Top Promos Apple Test Apple Antivirus Mac Dock Thunderbolt Chargeur iPhone Nettoyeur Mac Comparatif iPhone Sunology

Tests

Gaming

RTC Wolfenstein, le test Mac4Gamer.com !

Par Grinder - Mis à jour le

Mais… Comment vous dire ?



C’est vraiment dur de rester objectif après avoir joué à RTCW. C’est vrai, qui ces derniers temps a réussi à marier de l’action pure à des graphismes aussi sublimes ? Personne… Et justement RTCW vient combler un vide immense dans la catégorie quake-like sur Mac, qui à part un certain RedFaction et Alien Versus Predator de moyenne facture est presque déserte.


Retour au pays…



RTC Wolfenstein, le test Mac4Gamer.com !
La cinématique du début vous plonge en l’an de grâce 943 où un sombre nécromancien mène une bataille avec ses sbires squelettes. C’est alors qu’apparaît un moine magicien qui vient mettre fin aux agissements de ce vilain nécro et l’enferme aussi sec dans une tombe. Plusieurs siècles plus tard, en 1943, des soldats Nazis découvrent la fameuse tombe . Vous imaginez bien les idées cocasses qui doivent leur passer par la tête : utiliser les secrets que referme celle-ci pour conquérir le monde !

Après cette petite mise en situation, vous apprenez comment vous voilà enfermé dans le Castle Wolfenstein. Vous êtes B.J. Blazkowicz, envoyé par l’Etat Major américain avec votre collègue l’agent One, pour effectuer une mission d’espionnage. Vous avez été capturé par une patrouille allemande. Évidemment, vous n’allez pas rester là à croupir dans cette cellule de 3 mètres sur 3. C’est donc avec courage que vous éliminez un garde ennemi, subtilisez son arme et que vous partez en vadrouille dans le château. Guidé par des cris de torture, vous arrivez jusqu’à une pièce où vous apercevez votre compagnon en train de se faire torturer par un binoclar boutonneux. Une fois avoir réglé son compte à ce dernier, vous réalisez avec peine que l’Agent One est décédé suite à ses blessures. Qu’à cela ne tienne, rien ne vous empêchera pas de vous évader ! Vous voilà parti pour de folles aventures, fusil à l’épaule, dans les quatre coins de l’Allemagne et même en Norvège ! Vous devrez vous frayer un chemin entre zombis et soldats nazis jusqu’à un certain Himmler, à l’origine de tout ce complot !

Bienvenue à Castle Wolfenstein, sur votre gauche, vous pouvez apercevoir les jardins du château…



Comment ne pas s’émerveiller devant les graphismes de RTCW ? Le moteur de Quake3 est pleinement utilisé et le jeu s’habille de milliers de textures et de polygones pour un très bel effet. Éclairage très réussi, incendie hyper réaliste. les déformations des décors sont aussi très bien rendues. On notera seulement que les niveaux en extérieur ne semble avoir été réalisés avec la même finition que ceux qui sont en intérieur. RTCW vient se placer dans la catégorie des plus beaux jeux sur Mac.

Évidemment pour pouvoir pleinement profiter des possibilités graphiques du titre, il vous faudra une bête de course. Pour ma part, un G4 800 mhz fait parfaitement tourner le jeu, tout option au maximum. Pour les autres, il faudra faire quelques sacrifices dans le menu de configuration des graphismes, mais le jeu reste assez regardable avec les détails au minimum.

Wouha le bon son !



Voilà encore une des qualité notable de ce titre, des graphismes magnifiques ne rendent pas le même effet avec une ambiance sonore de mauvaise qualité. Alors, évidemment dans RTCW, le son est tout bonnement génial. Si vous avez joué à Alien Versus Predator vous avez dû expérimenter les crises cardiaques lorsqu’un Alien apparaît à l’écran, que la musique s’accélère et que vous entendez les battements de votre cœur. Dans RTCW c’est un peu du même genre, sauf qu’ici point d’ Aliens, juste des zombies et des nazis.
Les bruitages sont réalistes et la musique change selon votre situation, on a vraiment la sensation d’y être.

Zolies graphismes + bon son = TRES BON GAMEPLAY



RTC Wolfenstein, le test Mac4Gamer.com !
Et oui, les performances de RTCW en matière de graphismes et de son lui apportent un plus incontestable à son gameplay. De plus le level designer à fait un excellent boulot puisque les niveaux, en plus d’être réalistes, sont très agréablement architecturés. En effet, dans la plupart des doom-like, les niveaux sont très linéaires, alors qu’ici rien ne vous empêche d’aller vaquer à l’autre bout de la sortie comme si c’était le bon chemin. Évidemment le jeu garde une certaine linéarité puisqu’il n’existe qu’une sortie à chaque niveau, mais ce petit plus est très sympathique pour les joueurs curieux que nous sommes.

Le gameplay est en général assez classique, mais toujours assez jouissif :
« Je tire, je tire, je tire… Tiens un interrupteur ! Je le pousse et hop je peux passer la porte ! Je tire, je tire, etc… ». On reconnaît parfaitement le style de Quake3. Le personnage répond bien, saute avec précision et tire correctement. Cette dernière variable diminue selon les situations, il est donc judicieux de rester accroupi et de tirer au coup par coup pour bien mettre toutes les balles dans la tête de la cible. Justement en parlant de point sensible, vider son chargeur dans la jambe d’un ennemi est moins utile et économique qu’une balle en pleine tête. En ce qui concerne l’intelligence artificielle, celle-ci est assez bien réalisée, puisque les ennemis font des roulades, sautent, se cachent pour recharger, appellent leur coéquipiers, sonnent l’alarme, etc…

La difficulté du jeu est bien dosée et progressive, de ce fait le joueur moyen ne devrait pas se sentir tout d’un coup largué. À noter qu’il est possible de choisir entre trois niveaux de difficultés.

Les zombies devant, les officiers derrières, et les troupes d’élite à genoux devant. Voilà ! Aller souriez maintenant !



Les ennemis s’enchaînent, mais ne se ressemblent pas. Phrase particulièrement vraie dans RTCW puisque G[vous affronterez une bonne variété d’ennemis différents. Du soldat de base, un peu niait, peu résistant mais que l’on croise en grand nombre, jusqu’aux zombies armés de boucliers et de haches, lents mais très résistants. En passant par les troupes d’élites féminines qui attaquent en groupe et sont très rapides… Vous verrez du beau monde !

RTC Wolfenstein, le test Mac4Gamer.com !



Ce fut court, mais intense !



La campagne solo est malheureusement un peu courte (une dizaine d’heures en mode normal). Le scénario n’a pas une place importante, puisque la plupart du temps, on ne s’intéresse qu’au tableau des objectifs, tellement on est pressé d’aller casser du nazis.
Même sans faire attention au scénar, le jeu ne perd pas de son intérêt, les missions sont très variées : évasion, infiltration, assaut… De plus, le dépaysement est total : château, village, foret, ruines, catacombes…

À un, c’est bien, à vingt, c’est mieux !



RTC Wolfenstein, le test Mac4Gamer.com !
Qu’est ce qui a rendu RTCW célèbre avant même sa sortie ? Sa démo multijoueur qui a réussi à convaincre des milliers de joueurs dans le monde et cela en ne proposant qu’une seule map et mode de jeu ! Performance assez impressionnante qui révèle encore une fois l’immense potentiel de ce jeu.

Alors, même si le mode solo est un peu court, le mode multijoueur vient largement combler le vide. Celui-ci ne propose que trois modes de jeu, où les désormais bien connu deathmatch et capture the flag , ne sont même pas inclus !
Le principe est identique à celui de la démo, deux équipes (les alliés et les nazis) s’affrontent. Les alliés doivent remplir un certain objectif (récupérer des documents, détruire certaines barrières, atteindre un point de la carte…) alors que les nazis doivent tout faire pour les en empêcher. Le plus intéressant est que l’on a le choix entre plusieurs classes de personnages, qui se complètent entre elles (par exemple, le lieutenant peut donner des munitions alors que le médecin à la capacité de soigner). Une bonne répartition de chaque personnage dans une équipe sera un des éléments qui offrira la victoire. Ceci force l’équipe à jouer en teamplay, les rusheurs solitaires ne sont donc plus de la partie.

Pleins d’autres petits détails apportent encore plus de stratégie au mode multijoueur et l’on finit par être tous d’accord que celui-ci est vraiment très bien réalisé. Il ne comporte pour le moment, que de 8 maps officiels, cependant elles sont toutes vastes et très bien faites ce qui fait qu’aucune est à mettre de côté.

Bouh les vilains !



Si vous avez suivi l’E3 2000, vous avez peut-être entendu parler de la méthode de promotion d’ Activision pour RTCW. En effet sur leur stand, de charmantes hôtesses déguisées en officiers nazis accueillaient les gens ! Un dérapage qui n’a pas laissé tout le monde de marbre puisqu’en 2001 Activision a rectifié le tir en costumant ses hôtesses en GI’s. Le cœur du problème n’est pas là, il concerne plutôt le jeu qui propose ouvertement de casser du nazi. Autre fait troublant, RTCW abuse en grandes quantités de symboles nazis en tout genre alors qu’il n’est pas considéré comme un jeu devant absolument reconstituer un contexte historique parfait pour sa crédibilité. Cependant, pour éviter tout problème les développeurs ont pris soin d’inclure un petit détail marrant : on peut détruire tous les symboles nazis présent dans le jeu.

Conclusion



Des graphismes superbes, une ambiance très réaliste, des niveaux bien réalisés, un mode solo réussi (malgré une durée de vie assez courte), un mode multijoueur convaincant. Vous voulez que je vous fasse un dessin ? Return To Castle Wolfenstein est tout bonnement le jeu à avoir !
Big-Hit!

Transformez Votre Expérience Visuelle avec le BenQ PD3225U

Transformez Votre Expérience Visuelle avec le BenQ PD3225U

Découvrez une clarté exceptionnelle et des détails saisissants pour tous vos projets créatifs avec le BenQ PD3225U. Mac4ever a eu l'occasion de tester cet écran pour vous : lire le test Mac4ever.

Resident Evil 7 vient faire briller la franchise sur iPhone, iPad et Mac cet été

Resident Evil 7 vient faire briller la franchise sur iPhone, iPad et Mac cet été

Si certains jeux comme Frostpunk 2 débarquent sur Mac en même temps que sur PC, d'autres prennent vraiment leur temps avant d'arriver sur notre...

Frostpunk 2 viendra refroidir l'été sur Mac !

Frostpunk 2 viendra refroidir l'été sur Mac !

Décidément, les éditeurs apprécient notre plateforme de prédilections en ce moment avec plusieurs jeux sortis ou...

Le jeu Valheim établit son camp sur Mac (-50% pour le lancement) !

Le jeu Valheim établit son camp sur Mac (-50% pour le lancement) !

Décidément, les jeux intéressants pleuvent en ce moment sur Mac, et on ne va pas s'en plaindre. Les amateurs de jeux de construction et de...

Une date de sortie pour le magnifique Prince of Persia : The Lost Crown sur Mac

Une date de sortie pour le magnifique Prince of Persia : The Lost Crown sur Mac

Ubisoft annonce offciellement que le nouvel opus de la licence mythique Prince of Persia sera disponible plus tard cette année sur notre plateforme de...

Microsoft lance de nouvelles Xbox et évoque une console portable

Microsoft lance de nouvelles Xbox et évoque une console portable

Lors du Summer Game Fest, Microsoft a mené sa conférence Xbox Games Showcase tambour battant, annonçant en sus de nombreux jeux trois...

Ikea verse un vrai salaire aux employés de sa boutique virtuelle sur Roblox !

Ikea verse un vrai salaire aux employés de sa boutique virtuelle sur Roblox !

Le géant suédois des meubles en kit entend proposer son catalogue au plus grand nombre, y compris dans les mondes virtuels, le tout au sein d'une...

La PlayStation 5 abandonne le logo 8K : marketing ou mensonge ?

La PlayStation 5 abandonne le logo 8K : marketing ou mensonge ?

Le marketing fait des merveilles ! Après avoir vendu sa PlayStation 5 comme une console 8K, logo à l'appui sur le carton, Sony fait...

Sniper Elite 4 débarquera sur iPhone, iPad et Mac cette année (mieux vaut tard que jamais)

Sniper Elite 4 débarquera sur iPhone, iPad et Mac cette année (mieux vaut tard que jamais)

Alors que le dernier Assassin's Creed vient tout juste d'arriver sur iPhone et iPad, le studio Rebellion annonce que son titre Sniper Elite 4 débarquera...

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

4 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.