Par Laura A+  A-   18/09/2014 - 17:11
Depuis la mort de Steve Jobs, les choses ont bien changé chez Apple
Si le bureau de l'ancien patron d'Apple est resté intact à Cupertino, tout le reste semble avoir changé, ce qui se ressent dans les nouveaux produits que la firme a présenté récemment.


Lorsque Steve Jobs est décédé, certains émettaient des doutes sur la capacité de Tim Cook à reprendre les rennes de l'entreprise et à la faire prospérer. Robert Iger, CEO de Walt Disney et membre du Conseil d'Administration d'Apple se rappelle d'ailleurs que Tim Cook a accepté ce rôle avec enthousiasme, tout en précisant que cette excitation avait été largement atténuée par le deuil qu'il portait alors : « cela a rendu la transition difficile, non seulement pour Tim, mais aussi pour tout le monde au début. Il avait beaucoup de choses à prouver » se souvient-il.

Depuis l'homme a su imposer son style et une atmosphère plus calme régnerait par conséquent dans les couloirs de Cupertino, où il se rend le plus accessible possible. S'il a imprimé son empreinte au sein de l'entreprise, il l'a aussi fait sur les produits de la marque, notamment avec l'iPhone 6 et l'Apple Watch.


C'est sous son impulsion que les barrières entre les différents départements de l'entreprise ont été abattues, permettant plus de communication entre les services, et donc des systèmes plus intégrés entre iOS et OS X par exemple. En effet, auparavant, chacun travaillait « dans son coin » sans avoir besoin d'interagir avec d'autres, puisque la vision globale de l'entreprise se trouvait dans la tête de Steve Jobs et qu'il s'occupait de faire le lien entre les départements.

Dorénavant, la collaboration entre les équipes est au centre du fonctionnement d'Apple et selon Tim Cook, c'est certes une vertu, mais c'est surtout « un impératif stratégique » maintenant que l'entreprise s'est autant développée. « Aligner des milliers d'employés et crucial maintenant que les barrières entre le matériel, le logiciel et les services sont devenus floues voire même sont en train de disparaître » affirme-t-il. « La seule façon de réussir est de faire en sorte que tout le monde travaille bien ensemble. Il ne faut ne pas seulement que les gens travaillent ensemble, mais presque qu'ils se mélangent, pour qu'on ne puisse plus dire où les gens travaillent, parce qu'ils sont tellement concentrés sur le fait de travailler sur une super expérience, qu'ils n'ont plus une vision fonctionnelle des choses » estime-t-il.

Voilà donc la vision que souhaite mettre en oeuvre Tim Cook chez Apple et elle semble convenir à Eddy Cue, vice-président de la division Internet logiciel et services chez Apple qui se dit « super fier » de travailler dans l'équipe de Tim : « s'il arrive à tirer un peu reconnaissance du monde extérieur, c'est une bonne chose. Il mérite beaucoup mieux que ce qu'il reçoit » affirme-t-il.

Source
Version : Classique | Mobile