avéré un parfait compagnon. Les débits sont très bons et équivalents à ce que l'on obtient en branchant les périphériques directement sur la machine hôte (dans la limite, évidemment, des 40 Gb/s répartis sur l'ensemble des appareils connectés), les connections sont stables et ne craignent pas les petits chocs (ce qui pouvait causer des déconnexions intempestives sur mon TS3 Plus), le port 2,5 GbE (point assez rare, seul le OWC propose un modèle Thunderbolt 3 avec un port 10 GbE) ravira ceux qui disposent du réseau adéquat, les ports audio accessibles à l'avant et à l'arrière permettront de nombreuses configurations, le tout dans un format compact et en chauffant moins que son aîné (le TS3 Plus peut en effet devenir assez chaud, sans que cela n'ait jamais perturbé le fonctionnement de mon modèle). Reste le tarif de 419,90 euros, certes élevé, prix à payer pour s'offrir ce qui me semble être le meilleur dock Thunderbolt du marché (ce point est bien entendu subjectif et adaptable en fonction de vos besoins). Attention toutefois, il semblerait que le manque de composants n'ait pas permis au constructeur de produire de nombreuses unités, et les stocks sont donc limités.

Le dock CalDigit TS4 à 419,90€

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

9 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat Mac

Voir le guide d'achat Mac

Dossiers Mac

Plus de dossiers Mac

Dernières vidéos

Voir toutes les videos