Actualité

Achats in-app par des enfants : Apple transige en dédommageant les parents

Par arnaud, le

Achats in-app par des enfants : Apple transige en dédommageant les parents
En 2011, un groupe de parents a intenté une "class" action contre Apple, estimant qu'ils avaient été lésés par des applications iOS gratuites, mais mettant en avant un système d'achat in-app et conduisant leurs enfants à dépenser des sommes, parfois importantes, par ce mécanisme.

Apple affiche sa volonté de transiger et propose de dédommager les parents victimes
: symboliquement, si les sommes concernées sont faibles, en proposant 5$ de crédit iTunes aux parents. Si les sommes concernées sont plus importantes, supérieures à 30 $, Apple propose aux clients de demander remboursement intégral.

Pour bénéficier de cette offre, les parents concernés devront témoigner du fait que les achats ont été effectués par des enfants, et n'avoir pas donné leur mot de passe iTunes à ceux-ci. Apple est censée prévenir par courrier électronique quelques 23 millions de clients ayant effectués des achats in-app et ouvrir ses indemnisations à la fin de l'année, voire au début de l'année 2014.

Source


L'option SSD 512 Go moins coûteuse sur l'Apple Store

Par arnaud, le

En rafraichissant légèrement sa gamme d'ordinateurs portables, le 13 février dernier, Apple a aussi baissé les prix de celle-ci, une baisse significative notamment sur les MacBook Pro Retina.

L'option SSD 512 Go moins coûteuse sur l'Apple Store


La Pomme, et s'est passé plus inaperçu, a également baissé considérablement certaines options, notamment le passage, sur les modèles haut de gamme d'un SSD de 256 Go à un SSD de 512 Go. Sont concernés les MacBook Air et MacBook Pro. Désormais, cette option est facturée 300 € (NDR : nous n'avons pas retrouvé le prix initial de cette option). Thomas nous fait part de sa sympathique surprise. l'option 512go de SSD sur les MacBook Air 13" est passée à 300 euros. Ma commande a été actualisée entérinant une baisse de près de 400 euros, ça fait toujours plaisir !.

Apple a fait un effort, mais il reste de la marge : 300 € est ce qu'Apple facture pour faire passer le disque de 256 à 512 Go, c'est également le prix à partir duquel on trouve des SSD M4 512 Go nus.

MacBook Pro 13 Retina 2,5 GHz, 1499 € (1749 €)
MacBook Pro 13 Retina 2,6 GHz, 1699 € (2,5 Ghz, 2049 €)

MacBook Pro 15 Retina 2,4 Ghz, 2199 € (2,53Ghz, 2279 €)
MacBook Pro 15 Retina 2,7 Ghz, 16 Go de RAM, 2799 € (8Go, 2899 €)

MacBook Air 11", 64 Go SSD 1,7 GHz, 999 €"
MacBook Air 11" 1,7 GHz, 128 Go SSD 1099 €"

MacBook Air 13" 1,8 GHz, 128 Go SSD 1199 €"
MacBook Air 13" 1,8 GHz, 256 Go SSD 1399 €" (1549 €)

Pixmania ferme ses boutiques en France

Par arnaud, le

Pixmania a fermé, ce week-end ses 10 points de vente en France, en même temps que l'entreprise annonçait se retirer de 12 des 26 pays dans lesquels elle avait des implantations. Créé en 2000, Pixmania s'est d'abord spécialisée dans les produits photo numériques, avant d'élargir sa gamme en incluant des produits informatiques notamment. En 2006, l'entreprise était rachetée par l'anglais Dixons Retail. Le site marchand doit faire face à une baisse de ses ventes avec une chute de son chiffre d’affaires de 10% l’an dernier qui s’accompagne d’une perte de 25 millions d’euros, rapporte CNet. 150 personnes ont perdu leur emploi en France suite à ces fermetures lesquelles sont censées permettre à Pixmania de repartir sur des bases saines.

LG aurait livré bien moins d'écrans pour l'iPad Retina en janvier qu'en décembre

Par arnaud, le

LG aurait livré bien moins d'écrans pour l'iPad Retina en janvier qu'en décembre
Les sources industrielles de Digitimes l'affirment : LG a vu ses livraisons d'écrans pour iPad 9,7" fondre au moins de janvier, s'établissant à 600 000 unités, contre 6 millions le mois précédent, une baisse de 90 %, rapporte le site.

Évidemment, celui-ci est frappant mais, à supposer qu'il soit exact, il doit être nuancé : janvier est le mois creux de l'année, suivant les fêtes qui concentrent l'essentiel des achats de la période, tandis que cette baisse supposée concerne les seuls écrans d'iPad 9,7" : LG continuerait à fournir 3,5 à 4 millions d'écrans pour l'iPad mini chaque mois, tandis que la tablette format réduit représenterait désormais entre 50 et 65 % des ventes d'Apple sur ce secteur.

Depuis quelques semaines, de nombreuses rumeurs, émanant de Digitimes ou du Wall Street Journal pour l'essentiel, annoncent des baisses de commandes de composants par Apple, ou des baisses de recutement chez Foxconn, même si ces baisses sont parfois immédiatement déniées, elles ne sont pas sans impact sur le cours de l'action Apple, toujours très bas (442,80 $ à l'heure d'écrire ces lignes).

Source

Instatube : une seule app iOS pour les vidéos en ligne, gratuite

Par arnaud, le

Si vous êtes un gros consommateur de vidéo en ligne, hébergées sur YouTube ou Dailymotion, peut vous intéresser : l'application, (1,79 €) et universelle permet d'accéder aux sites d'hébergement de vidéos et, évidemment, de lire celles-ci et de les enregistrer pour une consultation hors ligne. Le logiciel gère AirPlay.

Lors de notre test, le support de Vimeo ne fonctionnait pas.

Instatube : une seule app iOS pour les vidéos en ligne, gratuite



Les MacBook Pro Retina 2013 ont-il un problème de ventilation ?

Par Didier, le

Les MacBook Pro Retina 2013 ont-il un problème de ventilation ?
Apple a récemment mis à jour sa gamme MacBook Pro Retina, en abaissant drastiquement les tarifs et en changeant légèrement quelques composants internes.

Depuis les premières livraisons, il semblerait que ces machines soient frappées d'un bug sur la ventilation. Sur les forums d'Apple (notamment ici et ), les utilisateurs se plaignent d'un gain de vitesse des ventilateurs sur des opérations basiques, pendant quelques secondes. Une grosse image ouverte avec Aperçu, relever ses mails, une capture d'écran... Des petites montée en charge généralement anodines qui n'ont habituellement jamais d'effet sur la température du CPU à court terme, et qui déclencherait pourtant la ventilation au maximum. C'est évidemment assez désagréable sur une bécane à plus de 2000€ et censée être des plus silencieuse au quotidien.

Pour le moment, aucune solution n'est donnée par victimes. Des opérations, comme zapper la PRAM, n'y changeraient rien. N'oublions pas non plus qu'il est difficile de généraliser un tel problème tant qu'Apple ne communique pas officiellement sur le nombre de machines touchées. Mais si vous avez craqué pour le modèle 2013, n'hésitez pas à réagir ou à participer au sondage ci-dessous :

MacBook Pro Retina


SkyTill, un autre système d'encaissement construit autour de l'iPad

Par Anonymous, le

Les solutions pour utiliser un iPad comme caisse enregistreuse ne manquent décidément pas. SkyTill est une autre de ces solutions (voir ici et ) : une fournit l'interface de sélection des articles, tandis que divers matériels sont vendus pour compléter l'offre : tiroir-caisse, imprimante, support iPad.

SkyTill, un autre système d'encaissement construit autour de l'iPad


Un logiciel en ligne, proposé sous forme d'abonnement mensuel (29,90 € à 39,90 € HT) et accessible depuis un navigateur permet de suivre les ventes, les stocks et les comptes. Une version iPhone de l'application est en préparation.

SkyTill

Infographie : les français accros aux apps, le traffic mobile multiplié par 2.7

Par Didier, le

Le français Smart a publié une petite infographie assez intéressante sur l'usage des mobiles en France et dans le monde. On y apprend ainsi plusieurs petites choses intéressantes.

D'une part, si vous avez un site web assez populaire, mais pas d'application, il est sans doute temps d'en faire développer une ! Les français sembles totalement accros aux apps, bien plus qu'au web mobile. Par ailleurs, la progression du mobile a presque été multipliée par 3 en 2012 dans l'hexagone. Il semblerait même que le smartphone dépasse bientôt le trafic du web cette année !

Enfin, si Apple conserve 38% du marché du smartphone, il faut aussi savoir que Samsung n'en représenterait que 22%. En clair, n'optimiser vos sites/apps pour Samsung et Apple permet de couvrir 60% du marché, mais laisserait sur le carreau 40% des terminaux. Evidemment, sur iOS, nous sommes moins touchés par cette problématique, mais les développeurs Android ne sont pas aux bouts de leur peine.

Infographie : les français accros aux apps, le traffic mobile multiplié par 2.7

Imprimante : le scandale des cartouches d'encre de retour !

Par Didier, le

Imprimante : le scandale des cartouches d'encre de retour !
On savait déjà que chaque millilitre d'encre d'une cartouche d'imprimante coûtait bien plus cher que son équivalent en pinard, même du Romanée-Conti millésime 2006. Pourtant, avec les années, le phénomène continue et les constructeurs semblent de plus en plus prendre leurs clients... pour des pigeons.

C'est le Guardian qui lève à son tour le lièvre, en menant sa petite enquête à coup de serpe dans les cartouches des principaux vendeurs. Le journaliste a ainsi constaté qu'entre le début des années 2000 et nos jours, la quantité de liquide présent dans les cartouches a été divisé par 3 ou 4 suivant les marques !

Par exemple, l'Epson T032 (2002) fait la même taille que la cartouche Epson colour T089 (2008). Mais le T032 contient 16ml d'enre et le T089 seulement 3.5ml ! C'est pareil pour Hewlett Packard (HP). Il y a 10 ans, la cartouche standard contenait 42ml pour £20. Aujourd'hui, la même n'en contient plus que 5ml pour environ £13.

Si l'on pourrait éventuellement imaginer un travail sur le plan écologique, il n'en est rien : la taille des cartouches n'a pas baissé, il y a toujours autant de plastique, mais plus de vide clame le Guardian.

Ces pratiques quelques peu douteuses ne s'arrêtent pas là : certains constructeurs vendent désormais des cartouches labellisées XL qui se contenteraient finalement, de fournir la même quantité d'encre qu'il y a 10 ans, toujours sans changer la taille du boitier. Autre pratique -mais plus commune-, celle de fournir une cartouche commune avec 3 ou 4 couleurs compartimentées, mais avec des dosages de quelques ml seulement. Et lorsqu'une des trois s'avère vide, il faut changer l'ensemble du bloc.

Interrogés sur le sujet, les constructeurs avancent des théories quelque peu bancales. Il semblerait notamment que les nouvelles techniques d'impression nécessitent moins d'encre, d'où la baisse de quantité au niveau des cartouches. Mais dans ce cas, pourquoi ne pas baisser les prix avec ? La vérité pourrait se trouver du côté de la concurrence : de nouveaux acteurs sont entrés sur le marché ces dernières années (Kodak, Samsung) et le nombre de boutiques permettant de remplir lesdites cartouches sont sont également multipliées. En résumé, les clients les plus fidèles... paieraient désormais pour les autres.

Source

Orange : Apple "plus sous pression", "moins arrogante"

Par arnaud, le

Stephane Richard, le PDG d'Orange, sait se faire remarquer : lundi, lors d'un diner avec quelques journalistes en marge du Mobile World Congress de Barcelone, l'homme à lâché une bordée de petites phrases bien senties sur Apple. L'entreprise, estime-t-il en substance, est un peu sous pression ce qui la conduit à une attitude moins arrogante. La Pomme n'a pas nécessairement bonne presse chez les opérateurs : l'arrivée de l'iPhone a entériné un nouveau modèle économique, où le poids de ceux-ci s'est considérablement amoindri. De fournisseur tout puissant de contenu, faiseur de rois en matière de téléphone, les opérateurs ont été ramené au simple rang de fournisseur de bande passante, un gros morceau du marché des contenus étant capté par iTunes, GooglePlay et consorts.

Orange : Apple "plus sous pression", "moins arrogante"


Apple est devenue plus souple, prêtant plus d'attention à ses partenaires, probablement un peu moins arrogante qu'elle ne l'a été, a indiqué Stephane Richard. Je pense qu'il sont probablement un peu plus sou pression, et c'est très agréable.

Apple n'a pas été le destinataire unique des flèches du PDG. Nokia et Microsoft ont reçu leur bordée : la famille de smartphone de Nokia est sympa, de mon point de vue, mais elle manque de cet effet "wow", nécessaire pour percer dans un marché dominé par des acteurs aussi puissant qu'Apple ou Samsung. C'est à peine mieux pour Blackberry. Certes, Thorsten Heins fait q[du bon boulot]/q[, mais Richard n'est ]q[pas sûr qu'il soit couronnée de succès. Mais, au moins, Blackberry a une base d'utilisateurs fidèles, ce n'est pas le cas de Nokia]/q*.

Source

Brevet : partage d'informations GPS entre iBidule et "périphérique accessoire"

Par arnaud, le

AppleInsider continue à dénicher moult brevets pommés, le dernier en date, publié ce jour et déposé en 2009, traite de la question d'échange de coordonnées GPS entre iBidule et un périphérique accessoire, non précisé. Évidemment, dans le contexte des rumeurs de montre connectée, on peut penser à celle-ci.

L brevet en lui-même n'est guère passionnant : Apple décrit divers procédés pour permettre l'échange d'information de localisation entre deux appareils, d'un côté un smartphone ou un tablette, équipée ou non d'un GPS, et de l'autre cet accessoire, capable d'afficher des informations en provenance du iBidule associé, doté, lui aussi, ou pas, d'un GPS. Si tel est le cas, le périphérique peut envoyer les informations de localisation au iBidule qui en est dépourvu (Apple ne propose de GPS que sur les appareils cellulaires), ou, si le iBidule dispose de sa propre puce GPS, pour affiner encore les données de localisation.

Brevet : partage d'informations GPS entre iBidule et "périphérique accessoire"


Source

XCOM: Enemy Unknown sur Mac ce printemps

Par arnaud, le

Le printemps ludique s'annonce bourgeonnant : Feral annonce qu'il proposera le portage Mac de XCOM: Enemy Unknown, un bon jeu de rôle et de stratégie au tour à partir de ce printemps. Le jeu, basé sur un titre original datant de 1994, a été a remis au goût du jour fin 2012, par Firaxis Games et 2K Games, avec une sortie sur Windows, PS3 et Xbox. Il est considéré comme l'un des meilleurs du genre et fédère de nombreux joueurs qui saluent sa difficulté.

La version Mac, comme à l'habitude de Feral, embarquera toutes les mises à jour et les DLC proposés sur le titre original, notamment le Elite Soldier Pack. Le prix n'a pas été divulgué.

XCOM: Enemy Unknown sur Mac ce printemps

Opinion : iPad, et si l'heure de la complexité était venue ?

Par arnaud, le

L'iPad a fait exploser les barrières de l'informatique traditionnelle. Avec la tablette, et le système d'exploitation d'Apple, même les moins avertis des utilisateurs s'y retrouvent. Expérience aisée à vérifier : confiez votre iPad à un jeune enfant, ou à une grand-mère et observez. Imaginez maintenant la même scène sur un ordinateur, avec clavier, souris et gestionnaire de fichiers.

Opinion : iPad, et si l'heure de la complexité était venue ?


De fait, le succès de la tablette d'Apple repose en partie sur le fait que celle-ci soit allée chercher un public nouveau, les non geeks, pour leur offrir un environnement si simple qu'il ne nécessite quasiment aucun apprentissage.

Pourtant, depuis son lancement, la tablette d'Apple a également fait mentir les oracles qui prédisaient l'arrivée d'un produit dédié à la simple consommation de contenu. On a vu rapidement se développer une offre de logiciels permettant de faire tout, ou presque, ce que l'on fait avec un vrai ordinateur : retouche et classement photo, dessin, traitement de texte, création musicale, présentation etc... Même le montage vidéo, longtemps inaccessible du fait de stockage limité devient possible avec la version 128 Go de l'iPad. Quelques domaines, restent, il est vrai, relativement vierges d'offre : la 3D, même si quelques logiciels spécialisés existent, la programmation, là aussi avec quelques exceptions...

Pour certaines des tâches les plus complexes, les limitations inhérentes à la simplicité d'utilisation d'iOS posent pourtant problème. Du fait du sandboxing, par exemple, un logiciel est relativement aveugle au contenu créé par d'autres, même s'il est désormais possible d'ouvrir un fichier avec des applications tierces, compatibles avec le format de celui-ci. De même, le côté monolithique d'iOS empêche de remplacer, sans jailbreak, certaines briques logicielles par d'autres qui pourraient mieux convenir. Il n'est, par exemple, pas possible de proposer une méthode de saisie différente de celle proposée par Apple au sein de tout le système. Une application peut proposer une telle méthode, mais celle-ci ne sera pas disponible dans d'autres applications. Le correcteur orthographique est un autre exemple : on pourrait désirer acquérir des correcteurs plus performants que ceux d'iOS, par exemple Prolexis ou Antidote, qu'on trouve sur le Mac et qui ont la possibilité de s'interfacer avec OS X.

Opinion : iPad, et si l'heure de la complexité était venue ?


La limitation principale tient sans doute à l'absence de système de fichiers visible. Sur iOS, chaque document est lié à l'application créatrice. Jean-Louis Gassée, dans sa dernière chronique, pointe du doigt le développement des applications de gestion de fichiers, de type GoodReader, pour témoigner d'un besoin, chez certains utilisateurs plus avertis, d'un accès aux fichiers, et d'une capacité à organiser ceux-ci.

La route qui conduit à pervertir l'expérience iPad est indubitable. Je pense même qu'elle sera irrésistible à la fin, estime Gassée. Mais comment ? Toute la difficulté est là et même l'un des concepteurs les plus avertis du monde des technologies avoue sa difficulté à se forger une image cohérente des évolutions nécessaires pour rendre l'iPad plus attrayant aux utilisateurs avertis sans sacrifier sa grande simplicité et tomber dans le symptôme du frigo-grille-pain.

c'est un exercice d'équilibre difficile, conclut-il.

Et vous, qu'en pensez-vous ? Est que l'heure d'une relative complexification d'iOS est venue ?


QED Solver, la calculette scientifique sous stéroïdes gratuite pour iPad

Par arnaud, le

intéressera les lycéens et les étudiants qui cherchent des outils pointus et programmables pour les aider à résoudre leurs équations. Le logiciel, qui est (4,49 €) et destinée à l'iPad, s'avère certes moins sympa à utiliser que le formidable MyScript Calculator, mais il permet de réaliser des opérations très complexes, ainsi que résoudre des équations bien velues.

Il est également doté d'un outil de visualisation graphique de vos fonctions. Très puissant mais demande un certain apprentissage, et un relative aisance en anglais.

QED Solver, la calculette scientifique sous stéroïdes gratuite pour iPad



Le marché de la musique croit légèrement en 2012, 16,5 milliards $

Par arnaud, le

Le marché de la musique croit légèrement en 2012, 16,5 milliards $
L'International Federation of the Phonographic Industry (IFPI) vient de rendre publics les revenus de l'industrie musicale en 2012. Celle-ci a réalisé un chiffre d'affaires de 16,5 milliards de dollars, en hausse de 0,3% par rapport à l'année passée. C'est la première "hausse" depuis 1999. Asymco pointe, en guise d'élément de comparaison, le CA réalisé par la plate-forme iTunes (tous services confondus) : 13,6 milliards de dollars cette même année.

Les ventes dématérialisées ont progressé de 9%, passant de 5,23 milliards en 2011 à 5,6 milliards de dollars en 2012 ; ces ventes représentent désormais plus d'1/3 du marché musical en valeur (34 %). Les principales plateformes, iTunes, Amazon et Microsoft représentent 70 % du secteur.

Les services de diffusion musicale en streaming ont vu leur abonnés payant augmenter en nombre, de manière significative : + 44 %, soit 20 millions de clients. Ils représentent désormais 10 % du CA de la musique dématérialisée.

Source

Le Blackberry Z10 cartonnerait au Canada

Par Didier, le

Au Canada, patrie de RIM, le Blackberry nouveau rencontrerait son petit succès. Glentel révèle que dans l'ensemble de ses boutiques (plus de 300 sur le territoire), les ventes du Z10 dépasseraient largement celles de l'iPhone 5 ou du Galaxy S3 de Samsung. Pour le moment, aucun chiffre n'est avancé, ni par l'opérateur, ni par le constructeur, mais il s'agit d'un signe plutôt positif, pour le renouveau d'une marque sur le déclin depuis l'arrivée de l'iPhone. Par ailleurs, l'appareil semble pour le moment plutôt bien accueilli par la presse, même si l'écosystème reste encore bien limité. [Source]

Intel commence à fabriquer des puces pour Altera, bientôt pour Apple ?

Par arnaud, le

LE fondeur Intel vient d'accepter de fabriquer des processeurs selon le cahier des charges d'Altera, une grosse entreprise de San Jose, spécialisée dans la fourniture de circuits logiques reprogrammables dont elle constitue l'un des deux principaux acteurs mondiaux. Intel utilisera pour cette commande ses capacités de production les plus évoluées : gravure en 14 nm utilisant la technologie tri-gate, laquelle limite les "fuites" électriques.

Intel avait déjà, par le passé, fabriqué des processeurs pour des tiers, mais c'est la première commande de cette ampleur acceptée par le fondeur, qui voit là une opportunité de faire tourner ses unités de production et remplir un carnet de commande affecté par la baisse des ventes d'ordinateurs. C'est un pas dans la direction du type de business que nous ciblons. Il n'y a aucun doute, dans mon esprit, que cette activité de fabrication va devenir un secteur porteur à l'avenir, a précisé Sunit Rikhi, Vice Président d'Intel.

Intel commence à fabriquer des puces pour Altera, bientôt pour Apple ?


Intel s'est bien gardé de faire tout commentaire sur le sujet d'Apple
. Pourtant, la Pomme pourrait bien être très intéressée par faire fabriquer ses processeurs, déjà conçu en interne, par Intel, et laisser ainsi choir son grand concurrent, Samsung, qui fabrique l'essentiel de processeurs mobiles de la Pomme.

Source

Apple ne fera pas de Newton Retina !

Par Didier, le

Le Newton est un lointain parent de l'iPhone, bien que sa mort anticipée fut la première décision ferme, prise par Steve Jobs à son grand retour chez Apple. Reste que la firme n'a pas prévu de réutiliser la marque de son premier PDA pour ses prochains produits, le terme ayant été officiellement abandonné par Cupertino en ce début 2013. Il n'y aura donc ni Newton 2, ni Newton Retina, et encore moins de Newton mini ou nano. Il semble que Samsung soit déjà sur les rangs pour racheter la marque nous confiait un informateur anonyme généralement très mal renseigné.

Oxford travaille à une voiture autonome pilotée par iPad

Par brageira, le

Il ne faire guère de doute que l'une des prochaines frontières en matière de mobilité sera l'arrivée de véhicules autonomes, capables de conduire seuls, ou presque. Les expérimentations, plus ou moins avancées, sont nombreuses, à la fois chez les constructeurs automobiles et chez certains acteurs de l'informatique, Google notamment.

Oxford travaille à une voiture autonome pilotée par iPad


L'université d'Oxford possède une unité spécialisée dans ce domaine, RobotCar UK, qui adopte une approche originale : imaginer un système de pilotage autonome adaptable aux véhicules des particuliers, et à moindre coût.

(Invalid youtube)


Leur système, pour l'heure, est monté sur une Nissan Laf et utilise trois ordinateurs : un iPad, destiné à l'interaction avec le conducteur, un ordinateur bas niveau, dit LLC (Low Level Controller), en prise avec les capteurs, et un ordinateur central, qui est installé dans le coffre. À cet batterie informatique s'ajoutent deux caméras, secondées par deux lasers de scan situés sous le parechoc avant. Pour son guidage, la voiture n'utilise pas de GPS, dont le signal n'est pas toujours accessible et qui ne permet pas de "lire" l'environnement. Au lieu de ça, le système utilise des cartes en mémoire, des techniques de lecture en temps réel de l'environnement, d'apprentissage, d'images de référence, voir de recherches internet en temps réel.


(Invalid youtube)



Il surveille la route devant pour les voitures, les piétons et les obstacles en scannant sur 85 degrés, 13 fois par seconde à une distance de 50 mètres. Il identifie quels objets sont où et où ils vont, ce qui fait que la voiture ralentit ou s’arrête si elle rencontre un obstacle, et continue sa route après le passage d’obstacles. Le cas échéant, le conducteur peut reprendre le contrôle en appuyant sur le frein. Dans l’ensemble, l’équipe explique que le système fonctionne essentiellement comme un régulateur de vitesse très sophistiqué, précise Bernard Neumeister pour InfoTech.

L'équipe de chercheur estime qu'elle pourra faire passer le coût de l'équipement d'environ 6 000 euros à une grosse centaine d'euros.

Source

Concours Beesapps/Mac4Ever : les gagnants de l'iPad mini et de l'AppleTV !

Par Didier, le

Concours Beesapps/Mac4Ever : les gagnants de l'iPad mini et de l'AppleTV !
La semaine dernière, BeesApps proposait un concours aux lecteurs de Mac4Ever (oui, vous, là), avec à la clef, un iPad mini, un Apple TV et des licences du logiciel Beesy.

Le tirage au sort a donc été effectué, et le grand gagnant de l'iPad mini s'appelle... Xavier Coumont, de DigiBiz, que l'on félicite et qui a souhaité nous passer un petit mot :

Je suis extrêmement heureux d’avoir gagné cet iPad mini et votre application Beesy. Moi qui ne gagne jamais à aucun concours c’est une vraie surprise, comme quoi ça n’arrive pas qu’aux autres... En plus ce sera l’occasion d’essayer votre application Beesy qui je pense va m’aider énormément lors de mes réunions professionnels et me permettre d’organiser un peu mieux la gestion de mes tâches. Merci beaucoup BeesApps et Mac4Ever, vous êtes vraiment au top !

Concours Beesapps/Mac4Ever : les gagnants de l'iPad mini et de l'AppleTV !
L'Apple TV, elle, a été remportée par Gilles Papain, concepteur vidéo de profession.

Gilles, la parole est à toi :

Vraiment très heureux d’avoir gagné l’Apple TV et impatient de pouvoir tester Beesy qui sera sans doute d’une grande aide dans mon travail !

Merci beaucoup !


On félicite également Silvère DE SMIDT, gérant d’un magasin d’une chaîne de plat à emporter, qui repart avec un Logitech Ultrathin Keyboard Cover Protection avec clavier

MERCI pour cette bonne surprise. C’est la première fois que je joue sur Twitter et je ne m’attendais pas gagner. Je suis ravi d’avoir découvert beesapps.

Retrouvez tous les résultats sur le site de BeesApps !



Beesy est une application pour iPad destinée aux professionnels. Elle permet une prise de note rapide associée à une gestion de vos tâches automatisée.

- Prenez rapidement vos notes sur iPad au bureau.
- Gagnez du temps avec des comptes rendus pro en 1 minute.
- Gérer automatiquement les tâches issues de vos notes: Beesy génère automatiquement les To-Do listes associées et tient à jour leur statut.


Apple rejetterait les apps qui posent des cookies

Par Didier, le

Selon TechCrunch, Apple aurait commencé à refuser les applications invoquant Safari dans le but de poser des cookies. Il faut dire que depuis l'interdiction de l'utilisation de l'UDID, les publicitaires cherchent des moyens détournés pour récupérer des statistiques d'usage. La Pomme encouragerait désormais l'utilisation du système d'APIs intégré à iOS 6, permettant un meilleur contrôle pour l'utilisateur. Fait amusant, dans ses propres systèmes d'affiliation (iTunes, AppStore etc.), Apple continue de proposer un système de tracking via Safari... et qui utilise justement des cookies !

AppStore : iMini, Adobe Photoshop Express et Table Top Racing

Par Ergo, le

Avis à la population. Je vais vous parler d'un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître. Au début des années 70, le MiniMoog révolutionna son monde musical. Ce petit bout de clavier ouvrit la voie aux plus grands instrumentistes, de Richard Wright à Herbie Hancock, en visitant le studio de Rick Wakeman... Aujourd'hui, voici iMini Synthétiseur, une reproduction pour iPad de ce monument musical, qui nous arrive en version 1.0. Une bonne dose de Seventies dans sa tablette.

8,99€ et compatible avec l'iPad. Nécessite iOS 5.1 ou une version ultérieure.



De son côté Photoshop Express pour montage, qui est aux photos mobiles ce que ma belle-mère est à la cuisine gastronomique, vient de passer en version 2.7.1 avec la correction de quelques bogues.

Gratuit et compatible avec l'iPhone, l'iPod touch et l'iPad. Nécessite iOS 5.0 ou une version ultérieure. Cette app est optimisée pour l'iPhone 5.



Pour se défouler sur la table de la cuisine, il y a le facteur, mais aussi TABLE TOP RACING, qui passe auourd'hui en version 1.0.4, en nous amenant des corrections de bogues, des améliorations iCloud, de nouvelles caméras en jeu via le menu Pause, de nouveaux modes de jeu en Course rapide, de nouvelles épreuves spéciales pour joueurs expérimentés et la possibilité d’écouter votre musique personnelle grâce à l’application iOS Music. Pensez à désactiver la musique du jeu dans le menu Options.

2,69€ et compatible avec l'iPhone, l'iPod touch et l'iPad. Nécessite iOS 5.0 ou une version ultérieure. Cette app est optimisée pour l'iPhone 5.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos