Actualité

USA : le droit à la réparation recule face au lobbying (Apple gagne quelques mois)

Par Laurence, le

On savait la puissance des lobbys aux USA et ces derniers viennent à nouveau d’en apporter la preuve sur le terrain du droit à la réparation. En effet, hier matin, Apple avait choisi un angle d’attaque différent via son groupe de pression, pour tenter de convaincre le législateur de faire marche arrière. Pour cela, iPhone à la main, ils voulaient montrer le danger potentiel auquel s’exposait un individu en démontant une batterie lithium-ion.

L’action a certainement porté ses fruits puisque Susan Talamantes Eggman, membre de l’Assemblée de l’État de Californie, vient de retirer son projet de loi, le jour même où le Comité de la protection de la vie privée et des consommateurs de la Californie devait discuter du sujet.

Bien que cette décision n'ait pas été facile, il est devenu évident que le projet de loi n'aurait pas le soutien dont il avait besoin aujourd'hui, et les fabricants ont laissé planer suffisamment de doute avec des revendications vagues et injustifiées concernant des problèmes de confidentialité et de sécurité, déclare-t-elle dans un communiqué.

Illustration : USA : le droit à la réparation recule face au lobbying (Apple gagne quelques mois)


Mais, elle se dit prête à déposer un nouveau texte dans quelques mois. Rappelons que la première version appelait les fabricants à mettre à la disposition des propriétaires de produits et des ateliers de réparation indépendants et réglementés, la documentation de service, les équipements et les pièces détachées.

Cette histoire intervient dans un contexte toujours très sensible sur l’obsolescence programmée et le droit à la réparation, où Cupertino a déjà dû faire face à de nombreux recours. Pour autant, elle défend sa position en rappelant la nécessité de protéger ses technologies, les données de ses clients ou encore ses procédés de fabrication.

Actuellement, la firme californienne et ses prestataires de services agréés sont seuls en mesure de fournir un service complet n'annulant pas la garantie. La société ne fournit d'ailleurs aucune pièce ou manuels de réparation en dehors de son réseau officiel.

Source 1 et 2

Apple Music ne ferait plus trop battre le cœur des utilisateurs (MBLM)

Par Laurence, le

En mars dernier, MBLM publiait son étude Brand Intimacy 2019, fondée sur la notion de marque poussée à l’extrême. La firme met à jour -aujourd’hui- sa section Apps et réseaux sociaux dans laquelle figurent Spotify, Pandora, Instagram, Apple Music, Facebook, Snapchat, Uber, Airbnb et Venmo.

Dans ce classement, dominé par Pinterest, Apple Music chute littéralement, passant de la première à la cinquième place cette année. Selon MBLM, Bien que notre étude de 2019 soit une composante omniprésente de notre quotidien, les marques dans le domaine des applications ou des réseaux sociaux sont sous-performées. Elles sont perçues comme des utilitaires gratuits et occupent une place moins importante dans l’écosystème des smartphones. Pourtant, la confiance est un défi majeur au moment où elles tentent de mûrir. Cependant, certaines sont très efficaces comme Pinterest qui arrive à créer des liens puissants, notamment avec les femmes.

Illustration : Apple Music ne ferait plus trop battre le cœur des utilisateurs (MBLM)


Rappelons que la notion de brand intimacy se traduit comme le ressenti face à une marque, une technique qui mesure les liens entre les marques et leurs utilisateurs. Ainsi, les têtes de classement dominent également les indices Fortune 500 et S & P au cours des 10 dernières années, en termes de chiffre d’affaires et de bénéfice.

Apple s’était offert la première place dans la section technologies et télécommunications de l'étude Brand Intimacy 2019, un score que la firme partage toutes catégories confondues : aussi bien chez les femmes que les hommes, les millennials, les utilisateurs de plus de 35 ans et les utilisateurs avec des revenus de 50 000 dollars ou plus. Elle cède en revanche son rang à Google pour les utilisateurs avec des revenus inférieurs à 50 000 dollars.

Source

Insolite : Apple se fait la Route de la Pomme en Allemagne (et la poursuit en justice)

Par Laurence, le

Dans la série des procès insolites, Apple s’aventure aujourd’hui sur les routes allemandes, et plus particulièrement d’un circuit à vélo dénommé Apfelroute.

Elle estime en effet le logo de ce dernier trop proche du sien. Il est vrai qu’il s’agit d’une pomme stylisée , avec un morceau en moins (sur la droite) et une petite feuille verte (toujours sur la droite) dont la forme et l’orientation sont assez semblables.

Ce n’est certainement pas la première, ni la dernière action de la firme californienne pour défendre ses droits et le détournement -direct ou indirect- de son image. Il lui restera à prouver que le sigle déposé par l’office du tourisme de Rhein-Voreifel porte atteinte à ses intérêts. (Sinon, en France, il y a aussi la Route du Cidre en Normandie ou la Route de la Pomme du Limousin...)

Illustration : Insolite : Apple se fait la Route de la Pomme en Allemagne (et la poursuit en justice)


Source

Game Of Stats : après Apple, Huawei (2ème fabricant mondial) marche vers Samsung

Par Laurence, le

En pleine période d’annonce des résultats financiers d’Apple, de nombreuses sociétés de recherche et d’analyse se penchent sur le marché des smartphones, toutes confirmant la baisse généralisée du secteur pour le sixième trimestre consécutif. Mardi soir, on apprenait la baisse de 17% des revenus issus de l’iPhone et, depuis, les études se multiplient pour estimer le nombre de ventes.

Canalys



Après IDC qui avançait une baisse des ventes de près de 30% des iPhone, Canalys propose ses propres chiffres pour ce premier trimestre 2019. Si, elle s’accorde sur la tendance mondiale à la baisse (-6,8% et 313,9 millions d’unités vendues), elle se veut moins alarmiste, avançant 40,2 millions d'iPhone vendus (-23,2%).

Ben Stanton, analyste, indique ainsi qu'il s'agit de la plus forte baisse en un trimestre de l'histoire de l'iPhone. Le deuxième marché d’Apple, la Chine, a de nouveau fait preuve de froideur. Mais les livraisons ont également diminué aux États-Unis, les programmes de reprise n'ayant pas permis de raccourcir des cycles de renouvellement des consommateurs.

Illustration : Game Of Stats : après Apple, Huawei (2ème fabricant mondial) marche vers Samsung


Mais cette situation se retrouverait ailleurs, notamment en Europe. [Dans l’UE,] Apple utilise de plus en plus de remises tarifaires pour soutenir la demande, mais cela complique la tâche des distributeurs [...]. Cependant, l'iPhone a montré des signes de reprise vers la fin mars et cette dynamique portera le prochain trimestre.

Du côté des autres fabricants, Samsung reste numéro un (-10,0%, avec 71,5 millions de smartphones écoulés) mais Huawei resterait le vrai vainqueur avec une hausse de 50,2% pour atteindre 59,1 millions de ventes, ce dernier ne cachant pas son ambition de supplanter le Sud-Coréen d'ici 2020. Ainsi, la totalité du marché se resserrerait autour des cinq firmes, leur part combinée étant passée de 66,8% à 72% au cours de 2018.

Counterpoint Research



Comme ses confrères, le cabinet Counterpoint Research confirme une baisse générale qu’il estime dûe au ralentissement du cycle de renouvellement, notamment des smartphones premium. Mais pour lui, les livraisons mondiales n’auraient diminué que de 5% en glissement annuel mais avec 345 millions d’appareils vendus.

Du côté de la pomme, ce seraient 42 millions d’iPhone qui auraient trouvé preneur (-20% d’une année sur l’autre), soit une part de marché de 12%. Pour Counterpoint Research, Apple ne peut plus vraiment continuer d’augmenter le prix moyen de vente (ASP) de son produit phare et la Chine reste un marché en déclin. Pour elle, les services, la connaissances de ses clients ou les wearables compensent des innovations tardant à venir.

Illustration : Game Of Stats : après Apple, Huawei (2ème fabricant mondial) marche vers Samsung


La firme confirme l’excellente position d’Huawei avec 17% de part de marché et 59,1 millions de produits vendus. Le Chinois aurait dépassé Apple au premier trimestre de 2019, ses volumes ayant augmenté de près de 50% en glissement annuel.

Stategy Analytics



En ordre décroissant, la firme est la plus optimiste du moment avec des ventes en chute de seulement 4% mais avec 330,4 millions d'unités au premier trimestre 2019. Dans le même registre, elle estime que les livraisons mondiales se stabiliseraient avec des améliorations pour la fin de l'année.

Là aussi, Apple reculerait à la troisième place avec 43,1 millions d’iPhone vendus (soit 13% du marché), perdant du terrain en Chine et en Inde. Toutefois, des programmes de baisse de prix et de reprises menées au cours des dernières semaines pourraient y relancer les ventes.

Illustration : Game Of Stats : après Apple, Huawei (2ème fabricant mondial) marche vers Samsung


Samsung se maintiendrait en première position malgré une baisse annuelle de 8% (71,8 millions de smartphones, soit 21,7% de parts de marché). Huawei afficherait une progression record de 50% sur un an et aurait expédier 59,1 millions de téléphones (+20 millions par rapport à l’année dernière), soit une part de marché record de 17,9%. Comme pour les autres, le Chinois se rapprocherait sensiblement de Samsung creusant l’écart avec Apple, forte de sa présence en Chine, en Europe occidentale et en Afrique.

Counterpoint‬ Research
Strategy‬ Analytics
Canalys

L'extraordinaire Apple Store de Washington (Bibliothèque Carnegie) ouvrira le 11 mai

Par Laurence, le

L’Apple Store situé dans la bibliothèque Carnegie à Washington, DC, ouvrira ses portes, le 11 mai prochain. Ce dernier fait partie de ces magasins, qui affichent une double identité en s’implantant dans des lieux historiques ou emblématiques, quitte à les rénover (en l’espèce avec les architectes Foster + Partners, la société de restauration Beyer Blinder Belle et la Historical Society of Washington D.C).

Illustration : L'extraordinaire Apple Store de Washington (Bibliothèque Carnegie) ouvrira le 11 mai

Merci Henri !


Apple a en effet conclu avec l’Events D.C -l'autorité compétente- un contrat spécifique comprenant un bail et l’exploitation spécifique du site. Ce dernier, d’une durée de dix ans (avec deux renouvellements sur cinq ans), s’exécutera en parallèle de l’activité du musée et de la bibliothèque. Le message est plutôt clair, et on voit bien l’image de la culture associée à celle des produits Apple et des valeurs prônées par la firme (éducation et formation). On pourrait aussi retrouver la stratégie d’Angela Ahrendts de faire des Apple Store des lieux de vie.

Illustration : L'extraordinaire Apple Store de Washington (Bibliothèque Carnegie) ouvrira le 11 mai


Ensemble, créons le chapitre suivant. Inspirés par la riche histoire de Carnegie Library, nous réinventons l’Apple Carnegie Library en tant que nouvel espace pour apprendre. Nous invitons tout le monde à venir découvrir toutes sortes de créativité, à créer de nouvelles idées et à partager leurs histoires.

Pour l’occasion, Apple organisera des sessions spéciales TodayAtApple au cœur de la boutique, du 18 mai au 29 juin, intitulée StoryMakers Festival. Ce sont ainsi six semaines de sessions animées par 40 créateurs, qui montreront aux participants comment exprimer leurs propres histoires avec des photos, de la musique, des vidéos, des arts et du design.

Source

Apple refuse officiellement de gérer les SSD NVMe dans les Mac de 2013/2015

Par Didier, le

Dans les derniers MacBook Air, MacBook Pro et Mac mini, Apple a choisi de souder ses SSD, une décision assez pénalisante pour la durée de vie de la machine (cela devient totalement impossible de les changer) mais qui n'étonne guère les habitués de la marque.

Cependant, sur des Mac légèrement plus anciens (2013/2015), les SSD sont encore démontables et interchangeable, moyennant un petit adaptateur. Certains (comme OWN, Transcend...) offrent même des SSD avec le fameux connecteur propriétaire d'Apple, ce qui permet de faire évoluer le stockage, comme on vous l'expliquait d'ailleurs dans une vidéo ci-après.

Illustration : Apple refuse officiellement de gérer les SSD NVMe dans les Mac de 2013/2015


Gilles, de Polysoft, qui suit le sujet depuis des années, regrette qu'il subsiste des soucis avec les disques NVMe (la dernière génération de SSD) et notamment :

- des plantages à la sortie de veille profonde
- la BootRom n'est plus mise à jour


De nombreux rapports de bugs ont été émis. Ces deux problèmes sont hyper simples à résoudre pour Apple (le premier : il faudrait que le driver NVMe DXE dans la BootRom soit sous forme non compressée au lieu de compressée, l'autre il faut simplement autoriser les mises à jour de BootRom à partir des SSD NVMe). Un utilisateur de Mac thaïlandais a fait un rapport de bug et a reçu une réponse qu'il reporte dans le post #4103 du principal fil de discussion : "No, there is no plan to support NVMe based SSDs internally on legacy systems. We consider this issue closed."

En clair, Apple refuse de mettre à jour ces machines pour gérer les SSD NVMe. C'est une décision assez logique, dans la mesure où ils ne sont pas officiellement upgradables par des tiers, mais un peu dommage pour ceux qui auraient aimé garder ces bécanes un peu plus longtemps. Cette politique autour du stockage est sans doute celle qui a fait le plus de mal aux clients ces dernières années : soit on se contente de l'entrée de gamme qui arrive rapidement à saturation, soit on dépense sans compter pour des SSD qui valent entre 2 et 10 fois moins cher dans le commerce.

Manifestement, et au regard des ventes stagnantes de Mac (voire même carrément en déclin ces derniers mois), cette politique absconse ne porte pas vraiment ses fruits.

Sur le même sujet : changer le SSD d'un MacBook Air



JetDrive 825 240Go
JetDrive 825 480Go
JetDrive 825 960Go
Comment activer le TRIM sur macOS High Sierra

Par ici la bidouille !



Retour des Apple TV sur le Refurb (139€), des iPad 5 (288€) et des MacBook Air (929€)

Par Didier, le

Illustration : Retour des Apple TV sur le Refurb (139€), des iPad 5 (288€) et des MacBook Air (929€)
Depuis ce matin, Apple a de nouveau garni son Refurb de machines d'entrées de gamme, on trouve par exemples des MacBook Air 13,3" dès 929€, des iMac 21,5" dès 1229€ ou encore des Mac mini dès 459€. Côté iOS, notons le retour des iPad 5 dès 288€ et des Apple TV 4ème génération 32 Go dès 139€, Apple TV 5ème génération 32 Go dès 169€.

Les Mac

• MacBook Air 13,3" dès 929€
• MacBook dès 1269€
• MacBook Pro 13,3" dès 1269€
• MacBook Pro 15,4" dès 2149€
• iMac 21,5" dès 1229€
• iMac 27" dès 1699€
• Mac mini dès 459€
• Mac Pro dès 4819€

Les iPhone

• iPhone 7 Plus dès 649€
• iPhone 8 dès 729€
• iPhone 8 Plus dès 679€
• iPhone X dès 879€

Les iPad

• iPad 5 dès 288€
• iPad Pro 9,7" dès 489€
• iPad Pro 10,5" dès 539€

Apple TV

• Apple TV 4ème génération 32 Go dès 139€
• Apple TV 5ème génération 32 Go dès 169€
• Apple TV 5ème génération 64 Go dès 189€

Pour recevoir les meilleures offres en temps réel, créez une alerte sur le Refurb Store ou depuis notre nouvelle app Refurb Store !




Enfin, ayez le réflexe de passer par votre compte VIP pour commander. Nous vous offrons en échange 3 mois d'abonnement gratuits à Mac4Ever !

Netflix annonce une qualité audio améliorée pour l’Apple TV 4K (entre autres)

Par Laurence, le

Parmi les améliorations du jour, Netflix se penche sur la qualité sonore de sa plateforme. Avec cette dernière mise à jour, nommée high-quality audio, elle entend faire profiter ses abonnés d’une qualité audio plus proche de ce que les créateurs entendent en studio.



Déjà l'an dernier, elle a ajouté la prise en charge de la technologie Dolby Atmos sur l’Apple TV 4K. Elle explique que son objectif est simple : chaque détail est capturé pour une expérience plus riche et plus intense. En complément, la nouvelle qualité audio est « adaptative ». Cela signifie que même en présence de limitations dues à des périphériques ou la bande passante, il est toujours possible d'avoir la meilleure qualité audio possible, répétant ce qui se fait déjà pour la partie vidéo.

Malgré tout, Netflix limite actuellement la prise en charge de Dolby Atmos à sa formule Premium, mais explique que la plupart des appareils prenant en charge l’audio 5.1 (avec un débit de 192 kbps jusqu'à 640 kbps) ou le Dolby Atmos (de 448 kbps à 768 kbps) sont capables de recevoir cette amélioration de la qualité sonore.




Source

Google proposera la suppression automatique des historiques d'activité et de localisation

Par June, le

La firme de Mountain View a annoncé aujourd'hui une nouvelle option à venir pour les comptes Google, axée sur la confidentialité.

Il sera bientôt possible d'ajouter la suppression automatique de l'historique des données de localisation, et de l'activité au sein des applications et sur le web. Alors qu'il est actuellement possible de lancer une suppression manuelle, Google permettra d'opter pour l'effacement automatique périodique, tous les 3, ou 18 mois.

Google estime qu'un contrôle de la suppression régulière des données pourrait inciter un plus grand nombre de ses utilisateurs à utiliser ce type de fonction, et certainement redorer un peu son image d'ogre insatiable de données utilisateurs. La nouvelle fonctionnalité devrait apparaitre au sein des options de gestion du compte dans les prochaines semaines.

Illustration : Google proposera la suppression automatique des historiques d'activité et de localisation

Insolite : une vieille Dreamcast (1999) pourra faire tourner Rage 2 (ou presque)

Par Didier, le

La Dreamcast fait partie de ces consoles qu'on aurait adoré voir cartonner à l'époque, mais qui n'ont pas connu le succès escompté.

Mais puisqu'elle fait encore battre le petit coeur de tous les trentenaire/quarantenaires actuels, Bethesda Softworks a décidé de proposer une version custom de la bête pour jouer à son dernier jeu Rage 2. Ce n'est pas une blague, l'éditeur a même posté une photo de la console spécialement préparée pour l'occasion :

Illustration : Insolite : une vieille Dreamcast (1999) pourra faire tourner Rage 2 (ou presque)


Comme vous vous en doutez, du hardware de 1999 ne peut pas décemment faire tourner un jeu de 2019, il s'agit donc en fait d'un simple PC mis en boite d'une valeur de 600$. A ce prix là, on se demande d'ailleurs quel sera le niveau des graphismes, mais passons.

La console sera offerte via un concours sur le compte Twitter de Rage 2

Enfin, sachez que Rage 2 a été présenté à l'E32018 et sortira le 14 mai sur PlayStation 4, PC, et Xbox One... mais pas sur Mac, sauf à espérer un portage de Feral. Et sur DreamCast, donc.

La licence Kingsman lâche ses espions sur iOS contre 3,49€

Par June, le

Marv Studios et YesGnome annonce aujourd'hui le lancement d'un titre basé sur le premier long métrage Kingsman : Services secrets.

Dans ce jeu de plateforme/action, les joueurs endosseront le rôle d'Eggsy, pour découvrir et déjouer un complot mortel qui menace l'humanité. Il faudra utiliser un mélange de furtivité, de combat et de résolution de casse-tête pour éliminer les ennemis, tout au long des dix niveaux proposés.



Les plus habiles sauveront le monde et découvriront qui se cache derrière la destruction de la base de Kingsman. Selon Sridhar Muppidi, dirigeant de YesGnome, nous sommes impatients de donner aux joueurs la chance de se plonger dans l'univers de Kingsman, avec ses armes et ses scènes d'action incroyables.

Kingsman - The Secret Service est d'ores et déjà disponible au téléchargement sur l'App Store iOS contre Kingsman - The Secret Service. Il nécessite 414,6 Mo d'espace de stockage libre sur un iPhone/iPad/iPod touch sous iOS 10.0 minimum.




Apple : mille milliards, mille milliards (le retour, enfin presque) !

Par Laurence, le

Les résultats financiers d’Apple ont été plutôt bien accueillis par les marchés financiers. Avec une cotation dépassant les 215 dollars en journée hier, la valorisation de l'entreprise repasse au-dessus de la barre symbolique des mille milliards de dollars, avant de fléchir en fin de journée pour clôturer à 210,52 (et repasser sous les mille milliards), soit une hausse de 4,91% sur la journée du 1er mai.

Rappelons qu’elle avait franchi ce seuil pour la première fois l’été dernier, avant de retomber quelques mois mois plus tard. Mais elle reste toutefois devant Microsoft et Amazon, qui sont respectivement en deuxième et troisième position.

Illustration : Apple : mille milliards, mille milliards (le retour, enfin presque) !


Même si l’iPhone accuse une baisse de 17% des revenus engendrés par rapport à l’année précédente, les autres chiffres et les projets de la firme semblent avoir convaincu les investisseurs. En effet, beaucoup l’ont écrit, la crise de l’iPhone est déjà passée et il convenait de regarder l’avenir, tout du moins d’apporter une ou plusieurs pistes de développement et d’offrir suffisamment de garanties pour pallier cette baisse des ventes.

Aussi, le lancement de quatre nouvelles plateformes de services (et le succès rencontré à la présentation de l’Apple Card) ont été particulièrement apprécié. Du côté des Produits, tout n’est pas morose avec un iPad en forte hausse (pourrait-il devenir le Mac de demain ?) et des Wearables à l’avenir prometteur en matière de Santé (Apple Watch comme AirPods). En outre, la conclusion d’une transaction avec Qualcomm n’est pas neutre et permettra très certainement de belles éclaircies financières avec l’arrivée d’un iPhone 5G pour 2020.

Illustration : Apple : mille milliards, mille milliards (le retour, enfin presque) !


Source

Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€

Par June, le

Voici une nouvelle sélection de produits technologiques profitant de promotions intéressantes. Au menu, l'iMac 4K Core i3 2019 à 1300,55 euros, l'iPad Pro 11" à 64 Go à 788,41 euros, l'enceinte Bluetooth étanche Ultimate Ears Wonderboom à 49,99 euros, la trottinette électrique Alfawise M1 à 317,71 euros, le clavier Apple Magic Keyboard à 87, 99 euros, le drone DJI Mavic 2 Zoom à 1026,72 euros, le robot aspirateur Neato D701 Connected à 461 euros, plusieurs offres sur la gamme Arlo Pro dès 237,99 euros, l'iPhone XR bleu 64 Go à 759,05 euros, les coques officielles Apple en silicone pour iPhone XS dès 33,99 euros, ainsi que d'autres produits à prix réduit.

Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


L'aspirateur robot Neato D701 à 509 euros au lieu de 899,99 euros

Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


La trottinette électrique Alfawise M1 350W à 317,71 euros au lieu de 336,70 euros avec le code GBZYQC014

Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


Le Magic Trackpad blanc d'Apple à 119,99 euros au lieu de 149 euros
Le Magic Keyboard d'Apple à 87,99 euros au lieu de 99 euros
Le Magic Keyboard avec pavé numérique blanc à 132,99 euros au lieu de 149 euros
Le Magic Keyboard avec pavé numérique gris sidéral à 130,99 euros au lieu de 149 euros


Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


La souris Logitech G203 à 23,88 euros au lieu de 39,99 euros

Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


La carte microSDXC SanDisk Ultra 400 Go à 82,88 euros au lieu de 162,99 euros
La carte microSDXC SanDisk Ultra 64 Go à 12,38 euros au lieu de 19,99 euros
La carte microSDHC Ultra 128 Go à 19,88 euros au lieu de 37,99 euros

La carte SDHC SanDisk UHS-II 128 Go à 237,12 euros au lieu de 280,99 euros

Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


Le drone DJI Mavic 2 Zoom à 1026,72 euros au lieu de 1182,09 euros avec le code GB-THZOOM2

Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


L'enceinte Ultimate Ears Wonderboom à 49,99 euros au lieu de 99,99 euros
Le support de charge Opso pour Apple Watch avec cable magnétique inclus à 33,29 euros au lieu de 60,64 euros

Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


iMac 21,5 pouces 4K i3 quadricœur à 3,6 GHz à 1300,55 euros au lieu de 1499 euros
iMac 27 pouces 5K i5 hexacœur à 3,0 GHz à 1994,99 euros au lieu de 2099 euros
iMac 27 pouces 5K i5 hexacœur à 3,7 GHz à 2251,41 euros au lieu de 2599 euros


Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


Le pack Arlo Pro avec une caméra à 237,99 euros au lieu de 339,99 euros
Le pack Arlo Pro avec deux caméras à 516,59 euros au lieu de 569,99 euros
Le pack Arlo Pro avec trois caméras à 545,99 euros au lieu de 779,99 euros


Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


L'iPad Pro 11" 64 Go argent à 788,41 euros au lieu de 899 euros
L'iPad Pro 12,9" 64 Go à 1049,90 euros au lieu de 1119 euros


Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


La coque officielle Apple en silicone rouge pour iPhone XS Max à 33,99 euros au lieu de 45 euros
La coque officielle Apple en silicone rouge pour iPhone XS à 33,99 euros au lieu de 45 euros


Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


La caméra Arlo Q à 147,99 euros au lieu de 219,99 euros
La caméra Arlo Q Plus à 186,99 euros au lieu de 239,99 euros


Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


Le câble de charge USB-C d'Apple à 19 euros au lieu de 25 euros
Le capteur porte/fenêtre Koogeek compatible HomeKit à 29,99 euros au lieu de 80,99 euros
La multiprise Koogeek compatible Alexa et Google Assistant à 35,99 euros au lieu de 99,99 euros

Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


L'iPhone XR 64 Go Bleu à 759,05 euros au lieu de 889 euros
L'iPhone X 64 Go gris sidéral à 854,05 euros au lieu de 1025,28 euros
L'iPhone 7 32 Go à 449 euros au lieu de 529,12 euros
L'iPhone 7 128 Go à 579 euros au lieu de 637,68 euros
L'iPhone 7 Plus 32 Go à 534 euros au lieu de 659,12 euros
L'iPhone 7 Plus 128 Go à 629 euros au lieu de 767,68 euros


Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


L'iPad Pro 10,5 pouces 64 Go à 580,99 euros au lieu de 739,99 euros
L'iPad Pro 10,5 pouces 256 Go à 719,99 euros au lieu de 999,99 euros
L'iPad Pro 10,5 pouces 512 Go à 999,99 euros au lieu de 1129,99 euros


Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


Le Mac mini 2018 i3 à 3,6 GHz, 128 Go de SSD, 8 Go de RAM à 809 euros au lieu de 899 euros
Le Mac mini i5 à 3 GHz, 256 Go de SSD, 8 Go de RAM à 1169 euros au lieu de 1249 euros


Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


Le MacBook Air 2018 i5 à 1,6 GHz, 128 Go de SSD, 8 Go de RAM à 1125,49 euros au lieu de 1349 euros
Le MacBook Air 2018 i5 à 1,6 GHz, 256 Go de SSD, 8 Go de RAM à 1379,99 euros au lieu de 1599 euros.


Illustration : Promos : iMac 2019 à 1300€, iPad Pro 11" à 788€, Ultimate Ears Wonderboom à 49€


Le MacBook 12 pouces Core m3 à 1,2 GHz avec 8 Go de RAM et 256 Go de SSD à 1234,99 euros au lieu de 1499 euros
Le MacBook 12 pouces Core i5 à 1,3 GHz avec 8 Go de RAM et 512 Go de SSD à 1539,99 euros au lieu de 1799 euros

#ChipGate : même sans preuve, Super Micro abandonne ses fournisseurs chinois

Par Laurence, le

Nikkei Asian Review revient sur le ChipGate, plus de six mois plus tard. Selon elle, Super Micro Computer (3ème fournisseur de serveurs après HP et Dell) aurait demandé à l’ensemble de ses fournisseurs de délocaliser leurs productions hors de Chine. Cette décision aurait été prise à l’automne dernier (en plein scandale). Certains de ses clients américains auraient demandé de ne plus être fourni avec des composants chinois.

Après avoir éclaté avec force, la polémique liée aux puces espions s’était rapidement étiolée faute de preuve. Rappelons que Bloomberg Business News avait avancé une nouvelle théorie du complot, selon laquelle des puces espions chinoises étaient installées sur les serveurs de Super Micro Computer.

Un scandale d’autant plus grand que le firme comptait parmi ses clients, Apple, Amazon mais aussi bon nombre d’autorités américaines. Pour autant (avant et après enquêtes), Super Micro Computer avait démenti cette accusation, n’ayant jamais trouvé -à ses dires- le moindre élément matériel. Et, à ce jour, la réalité du ChipGate n’a jamais été démontrée.

Illustration : #ChipGate : même sans preuve, Super Micro abandonne ses fournisseurs chinois


Source

Slik : un lanceur d'application rapide pour macOS, avec gestion de la Touch Bar

Par June, le

Le développeur d'Inspira Studios présente Slik, son lanceur d'application rapide et multifonctions.

Selon son créateur, Dominique Da Silva, Slik est un lanceur rapide, mais cet utilitaire permet surtout d'organiser vos programmes pour les retrouver ensuite rapidement, par exemple en les classant par thème. Slik est également capable de faire se côtoyer au sein d'une même liste personnalisée, des applications natives ainsi que des web Apps, de plus en plus souvent proposées par les éditeurs.

Illustration : Slik : un lanceur d'application rapide pour macOS, avec gestion de la Touch Bar


Les collections ainsi créées pourront être appelées grâce aux raccourcis claviers, ou via les icônes de la Touch Bar pour les MacBook Pro équipés. Il sera possible de personnaliser entièrement l'interface, comme les icônes pour les différentes catégories, les couleurs des bandeaux et fenêtres, ou encore de noter les applications afin de les filtrer ensuite selon leur évaluation.

Slik est d'ores et déjà disponible sur le site officiel d'Inspira Studio. Une version d'essai est proposée et une licence complète s'échangera contre 9,99 euros. L'application nécessite une machine sous macOS 10.11, ou plus récent.

Télécharger Slik sur le site d'Inspira Studio


iOS : seules l’Australie et la Nouvelle-Zélande peuvent jouer à Harry Potter: Wizards Unite

Par Laurence, le

Les fans de JK Rowling devront attendre encore un peu pour jouer à Harry Potter: Wizards Unite, un jeu en RA basé sur l’univers de la saga. En effet, ce dernier est désormais disponible en version bêta mais seulement dans deux pays, l’Australie et la Nouvelle-Zélande ! Mais il est possible de s' inscrire pour recevoir une alerte dès qu’il sera disponible.

La vidéo dévoilée fin 2018 ne donnait que très peu d'indices sur le game play, si ce n'est une interaction avec le monde réel et des objets AR (comme dans Pokémon GO). Selon The Verge, le jeu serait en passe de devenir beaucoup plus compliqué que ce dernier au lancement, avec des artefacts à collectionner, des personnages à sauver, et un ensemble complexe de compétences à faire évoluer.

Pour cela, Niantic a procédé à une levée de fonds de 245 millions de dollars -en janvier dernier- amenant ainsi sa valorisation à 4 milliards de dollars. Cette opération était soutenue par le capital-risqueur IVP, qui s'est dit ravi de soutenir le studio dans la construction du futur de la RA. Il offre la magie de la RA à travers des jeux très populaires, mais en fin de compte en fournissant un système d'exploitation pour les applications qui unissent le monde numérique au monde physique.



Source

VoicePicker : une App pour changer rapidement la langue de la synthèse vocale sur Mac

Par June, le

Guy Marandon propose une mise à jour de VoicePicker via le Mac App Store, afin de simplifier la vie des utilisateurs de la synthèse vocale de macOS.

Désormais en version VoicePicker, l'application fait son apparition dans la barre des menus, permettant d'accéder plus rapidement aux fonctions principales. Il ne sera également plus nécessaire d'ouvrir un fichier texte, il suffira de le déposer sur la fenêtre de l'application.



Le programme utilise les voix installées sur la machine de l'utilisateur, y compris celles de tierces parties. Pour télécharger les voix additionnelles d'Apple, il suffira de se rendre dans les Préférences système, puis Accessibilité/Paroles, avant de choisir Personnaliser dans Voix Système (Préferences Systèmes/Dictée et Paroles/Synthèse vocale pour les version antérieures à Sierra).

VoicePicker est d'ores et déjà disponible sur le Mac App Store contre 1,09 euros. Il nécessite 8,1 Mo d'espace de stockage libre sur une machine avec un processeur 64 bits, sous macOS 10.10 minimum.



Illustration : VoicePicker : une App pour changer rapidement la langue de la synthèse vocale sur Mac

macOS et iOS s’affichent en très légère baisse en avril (NetMarketShare)

Par Laurence, le

Dans la foulée des résultats d’Apple, les études arrivent les unes après les autres. Après les estimations des ventes d’iPhone (puisque seul le chiffre d’affaires est désormais communiqué), d’autres indicateurs permettent de jauger de la bonne santé financière de la firme. Ainsi, NetMarketShare s’est concentré sur les parts de marché de macOS et d’iOS, qui afficheraient tous deux une légère baisse sur avril.

Mais il ne faut pas s’attendre à des écarts très importants, ou même significatifs. Ainsi, macOS détiendrait 9,38% du marché des systèmes d’exploitation pour ordinateurs de bureau / portables sur ce mois, contre 9,92% en mars (et 9,19 il y a un an). Windows reste dominant avec 88,22%.

Illustration : macOS et iOS s’affichent en très légère baisse en avril (NetMarketShare)


Au niveau des smartphones, iOS passerait de 28,35% en mars à 28,17% en avril. Android reste en tête avec une part de marché de 70%. Pour les tablettes, la répartition est différente, iOS étant beaucoup plus présent avec 42,87% (l’iPad mini 5 et l’iPad Air étant justement sortis au mois de mars) au mois d'avril (57,12% pour Android).

Illustration : macOS et iOS s’affichent en très légère baisse en avril (NetMarketShare)


Illustration : macOS et iOS s’affichent en très légère baisse en avril (NetMarketShare)


Rappelons que NetMarketShare publie ses statistiques tous les premiers du mois, mais ne mesure pas la part de marché en termes de systèmes informatiques vendus. En effet, leurs chiffres sont plutôt précis car ils se fondent sur un très larges échantillonnage en fonction des données des visiteurs des 40 000 sites Web gérés par leurs clients. Ils ne correspondent donc aucunement aux ventes.

Et n'oubliez pas nos derniers tests de l'iPad Air 3 et de l'iPad mini 5







Source

La première livraison d’organe par drone a été effectuée (pour une greffe rénale)

Par Laurence, le

Si les livraisons par drone semblent tendance (notamment en Australie pour transporter du café ou des donuts), il s’agit là d’une opération d’une autre nature /envergure. En effet, des chercheurs du centre médical de l'Université du Maryland viennent de célébrer le succès d’une transplantation rénale dont la particularité a été le transport de l’organe. Ce dernier s’est effectué par drone depuis son site d’origine jusqu’à l’hôpital, ce qui lui a valu le surnom Uber for Organs.

L’université a publié une vidéo à la suite de la livraison, sans préciser toutefois la distance parcourue par le drone et les avantages procurés. Cependant, au vu de la nécessaire rapidité entre les différentes étapes de l’opération, l’utilisation d'un drone en milieu urbain permettrait théoriquement aux médecins de contourner le trafic et d'autres complications potentielles.

S’agissant du transport, le drone aurait été préparé avec de nombreux accessoires permettant de surveiller et de maintenir en temps réel des paramètres essentiels, tels que la température de l’organe transporté. Il était également équipé d'hélices de secours, de batteries doubles et d'un parachute pour protéger son chargement. Pour cela, l’équipe de médecins a travaillé avec des professionnels de l’aviation et de l’ingénierie de l’Université, ainsi qu’avec la Living Legacy Foundation of Maryland, qui supervise les dons d’organes.



Source [Via]

Une étude de Sonos illustre les bienfaits de l'écoute de musique au quotidien

Par June, le

Sonos a publié aujourd’hui les résultats d’une étude à l'échelle internationale qui montre l'impact positif de l'écoute de musique, et de contenus audio.

Il y a quelques années, la société de Santa Barbara avait déjà publié une étude intitulée Music Makes it Home mettant en lumière les bénéfices de l'écoute de musique au sein d'une famille, renforçant les relations, créant des moments de partage. Sonos s'intéresse aujourd'hui avec The Brilliant Sound Survey à l'impact de l'écoute sur la créativité, la productivité, la forme, l'humeur, ou encore la libido au quotidien.

Illustration : Une étude de Sonos illustre les bienfaits de l'écoute de musique au quotidien


Selon le Dr Daniel Müllensiefen, enseignant au Goldsmiths College à l'Université de Londres, les humains sont programmés pour percevoir et apprécier la musique, mais aussi pour nouer des liens personnels à l'aide de cette dernière. Beaucoup de gens ne se rendent probablement pas compte du rôle que joue la musique sur leur état d’esprit. Nous tenons la musique pour acquise, parce qu'elle est beaucoup plus accessible qu'elle ne l'était auparavant. Aujourd’hui, on peut écouter à peu près tout ce que l’on veut, quand on veut.

L’étude, réalisée auprès de 12 000 personnes à travers 12 pays, a révélé qu’écouter de la musique jouerait un rôle clé pour réduire le stress, accroître la productivité, se sentir plus proche des autres et en meilleure forme. Les personnes interrogées écoutant plus de 3 heures de musique par jour la jugent plus essentielle que de boire un café, faire l’amour, ou encore regarder la télévision.

Illustration : Une étude de Sonos illustre les bienfaits de l'écoute de musique au quotidien


Ainsi, 7 sondés sur 10 estiment qu'avoir des goûts musicaux communs rend le partenaire plus attirant. Plus de la moitié des participants indiquent que la musique a accompagné leurs meilleurs performances sportives. La qualité audio aurait également son importance, puisque 86% seraient enclins à écouter un titre jusqu'à son terme, à l'unique condition que le son soit bon.

L'étude a été menée entre le 15 mars et le 5 avril 2019, et ses résultats montrent que l'écoute de musique avec une qualité audio supérieure aurait un lien significatif avec de plus fortes émotions positives, une expérience musicale plus riche et le bonheur plus généralement. Il est également intéressant de noter qu'il ne s'agit apparemment pas d'un effet influencé par la culture, puisqu'il n'y a pratiquement pas de différences entre les différents pays.Bien évidemment, Sonos, en tant que constructeur d'enceintes, prêche ici pour sa paroisse.

Illustration : Une étude de Sonos illustre les bienfaits de l'écoute de musique au quotidien

Spotify teste une playlist mêlant musique et podcasts

Par June, le

Illustration : Spotify teste une playlist mêlant musique et podcasts
Spotify teste, pour le moment sur quelques utilisateurs utilisant quotidiennement un véhicule, la playlist Your Daily Drive proposant une sélection de podcast, entrecoupée de chansons, le tout selon les goûts du conducteur. La société ne cache pas son intérêt grandissant pour les podcasts, estimant que les revenus des publicités intégrées aux podcasts représenteront plus de 650 millions de dollars dès l'année prochaine. Si les tests sont concluants, la liste de lecture pourrait être proposée à l'ensemble des utilisateurs. [Via]

Amazon : encore au moins une décennie avant les entrepôts entièrement automatisés

Par June, le

Si l'intelligence artificielle et la robotique sont déjà présentes dans la logistique d'Amazon, le tout automatisé ne serait pas pour tout de suite.

Nos confrères de Reuters ont recueilli les propos de Scott Anderson, dirigeant des solutions robotiques d'Amazon, indiquant que l'idée d'un entrepôt entièrement automatisé ne ser réalisable que dans une décennie, au minimum. L'aspect monotâche des machines -ou la multiplication des couts en cas de nouvelle programmation nécessaire- reste un frein actuellement.

Illustration : Amazon : encore au moins une décennie avant les entrepôts entièrement automatisés


De plus, la multiplication des robots exige que ces derniers puissent réagir de manière adéquate dans un univers dynamique. Il est nécessaire que la machine voit, et comprenne son environnement pour un fonctionnement fluide et efficace sur le long terme. Ainsi, le simple processus de collecte d'un objet, sans formation préalable, reste un obstacle actuellement.

Toutefois, l'homme reconnait que les progrès techniques et l'apprentissage automatique ont permis de s'approcher du niveau de sophistication humain, à un coût encore bien trop élevé. Amazon recherche toujours les futurs génies de la robotique, organisant ainsi un défi annuel, consistant à ramasser un objet, avant de la déplacer dans un autre secteur de la chaine logistique.

Source

Baisses de ventes de Mac : Intel, la cible (trop ?) facile de Tim Cook (opinion)

Par Didier, le

Vous l'avez lu ici même, les ventes de Mac ne sont pas au beau fixe. Au dernier trimestre, elles accusent même une étonnante baisse en valeur (4,6%) après une remontée notable au trimestre précédent (7,5%) :

Illustration : Baisses de ventes de Mac : Intel, la cible (trop ?) facile de Tim Cook (opinion)


La baisse (en unités) est peut-être même plus importante qu'elle n'y parait : comme pour l'iPhone, avec une augmentation généralisée des tarifs, le panier moyen est sans doute plus élevé qu'avant. Une baisse de 4,6% en valeur cache en effet peut-être une baisse de 6 à 10% en volumes !

Si l'on dézoome le curseur sur une période plus importante, les ventes de Mac sont plutôt stagnantes, voire à la baisse depuis 2015, alors même qu'Apple avait bien remonté la pente entre 2006 et 2014 (une période considérés par beaucoup comme l'eldorado du Mac) :

Illustration : Baisses de ventes de Mac : Intel, la cible (trop ?) facile de Tim Cook (opinion)

Les ventes de Mac stagnent depuis 2014


On le voit, la Pomme s'en était jusque là plutôt bien sortie face aux PC, surtout entre 2010 et 2015, les pires années de la micro-informatique Sauf que, depuis 2016, les ventes de PC repartent (un peu) à la hausse, alors que le Mac, ne semble, lui, pas du tout profiter de cette embellie.

Illustration : Baisses de ventes de Mac : Intel, la cible (trop ?) facile de Tim Cook (opinion)


Un iMac trop tardif ?



On aurait eu de la croissance sans ces contraintes de puces..., a révélé Tim Cook durant les derniers résultats financiers. Le patron sous-entend que les dernières machines auraient pu arriver plus vite, et principalement l'iMac. Le tout-en-un permettra même un regain des ventes au prochain trimestre, dixit le CEO, plutôt confiant, car il connait déjà les premiers chiffres de vente.



Mais l'on s'étonne d'une part, que l'impact des nouveaux MacBook Air, Mac mini et des MacBook Pro Vega, sortis fin 2018, n'ait finalement eu qu'un effet très court-termistes, aidés par les baisses de prix surprise pour booster les achats avant Noël. Si Apple ne révèle plus depuis longtemps la répartition par gamme, on sait que les portables dominent largement les ventes, de l'ordre des deux tiers environ. L'arrivée des nouveaux iMac auraient peut-être permis de gagner quelques points et de rester positif (en valeurs), mais cela n'endiguera pas le fait que les ventes des portables de la marque semblent plus que jamais au point mort.

Intel, la cible facile



En accusant Intel de ne pas arriver à produire ses puces en quantité (ce qui fut effectivement le cas l'an dernier), Apple suggère par la même occasion qu'elle suivrait à la lettre le calendrier du fondeur pour sortir ses machines... ce qui n'est pourtant pas le cas sur la plupart de ses Mac. La firme de Santa Clara propose en moyenne une nouvelle architecture tous les 12 à 18 mois, et la Pomme n'en profite pas systématiquement ou parfois très tardivement : les Mac mini, MacBook Air, Mac Pro et autres MacBook 12" peuvent en témoigner, eux qui sont restés parfois plus de 5 ou 6 ans au catalogue sans nouveau CPU !

Illustration : Baisses de ventes de Mac : Intel, la cible (trop ?) facile de Tim Cook (opinion)


On pourrait aussi rétorquer qu'Apple reste libre de commander ses puces à AMD, son allié pourtant exclusif sur le segment GPU, et qui a bien remonté la pente avec son architecture Ryzen ces dernières années. C'est d'ailleurs lui qui a poussé Intel a multiplier les coeurs sur sa dernière génération, et à proposer de vrais gains en performances, un phénomène que l'on n'avait pas connus depuis des années ! Cette montée en puissance a donné un vrai coup de fouet à une bonne partie de la gamme Mac en 2018 ; on peut même affirmer que, sans Intel, certaines mises à jour récentes auraient été bien peu excitantes...

Enfin, si certains évoquent avec insistance l'arrivée d'ARM sur Mac, rien ne dit que cette architecture règlera tous ces problèmes d'approvisionnement. Même si Apple adapte le design des puces AX à sa sauce, la firme anglaise ARM a également son propre calendrier, et l'intégration de tels SoC dans les PC et les serveurs reste encore marginale pour l'instant. Si Apple prévoit une transition dès 2020 sur ses ultrabooks, on devrait le savoir assez vite, probablement dès le mois de juin, à la WWDC.

Les prix, le stockage, les claviers... et la confiance



Depuis 2015/2016 et la nouvelle génération de MacBook/MacBook Pro, Apple a adopté une politique assez risquée sur le plan tarifaire : jamais un MacBook Pro n'avait atteint 5000 à 8000€ toutes options, sauf peut-être du temps du Titanium -mais ce n'est plus comparable. Un MacBook Air qui démarre à plus de 1300€, un Mac mini à près de 800€... Pour rester dans son budget, le client n'a désormais d'autre choix que de rester sur de l'entrée de gamme très mal équipé (128Go/8Go) L'absence d'évolution possible fige en outre les spécifications dans le temps et freine les achats : à l'heure où j'écris ces lignes, on ne peut toujours changer aucun SSD interne sur la gamme actuelle et seuls le Mac mini et l'iMac acceptent de la RAM après achat (moyennant parfois un démontage complet)

Illustration : Baisses de ventes de Mac : Intel, la cible (trop ?) facile de Tim Cook (opinion)


Par ailleurs, Apple garde au catalogue des machines dépassées, comme le MacBook 2017 ou encore le Mac Pro 2013, dont les prix n'ont jamais bougé année après année. Ce fut d'ailleurs le cas des anciens MacBook Air et Mac mini avant leur grand retour en 2018, des ordinateurs qui semblaient pourtant bien se vendre mais qu'Apple n'a pas jugé bon de maintenir à jour... jusqu'à se réveiller fin 2018.

Illustration : Baisses de ventes de Mac : Intel, la cible (trop ?) facile de Tim Cook (opinion)


Enfin, comment ne pas évoquer la crise de confiance sur le segment des portables avec ce que l'on pourrait appeler le KeyboardGate : après 3 générations de claviers, les clients rencontrent toujours des soucis de blocage des touches, y compris sur les derniers modèles. Non seulement Apple ne règle pas le problème de fond (elle se contente de faire un échange et d'étendre la garantie), mais elle va se retrouver avec des générations entières de MacBook et de MacBook Pro contaminés sur les bras, difficiles à revendre et entrainant une grave crise de confiance. Sur le sujet, pourtant loin d'être anodin, la Pomme reste quasi-muette...

Créativité, design, évolutivité : comment redonner envie d'acheter un Mac ?



N'est pas Steve Jobs qui veut, et redonner des couleurs au Mac n'est pas forcément chose facile, pour à nouveau créer l'envie. On veut pouvoir acheter un Mac comme on rêve d'une belle voiture, et non opter pour la machine la moins pire sans exploser son budget -comme ce fut le cas dans les années 90. Il parait étonnant qu'avec le savoir-faire de la Pomme, sa puissance financière et son poids commercial, elle ne parvienne pas à prendre quelques parts de marché à une concurrence plutôt endormie. Comble de l'ironie, c'est plutôt Microsoft, qui, avec sa gamme Surface (dont le CA atteint désormais 1 milliard de dollars chaque trimestre), semble se montrer le plus disruptif ces dernières années.

Illustration : Baisses de ventes de Mac : Intel, la cible (trop ?) facile de Tim Cook (opinion)


Pourquoi Apple ne prend-elle pas plus de risques avec ses Mac ? Difficile de ne pas mettre en parallèle la récente dislocation de l'équipe en charge du design industriel et la stagnation des coques d'iMac, de Mac mini et même au delà (iPad Air, iPad mini...), à se demander pourquoi rien de bien sexy ne sort des labos de Cupertino depuis des années. Qu'il est loin le temps de l'iMac Tournesol, et des iBook multicolores ou même de des G3 Bleu-blanc ! A l'époque, on aurait vendu quelques organes pour les voir trôner dans le salon... Désormais,, plus personne n'applaudit le design des Mac durant une keynote, et lorsqu'on entre dans un Apple Store, on se croirait bloqué en 2012...

Illustration : Baisses de ventes de Mac : Intel, la cible (trop ?) facile de Tim Cook (opinion)


Sur le plan purement hardware, les décisions sont encore plus difficiles à comprendre : souder les composants, forcer trop tôt l'USB C sur les portables, boycotter Nvidia au pire moment de l'histoire d'AMD, garder des disques à plateaux au catalogue, ne pas proposer une vraie tour modulaire depuis 2010... Les seules évolutions notables ces dernières années ont sans doute été le GPU externe, la Touch Bar et l'arrivée d'une puce de sécurité (T2), des éléments qui ne pèsent pas très lourds dans la décision d'achat.




Enfin, la gamme mériterait d'être élaguée tant elle est devenue illlisible ! A la question Quel Mac dois-je acheter ?, il est de plus en plus difficile de répondre, surtout sur le segment des portables où les prix et les spécifications se chevauchent parfois sans grande logique. Là encore, on regretterait presque le temps des iBook/PowerBook et des iMac/PowerMac bien plus simples à maitriser !

Bref, le Mac a encore un avenir, et Apple a suffisamment de talents pour rebondir efficacement, encore faut-il que les bonnes décision soient prises rapidement. Pour cela, il en faudra certainement plus qu'un peu de Marzipan et d'ARM à la WWDC, ou même un Mac Pro dont la cible semble avoir renoncé à croire au miracle. Finalement, la baisse des ventes ces prochains mois pourraient faire office d'électrochoc et pousser Tim Cook écouter un peu plus ses fidèles clients, qui ne demandent pourtant pas la lune, mais bien des Mac sexy, puissants et suffisamment évolutifs, qu'on puisse se payer sans devoir toucher à son PEL.

Suivez-nous !

Guide d'achat

A voir Mac iOS Autre
MacBook Air

MacBook Air

Attention
Le MacBook Air a été mis à jour en novembre 2020 avec le tout nouveau processeur M1 Made in Cupertino. S'il reprend le design de la génération précédente, la puce permet d'atteindre des performances, selon Apple, 3,5 fois supérieures pour le CPU et 5 fois supérieures pour la partie graphique intégrée. Cette nouvelle version est bien plus intéressante, n'hésitez pas à voir nos tests ! Une nouvelle version est attendue courant 2022 : nouveau design, puce M2 et Thunderbolt 4 ! Mais peut-être pas avant l'été...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 13"

MacBook Pro 13"

Attention
Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 10 novembre 2020 avec le nouveau processeur M1. Il faudra cependant bien réfléchir à un tel achat, la puissance est bien au rendez-vous (regardez nos tests !), mais un modèle 14" est sorti fin 2021, avec des caractéristiques supérieures (ports, écran etc.). A noter qu'un MacBook Pro 13" M2 pourrait voir le jour en 2022.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
MacBook Pro 14"

MacBook Pro 14"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle inédit de 14,2" avec un tout nouveau processeur : le M1 Pro. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, un clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 32Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
MacBook Pro 16"

MacBook Pro 16"

Acheter
Apple dévoile enfin un modèle 16,2" avec deux tout nouveaux processeurs : le M1 Pro ou le M1 Max. Mais ce nouveau modèle propose de nombreuses nouveautés ou évolutions : un écran Liquid Retina XDR, grosse batterie de 100Wh, clavier totalement revu avec la disparition de la Touch Bar et le retour des touches de fonction, jusqu'à 64Go de mémoire et du stockage plus généreux (jusqu'à 8To).

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac M1

iMac M1

Acheter
Il aura fallu attendre presque 10 ans pour que les équipes de Jony Ive se décident enfin à offrir une nouvelle robe, à ce qui était autrefois la star de la gamme Apple : l'iMac. Design totalement revu, finesse à tous les étages, alimentation déportée, écran plus grand, Touch ID... Apple a totalement repensé son tout-en-un tout en conservant ce qui en a fait son succès : une machine reste simple à utiliser, peu encombrante et adaptée à de nombreux usages.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iMac Pro

iMac Pro

Attendre
L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché, même s'il a déjà 2 bonnes années d'existence. Apple a rajouté une petite option GPU Vega 64X et 256Go de RAM courant mars 2019, mais rien de bien folichon. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéos avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro fin 2019, donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...

La note Mac4Ever

3/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Mac Mini

Mac Mini

Attention
Le Mac mini a été mis à jour le 10 novembre 2020 et a reçu le tout nouveau processeur M1. Il est le moins cher de la bande, et sans doute le plus polyvalent avec sa prise HDMI, ses nombreux ports et son format compact. Il s'agit aussi du seul modèle de bureau, conçu pour être raccordé à des écrans externes. Attentio, un modèle M2 pourrait voir le jour courant 2022, avec une puce plus puissante, du Thunderbolt 4 et sans doute une prise en charge d'un plus grand nombre d'écrans.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Mac Pro

Mac Pro

Acheter
Le nouveau Mac Pro est enfin là ! Certes, sont prix est élevé, mais la cible est très claire : les ultra-pro. Vous pouvez acheter sans crainte, (presque) tout est modifiable dans le temps et les modules MPX sont proposés à part par Apple.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone SE

iPhone SE

Attendre
489€ pour cet iPhone 8 revisité avec puce A13, WiFi 6 et de meilleures capacités photo (mode portrait etc.). C'était le bon-plan de 2020, même si les fans des grands écrans, de Face ID et d'une bonne autonomie préféreront le XR ! Attention, un nouveau modèle semble envisagé pour début/mi 2022...

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
iPhone 11

iPhone 11

Acheter
L'iPhone 11 prends la suite de l'iPhone XR, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos). Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2020... avec l'arrivée de la 5G !

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 12

iPhone 12

Acheter
L'iPhone 12 prends la suite de l'iPhone 11, mais apporte quelques nouveautés intéressantes en photo/vidéo (voir nos tests/vidéos) et surtout la 5G. Il ne sera pas mis à jour avant septembre 2021.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13

iPhone 13

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPhone 13 Pro

iPhone 13 Pro

Acheter
L'iPhone 13 prends la suite de l'iPhone 12, sans prise de risque, Apple offre quand-même quelques fonctionnalités intéressantes, en terme d'autonomie, de stockage, ou encore d'écran, même si cette année, c'est surtout la version « Pro » qui progresse le plus. Mais l'iPhone est un produit mature, complet et toujours l'une des références du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad mini 6

iPad mini 6

Acheter
Nouveau design (hérité de l'iPad Air 4 et des iPad Pro), nouveaux capteurs photo, nouveau format d'écran, son stéréo, USB C... Les nouveautés ne manquent pas pour cette cuvée 2021, qui tranche avec le moule vieillissant et pourtant réutilisé depuis des années par Apple. Mais à 559€ en 64Go, la tablette vient gentiment taquiner les tarifs de ses aînées, si bien que son positionnement prend tout de suite des allure de petites tablettes professionnelles

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Air

iPad Air

Attention
Après avoir fait son grand retour en 2019, l'iPad Air revient avec une 4e déclinaison. On pourra découvrir un processeur A14 Bionic, gravé en 5nm -une première mondiale. L'écran de10.9" offre une résolution de 2 360 x 1 640 pixels à 264 pixels par pouce (ppp). Si tout en bas, on a droit enfin à un connecteur USB-C, avec une charge à 20W, tout en haut se trouve TouchID sur le bouton de démarrage. Attention, un nouveau modèle semble prévu courant 2022 !

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
iPad 9

iPad 9

Acheter
La nouvelle place de l'iPad 9 est plus compliquée à tenir cette année, pour cette tablette d'entrée de gamme, qui évolue timidement. Pour autant, elle ne manque pas d'atouts, comme le prix, l'écran large et lumineux, la prise en charge du Pencil, l'autonomie très correcte, son capteur frontal Ultra Grand-Angle et le chargeur USB C fourni. Le tout dans un design tout de même très daté.

La note Mac4Ever

7/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPad Pro M1

iPad Pro M1

Acheter
5G, Thunderbolt, puce M1, 16Go de RAM, 2To de stockage, écran HDR... L'iPad Pro M1 n'a rien à envier à un MacBook Pro 13" ou presque ! Hormis macOS, c'est même le Mac qui pourrait être un peu jaloux, face à un écran tactile de cette qualité, de la connectivité au top et un accès aux accessoires les plus rapides du marché.

La note Mac4Ever

9/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 3

Apple Watch 3

Attention
L'Apple Watch Series 3 reste au catalogue (mais peut-être plus pour longtemps ?) et constitue une bonne alternative à la Series 5, même si son écran est un peu plus petit et qu'elle ne propose pas certaines fonctionnalités inédites, comme l'ECG, l'écran allumé en permanence ou la détection de chute, propres à la nouvelle version. Pesez bien le pour et le contre, sachant que ces montres connectées évoluent beaucoup d'une année sur l'autre et son rapidement obsolètes (la première Apple Watch ne prend pas en charge watchOS 5/6 par exemple, alors qu'elle ne date que de 2015)

La note Mac4Ever

4/10

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
AirTag

AirTag

Acheter
L'AirTag est avant-tout destiné à ne pas égarer ses affaires, mais Apple ne veut pas parler de traqueur, respect de la vie privée oblige. Pourtant, ces petites balises bluetooth fonctionnent très bien pour suivre certaines personnes. Avec sa simplicité d'usage, la petite balise bénéficie d'un vrai réseau Bluetooth mondial et d'une localisation proche très efficace.

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple Watch 7

Apple Watch 7

Acheter
la nouvelle Apple Watch Series 7 propose des bordures plus fines, une certification IP6X pour la poussière et WR50 pour l'eau, un écran plus grand et un clavier AZERTY avec QuickPath permettant de glisser le doigt de lettre en lettre. L'écran est 70% plus lumineux en veille, avec une dalle plus résistante, et une autonomie similaire aux générations précédentes. Disponible en 41 et 45 mm, elle n'affiche pas augmentation de tarif.

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
Apple TV HD

Apple TV HD

Attendre
L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.

Notre conseil d'achat

Attendre avant d'acheter
Apple TV 4K

Apple TV 4K

Acheter
Apple met à jour sa petite boite avec quelques petites nouveautés intéressantes, comme une puce A12, un retour eARC, du HDMI 2.1 ou encore une toute nouvelle télécommande ! Et d'ailleurs, si c'était elle, la star de cette année ?

La note Mac4Ever

8/10

Notre conseil d'achat

Acheter maintenant
iPod touch

iPod touch

Attention
Après une petite mise à jour en juillet 2015 (même processeur que l'iPhone 6 et un capteur de 8MP), Apple a enfin daigné mettre à jour son baladeur en 2019. Mais les nouveautés sont maigres : processeur A10 (iPhone 7) et 256Go de stockage au maximum. Pour le reste, rien ne change, sauf le prix, qui prend 20€ en entrée de gamme et qui atteint les 469€ pour le haut de gamme ! Assez décevant pour un produit dont le design et les caractéristiques nous ramènent presque 4 ans en arrière... Attention, il est possible qu'Apple renouvelle (ou arrête) ce produit en 2022.

Notre conseil d'achat

Acheter si nécessaire
Consulter le guide

A lire

Voir tous les dossiers

Refurb Store

Découvrir toutes les offres

Dernières vidéos

Voir toutes les videos