Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !

Par Didier, le

Véritable star de la gamme Mac depuis des années -toutes machines confondues- le MacBook Air n'a pas droit à l'erreur : comme pour une nouvelle Golf, pas question de tout chambouler à chaque itération. Pourtant, malgré une puce Apple Silicon de seconde génération effectivement plus rapide, c'est le tarif qui coince : le MacBook Air M2 a-t-il tout à coup perdu sa cible ? Vaut-il vraiment le coup ? A-t-il des soucis de surchauffe par les canicules qui courent ? C'est ce que l'on va voir dans ce test complet !



Design : trop sérieux, ce MacBook Air M2 ?



On reconnaissait tous un MacBook Air par sa silhouette asymétrique caractéristique, en forme de goutte d'eau : l'avant -très fin- vient s'épaissir sur le fond de la machine, ce qui lui confère une vraie-fausse impression de finesse.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


En 2022, Apple revient à un modèle plus traditionnel, proche des MacBook Pro 14", mais pas à n'importe quel prix ! Là où le MacBook Air M1 culminait à 1,6cm d'épaisseur, cette machine ne mesure qu' 1,13cm sur toute la hauteur, du jamais vu ! Finalement, la seule limite d'Apple fut de pouvoir conserver la hauteur des ports de la machine, désormais presque affleurants aux abords de la coque.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Le MacBook Air M2 est presque aussi fin qu'un iPhone 13 Pro Max...


Un coque plus homogène



Les nouvelles couleurs -comme ce superbe Bleu Minuit ou le très réussi Lumière Stellaire- apporte une modernité certaine, mais le machine n'a-t-elle pas manqué un peu sa cible ? On se souvient des iBook Palourde, des iMac FlowerPower, où sont donc passés ces motifs un brin funky et ciblant notamment les jeunes ?

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Beaucoup avaient d'ailleurs tablé sur des coloris pastels similaires à ceux de l'iMac M1, y compris sur les bordures de l'écran, le tout surmonté d'un clavier blanc -peut-être que le style n'a pas été retenu au moment du prototypage, qui sait.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


On notera le soin habituel apporté par Apple, jusqu'à faire correspondre la couleur du câble MagSafe avec chaque coloris. On peut critiquer la firme sur de nombreux points, mais la finition de leurs ordinateurs est toujours exemplaire.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Si le Bleu Minuit retient plus facilement les traces de doigts et la poussière (mais cela dépend beaucoup de la lumière), le version Lumière Stellaire, très champagne, pourra convaincre ceux qui trouvent les coloris argentés trop classique.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Sur les genoux, ce MacBook Air M2 reste un poids-plûme (1,24Kg, en légère baisse), et peut-être plus facile à maintenir à plat -l'ancien modèle avait tendance à partir légèrement en arrière.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Finalement, seule cette encoche située en haut de l'écran dénote un peu avec le minimalisme général. Certains parlent de touche de style, de caractéristique propre aux produits de la marque (comme sur l'iPhone), mais il faut réellement être un brin fanboy pour ne pas s'étonner qu'une firme comme Apple n'ait pas trouvé une solution pour placer la caméra autrement.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Un mini-MacBook Pro !



Après un MacBook Pro 13" M2 qui n'avait plus grand chose de "Pro" (Voir notre test), c'est -contre toute attente- le MacBook Air qui hérite de technologies réservées jusque là, à la gamme supérieure.

Le retour du MagSafe ! Mais quid du SD, du HDMI... ?



Le MagSafe fut il y a 10 ans, un véritable salut pour tous les fan de MacBook dont la machine avait parfois chuté de plusieurs mètres après s'être pris les pieds dans le câble. Mais avec l'USB C, Apple a fait disparaitre cette technologie, jugée sans doute trop complexe à coupler avec un standard comme l'USB, qui pouvait désormais charger le Mac sur chaque port. Mais avec le MacBook Air, il n'était pas possible de choisir le meilleur côté pour brancher sa machine en toute sécurité.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Avec le retour du MagSafe, Apple utilise à nouveau un connecteur propriétaire, même s'il est cette fois possible de brancher le câble sur n'importe quel chargeur USB -ce n'était pas le cas sur les premières versions. Pour bénéficier de la charge rapide, il faudra en revanche opter pour un chargeur d'au moins 65W -on en trouve chez Anker ou UGreen à des prix nettement plus compétitifs même si Apple ne facture l'option "que" 20€ (oui, il n'est pas livré avec la machine d'entrée de gamme ou sur demande pour les modèles supérieurs !)

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Contrairement au MacBook Pro 16", vous pouvez aussi utiliser les ports USB C y compris charge rapide pour votre Mac ! Nous avons mesuré jusqu'à 75W avec un chargeur de 100W, ce qui permet de charger 50% en 30mn. Avec le modèle fourni (30/35W), ce sera 1H pour 50%, et encore 1H pour 100%, contre une grosse heure en charge rapide pour une charge complète.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Avec une machine frisant la journée complète d'autonomie, on peut aussi se demander si le retour du MagSafe était vraiment pertinent. Pour un usage quasi-exclusivement web et bureautique, même avec un peu de FaceTime de temps en temps, emmener son chargeur en vadrouille n'est plus aussi utile qu'à une époque où un portable tenait difficilement la demi-journée. A choisir, et comme sur les 14 ou 16", j'aurais largement préféré un ou deux ports USB C supplémentaires, voire même du HDMI ou un lecteur SD.

Allez, petit sondage, que pensez-vous du MagSafe en 2022 ?




Pas d'écran OLED, mais une dalle très lumineuse.



Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Il n'est pas encore XDR, mais l'écran de ce MacBook Air propose enfin de belles couleurs et une luminosité digne de son rang. Avec ses 500 nits et son milliard de couleurs, il dépasse tout ce qui se faisait jusque là sur les MacBook de petit format (12/13"). Même le MacBook Pro 13", autrefois plus lumineux (500 nits contre 400 sur le MacBook Air M1), n'offre pas de dalle d'aussi bonne qualité (en millions de couleurs seulement). Pour autant, la différence entre l'écran d'un M1 et d'un M2 n'est pas flagrante en terme de luminosité, et travailler en extérieur reste toujours assez compliqué :

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Le MacBook Air n'est donc pas encore idéal pour diffuser les vidéos HDR des derniers iPhone, mais il permet de travailler près d'une fenêtre sans trop de gêne -dehors, ce sera toujours un peu compliqué. Cela reste une dalle IPS, avec un rétroéclairage LED, l'OLED était souvent jugé trop cher ou trop gourmand par les constructeurs d'ordinateurs -même si l'on en trouve sur PC. Avec sa résolution Retina, Apple peine sans doute à trouver un bon compromis tarifaire et économe en énergie, on pensait pourtant que le mini-LED serait une solution temporaire plus facile et moins couteuse, mais ce n'est apparemment pas encore le cas.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Terminons notre tour du propriétaire par cette vilaine encoche, que certains prétendent pouvoir oublier, justifée par un écran plus bord à bord nécessitant un trou pour la webcam. Non, vraiment, quelle place perdue ! L'encoche fait 3 à 4 fois la taille du capteur et ne se justifie pas par un éventuel Face ID -apparemment trop épais pour être placé dans un écran d'ordinateur. Sur une dalle de 13", c'est vraiment gênant dans certains cas, surtout dans les application très fournies en menus ou si votre barre supérieure est gavée -comme moi- de nombreux petits widgets bien utiles -comme l'application Mac4Ever par exemple !

Où est passé le Thunderbolt 4 ? Et le Wifi 6E ?



Avec la puce M2 et sa bande passante de compétition, je pensais qu'Apple en profiterait pour en faire bénéficier sa connectique et en passant au Thunderbolt 4 -mais seules les MacBook Pro 14/16" sont officiellement compatibles.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


En réalité, la seule limitation pour bénéficier de l'appellation semble concerner le nombre d'écrans externes (2 minimum pour la certification), car le Thunderbolt de notre MacBook Air est capable d'offrir l'ensemble du débit pour les données, ce qui n'était pas forcément le cas sur les PC Thunderbolt 3. Mieux encore, nos docks Thunderbolt 4 (comme l'Echo 11 de Sonnet) sont parfaitement reconnus et permettent d'utiliser plusieurs périphériques simultanés branchés sur chacun des ports. Bref, la différence est donc minime avec un MacBook Pro, même si notre machine n'offre que 2 contrôleurs (2x40Gbps) contre 3 sur les 14 et 16".

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


L'ajout du MagSafe permet aussi de bénéficier de deux vrais ports (pour des SSD, des souris...), et d'éviter d'avoir recours à des docks pour partager une fiche entre la charge et les données ou pour simplement brancher deux périphériques simultanés. Par ailleurs, 2 fiches Thunderbolt 3/4 seront suffisantes pour la plupart des usages, y compris pour ces 5 prochaines années. Avec 2x40Gbps de bande passante pour des SSD, lecteurs de cartes, NAS et autres souris, clefs USB, la plupart des appareil se limitent même à moins de 5Gbps ! Bref, vous avez le temps de voir venir.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Seul grief, il n'est toujours possible de lui adjoindre qu'un seul écran supplémentaire, une régression face à Intel qui pouvait prendre en charge 2 moniteurs en sus de la dalle principale. Apple bride sans doute artificiellement la machine, segmentation de gamme oblige avec le 14". Cela dit, combien d'utilisateurs de MacBook Air utilisent plus d'un écran externe ? Cette limitation n'est donc pas aussi pénalisante que sur un Mac mini par exemple, d'autant qu'on peut grimper jusqu'en 6K -oui, vous pouvez lui accoler un Pro Display XDR ! Mais le plus raisonnable reste un écran 4K classique, on en trouve désormais de bons modèles pour moins de 300€, plutôt 400-500 pour un modèle LG Ultrafine avec une luminosité comparable à l'écran intégré (500 nits). N'oubliez pas le très récent Studio Display d'Apple, si vous avez le budget.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Enfin, Apple n'a toujours pas résolu les soucis de contrôleurs USB. Pour rappel, un Mac Intel peut utiliser tout le débit offert par l'USB C ou le Thunderbolt, mais les Mac M1/M2 en semblent incapables. Un SSD en USB 3.1 Gen 2 10Gbps ne fonctionnera souvent qu'à 5Gbps sur notre MacBook Air M2, contre 8 ou 9Gbps sur un Mac Intel ! J'ai également toujours de gros soucis de débit avec les RAID Thunderbolt 3 (LaCie, Pegasus...) mais ces périphériques restent l'apanage des professionnels de la vidéo, dont le MacBook Air n'est clairement pas la cible. Ce sera un peu différent pour les futurs Mac M2 Pro/Max/Ultra...

Le MacBook Air à l'heure du télétravail et de la visio



Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Il aura donc fallu attendre 2022 pour que le MacBook Air intègre une caméra FullHD... on regretterait presque qu'Apple ne passe pas directement à la 4K ! Comme vous avez pu le voir dans la vidéo, l'image est nettement meilleure que sur le M1, mais ça ne casse pas des briques. On va dire que la dynamique est correcte vu la taille du capteur et que l'IA compense bien le grain et la luminosité vacillante en se focalisant sur le visage... mais sans plus.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Les 3 micros "beamforming" sont également plutôt efficaces, y compris pour s'enregistrer ponctuellement à la guitare ou au chant, mais tout ceci ne remplacera jamais un petit équipement dédié -même très abordable. En sommes, Apple souhaite simplement conserver un bon niveau audio/vidéo pour ceux qui ont des besoin ponctuels ou réguliers, sans devoir prévoir du matériel additionnel et c'est très bien.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Les haut-parleurs sont bien cachés !


On notera aussi la montée en puissance des haut-parleurs (désormais cachés vers la charnière) : ne rigolez-pas, bon nombre d'étudiants (et même au delà) regardent des films avec les enceintes intégrées. Les basses sont convenables, ça peut suffire pour regarder un film ponctuellement et l'on peut même sonoriser une petite pièce, mais là encore, je considère ces éléments comme du dépannage -le moindre casque ou paire d'enceintes externe, même à quelques dizaines d'euros, sera nettement plus confortable pour une écoute prolongée.

Apple M2 : une belle évolution, surtout en 2D/3D !



Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Toujours mue par 8 coeurs CPU et 10 coeurs GPU (8 en entrée de gamme), la puce M2 ne tranche pas radicalement avec sa devancière. Les progrès sont en fait bien plus fins, avec +25% de transistors supplémentaires (20 milliards en tout !) et une bande passante qui passe de 68 à 100Go/s. Pour une nouvelle génération, le gain théorique reste intéressant, surtout après des années à coups de +5% chez Intel ! Enfin, comme on le verra plus bas, l'arrivée d'un Media Engine creuse l'écart sur la conversion vidéo, un usage très spécifique, mais pas si marginal, surtout à l'heure des réseaux sociaux.

Des performances CPU en léger progrès



Avec des fréquences qui restent entre 3,2 et 3,5Ghz, Apple souhaite garder des puces économes en énergie. En fait, le M2 est un peu plus gros que le M1, mais conserve une taille tout à fait raisonnable par rapport à un M1 Pro ou un M1 Ultra. On ne change pas non plus de finesse de gravure (5nm), ce qui oblige donc Apple à trouver quelques astuces pour augmenter les performances. Les coeurs économes représentent toujours la moitié de la puce (4 sur 8), contrairement aux M1 Pro où l'on obtient 6 coeurs rapides.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


La firme annonce +18% entre le M1 et le M2, mais dans tous les tests synthétiques réalisés jusque là, les résultats sont légèrement en dessous. On est plutôt autour de +10/15%. In fine, vous ne verrez que très peu de différences entre un M1 et un M2 pour les tâches courantes, qui ne font pas appel au GPU -comme Logic Audio.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Sous GeekBench, le score passe de 1730 à 1920, soit à peine 10% d'écart... En multicoeur, on grimpe à 16%, ce qui se rapproche des chiffres annonces par Apple. Attention tout de même, ce programme additionne des pommes et des poires et donne un résultat pondéré -il ne s'agit pas d'un calcul linéaire.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


CineBench est plus consistant dans ses résultats (il ne pondère pas) mais il réalise un seul type de calcul, à savoir un rendu 3D. En monocoeur, on gagne à peine 70 points, soit tout juste 5%... En multicoeur, le gain passe à 12%, loin des 18% annoncés par Tim Cook. Notez qu'on se rapproche quand-même d'un MacBook Pro 14" M1 Pro et ses 6 coeurs rapides, ce qui n'est pas si mal pour une machine "d'entrée de gamme".

Contrairement aux années précédentes, nous n'avons pas pu réaliser nos tests sous Logic Audio, le programme étant particulièrement buggé dans sa dernière mise à jour. En attendant un correctif, on se focalisera donc plutôt sur les programmes vidéo (FCP, Resolve...), voir plus bas.


Une puce graphique bien plus performante ! (sauf en entrée de gamme)



Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


La puce M1 était environ deux fois plus rapide que les iGPU d'Intel, ce qui restait assez moyen pour une machine portable. Avec la puce M2, Apple annonce un gain de 35% grâce à une puce à 10 coeurs (+2) et une architecture apparemment revue. En fait, c'est là que les gains constatés sont les plus importants !

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Déjà, en OpenCL, on obtient +45% sur une technologie pourtant de moins en moins populaire. Cela reste évidemment loin derrière un Mac Studio M1 Ultra ou même un petit M1 Pro, mais pour une machine ultra-mobile, le gain est significatif. On notera le score en net retrait de la puce à 8 coeurs, quel dommage qu'Apple propose une telle disparité à ce niveau de prix...

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Le test de Metal (l'API d'Apple utilisée un peu partout -jeux, 2D, 3D...) de GeekBench confirme d'ailleurs ce résultat (+38%) même si notre MacBook Air M2 est légèrement moins rapide que le Pro M2. Voilà qui sera de bonne augure pour les éventuels jeux et applications 3D à venir. Même avec un projet Sketchup (architecture) ou les cartes en 3D d'Apple Plans bien chargées, on sent que la machine en a encore sous la pédale.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


D'autres tests 3D, comme avec GFXBench Metal, plafonnent autour de +30%, avec là encore, des différences assez nettes entre les MacBook Pro M2, et MacBook Air M2 à 8 et 10 coeurs . Dans tous les cas, nos résultats sont plus élevés que ceux promis par Apple, ce qui est suffisamment rare pour être souligné !

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


On a même lancé quelques jeux, non optimisés M1 (mais les appels aux API sont généralement natifs) et l'on obtient environ 80 à 100FPS dans World Of WarCraft (détails élevés, 1440p) sur un MacBook Pro M2, là où un Mac M1 peinait à dépasser les 50/60. Sur le MacBook Air M2, là encore, on est légèrement en dessous, avec plutôt 79/80FPS : en monopolisant CPU et GPU combinés, les jeux font rapidement chauffer la machine, qui a du mal à se ventiler et doit alors baisser une peu ses fréquences.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Si vous avez le malheur de sortir par 30 degrés, le nombre d'images par seconde peut carrément descendre sous les 10FPS !

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Dans les applications vidéo, comme DaVinci Resolve 17, qui utilise abondamment le GPU, la progression est encore de 30%, ce qui le rapproche même du 14" -mais attention, ces programmes ont parfois du mal à utiliser tous les coeurs sur des projets de taille réduite.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Final Cut Pro n'est pas en reste, avec 40% de gain, sur des effets de flou et de contraste... Le GPU est très sollicité dans ce test.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Comme vous avez pu le voir, sur le MacBook Air M2 et contrairement au MacBook Pro M2, la version d'entrée de gamme n'est dotée que de 8 coeurs, ce qui engendre une perte de performances non négligeable en 2D/3D. Rien de très grave pour un usage classique, mais si vous avez l'intention de jouer un peu sur votre Mac ou même d'utiliser des applications exigeantes en 2D/3D (Sketchup, Unity, animations 3D...), mieux vaut opter pour le modèle supérieur.

Autre remarque, malgré une puce identique, le MacBook Air M2 est presque toujours légèrement plus lent que le MacBook Pro 13" M2, ce qui s'explique par une ventilation passive sur notre ultraportable. Plus les calculs sont longs, et plus l'écart se creuse, comme on le verra plus bas.

Un vrai "Média Engine"



C'est LA grosse nouveauté pour les amateurs de montage vidéo et de conversions de fichiers : l'apparition d'un Media Engine permet de booster les encodages. Le gain est plus marqué en ProRes, environ 40%, (Apple l'avait annoncé) un peu moins en H.264 (20%) et c'est aussi mesuré en H265 (HEVC). Dans tous les cas, ça reste une belle avancée si vous montez ponctuellement sous iMovie ou Final Cut Pro !

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Le M2 : des progrès qui profitent à tous, mais pas partout !



Pour conclure sur ces tests de performances, les progrès du M2 profitent finalement à tous les usages : aujourd'hui, même macOS utilise la partie graphique pour de nombreux effets et animations. Par exemple, des outils comme le futur Stage Manager , seront probablement plus réactifs avec un grand nombre des fenêtres à l'écran. Ce sera aussi valable pour l'application de filtres dans Photos, du défilement dans Safari ou encore des derniers jeux à la mode. Et même le Media Engine peut être utilisé pour diffuser en AirPlay, enregistrer votre écran ou faire une visio dans FaceTim !

Par ici toutes les nouveautés de macOS Ventura ! !



A l'inverse, si vous utilisez votre Mac pour des tâches classiques (web, bureautique, mails...), peu de chance que vous puissiez voir la différence avec le M1. Le bond ne sera pas aussi spectaculaire que pour le passage des MacBook Air Intel au MacBook Air M1 par exemple. Dès lors, nul doute qu'une machine de génération précédente (M1, donc) sera peut-être suffisante, ce qui vous permettra de rajouter un peu de mémoire, de stockage ou de périphériques (sauvegarde etc.) pour le même prix.

Le MacBook Air M2 chauffe-t-il trop ? Oui, mais en silence !



Contrairement au MacBook Pro, le MacBook Air n'embarque pas de ventilateur, seulement des dissipateurs thermiques passifs pour refroidir la puce. Mais est-ce pour autant problématique ?

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


La consommation de la puce M2 n'est que de quelques dizaines de watts au maximum, mais elle peut quand-même atteindre les 100 degrés. Rien d'affolant, le silicium utilisé ici supporte largement ces températures élevées, même pendant une longue période.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


En revanche, pour l'utilisateur, c'est parfois plus gênant. Déjà, la machine chauffe plus vite : là où notre MacBook Pro M2 ne dépassait pas ou peu les 40 degrés, notre MacBook Air atteint plus facilement le seuil des 50 degrés, ce qui va vite vous bruler un peu les genoux... surtout en été.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


A l'inverse, la machine se révèlera toujours totalement silencieuse -un point fort pour ceux qui ont besoin d'une environnement maîtrisé. Ce MacBook Air M2 va, dans certains cas (température extrême et CPU/GPU sollicités à outrance) baisser drastiquement ses fréquences. On le remarque principalement par des baisses de performances assez rapides.

Par exemple, un test comparé entre 22 et 30 degrés sous CineBench va diviser par 2 à 3 fois les performances, que ce soit avec le M1 ou le M2 :

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Dans World Of WarCraft, là où le MacBook Pro maintient bien entre 80 et 100FPS, notre MacBook Air descendra très vite à 60 voire 40 FPS... et encore, n'espérez pas jouer par 30 degrés ! Là, ça sera plutôt 10FPS !

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


En pratique, la puce M2 n'a qu'une possibilité pour se refroidir : baisser sa consommation. Elle va ainsi passer de 20W à environ 5/6W. Pour cela, le CPU va devoir adapter ses fréquences : de 3,4Ghz, il repasse facilement à 1,2Ghz et il est même possible de voir les coeurs rapides totalement éteints pendant quelques dizaines de secondes ! Même chose pour le GPU, dont la fréquence nominale est de 1,4Ghz, et qui va descendre à 500Mhz, soit des performances divisées par 3 en cas de forte chaleur/sollicitation.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Et après quelques minutes de jeu.... les fréquences sont parfois divisées par 2 (CPU) ou par 3 (GPU)


Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Et même avec un test 100% CPU (comme Cinebench), la puce va surchauffer et descendre assez vite autour de 1,5Ghz.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


In fine, sur ce type de machine et vu l'usage général d'un MacBook Air, il semble peu probable que vous en voyez réellement les conséquences tant que la température ne dépasse pas les 25 degrés. Au delà, ce Mac peut effectivement devenir assez lent sur les tâches un peu exigeante.

Enfin, comme on l'a vu dans la vidéo, le MacBook Air M2 chauffe effectivement plus fort et plus vite que le MacBook Air M1. Est-ce pour autant problématique ? Oui, pour vos genoux, mais pas pour les performances, qui restent supérieures au M1 dans tous les cas. S'il y a toujours matière à polémiquer autour du throttling (le terme anglophone désignant la surchauffe et la baisse des fréquences), ce phénomène sera peu handicapant en pratique, tant qu'on ne surestime pas la machine.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


En revanche, pour tous ceux qui vivent dans des régions chaudes (>30 degrés l'été). et qui ont besoin de travailler efficacement, mieux vaudra opter pour un Mac ayant un ventilateur.. Sans quoi, il faudra parfois prendre son mal en patience !

Un SSD plus lent en entrée de gamme



Après le MacBook Pro M2, au tour du MacBook Air M2 d'héberger un SSD de 256Go plus lent que le version M1 ! C'est vraiment le comble, vu l'augmentation de prix, mais c'est comme ça : Apple a supprimé l'une des deux puces mises en cluster sur le M1 pour aboutir à des débits nettement en retrait -de 2,5Go/s, on passe à 1,5Go/s.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Heureusement, les versions 512Go, 1To et + ne semblent pas concernées par ce souci. A ce niveau de prix, il est surtout étonnant -pour ne pas dire agaçant- qu'Apple ne fournisse pas 512Go par défaut, comme sur les MacBook Pro 14".

On notera qu'un SSD plus lent sur une machine dotée de seulement 8Go de RAM pénalise doublement l'utilisateur : le recours à la swap (le SSD sera utilisé comme de la RAM) sera lui-aussi plus lent !

Une bonne autonomie, mais en nette baisse



Avec un poids maîtrisé et une épaisseur contenue, le MacBook Air n'a jamais été le roi de l'autonomie. C'est donc logiquement le MacBook Pro M2 et sa batterie de 58,2 Wh (contre 56,2 sur le Air) qui conserve le haut du classement.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Ce nouveau modèle offre aussi un écran plus lumineux et un peu plus grand, ce qui peut expliquer les différences dans nos tests -1H tout de même en moins par rapport au M1 ! Le M2 semble quand-même consommer un peu plus que son prédécesseur, rien d'illogique car la puce est gravée avec la même finesse sur ces deux générations.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Cependant, le score de notre MacBook Air reste tout à fait exceptionnel pour un ultra-portable : ce n'est pas une heure en vidéo qui fera réellement la différence. En revanche, en usage standard toute la journée, il est possible qu'il faille recharger notre MacBook Air M2 en milieu d'après-midi là où le Pro offrira la petite heure de rabe qui permettra de boucler son travail sans brancher le chargeur.

Quel Mac acheter ? MacBook Air M2, MacBook Pro 14" ou.. MacBook Air M1 ?!



Ave un tarif qui débute à 1449€ en 256Go/8Go, notre MacBook Air n'est pas spécialement abordable, surtout avec son petit GPU à 8 coeurs. Pour un prix assez voisin, vous pouvez vous payer des MacBook Air M1 sur le Refurb en 16/512 (1349€) ou même 16/1To (1599€). Pour ne pas rater ces sorties, suivez bien l'actualité sur Mac4Ever ou vous pouvez aussi vous inscrire sur le site du RefurbStore et recevoir des alertes.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Pour un usage basique, on l'a vu, la différence entre le M1 et le M2 (surtout avec seulement 8 coeurs GPU) sera assez faible. Apple fait payer très cher son nouveau design, l'écran légèrement bord à bord et le MagSafe -seules réelles nouveautés ici. La seule version qui vaut vraiment le coup, c'est le modèle à 1849€ : 10 coeurs GPU, 512Go de disque et vous obtenez même le double chargeur de 35W. C'est un budget, mais à ce tarif, vous aurez une bécane qui durera vraiment dans le temps, et une puce bien plus performante que le M1.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Apple vend la RAM à prix d'or...


La question de la RAM reste néanmoins en suspens : même avec Safari et de nombreux onglets ouverts (avec quelques programmes autour, comme Slack, Outlook et Tweetbot), il n'est pas rare d'arriver au bout des 8Go de RAM. Le système se met alors à swapper (utiliser le SSD pour mémoire vive), ce qui ralentit un peu la navigation et fait perdre tout l'intérêt de la puce M2. Problème, lorsqu'on passe la seconde version à 16Go de RAM, le prix dépasse les 2000€ !

Et là, c'est le 14" qui devient plus intéressant, puisqu'on trouve des configurations très musclée sur le Refurb :

• MacBook Pro 14" 512Go à 2 019,00 €
• MacBook Pro 14" 1To à 2 469,00 €


Pour ne pas rater ces sorties, suivez bien l'actualité sur Mac4Ever ou vous pouvez aussi vous inscrire sur le site du RefurbStore et recevoir des alertes.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Même par rapport au MacBook Air M2, la puce M1 Pro du MacBook Pro 14" est nettement plus puissante, la machine embarque un écran XDR (deux fois plus lumineux), 16Go de RAM, 512Go de SSD, un écran plus grand, 3 ports Thunderbolt 4 (contre 2 Thunderbolt 3 sur le Air), sans parler des ports HDMI et SD... Bref, il n'y a pas photo, le Air devient trop cher payé face à une telle configuration.

Par ici notre test du MacBook Pro 13" M2 (2022) !



Histoire de compliquer encore un peu votre choix, notons aussi l'existence du MacBook Pro M2 (testé ici), qui n'offre pas grand chose de plus face au Air, si, ce n'est un ventilateur, la Touch Bar et une batterie légèrement plus grosse -pour tout le reste (écran, connectique, caméra...), le MacBook Air est meilleur ! Très franchement, cette machine ne nous semble que peu pertinente aujourd'hui face au MacBook Air, sauf cas très particulier (si vous adorez le Touch Bar, que vous avez absolument besoin d'une autonomie maximale ou que vous souhaitez un ventilateur pour éviter la surchauffe). Ou éventuellement, si Apple la brade ponctuellement sur Amazon -guettez les promos en fin d'année.

Test du MacBook Air M2 (2022) : presque Pro, mais il manque d'air !


Evidemment, les besoins et les budgets sont très différents et il est toujours difficile de vous donner des conseils génériques. Quoiqu'il en soit, avec ce test, vous aurez (je l'espère) les armes pour faire votre choix.

La note !





Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

23 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat Mac

Voir le guide d'achat Mac

Dossiers Mac

Plus de dossiers Mac

Dernières vidéos

Voir toutes les videos