Actualité

Meta, taxée d’hypocrisie par les développeurs d’apps VR !

Par Laurence, le

Certains développeurs -qui travaillent sur des applications VR pour les casques de Meta- ne mâchent pas leurs mots concernant Mark Zuckerberg, le taxant d'hypocrisie sur le sujet des commissions. D'après The Financial Times, si le fondateur de Facebook s'insurge très médiatiquement sur le montant des commissions de 15 à 30 % prélevées par Apple (des loyers monopolistiques), il pratiquerait les mêmes tarifs pour les applications de réalité virtuelle.

Le "Quest Store" pour l'Oculus Quest 2 de Meta -qui est de loin le casque VR le plus populaire sur le marché- prend une commission de 30 % des achats numériques et facture 15 à 30 % sur les abonnements, similaire aux frais facturés par Apple et Android [...]. Meta fait face aujourd'hui à une réaction croissante au niveau des frais imposés aux applications créées pour ses casques VR, alors que les développeurs se plaignent des conditions commerciales de ces appareils pour lesquels [Meta] espère créer un marché de consommation de plusieurs milliards de dollars [...]


Meta, taxée d’hypocrisie par les développeurs d’apps VR !


Par conséquent, la grogne monte et plusieurs développeurs font part de leur frustration. Certes, Meta est en position de force sur ce secteur, avec une avance non négligeable sur les autres acteurs. Au vu des critiques du CEO sur l’App Store, les développeurs espéraient une autre attitude et ces derniers se retrouvent avec des conditions au minimum similaires aux smartphones (iOS et Android).

Pour sa défense Meta insiste sur un point crucial : il est tout à fait possible de télécharger des apps, sur son Oculus, en dehors du magasin officiel. En effet, les utilisateurs peuvent récupérer des apps sur le web afin de les récupérer sur leur casque ARVR. Mais, comme le précisent de nombreux intervenants : presque tout le monde télécharge des applications à partir de l'application Oculus, ne laissant que peu de place aux apps en dehors de la boutique officielle. En outre, la firme compte prélever jusqu’à 47,5 % de frais aux créateurs de contenus (en appliquant un système à deux niveaux, d'abord 30%, puis 17,5 %) et, globalement, il resterait à peine 50% !

À noter que, dans le même temps, les développeurs se plaignent également du processus de révision des applications de Meta qui manquerait de transparence et serait pire que celui d'Apple. A charge de revanche, la firme californienne s’était justement fendue d'une critique bien salée, ses taux pratiqués paraissant largement plus acceptables.

Fred Sainz d'Apple avait ainsi déclaré en avril dernier : Meta a visé à plusieurs reprises Apple pour facturer aux développeurs une commission de 30 % pour les achats intégrés dans l'App Store - mais elle utilise les petites entreprises et les créateurs comme bouc émissaire chaque fois qu'elle le peut. Maintenant, Meta cherche à facturer ces mêmes créateurs beaucoup plus que n'importe quelle autre plate-forme. Cette annonce montre bien l'hypocrisie de la firme. Cela montre que bien qu'ils cherchent à utiliser gratuitement la plate-forme d'Apple, ils prennent volontiers aux créateurs et aux petites entreprises qui utilisent la leur.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

4 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Domotique

Plus de dossiers Domotique

Dernières vidéos

Voir toutes les videos