Actualité

Depuis 2000, Apple a déposé 248 brevets pour sa mystérieuse Apple Car

Par Laurence, le

L'Apple Car -ex-Project Titan- verra-t-elle le jour ? D’après une enquête menée par Nikkei Asia et un cabinet japonais d'analyse, l’aventure ne date pas d’hier. Les deux se sont en effet livré à un exercice fastidieux, celui de compulser les registres de l’USPTO et autres organismes de propriété intellectuelle. Au total, Apple a déposé 248 brevets depuis l'an 2000 (plus de vingt ans !) concernant « les logiciels de conduite autonome, les véhicules (électriques ou pas) ainsi que l’infrastructure, le confort de conduite (sièges ou suspension par exemple), les pare-brise, l'interface…».

La firme aurait atteint un point culminant en 2017, avant une diminution temporaire. Les demandes de brevet liées aux véhicules d'Apple ont commencé à prendre de l'ampleur en 2008, l'année suivant la sortie du premier iPhone. Apple a cherché à se concentrer sur la connectivité entre l’iPhone et les voitures. (...) Mais en 2016, les demandes de brevet déposées par Apple -qui avaient été inférieures à 10 par an jusqu'au milieu des années 2010- ont commencé à augmenter, totalisant 44 par an, en forte hausse par rapport à 2015 (seulement sept). Et en 2017, la société a déposé un nombre record de 66 demandes, y compris celles liées à la conduite autonome. Pour 2021, si toutes les demandes déposées sont publiées par l'USPTO, Apple reviendrait à son niveau de 2017.

Depuis 2000, Apple a déposé 248 brevets pour sa mystérieuse Apple Car


Officiellement, le projet Titan a commencé vers 2014. Mais, selon The Information, Tim Cook ne le surveillait que de loin, une attitude qui aurait nui au programme : à défaut de leadership fort, il n’aurait pas été clairement défini pour se développer harmonieusement, dans un segment très concurrentiel. Contrairement à Google, qui possède une branche spécialisée dans la technologie de conduite autonome, Apple dépose des demandes de brevet en vue de développer son propre véhicule. Ajouté à cela une volonté d'excellence, le désir de Cupertino de vouloir réinventer la voiture, a fait prendre énormément de retard a l’initiative.

Pour finir, les japonais soulèvent un dernier point sensible que personne ne contredira : Apple n'a aucune expérience dans la construction automobile. Selon eux, externaliser la production nécessite plus de pièces et des niveaux de sécurité bien plus draconiens, et n'est pas du même niveau que celui des smartphones.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

5 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Mobilité

Plus de dossiers Mobilité

Dernières vidéos

Voir toutes les videos