L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)

Par Didier, le

Cet article a été rédigé par Xavier qui tient également un blog et cet article fait suite à une réflexion parue en 2018 suite à la sortie de l'iPad Pro.

Apple a créé l’iPad avant l’iPhone. C’est un détail que beaucoup oublient mais qui a une importance majeure dans les amours contrariées entre l’iPad et son public. Il explique notamment pourquoi, au départ, l’iPad est une plateforme de prototypage, pas un produit. C’est ce que nous allons tenter de détourer dans cet article.

La reconfiguration de la stratégie des produits Apple



Un des faits d’arme bien connus de Steve Jobs lors de son retour aux commandes d’Apple en 1996 est d’avoir radicalement simplifié la gamme des produits. En effet, sous l’ère de Sculley, Sindler puis Amelio, la gamme était devenue selon Jobs boursoufflée et illisible au point qu’il décida de la structurer en 4 quadrants devenus aujourd’hui célèbres:

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)


Difficile de faire plus lisible ! Celle-ci a permis, en plus du renouveau innovant des produits, de relancer la machine Apple avec le succès que l’on connaît.

Si on se hasarde à faire la comparaison avec la gamme de produits d’aujourd’hui, il y a de quoi rester songeur. La multiplication des modèles matériels, des versions d’OS, des gammes aurait de quoi faire perdre la tête à n’importe quel spécialiste de la marque à la pomme. Mais, à y regarder de plus près, il y a un véritable changement paradigme à l’oeuvre derrière cette évolution.

Passage d’une gamme « discrète » à une gamme « continue »



Mais quel drôle de titre, allez-vous me dire ! Ce qu’il faut simplement retenir, c’est que la gamme des produits Apple est passée d’un escalier à un toboggan. En d’autres termes, les différences entre 2 modèles d’une même gamme sont devenues parfois très, très subtiles. Il faut dès lors une bonne connaissance des machines pour pouvoir faire la différence.

Exemple : pas facile pour un complet néophyte de décider s’il vaut mieux prendre un MacBook Air, un MacBook Pro 13 pouces, ou alors un MacBook Pro 14 pouces 8 coeurs CPU/14 coeurs GPU plutôt qu’un MacBook Pro 14 pouces 10 coeurs CPU/16 coeurs GPU (d’ailleurs, avouez que vous n’avez pas su lire cette phrase jusqu’au bout 😅)! Ce qui semble une évidence pour les habitués tourne au casse-tête pour les personnes moins technophiles.

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)


Les choses se brouillent encore plus quand on se trouve à la jonction entre deux gammes de produits. En effet, du point de vue matériel, qu’est-ce qui différencie vraiment un iPad Pro ou un iPad Air M1 d’un MacBook Air ? A part l’écran et le nombre de ports… et bien pas grand chose. Par contre, l’OS fait toute la différence.

Du coup, quand on regarde la gamme des produits principaux sur toute son amplitude depuis l’iPhone jusqu’au Mac Pro, on obtient un continuum qui ressemble à peu près à ça :

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)


Source: adapté du site officiel d’Apple


Mais il manque un produit, et non des moindres, qui va rejoindre la gamme: il s’agit bien entendu des lunettes de réalité augmentée (ou mixte?) d’Apple.

L’iPad au centre de la stratégie de développement



Il paraît un peu difficile de représenter l’ensemble de la gamme si on veut lui ajouter ces fameuse lunettes, en tout cas dans sa dimension linéaire. Car si on change de modèle pour passer à une représentation circulaire avec l’iPad au centre, la gamme prend un autre sens :

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)


La gamme des produits Apple vue autrement (admirez les lunettes !)


Je crois en effet que l’iPad est en train de devenir le point pivot des différentes plateformes en termes d’interfaces. Autrement dit, l’iPad est devenu le centre de gravité des recherches d’Apple pour tout ce qui concerne les interactions homme-machine. C’est bien en ce sens qu’il faut comprendre que l’iPad est une plateforme de prototypage et pas un produit :

Il l’a été pour l’iPhone car, comme je le mentionnais en début d’article, Apple a développé l’iPad avant l’iPhone
SwiftUI a permis d’unifier le développement des interfaces dans tout l’écosystème des produits Apple
Le déploiement de Mac Catalyst permet depuis des années de développer des applications iPad portables « directement » sur macOS (avec des ajustements et des nuances, il faut le rappeler). • De plus, macOS n’a eu de cesse ces dernières années d’emprunter divers éléments d’interface à iOS et surtout à iPadOS
ARKit et RealityKit ont permis de simplifier l’intégration de la réalité augmentée dans le développement d’applications sur iOS et iPadOS
• Enfin, avec l’essor de Swift Playground sur Mac après son arrivée sur iPad, on sent bien, d’une part, que l’iPad n’est plus là pour faire de la figuration au niveau programmation et, d’autre part, que les bases entre le Mac et l’iPad sont en train de devenir plus homogènes. Mais jusqu’où ? Est-ce que Xcode verra le jour sur iPad ? Ce n’est pas certain et, si c’est le cas, il sera sans doute réservé aux iPads dotés de puces M1 et supérieures

En résumé



L’iPad est donc devenu la plateforme de développement clé pour créer des applications multiplateformes dans l’univers Apple. Mais il a surtout permis à Apple, au fil des années depuis l’arrivée d’iPadOS en 2019 (seulement!), de tester des interactions de manière itérative (aspect R&D) tout en servant de plateforme d’apprentissage de ces interactions aux utilisateurs que nous sommes, l’air de rien.

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)


Le développement exploratoire du multitâches sur iPadOS ces dernier années représente un excellent exemple de comment l’iPad est devenu cette plateforme de prototypage.

Et les lunettes AR d’Apple dans tout ça ?



Reprenons notre hypothèse de voir l’iPad comme une plateforme de R&D pour Apple concernant les interfaces et les interactions utilisateurs. Alors, on peut partir du principe que certains développements de l’interface d’iPadOS ont de bonnes chances de se retrouver sous une forme équivalente dans le futur realityOS qui équipera probablement les lunettes d’Apple. En plus du classique glisser-déposer, on peut donc parier sur le fait qu’il disposera très probablement des équivalents aux éléments suivants d’iPadOS:

La gestion du multitâche :





Slide Over :





Quick Note (étendu à d’autres apps ?):





La seule différence, c’est que ces gestes ne seront plus réalisés en 2D mais bien en 3D dans la profondeur de champ offerte par les lunettes. Concernant la manipulation générale des objets à travers le système, on devrait donc se retrouver dans une situation assez proche de ce qu’iPadOS propose avec les gestes de manipulation au sein d’un texte :



En bref, tout ce dont realityOS aura besoin est déjà prêt dans iPadOS, la profondeur en moins.

Et les choses vont encore aller certainement plus loin. En effet, la fonctionnalité Universal Control déployée depuis peu entre macOS et iPadOS permet de partager des applications et des fichiers entre les 2 plateformes de manière transparente. C’est une fonction que je verrais bien complétée par le prise en charge des lunettes de réalité augmentée. Vous imaginez monter un film en 360° ou une animation 3D sur votre Mac puis le visualiser dans votre casque ? Ou encore réaliser une maquette 3D avec vos lunettes en utilisant les ressources du Mac ? Moi oui !



Un mot sur Apple Mixer



D’après les dernières rumeurs bruissant sur le web, Apple travaillerait sur un composant de l’interface d’iPadOS appelé Apple Mixer. Celui-ci introduirait une gestion spécifique des fenêtres flottantes (comme si on avait plusieurs fenêtres Quick Note ouvertes simultanément). Cette gestion multi-fenêtres est de bonne augures pour iPadOS. Cependant, il n’est pas certain que cet Apple Mixer soit présenté lors de la sortie prochaine d’iPadOS 16 à la WWDC 2022. De plus, il pourrait n’être réservé qu’aux iPads dotés de puces M1.

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)


Cet ajout permettrait d’amener une gestion du multitâches plus poussée sur iPad, ce que de nombreux utilisateurs réclament depuis longtemps afin de pouvoir faire du multitâches « à la macOS ». En mode « tactile », les fenêtres seraient donc en plein écran et, en mode « clavier/souris », les fenêtres seraient automatiquement rétrécies. Dans ce cas, l’iPad ferait un net bon en avant pour se rapprocher du Mac.

Il ne manquera alors plus que certaines applications pro comme Final Cut Pro X et Xcode pour compléter le tableau. Mais cela se fera au prix d’une nouvelle segmentation de la gamme iPad, comme on a déjà aujourd’hui les iPhone, iPhone Pro, iPhone Max et iPhone Pro Max, ouf ! Un vrai continuum, je vous le disais…

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)


Cependant, une gestion de fenêtres multiples en mode « tactile » aurait aussi tout son sens dans un OS dédié à des lunettes de réalité augmentée ou mixte. Il semblerait en effet assez naturel de pouvoir manipuler plusieurs applications dans l’espace visuel ouvert que pourraient offrir de telles lunettes. Il n’est donc pas exclu que cet Apple Mixer nous réserve encore l’une ou l’autre surprise ailleurs que sur l’iPad!

One more thing : l’encoche



On a beaucoup, beaucoup parlé de l’encoche de la nouvelle gamme de MacBook Pro 14 et 16 pouces lors de leur sortie. Pourquoi ne pas avoir inclus FaceID ? Pourquoi ne pas avoir dissimulé la caméra de manière plus discrète ? Pourquoi vouloir aligner le design visuel entre les écrans des Macs et ceux des iPhones à travers cette encoche ? En fait, nous avons beaucoup de questions et peu de réponses.

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)


Mais cette réponse pourrait justement se trouver complètement ailleurs : et s’il s’agissait de préparer le terrain à une expérience visuelle identique entre les Macs et les lunettes ? En effet, les lunettes d’Apple devraient intégrer toute une série de capteurs et il est plausible qu’une partie d’entre eux trouvent leur place dans une encoche au-dessus du nez des utilisateurs:

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)



Il ne manquerait plus que les iPads fassent leur révolution et basculent vers le mode paysage par defaut plutôt que de conserver le mode portrait historique pour uniformiser l’expérience de manière globale. La boucle serait alors bouclée.

Une fusée à 3 étages



Tous ces éléments mis bout à bout, on voit à quel point Apple est en train de mettre en place un continuum tant hardware que software entre tous ses produits. La transition entamée depuis quasi 2 ans vers des puces Apple Silicon a été une véritable épopée au niveau hardware. Le temps semble venu pour que le software ait à son tour son heure de gloire. Et il y a fort à parier que cela aille beaucoup plus loin que de transformer iPadOS en un « macOS adapté », même si cela en fait aussi partie.

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)


La transition en marche chez Apple semble donc être une fusée à 3 étages:

1. Premièrement, la mise en place d’un continuum hardware avec le lancement de la gamme de processeurs Apple Silicon, déjà bien entamé
2. Ensuite, la mise en place d’un continuum software avec un probable saut d’intégration logicielle à la WWDC 2022
3. Enfin, la mise en place d’un continuum expérientiel entre le réel et le virtuel intégrant les appareils Apple existants et les lunettes de réalité mixte en préparation. En particulier, celles-ci permettront de s’immerger dans 3 niveaux distincts: réalité, réalité augmentée (=réel avec des éléments virtuels en surimpression) et réalité virtuelle


Avec le défi supplémentaire que chaque OS pris séparément doive aussi bien fonctionner en solo (c’est-à-dire constituer un OS consistant et cohérent en soi) que de s’intégrer de manière fluide à l’ensemble de l’écosystème, le tout valant plus que la somme des parties… Tout un programme!

L’écosystème de vos produits Apple ne sera plus un ensemble de produits mais un environnement vraiment unifié constitué de noeuds :

L’iPad est une plateforme de prototypage, et non un produit (Opinion)


Ecosystème Apple intégré (les blocs récemment mis à jour sont en rouge)


En 1 mot comme en 100 : vivement la WWDC 2022 qui promet d’être passionnante ! Ou alors, il faudra patienter jusque début novembre pour une keynote dédiée au casque de réalité mixte « made in Apple »… Ce serait une belle manière pour la Pomme de ponctuer l’achèvement de la transition vers les puces Apple Silicon 🥽

Merci à Xavier pour cette opinion passionnante ! Retrouvez-le sur son portail : Firebridge est un site d’articles et de formations autour d’une meilleure gestion de l’information, de la technologie et des projets. Notre but : vous aider à réconcilier bien-être et performance dans ce monde professionnel un peu bousculé. Nous sommes en phase de démarrage : c’est le moment de nous rejoindre si cette thématique vous parle !

Commentaires

0 commentaire
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat iPad

Voir le guide d'achat iPad

Dossiers iPad

Plus de dossiers iPad

Dernières vidéos

Voir toutes les videos