Actualité

VE : 1000Km d'autonomie "ça ne sert à rien" (Dixit Elon Musk)

Par Didier, le

Elon Musk a déclaré cette semaine qu'une Model S avec 1000Km d'autonomie aurait pu sortir il y a un an, mais le CEO de la société rétorque que l'opération aurait rendu la voiture moins bien.

Avec la version Plaid+, Tesla avait pourtant prévu un modèle avec 520 Miles d'autonomie, soit environ 850Km et une accélération sous les 2 secondes, avant d'annuler la production de la berline. Finalement, l'autonomie des Model S (et Model 3) tournera désormais autour des 600Km WLTP, soit environ 400 sur autoroute en été. D'autres, comme la Lucid Air ou la Mercedes EQS, affichent pourtant des autonomies bien supérieures, autour de 700/800Km, grillant donc la politesse à Tesla mais au prix d'un poids nettement plus élevé.

VE : 1000Km d'autonomie "ça ne sert à rien" (Dixit Elon Musk)


« Nous aurions pu fabriquer une Model S de 600 miles il y a 12 mois, mais cela aurait rendu le produit moins bon, à mon avis, car 99,9% du temps, vous transporteriez une masse de batterie inutile, ce qui réduit l'accélération, la maniabilité et l'efficacité. Même notre autonomie actuelle de plus de 400 milles est presque trop pour être réellement utilisée. »
Elon Musk


Est-ce pour autant la fin de la course à l'autonomie ? Oui et non. Le problème actuel n'est pas tant la capacité de la batterie, mais surtout le réseau de charge : qui se préoccupe de l'autonomie d'une voiture thermique lorsqu'on est pratiquement certain de trouver une pompe dans les 5 à 10mn et de charger en 2/3mn ? Les motos du marché, par exemple, n'ont pas souvent plus de 200Km d'autonomie. A court et moyen terme, les véhicules les plus autonomes facilitent donc surtout la recherche incessante de la bornes rapides sur l'autoroute, de prises sur sur son lieu de vacances ou dans son immeuble. Mais d'ici 3 à 5 ans, ce problème sera peut-être derrière nous.

VE : 1000Km d'autonomie "ça ne sert à rien" (Dixit Elon Musk)


Actuellement, la presse teste les premières séries de la toute nouvelle Megane E-Tech, dont l'autonomie déçoit déjà : avec la batterie de 60kWh (la plus grosse disponible), il semble difficile d'atteindre les 300Km sur voie rapide, là où Tesla les dépasse allègrement avec la même capacité. Car outre les accus, c'est aussi l'efficience qui importe ! D'autant que la charge rapide de ces voitures n'est vraiment rapide que sur les 80 premiers pourcents -autrement dit, n'espérez pas dépasser les 200Km en hiver à 130Km/h avec une voiture vendue plus de 45 000€ (hors bonus) -ouch !.

Avec un réseau plus dense et des tarifs plus abordables, cette nouvelle Mégane sera peut-être mieux accueilli en 2030 qu'en 2022. Pour l'heure, l'approche de Tesla (réseau de charge, efficience, planificateur efficace et capacités plus élevées) semble remporter tous les suffrages, là où les constructeurs historiques sont à la traîne sur presque tous les plans.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

25 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

Dossiers Mobilité

Plus de dossiers Mobilité

Dernières vidéos

Voir toutes les videos