Actualité

Apple, inventeur de l'USB C ? Pas si vite !

Par Didier, le

Il fut une époque où le blogueur John Gruber avait ses entrées chez Apple et où chaque petite ligne de son blog (ou de ses podcasts) était analysée comme un reste d'une poubelle du bureau de Tim Cook qui aurait échappé au broyeur.

Du coup, lorsque ce cher John émet l'hypothèse, dans sa dernière émission broadcastée, qu'Apple aurait été l'inventeur principal de l'USB C... On se dit qu'il ne serait pas totalement dingue qu'un connecteur aussi génial (lire notre dossier sur l'USB C) ait été créé dans les labos de Cupertino.

Pourtant, il semblerait que les oisillons de Gruber aient parlé un peu vite. Par exemple, si l'on reprend le document de travail publié l'été dernier et décrivant l'ensemble des équipes et des sociétés impliquées dans la mise au point des spécifications, la part d'Apple est certes importante, mais ne représente au final qu'à peine 23% ( 18 sur 79) des ingénieurs impliqués.

Apple, inventeur de l'USB C ? Pas si vite !


Intel, Dell, Foxconn, Microsoft, Texas Instrument... La plupart des grands groupes high-tech asiatiques et américains ont pris une part importante dans le projet. Cela n'enlève rien à Apple, qui a toujours été très engagée, et ce, depuis la genèse de l'USB, la firme soutenant également ces nouvelles connectiques sur le plan marketing. Comme avec l'USB 1.0, elle propose, là encore, des machines qui n'offrent plus les anciennes générations de fiches, forçant ainsi les industriels à commercialiser rapidement de nouveaux périphériques.

Si Gruber évoque une sorte de don généreux de l'USB B C à la communauté, le mot est sans doute un peu fort. Il est possible (mais nous n'en avons aucune preuve) que la Pomme ait dessiné les grandes lignes du connecteur, mis au point à peu près au même moment que le Lightning. Il est vrai que les deux technologies se ressemblent beaucoup : connecteur réduit, réversibilité, absence de détrompeur... Une similitude nette, mais l'on peut également parler de concurrence. L'USB C pourrait remplacer allègrement Lightning et même, dans une certaine mesure, le Thunderbolt sur les configurations grand public.

Autre argument en faveur de Cupertino, son adoption rapide. Contrairement à l'USB 3, qui est arrivé avec une bonne année de retard sur Mac, cette fois, Apple a pris les devant, preuve d'une certaine excitation. Mais pas totalement ! Nokia avait annoncé son téléphone N1 en 2014, là où l'iPhone n'a toujours pas de câble lightning-USB C. Et si le MacBook est bien le premier ordinateur portable à intégrer la connectique, Google a également lancé son Chromebook dans la foulée. L'exclusivité n'aura donc duré que quelques heures... On est bien loin de l'époque du premier iMac !

Enfin, si Apple avait été le père assumé de l'USB C, la compagnie l'aurait certainement mentionné quelque part. La firme nous a rarement habitués à une grande humilité lorsqu'elle mettait au point, seule, des technologies de pointe...

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

19 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat Mac

Voir le guide d'achat Mac

Dossiers Mac

Plus de dossiers Mac

Dernières vidéos

Voir toutes les videos