Actualité

Faits divers : y-a-t'il un pilote dans le véhicule électrique ?

Par Laurence, le

En temps normal, un véhicule autonome se veut très respectueux du Code de la Route, et ne devrait présenter aucun intérêt pour les forces de l’ordre, sauf en cas de bug. Et c’est exactement ce qu’il vient de se passer à San Francisco, où une Chevrolet Bolt -un véhicule autonome de la société Cruise (filiale de General Motors)- roulait tous feux éteints à la tombée de la nuit.

Faits divers : y-a-t'il un pilote dans le véhicule électrique ?


Face à cette infraction, un agent a donc stoppé le véhicule. Sur la vidéo publiée sur Instagram, puis sur Twitter, on le voit tenter d’ouvrir -en vain- la portière côté conducteur (fantome). S'en suit alors une poursuite au ralenti. Au moment où le policier revient à son véhicule, la Chevrolet redémarre (délit de fuite du VE, votre honneur !) avant de s’arrêter un peu loin, le policier revient.

D’après un porte-parole de la firme, le véhicule a simplement évalué que le lieu où il se trouvait pouvait être dangereux (surtout phares éteints) et a donc décidé d’aller stationner dans un loin plus sécurisé. Pour la petite histoire, sachez que le véhicule avait un petit dysfonctionnement et qu'aucune contravention n’a été émise.

À noter que Cruise utilise les voitures pour récupérer et conduire ses employés basés à San Francisco depuis 2017, mais vient tout juste d'ouvrir la fonction à l’ensemble de la population de la ville.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

8 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Mobilité

Plus de dossiers Mobilité

Dernières vidéos

Voir toutes les videos