Mac4Ever Refurb Guide d'achat Apple - Des conseils sur toute la gamme Apple Débuter sur Mac
Les bases de la programmation
Actu Dossiers Forum Photos/Podcasts Petites Annonces V.I.P.
883 connectés

Les bases de la programmation

Le 11/03/2002 à 00h00
Quelques explications ...


Pour créer un programme, vous devez écrire des lignes de codes, mais cela ne s'arrete pas la. En effet, vos lignes de codes sont en language humain et il faut les rendre compréhensibles et exécutables par un ordinateur. Pour ce faire, on utilise un compilateur qui va créer votre programme.

Les notions de base


• la syntaxe
Lorsque l'on programme dans un language, on se doit de respecter certaines conventions, ne serait-ce que pour ne pas causer de bug. Tout d'abord, toute instruction doit se terminer par un point-virgule afin d'indiquer que l'on passe à une autre instruction. De plus, pour la lisibilité du code, il est conseillé de sauter des lignes régulièrement afin de séparer le code en différentes parties. Je vous recommande également de relire régulièrement votre code afin d'éviter les erreurs de syntaxe, un simple point virgule oublié et c'est le bug !

L'emploi de commentaire est également fortement recommandé si vous vous voulez pouvoir relire votre code par la suite. Il existe 2 types de commentaires: les commentaires qui se ferment tout seuls à la fin de la ligne et ceux que l'on doit fermer soit même. On utilise "//" pour un commentaire qui se termine à la fin de la ligne et "/* */" pour délimiter un commentaire sur plusieur lignes.

exemple:
instruction1 ; //ceci est un exemple de commentaire qui se termine à la fin de la ligne
instruction2 ; /*ceci est un exemple
de commentaire
sur plusieur lignes*/

Quelques conseils pour bien réussir !

Tout d'abord, sachez que l'idée de base du programmeur amateur (voire même du professionnel), c'est de s'inspirer des autres. Lorsque vous récupérez le code source d'un programme (ou d'une page internet) et que vous le lisez, vous assimilez des techniques et des idées.
De plus, quel que soit le language, les 2 choses les plus importantes sont l'esprit mathématique et le fait de "savoir programmer".



• les variables


Une variable est une lettre ou un mot auquel on associe une valeur numérique ou une chaine de caractères ( c'est à dire du texte).

exemple : char message = "Bienvenue sur Mac4ever.com !"
--> la variable message est de type char et contient le texte bienvenue sur Mac4Ever !. Notez les guillemets, obligatoires pour délimiter le texte de la variable.
Pour déclarer une variable, on doit donc également donner son type.
Voici les principaux:
-char: pour les chaines de caractères, la chaine devant être entre guillemets.
-int: pour les valeurs numérique entières
-float: pour les valeurs numériques décimales.

De plus, il est également possible de spécifier la taille d'une variable grâce aux mots clés short et long. Par exemple, si vous avez besoin de manipuler de très grands nombres, la variable sera alors de type long int.



• les fonctions


Une fonction est un ensemble d'instructions qui peuvent être appellées en une seule fois grâce au nom de la fonction.On peut aussi passer des paramètres à la fonction: les arguments. La structure d'une fonction est la suivante :

[type de la fonction] [nom de la fonction] (arguments)
{
[instructions]
}

A noter: les parenthèses qui doivent obligatoirement suivre le nom de la fonction même s'il n'y a pas d'arguments et les accolades qui doivent contenir toutes les instructions.

Une fois que la fonction a été écrite, il devient alors possible d'y faire appel afin de réutiliser les mêmes instructions sans devoir tout réécrire.

exemple:

// déclaration de la fonction
int mafonction(int arg1, int arg2) {
int resultat = arg1+ arg2;
return resultat;
}

// appel à la fonction
mafonction(1,2);

explications: la fonction mafonction de type int (comme la plupart des fonctions) additionne les arguments arg1 et arg2 et renvoie leur somme avec la variable resultat. Lorsque l'on fait appel à la fonction avec 1 et 2 comme arguments, la fonction renvoie 1+2 soit 3.



• les tableaux


Un tableau est un ensemble ordonné de variables. Chaque variable constitue un élément du tableau et peut être identifiée grâce à son indice ( c'est à dire sa position dans le tableau)

exemple:
mon_tableau[10]; // créé un tableau de 10 éléments

On peut donc maintenant appeler chaque élément pour lui attribuer une valeur (nous verrons un peu pluis loin comment automatiser cette tâche).
ATTENTION : le premier élément de ce tableau est l'élément d'indice 0.

exemple:
mon_tableau[2] = 5; // assigne la valeur 5 au 3e élément du tableau

Il est également possible de créer des tableaux à plusieurs dimensions. Pour ce faire, il suffit de rajouter des arguments à la suite de la déclaration du tableau.

exemple:

mon_tableau[10][10]; //créé un tableau avec 10 lignes et 10 colonnes

Les opérateurs


Comme leur nom l'indique, ils servent à effectuer des opérations sur des variables. Il en existe un grand nombre, mais tous ne sont pas indispensables. C'est pourquoi nous ne verrons ici que les pus importants.

Commencons pas les plus simples:

1. Les opérateurs arithmétiques

• nom : +
• syntaxe : op1 + op2
• valeur : somme des 2 valeurs

• nom : -
• syntaxe : op1 - op2
• valeur : différences des 2 valeurs

• nom : *
• syntaxe : op1 * op2
• valeur : produit des 2 valeurs

• nom : /
• syntaxe : op1 / op2
• valeur : rapport des 2 valeurs

• nom : %
• syntaxe : op1 % op2
• valeur : reste de la division des 2 valeurs (entières)

• nom : -
• syntaxe : - op1
• valeur : valeur opposée

2.Les opérateurs d'incrémentation

• nom : ++
• syntaxe : op1 ++
• valeur : la valeur de op1 est incrémentée de 1

• nom : --
• syntaxe : op1 --
• valeur : la valeur de op1 est décrémentée de 1

3. Les opérateurs d'affectation

• nom : =
• syntaxe : op1 = op2
• valeur : la valeur de op2 est afféctée à op1

A partir de cet opérateur, on peut également créer de nombreux autres opérateurs:

• nom : +=
• syntaxe : op1 += op2
• valeur : op1 = op1+op2

• nom : -=
• syntaxe : op1 -= op2
• valeur : op1 = op1-op2

• nom : *=
• syntaxe : op1 *= op2
• valeur : op1 = op1*op2

• nom : /=
• syntaxe : op1 /= op2
• valeur : op1 = op1/op2

• nom : %=
• syntaxe : op1 %= op2
• valeur : op1 = op1%op2

4. Les opérateurs relationnels

• nom : ==
• syntaxe : op1 == op2
• valeur : 0 si op1 est différent de op2 et une valeur non nulle si op2=op1

• nom : !=
• syntaxe : op1 != op2
• valeur : non nulle si op1 est différent de op2, 0 si op1=op2

• nom : <=
• syntaxe : op1 <= op2
• valeur : non nulle si op1 est inférieur ou égal à op2, 0 si op1 supérieur à op2

• nom : <
• syntaxe : op1 < op2
• valeur : non nulle si op1 est strictement inférieur à op2, sinon 0

• nom : >=
• syntaxe : op1 >= op2
• valeur : non nulle si op1 est supérieur ou égal à op2, 0 si op1 est inférieur à op2

• nom : >
• syntaxe : op1 > op2
• valeur : non nulle si op1 est strictement supérieur à op2, sinon 0

et enfin,

5. Les opérateurs logiques

• nom : &&
• syntaxe : op1 && op2
• valeur : non nulle si op1 est vrai ET si op2 est AUSSI vrai

• nom : ||
• syntaxe : op1 || op2
• valeur : non nulle si op1 est vrai OU si op2 est vrai

• nom : !
• syntaxe : ! op1
• valeur : 1 si op1 est nul,0 s'il est non nul

Les structures de controle conditionnelles


Afin de controler le déroulement d'un programme, il est possible de faire certaines actions différemment selon les paramètres donnés. La structure de controle la plus courante est "if" qui veut dire "si" en anglais.
On l'utilise aussi avec "else" qui veut dire sinon et elseif qui veut dire "sinon si".

exemple:
char message;
if (a==1) {
message = "a est égal à 1";
} elseif (a==2) {
message = "a est égal à 2";
} else {
message = "a n'est ni égal à 1, ni à 2 !";
}

Explications : on déclare une variable de type char qui contiendra une phrase décrivant la valeur de a. Si a est égal à 1, la variable valeur contiendra la phrase "a est égal à 1" sinon si a est égal à 2, la variable message contiendra la phrase "a est égal à 2" sinon, la variable message contiendra la phrase "a n'est ni égal à 1, ni à 2".
Faites attention à votre syntaxe: les parenthèses entre la conditions et les accolades pour délimiter les instructions sont indispensables.

La structure if est bien adaptée losrsqu'il ne s'agit que de poser une ou deux conditions, mais lorsqu'il faut en poser plus de trois, elle devient vite confuse. C'est pourquoi on a inventé la structure switch.

Voici la méthode à suivre:

switch (mavariable) {
case 1: resultat = 18; break;
case 2: resultat = 23; break;
case 56: resultat = 12; break;
}

explications: si la valeur de la variable mabvariable est égale, à 1, alors la valeur 18 sera affectée à la variable résultat. Si mavariable est égale à 2, resultat vaudra 23 et si la variable mavariable est égale à 56, resultat vaudra 12. Le mot clé break sert délimiter la fin d'un "cas".

Les structure itératives


Le language C possède 3 sortes de structures itératives: for,while et do while

1. for
Voici tout d'abord sa syntaxe:
for (expression1;expression2;expression3)
instructions

Ce n'est pas clair ?
Alors, lisez-donc ce qui se passe: au début, l'expression1 est évaluée, elle sert généralement à initialiser une variable. Puis, l'expression2 est évaluée, si le résultat est nul, la boucle s'arrête, sinon, on passe à l'expression3. Ensuite, les instructions sont effectuées le programme retourne à l'expression1 jusqu'à ce que l'expression2 ne soit plus vraie.

Dans l'exemple suivant, nous allons voir comment utiliser cette structure pour initialiser automatiquement tout les éléments d'un tableau à 0:

int num_elements = 10;
mytab[num_elements];

for (i=0;i<=num_elements;i++)
tab[i] = 0;
explications: on déclare une variable num_elements qui est égal à 10. Ensuite, on déclare un tableau possèdant "num_elements" éléments, c'est à dire 10 éléments.
On lance une boucle for avec les paramètres suivants: si i est inférieur ou égal à num_elements (donc à 10), alors i est incrémenté de 1.
La première fois, c'est l'éléments 1 qui est réglé à 0, la 2e fois l'éléments 2 et ainsi de suite.

2. while
while (condition)
instructions
Cette structure est toute simple: pendant qu'une condition est vraie, on effectue des instructions.

3. do while

do
instructions
while (condition)

Celle-ci diffère de la précédente car les instructions sont effectuées une fois avant que la condition soit testée.

Conclusion


Voilà, vous connaissez les bases de la programmations: avec ceci, vous êtes maintenant capable de comprendre et de réaliser un programme en language C, mais aussi en javascript ou en PHP. Vous voulez un exemple ? Sur certains sites, le javascript est beaucoup utilisé: il suffit de faire clic droit->afficher la source et dès que vous rencontrerez la mention de javascript, jetez donc un coup d'oeil aux instructions qui suivent ! Cela vous rapellera surement quelque chose !

Alors maintenant, vous ressortez le CD des developpers tools d'OS X, vous le dépoussierez et vous les installez !
Dans un mois, je veux tous vous voir créer des applications en C ! ;-)

partage email

La programmation Open GL sur OS X

Scripter le changement automatique de fond d'écran

chargement des réactions

Réagissez à ce dossier !

Pour réagir directement dans le forum, cliquez ici.
Pour réagir, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, créez-en un !
Identifiant :
Mot de passe :
Gras Italique Souligné Image URL Smiley confus Smiley cool Smiley M. Vert Smiley malsain Smiley mort de rire Smiley geek Smiley surpris
Important : soyez concis, courtois et pertinents. (plus d'infos ?) Les messages injurieux et hors sujet seront effacés. En cas de non respect de ces instructions, le compte d'un utilisateur pourra être bloqué sans préavis.
Pour toute erreur dans un article, merci de nous le signaler en nous contactant ici.

Conseils d'achat

  • Macintosh

  • iPhone, iPad & iPod

iMac 27" 5k Indicateur rouge Informations 06/2017 2099 € L'iMac 27" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac 21,5" 4k Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € L'iMac 21,5" (Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3, GPU dédié et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
Apple TV 4k Indicateur vert Informations 09/2017 199 € L'Apple TV 4k est une petite évolution de l'Apple TV pour les téléviseurs 4k. Il gère le HDR, le HDMI 2a et tous les codecs récents. Si vous avez une télévision OLED 4k, il s'agit du modèle idéal. Son prix est raisonnable par rapport à la version HD, qui reste au catalogue.
iMac Indicateur rouge Informations 06/2017 1299 € L'iMac 21,5" (non Retina) a été mis à jour le 5 juin 2017 avec Thunderbolt 3 et puces Kaby-Lake. On attend des modèles Coffee Lake (à 6 coeurs) d'ici le courant du printemps/été 2018.
iMac Pro Indicateur vert Informations 12/2017 5499 € L'iMac Pro est actuellement le Mac le plus puissant du marché. Il ne sera pas renouvelé avant une bonne année, sauf surprise. N'hésitez pas à consulter nos tests et nos vidéo avant de vous décider ! A noter qu'Apple va sortir un Mac Pro courant 2018 (ou 2019), donc si vous n'êtes pas trop pressé, il sera + modulaire...
Mac Mini Indicateur rouge Informations 10/2014 549 € Le Mac mini a été mis à jour fin 2014, avec quelques améliorations notables, comme Thunderbolt 2, WiFi ac. Son prix a également fortement baissé, mais au prix d'un boiter moins évolutif (RAM soudée) et d'absence de quadri-coeur. Actuellement, la machine est un peu vieillotte, et l'on vous déconseille de l'acheter, sauf pour de la petite bureautique. On espère vraiment qu'Apple renouvellera le Mac mini cette année... Regardez aussi du côté du Refurb, où l'on trouve régulièrement des modèles à partir de 459€ !
Mac Pro Indicateur rouge Informations 10/2013 3339 € Apple a annoncé un nouveau Mac Pro courant 2018 (voire 2019), plus modulaire et moins fermé que la version actuelle. Dans tous les cas, surtout n'achetez pas les modèles "tube" datant de 2013 et désormais assez dépassés.
MacBook Pro 13" Indicateur vert Informations 07/2018 1499 € Le MacBook Pro 13" a été mis à jour le 12 juillet 2018 avec une nouveauté de taille : on passe de 2 à 4 coeurs, soit un doublement de la puissance CPU ! La partie GPU gagne 15% et le SSD peut grimper à 2To. Si les prix restent inchangés, les options sont toujours facturées très chères... Ces machines ne seront pas renouveler avant mi-2019. N'oubliez pas de regarder du côté du Refurb si votre budget est trop serré !
MBP Retina 15" Indicateur vert Informations 07/2018 2799 € Le MacBook Pro 15" a été mis à jour le 12 juillet 2018 avec une nouveauté de taille : on passe de 4 à 6 coeurs, soit un bon de performances jamais vu d'une génération à l'autre ! La partie GPU n'évolue pas vraiment mais le SSD peut grimper à 4To. Si les prix restent inchangés, les options sont toujours facturées très chères, presque 8000€ pour le modèle ultime ! Ces machines ne seront pas renouvelées avant mi-2019. N'oubliez pas de regarder du côté du Refurb si votre budget est trop serré !
MacBook Air Indicateur rouge Informations 06/2017 1099 € Le MacBook Air a été "mis à jour" le 5 juin 2017, avec des fréquences légèrement supérieures, mais aucune autre nouveauté. Attention ! Alors que l'on pensait la machine en fin de vie, une rumeur insistante évoque la sortie d'un MacBook Air "Low Cost" entre avril et juin.
MacBook Indicateur rouge Informations 06/2017 1499 € Le MacBook a été mis à jour le 5 juin 2017, avec peu de nouveautés, en dehors du passage à Kaby-Lake. Une MAJ interviendra sans doute durant le printemps/été 2018.
Apple TV 2015 Indicateur vert Informations 10/2015 159 € L'Apple TV 2015 est sortie fin 2015 et Apple le garde au catalogue malgré l'arrivée de la version 4k. Avec en prime, une petite baisse de prix ! Si vous n'avez pas de TV 4k, cela reste une bonne affaire.
Téléchargez nos
applications mobiles
À découvrir sur Mac4Ever
b 1  b 2 
Mon Mac4Ever
Pour participer, vous devez être identifié.
Si vous ne possédez pas de compte, vous pouvez en créer un gratuitement !
Identifiant :
Mot de passe :
Sondage
Quelle protection pour l’iPhone en vacances ?
884 votes
app
  • Nouveautés

  • Gratuites

  • Payantes

A propos | Mentions légales | Infos Cookies | Contacts | Emploi | RSS | Apps