RedFaction, le test Mac4Gamer.com !

Par Neobugs, le

L'histoire



RedFaction, le test Mac4Gamer.com !
Mars est la planète de l'avenir dans ce futur éloigné. Ses richesses minérales répondent aux besoins insatiables de la Terre où les matières premières et les ressources minérales sont désormais épuisées. La firme Ultor, qui doit son nom au temple romain antique dédié à Mars, le dieu de la Guerre, détient l'ensemble des droits miniers de la planète. Sa devise : produire toujours plus à moindre coût. La société ne cesse de s'enrichir au fil des départs de cargos chargés du précieux noachite à destination de la Terre.

Les mineurs, attirés par de fausses promesses d'aventure et d'argent facile, débarquent massivement sur Mars. Très peu reviennent un jour sur Terre. Dans les mines d'Ultor, les conditions de vie sont terribles. Le travail est dangereux. Les logements des mineurs sont insalubres. Les équipes se relaient au travail, se partageant ainsi aussi bien les couchettes que leurs enviro-equipements nécessaires à la vie sur Mars. La nourriture est infecte et rationnée. Et la brutalité des gardes d'Ultor est monnaie courante.

Pire encore, une mystérieuse et redoutable épidémie de Peste sévit dans les mines. Alors que la liste des morts s'allonge et qu'Ultor persiste à s'en désintéresser, la peur et le mécontentement des mineurs s'amplifient. Des tracts et des affiches émanant d'une organisation clandestine commencent à faire leur apparition dans tout le complexe minier. Signés de la mystérieuse Eos, ces tracts dénoncent les morts étranges et les disparitions de camarades et appellent les mineurs à se révolter contre Ultor. La tension monte. Les mines sont un véritable baril de poudre et il ne manque plus qu'une étincelle pour y mettre le feu...

Lors d'une relève, un jeune mineur est brutalement agressé par un garde d'Ultor. Un autre mineur, Parker, assiste à la scène et se laisse rapidement entraîner dans le chaos. Il n'a pas le choix. Tuer ou se faire tuer. Une rébellion explose sur Mars.

La répression est sanglante et dans la peau de Parker, vous allez rejoindre la Red Faction, groupuscule bien décidé à mettre à genoux la société tyrannique qu'est Ultor. Le héros que vous dirigez est plongé dans l’action à un rythme effréné. Au départ vous devrez essayer de vous frayer un chemin en nettoyant tout sur votre passage. Le scénario et l’évolution de la situation est très prenante et vous pousseront sans cesse aller plus loin, vous fixant à chaque fois de nouveaux buts différents. Mais ça, je vous laisse le découvrir seul ;-)

Le GamePlay



La maniabilité est assez bien réussie dans l’ensemble, mais, on sent que ce jeu est un portage de la version PS2 car le straff (déplacements sur les côtés face à l'ennemi) est assez dur à manier, vous vous rendrez vite compte qu’il vaut souvent mieux s’arrêter, viser la tête de votre adversaire puis tirer mais au bout d’un certain nombre d’heures vous devriez réussir à straffer correctement.

Les impacts des tirs dans les murs et la destruction du décor sont de grandes qualités. Ce dernier point est permis grâce au moteur Geo-Mod de Voliton qui consiste-en la possibilité de modifier l’environnement ce qui vous offrira le choix entre divers parcours d’action. Vous serez souvent curieux de détruire tel ou tel mur afin de voir ce qu’il y a derrière. En plus des explosifs et armes lourdes, vous pourrez vous frayer un chemin grâce à la foreuse, véhicule qui sera à votre disposition à certains moments du jeux. En explosant les murs ou vitres, les ennemis se trouvant derrière ou au-dessous de ces dernies seront blessés par l’explosion ou par la projection des débris.

Vos ennemis possèdent par ailleurs, pour notre plus grand plaisir une I.A. assez performante puisque ceux-ci sont aussi trouillards que vicieux. Ils pourront adopter une attitude de fuite, de dissimulation ou esquiver. Vous devrez battre les boss avec une bonne dose de tactique afin de faire moins de frais côté armure et points de vie ;-) . La gestion d’impacts sur votre personnage et vos ennemis est très précise, vous devrez donc tirer sur les parties du corps dénuées de protection tel le visage. Avec de l’entraînement, vous verrez qu’il n’y a rien de plus jouissif que d’aligner un à un du premier coup en esquivant les tirs, vos adversaires avec une certaine satisfaction du travail bien fait ;-p

La progression est assez rapide et il est possible de sauvegarder à tout moment ce qui permet choisir un autre mode de progression en cas d'échec.

Vous aurez à accomplir des missions très variées telles que le classique nettoyage, une infiltration dans une base de haut commandement de la Ultor Corporation (classée zone de haute sécurité : exit donc l’armement lourd et les explosifs) : vous devrez faire preuve de discrétion, et devrez bien souvent éviter les tirs en esquivant et courir au lieu de tirer vos rares balles de 12 mm .Vous devrez, résoudre certaines énigmes assez simples afin de progresser, poursuivre un docteur-fou…

Cette variété ne lasse pas le joueur qui passe du rôle de nettoyeur, au tueur à gage, au JamesBond.

RedFaction, le test Mac4Gamer.com !



L’arsenal et les véhicules



RedFaction, le test Mac4Gamer.com !
RedFaction, n’est pas un HalfLife like comme on pourrait le penser de premier abord puisque vous pourrez et devrez conduire certains véhicules tel un tank, un sous-marin, une foreuse, un 4x4 et un vaisseau volant.

L’arsenal est à la hauteur de votre tâche et la plupart des armes possèdent un mode de tir alternatif. Vous aurez à votre disposition comme matériel : combinaison, armure et armes.

Arme et matériel de combat rapproché :


- Bouclier en plexi-glace blindé : vous pourrez donner des coups de boucliers ;-p
- Baton éléctrique : Sert à donner des coups, et en 2° tir, permet de donner des décharges éléctriques
- Lanc-flamme : Pas besoin de faire un dessin. Mais le 2° tir vous permet de jeter vos recharges de gaz. Celles-ci explosent à l’impacte.

Arme semi-automatique :


- Fusil de précision : Semi-automatique puissant possédant un zoom puissant en mode 2° tir.
- Fusil à pompe : Pas besoin ici non plus de faire un dessin. Mais en 2° tir : une seule cartouche tirée par coups au lieu des deux en mode normal.
- Fusil de Snipper : Fusil à tr ès longue portée avec zoom infrarouge incorporé en 2° tir.
- Gun de 12mm : Pistolet classique mais avec la possibilité de rajouter un silencieux en 2° tir : pratique pour les missions d’infiltration.

Armes lourdes :


- Mitrailleuse lourde : Tir continu et prolongé à forte cadence. En 2° mode, la cadence de tir est moindre mais vous aurez une meilleure précision.
- Fusil d’assault : Tir en rafales de 3 balles. En 2° tir : tir continue.
- Fusil d’energie : envoie un jet mortel d’énergie (sorte de laser prolongé). En 2° tir : zoom avec détection de chaleur.
- SubMachin gun : Sorte de MP5 du futur ; mitrailleuse légère mais puissante avec comme 2° mode de tir des balles de plus grand diamètre.

Explosifs :


- Lance-Roquettes : Tout est dans le nom. Pas de tir alternatif mais détection de chaleur.
- Lance-Roquettes à fusion : Extrêmement dévastateur. (lance-roquette améliorée) Pas de tir alternatif mais détection de chaleur.
- Grenade : 1er mode de tir : explosion à retardement. 2ème mode de tir : Explosion au contact.
- Charge explosive : Télécommandée, elle permet de faire sauter des pan de mur et si vous êtes sadique, balancer la sur la tête d’un ennemi…celui –ci affolé courra partout et lorsque vous presserez le bouton….hehehehe

Le Geo-Mod : une grande innovation !




RedFaction, le test Mac4Gamer.com !

Mais comment ça marche ? Le moteur du jeu recalcule en temps reél de nouvelles 'boites' : il en résulte une modification instantannée de la structure de certain éléments du jeu tels que la plupart des paroies.

On peut donc tirer avec le lance-roquette dans le sol et le trouer sans presque aucune limite. Ce trou a été calculé au moment ou la roquette est rentrée en contact avec le mur. Imaginons les possibilités d'un tel moteur ! Tu ne trouve pas la clef de la porte ? défonce-la ;) Ainsi, il est presque impossible de connaître tous les recoins du jeu puisqu'il existe tres souvent plusieurs possibilités d'aller au même endroit.

C'est finalement un atout très intéressant qui augmente la durée d'exploration, qui permet de mettre en place différentes stratégies et qui donne un sentiment de grande liberté de mouvement aux joueur ce qui est très appréciable par rapport aux FPS linéaires où vous êtes obligé de suivre un parcours.

Les graphismes et le son



Au niveau graphique, le tout s'avère très esthétique mais cela impose une grosse configuration. En revanche il est appréciable de pouvoir jouer sur des machines datant de 2-3 ans en réglant les graphismes du jeu au minimum : ce n’est pas très beau mais cela permet à beaucoup d’entre nous de profiter de ce jeu. Les environnements sont soignés et détaillés. La fluidité dépend de votre configuration matérielle et des options graphiques choisies mais dans l’ensemble elle est assez bonne. Mais aller essayer avec la configuration minimale, ça lag (ralentissement) pas mal et la configuration recommandée est à mon avis le strict minimum. Le niveau de réalisme est assez élevé : même en configuration vidéo minimum et en maximum : c’est le must. Les textures sont assez bien faites et à la hauteur de nos espérances.

Seul hic, quelques manques de réalisme du comportement des ennemis : les explosions soufflent le verre (très bonne idée) mais ne déplaceront pas d’un poil le corps mort d’un garde. Même en tirant une roquette sur celui-ci, rien ne bougera.

La réalisation sonore est de très bonne qualité qu'il s'agissent des effets ou des musiques entraînantes, adaptées au niveau d’action. Les voix ne sont qu’en version anglaise actuellement, mais il vous suffira de remplacer les fichiers audio par ceux trouvé sur une version PC française.

Le multijoueur et la version pour OSX ?



Volition n'a intégré que des modes de jeu classiques (Deathmatch, Team Deathmatch et Capture du drapeau), sur de nombreuses cartes bien souvent peu réussies. Les architectures sont simples de prime abord, mais cachent nombre de secrets hélas peu exploitables au cours du jeu, à savoir tout le système de destruction : ça sert juste à aller chercher certaines armes et encore…en DM quand il y’a du monde sur la carte, vous n'aurez pas le temps de détruire les murs.

Si le potentiel du Geo-Mod est une bonne base de design, les développeurs n'ont peut-être pas réussi à l'exploiter complètement : les maps sont classiques, la plupart du temps confinées et n'utilisant pas vraiment les originalités du moteur. Ainsi, le deathmatch devient très rapidement ennuyeux, à cause de cartes sans grand panache : leur petite taille et leur architecture n'incite pas les joueurs à faire autre chose que de la bête chasse à l'homme. Les quelques bonnes idées sont ainsi peu exploitables : destruction de murs, de sols et plafonds, explosion de baies vitrées afin de blesser l'adversaire positionné sous le verre ou exploitation de l'absence du plafond invisible de tous les autres Doom-like (lancez une roquette vers le ciel, elle retombera quelques secondes plus tard) sont difficilement utilisables.

Autre déception : l'absence des véhicules dans le multijoueurs. Volition devait les intégrer, mais suite à certains problèmes techniques (on n'en sait pas plus...), l'intégration des jeeps, navettes, foreuses et autres sous-marins a été abandonnée dans la version finale : vous ne pourrez donc pas torpiller, canarder ou écraser vos adversaires à l’aide de véhicules à votre disposition, ce qui aurait été assez novateur et à mon avis bien délirant ;-). On peut tout de même espérer que le multijoueurs de Red Faction s'étoffera ultérieurement, grâce à Volition ou aux amateurs, auxquels les développeurs offrent avec le jeu un éditeur de niveaux et des outils de mods plutôt convaincants, qui laissent espérer un vrai regain d'intérêt pour le moteur de Red Faction.

Seul hic, sur Mac, nous n’avons pas le droit à l’éditeur de niveaux…

De futurs mods ?



Un seul futur bon mod est actuellement développé : OTV (Onward to Victory ) celui-ci est une modifcation quasi-totale ( models, sounds ect..), la plus grosse prévue pour RF. L’histoire se déroule dans différents lieus (réels et fictifs) pendant la 2nde guerre mondiale.

Points importants



Graphismes

De très bons graphismes dans l’ensemble autant concernant les textures ou la fluidité des animations. Mais une grosse configuration recommandée afin de profiter de la qualité des graphismes. G3/G4 400 AtiRage 128 196 Mo de Ram 16 Mo minimum pour jouer sans lagger avec toutes les options graphiques au minimum. Et je recommande un G3/G4 500 256 de Ram Geforce II MX ou Radeon afin de profiter des qualités graphiques de jeu.

Jouabilité

Un gameplay attrayant et qui comporte quelques notes d'originalité permises pas le Geo-Mod. La variété des phases de jeu permet quand à elle de casser le rythme de cette progression et d’entrainer le joueur toujours plus loin.

Durée de vie

Une longévité moyenne voir courte pour un HardCore Gamer mais pour le commun des mortelles cela paraîtra tout à fait suffisant. Nous attendons la màj (assez proche parrait-il) afin de réellement profiter du multiplayer. Et il est à regretter que l’éditeur de niveau soit disponible que sur PC.

Bande son

Un environnement sonore soigné avec des voix de qualité pour la version anglaise et des musiques entraînantes, en accord avec les événements.

Scénario

Une trame qui pousse le joueur à se plonger totalement dans ce titre, à vivre de manière intense chaque phase de jeu ou chaque rebondissement dans cette aventure et qui pousse le joueur à vouloir toujours aller plus loin dans le jeu.

Conclusion



Finalement, nous nous trouvons devant un très bon FPS. Le moteur de Volition offre de nouvelles possibilités et une façon de jouer différente, particulièrement appréciable. C’est un jeu qui lorsque vous serez plongés dans son univers, vous entraînera loin et vous donnera envie de continuer et d’en arriver au bout.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

3 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Gaming

Plus de dossiers Gaming

Dernières vidéos

Voir toutes les videos