Actualité

La frustration et l'épuisement à l'origine du départ de Jony Ive d'Apple ?

Par June, le

En juin 2019, Cupertino annonçait officiellement le départ de son designer iconique Jony Ive.

A l'occasion de la sortie de son livre, After Steve : How Apple Became a Trillion-Dollar Company and Lost Its Soul, le journaliste du New York Times Tripp Mickle s'est fendu d'un article condensant quelques informations de son nouvel ouvrage. L'auteur évoque le départ d'un Jony Ive épuisé et frustré, qui ne se sentait plus soutenu par la firme et voyait l'entreprise à laquelle il avait consacré trois décennies migrer d'une entité basée sur le design vers un esprit plus utilitaire (Tim Cook montrant moins d'intérêt pour le design que Steve Jobs qui passait de nombreuses heures dans le département dédié).

La frustration et l'épuisement à l'origine du départ de Jony Ive d'Apple ?


Un des premiers points de frictions aurait été l'Apple Watch, que Jony Ive voyait comme un produit de luxe, exigeant la construction d'une tente blanche à 25 millions essentielle pour rendre l'événement aussi glamour qu'un défilé de mode haut de gamme et estimant que l'avis de Vogue serait plus important que n'importe quelle autre critique (on sait depuis que la montre s'en est beaucoup mieux sortie en tant qu'accessoire de santé et de sport que comme accessoire de mode).

Jony Ive aurait ensuite été submergé par la gestion d'une équipe de design tentaculaire, assez éloignée du groupe de 20 personnes dont il était à la tête depuis des années. L'article évoque ensuite une soirée en juin 2019 où Ive a projeté le film Yesterday avant d'annoncer que L’art a besoin d’un espace et d’un soutien appropriés pour grandir. Quand vous êtes vraiment grand, c’est particulièrement important. La suite est connue, le départ sera annoncé quelques jours plus tard, et Jony Ive fondera avec son comparse Marc Newson le nouveau studio de design LoveFrom. Depuis ce départ, les produits de Cupertino ont pris un nouveau virage, avec l'arrivée des puces Apple Silicon, la fin de la course à la finesse au détriment de l'usage, et le retour de certains ports pratiques (comme la sortie HDMI et le lecteur de cartes SD sur les MacBook Pro 2021 ou encore la présence de ports en façade sur le Mac Studio).

Le co-fondateur de Razer, Robert "RazerGuy" Krakoff s'en est allé

Par June, le

Robert Krakoff, co-fondateur du constructeur et accessoiriste Razer spécialisé dans le jeu vidéo est décédé le 26 avril dernier à l'âge de 81 ans.



L'homme a joué un rôle important dans le lancement d'une des premières souris pensées pour les joueurs, la Razer Boomslang sortie en 1999 (son capteur opto-mécanique permettait d'atteindre 2 000 dpi sur un modèle à boule, ce qui était bien supérieur à ce qu'offrait la concurrence), et est surtout connu des amateurs de la marque sous le pseudonyme RazerGuy, laissant une petite note sur chaque produit ainsi qu'une adresse mail permettant de lui faire part de remarques (chose encore plus rare, il répondait aux mails).



Robert Krakoff a également crée la société MindFX Science proposant des boissons énergisantes healthy à base d'ingrédients naturels et censées offrir une alternative aux boissons chargées en caféine, et a eu une carrière d'écrivain en publiant une douzaine d'ouvrages en un peu plus de dix ans sous le nom de RM Krakoff, évoluant dans divers styles et passant de la comédie à la science-fiction.

Jusqu'à 37% de réduction sur les produits Belkin (chargeur 2 USB-C 68W à 44€)

Par June, le

Plusieurs promotions permettent aujourd'hui de s'offrir un accessoire Belkin à un tarif plus accessible.

Jusqu'à 37% de réduction sur les produits Belkin (chargeur 2 USB-C 68W à 44€)


L'adaptateur secteur Belkin 68W 2 USB-C à 44,99€ au lieu de 59,99€

Jusqu'à 37% de réduction sur les produits Belkin (chargeur 2 USB-C 68W à 44€)


Le chargeur sans fil deux emplacements de Belkin à 43,99€ au lieu de 59,99€

Jusqu'à 37% de réduction sur les produits Belkin (chargeur 2 USB-C 68W à 44€)


Le chargeur sans fil Belkin 10W à 21,99€ au lieu de 34,99€

Jusqu'à 37% de réduction sur les produits Belkin (chargeur 2 USB-C 68W à 44€)


Le chargeur sans fil incliné Belkin BoostCharge Stand à 32,99€ au lieu de 44,99€

Jusqu'à 37% de réduction sur les produits Belkin (chargeur 2 USB-C 68W à 44€)


Le socle de recharge sans fil magnétique Belkin à 43,19€ au lieu de 49,99€

Jusqu'à 37% de réduction sur les produits Belkin (chargeur 2 USB-C 68W à 44€)


Le support magnétique motorisé Belkin à 37,99€ au lieu de 49,99€

Astuce : si "Coup d'œil" (Quick Look) ne fonctionne plus avec macOS Monterey

Par Didier, le

La fonction coup d'œil de macOS est vraiment très pratique : en appuyant sur la barre espace depuis le Finder ou même certaines applications (Photos, Messages etc.), il est possible de rapidement visualiser une photo ou un document.

La fonctionnalité autorise aussi quelques fonctions de base, comme la rotation d'une imagine, l'annotation ou encore le zoom -bref, c'est très pratique et cela évite d'ouvrir des programme pour visualiser rapidement une photo ou un PDF.

Mais parfois, Quick Look (le nom anglais de la fonction) ne fonctionne pas correctement. Par exemple, au lieu d'afficher une photo, le Finder n'affiche que l'aperçu !

Astuce : si "Coup d'œil" (Quick Look) ne fonctionne plus avec macOS Monterey


Pas de panique, la solution est ultra simple : il suffit de relancer le Finder.

• Soit en redémarrant votre Mac
• Soit avec Menu Pomme -> Forcer à quitter
(sélectionnez le Finder et cliquez sur Relancer)


Pour terminer, voici quelques astuces (assez connues) avec Coup d'œil : si vous sélectionnez plusieurs documents, et que vous appuyez sur Espace, vous pouvez passer de l'un à l'autre avec les flèches du clavier. Si vous êtes en affichage par liste, l'utilisation des flèches permet également de naviguer dans les fichiers rapidement.

Pénurie de puces : pour Intel, il n'y aura pas d'amélioration avant 2024

Par Laurence, le

Pour Pat Gelsinger, CEO d'Intel, la pénurie mondiale de puces devrait perdurer encore deux ans. Il estime ainsi que le manque de semi-conducteurs et les problèmes devraient se faire sentir jusqu'en 2024 (et non plus en 2023 comme il pensait), même si de nombreux efforts sont faits pour essayer d'améliorer la situation. Pour rappel, la pandémie de Covid a entrainé une situation de pénurie aiguë, toutes les usines ayant été perturbées en même temps et la demande d'électronique grand public (smartphone, véhicules, électroménager...) ayant également décollé sur cette même période. Ces précisions interviennent au lendemain de la présentation des chiffres pour le deuxième trimestre, à savoir 35 milliards de dollars de chiffre d'affaires.

Pénurie de puces : pour Intel, il n'y aura pas d'amélioration avant 2024

Le jeu Super Cat Tales va bientôt envoyer ses chats vers de nouvelles aventures

Par Laurence, le

Déjà connue pour deux épisodes à succès, la série Super Cat Tales (Super Cat Tales 2 et Super Cat Tales) va bientôt s’enrichir d’un troisième opus, non moins félin : Super Cat Tales: PAWS. Histoire de teaser un peu, l’éditeur vient tout juste de dévoiler une vidéo très prometteuse, défendant les mérites de ce jeu de plateforme en mode scrolling horizontal. On notera au passage un bon retour du pixel art et sa musique très caractéristique.



On pourra ainsi à nouveau incarner un joli petit chat dans de nouvelles aventures, mais cette fois-ci en rejoignant l'équipe PAWS (non ce n'est pas la Pat Patrouille) , une force d'élite féline en mission secrète pour protéger NekoLand. Il sera ainsi possible d’explorer une multitude de niveaux pleins de secrets, jouer à de nouveaux mini-jeux et accomplir des quêtes secondaires. Parmi les nouveautés attendues on trouve un nouveau système d'inventaire, la possibilité de personnaliser les vêtements et les chats.

Si le titre est bien prévu dans les cartons de Neutronized, aucune date n’a été encore donnée (tout juste a-t-on droit à un Coming Soon prometteur). Mais celui-ci devrait donc débarquer sur iOS (et Android) très bientôt.





Le jeu Super Cat Tales va bientôt envoyer ses chats vers de nouvelles aventures

Monopole : l'Europe retoque Apple sur Apple Pay et la puce NFC de l'iPhone

Par Laurence, le

Comme annoncé par The Financial Times la semaine dernière, la Commission vient de retoquer Apple aujourd'hui reconnaissant des pratiques anticoncurrentielles en matière de moyens de paiement. La firme californienne est ainsi accusée d'avoir restreint l'accès de ses rivaux à la puce NFC de l'iPhone.

Mais il s'agit d'une première étape, ouvrant les portes d'une nouvelle procédure. Cette dernière pourrait aboutir sur une nouvelle décision, pouvant entrainer une lourde amende envers Cupertino mais surtout la forcer à ouvrir son système de paiement mobile à ses concurrents.

Monopole : l'Europe retoque Apple sur Apple Pay et la puce NFC de l'iPhone


La Commission a déclaré avoir communiqué la liste de ses griefs à Apple, détaillant ses conclusions, la qualification d'abus de position dominante sur le segment des paiements mobiles. Dans un communiqué, Margrethe Vestager a précisé : Nous possédons des éléments indiquant qu'Apple a restreint l'accès de tiers à la technologie clé nécessaire pour développer des solutions tierces de paiement mobile sur les appareils d'Apple. Dans notre communication des griefs, nous avons provisoirement constaté qu'Apple pouvait avoir restreint la concurrence, au profit de sa propre solution Apple Pay.

En réponse, Apple a précisé qu'elle continuerait à discuter avec la Commission sur le sujet, insistant -évidement- sur l'absence de monopole. Apple Pay n'est qu'une des nombreuses options dont disposent les consommateurs européens pour effectuer des paiements, et permet d'assurer l'égalité d'accès à la NFC tout en établissant des normes de haut niveau en matière de confidentialité et de sécurité.

WhatsApp remet les statuts des utilisateurs au goût du jour !

Par Laurence, le

Il y a quelques années, WhatsApp Messenger a lancé une fonction de Statut (actu an français), qui permet d’indiquer son état ou son mood. Certains se souviendront du lointain MSN Messenger ou des channels IRC -où les utilisateurs pouvaient personnaliser à outrance leur statut de manière visible et interactive. Jusqu'à présent, le paramètre est caché dans la fiche d’info du contact, mais il semblerait que Meta entende le développer et inciter les utilisateurs à y recourir de plus en plus.

WhatsApp remet les statuts des utilisateurs au goût du jour !


Selon WABetaInfo, une future mise à jour prévoit en effet quelques changements. Lorsqu'un contact mettra à jour son statut, les utilisateurs pourront le voir directement, notamment dans le fil de discussion et pas seulement sous la photo du profil. De même, ils pourront être avertis de tout changement en temps réel, sans avoir besoin de réactualiser l’application ou la fenêtre.

En haut à droite, un petit point vert au niveau du cercle indique un changement de statut chez un contact.

WhatsApp remet les statuts des utilisateurs au goût du jour !


En cliquant dessus, on arrive à une nouvelle fenêtre qui répertorie les changements.

WhatsApp remet les statuts des utilisateurs au goût du jour !


Pour le moment, cette fonctionnalité serait en cours de développement pour l’application bureau de WhatsApp Messenger, et devrait bientôt être disponible pour les utilisateurs d'iOS et d'Android. En outre, il serait également possible d’ajouter des réactions rapides à l'onglet Statut, via un des huit emojis disponibles. Parmi les nombreuses fonctions dans les tuyaux, rappelons qu’il est question de nouvelles réactions, des sondages de groupe, ou encore des appels vocaux jusqu'à 32 personnes.


UE : Google tente d'annuler une amende de 1,49 milliard d'euros

Par Laurence, le

Une poursuite en amenant une autre, Google reprend le chemin du Palais pour contester une des nombreuses condamnations dont il a fait l'objet au sein de l'Union européenne. Pour rappel, sa maison mère -Alphabet- détient un total cumulé de 8,25 milliards d'euros, et entend faire annuler -devant la Cour de Justice européenne- une amende de 1,49 milliard d'euros dressée par les régulateurs antitrust communautaire, il y a trois ans, pour avoir entravé ses rivaux dans la publicité de recherche en ligne. En 2019, Google avait été accusé d’imposer son système d’annonces en ligne -AdSense- au détriment de ceux de la concurrence. Selon la Commission européenne, ces pratiques illégales ont eu lieu de 2006 à 2016. Cette procédure commence dès aujourd'hui et durera trois jours avant la clôture des débats.

UE : Google tente d'annuler une amende de 1,49 milliard d'euros

L'iPhone du Premier Ministre espagnol attaqué par Pegasus !

Par Laurence, le

Décidément, les accusations s'empilent dans le dossier NSO. Récemment, on avait apris que plusieurs hauts fonctionnaires de la Commission Européenne -dont le commissaire à la Justice, Didier Reynders- avaient été victimes du logiciel espion Pegasus, qui se serait attaqué à leur iPhone.

Image Reuters

L'iPhone du Premier Ministre espagnol attaqué par Pegasus !


Apparemment, plusieurs membres du gouvernement espagnols en ont également été ciblés : le premier ministre Pedro Sanchez, la ministre de la défense Margarita Robles et le ministre de la présidence, Felix Bolanos. L'attaque -qui a eu lieu en mai 2021- a été confirmée lors d'une conférence de presse, et aurait occasionnée une fuite de données.

Parmi les précédentes victimes, on compte tout de même des personnalités politiques de premier rang, comme des opposants au Premier ministre Benjamin Netanyahu, ainsi que d'anciens employés du gouvernement et des responsables politiques. Pour rappel, celui-ci a été utilisé pour surveiller des utilisateurs via leur smarpthone -y compris l'iPhone ! En effet, le spyware profitait d'une faille de sécurité de l'app Message, pour accéder au smartphone à la Pomme via une attaque zero-click (ne nécessitant pas que l'on clique sur un lien malveillant). Par la suite, Apple avait déployé iOS 14.7.1 avec des correctifs visant à colmater des brèches utilisées. Elle a également attaqué NSO en justice, en novembre 2021.

Une certification VESA pour le taux de rafraîchissement variable des moniteurs

Par June, le

Après les certifications pour le HDR, VESA s'attaque au taux de rafraîchissement variable des moniteurs afin de simplifier le choix des utilisateurs.

Une certification VESA pour le taux de rafraîchissement variable des moniteurs


En sus des standards propriétaires, FreeSync pour AMD et G-Sync pour Nvidia (et leurs différentes variations Ultimate et Premium validant une meilleure gestion du HDR et/ou des taux de rafraîchissement élevés), VESA propose son propre standard Adaptive-Sync depuis 2014 (uniquement via DisplayPort, un autre standard de VESA). Autre différence, AMD et Nvidia ne détaillent pas les tests permettant d'obtenir leurs certifications, contrairement à ce que propose VESA en listant les critères officiels de son standard open source.

Une certification VESA pour le taux de rafraîchissement variable des moniteurs


Autre avantage de la certification VESA, elle ne se base pas sur les performances d'un type de GPU et permet donc d'avoir une idée des capacités du moniteur quelle que soit la marque de la carte graphique qui lui sera associée. Le standard VESA comprend deux niveaux, avec la certification MediaSync pour le multimédia et la création assurant que le moniteur peut lire des vidéos avec les 10 taux de rafraîchissement les plus fréquemment utilisés (23.976, 24, 25, 29.97, 30, 47.952, 48, 50, 59.94, et 60 Hz), et AdaptiveSync qui ne sera décerné qu'aux appareils atteignant 144 Hz au minimum dans la définition native de la dalle avec la possibilité de descendre à au moins 60 Hz (la certification s'accompagnera du chiffre du taux de rafraîchissement le plus élevé disponible sur le matériel, par exemple AdaptiveSync Display 240). La certification nécessitera également l'absence de scintillement visible à l'œil nu, ainsi qu'un temps de réponse (calculé sur une moyenne de 20 variations de transitions de gris à gris) inférieur à 5 ms.

L'App Home Widget s'améliore encore (audio bidirectionnel)

Par June, le

Le développeur français Clément Marty ne chôme pas et propose une nouvelle mise à jour pour son application Home Widget.



Après la possibilité de faire varier la couleur des éclairages connectés, de consulter l'autonomie restante des périphériques sur batterie, la gestion des capteurs de température et la prise en charge des caméras compatibles HomeKit avec la possibilité de consulter le flux en direct (avec gestion de l'audio) depuis un widget apparus avec la dernière mise à jour, cette nouvelle version numérotée 1.2.2 tente de répondre au mieux aux demandes les plus fréquentes des utilisateurs et ajoute la prise en charge de 4 nouvelles langues, de l'audio bidirectionnel permettant de converser avec un interlocuteur sur les caméras HomeKit dotées d'un haut-parleur et d'un microphone, un compteur affichant le nombre d'appareils actifs, ou encore de nouvelles icônes, le tout en apportant des correctifs pour quelques bugs et des améliorations de performances.



Home Widget pour HomeKit est d'ores et déjà disponible gratuitement au téléchargement sur l'App Store. Le programme nécessite 51,8 Mo d'espace de stockage libre sur un iPhone/iPad/iPod touch sous iOS/iPadOS 14.3 minimum, ou un Mac M1 sous macOS 12.0. L'application propose de choisir entre des abonnements mensuels et annuels via des achats intégrés à 0,49 et 3,99 euros, ou une licence à vie à 8,99 euros.


Des cartes CFExpress Type B atteignant 1900 Mo/s chez Lexar

Par June, le

Des cartes CFExpress Type B atteignant 1900 Mo/s chez Lexar
Le spécialiste de la mémoire flash Lexar annonce la sortie de ses nouvelles cartes Professional CFexpress Type B Série Diamond et Type A Série Gold, capables d'atteindre 1 900 Mo/s en écriture et 1 700 Mo/s en lecture pour la première, et 900 Mo/s en lecture et 800 Mo/s en écriture pour la seconde. Les deux cartes prennent en charge la spécification VPG 400 garantissant ainsi une vitesse d'écriture minimale de 400 Mo/s et devraient être disponibles à des tarifs encore inconnus à la fin du second trimestre de cette année.

Square Enix vend les licences Tomb Raider, Deus Ex et trois studios

Par June, le

Les rachats de studios et d'éditeurs sont devenus monnaie courante ces derniers temps, et c'est aujourd'hui au tour de Lara Croft et d'Adam Jensen de changer de main.

Square Enix vend les licences Tomb Raider, Deus Ex et trois studios


Le groupe suédois Embracer s'offre ainsi officiellement Crystal Dynamics, Eidos Montréal et Square Enix Montréal en signant un chèque de 300 millions de dollars, soit une paille comparé aux plus de 68 milliards déboursés par Microsoft pour Activision Blizzard, 8 milliards pour Bethesda (toujours par Microsoft), ou 3,6 milliards pour le rachat de Bungie par Sony.

En effet, le groupe Embracer, qui possède déjà THQ et Gearbox, semble faire une affaire en obtenant pour ce montant quelque 50 licences d'importance comme Tomb Raider ou Deus Ex (deux licences qui sont d'ailleurs habituellement portées sur nos machines), Thief, ou encore d'anciens grands noms comme Legacy of Kain. Au total, ce sont 1 100 employés de Square Enix qui seront accueillis sous la bannière Embrace. Square Enix se sépare ainsi de ses studios occidentaux, se concentrant sur sa division japonaise, tout en conservant des licences comme Life is Strange, Just Cause ou Outsiders.

Métavers : les Nike CryptoKicks atteignent déjà 8 500 dollars la paire au marché secondaire !

Par Laurence, le

Apparemment, le métavers est devenu un eldorado du luxe, certains objets ou biens se vendant encore plus chers que dans la vie réelle ! Mode, Immobilier, produits de luxe... tout se vend à prix d'or, enfin à coups de NFT !

Métavers : les Nike CryptoKicks atteignent déjà 8 500 dollars la paire au marché secondaire !


Parmi les transactions les plus notables, on peut se tourner vers les dernières Nike, dévoilées vendredi. répondant au doux nom de CryptoKicks. Il s'agit en réalité de baskets numériques, qui ont été réalisées en collaboration avec RTFKT, un studio de mode digitale racheté par la firme américain en décembre 2021.

Métavers : les Nike CryptoKicks atteignent déjà 8 500 dollars la paire au marché secondaire !


Chaque paire est associée à un NFT, et peut donc être tracée sur la blockchain. Produites en quantité limitée (selon le principe de l'offre créant la demande), elles étaient destinées à certains utilisateurs afin de n'être portées par un avatar virtuel ! Elles se trouvent désormais à 8500 dollars dans le marché secondaire.

Pour rappel, Nike a aussi lancé son propre métavers, baptisé NikeLand, dans lequel les chaussures peuvent être utilisées, les bâtiments et les terrains à l'intérieur de NIKELAND sont inspirés du siège social réel de Nike et abritent des arènes détaillées permettant à la communauté Roblox de tester leurs compétences en compétition dans divers mini-jeux .


App Store : Apple n'arrive toujours pas à satisfaire les Pays-Bas (d'autres amendes à prévoir)

Par Laurence, le

Après quelques semaines de répit, il semblerait que l'autorité de régulation des Pays-Bas ne soit toujours pas satisfaite du comportement d'Apple et des propositions formulées. Elle envisagerait donc de nouvelles sanctions financières, même si cela ne semble pas avoir eu l'effet escompté.

Dans un communiqué obtenu et publié par le journaliste Nando Kasteleijn, l'Autorité des consommateurs et des marchés (ACM) a déclaré que la société californienne n'a pas encore pleinement respecté les réglementations néerlandaises et européennes, sans pour autant préciser lesquelles. Elle a toutefois reconnu que Cupertino n'exige plus des développeurs néerlandais qu'ils soumettent des binaires distincts pour les applications de rencontres utilisant des méthodes de paiement tierces.

App Store : Apple n'arrive toujours pas à satisfaire les Pays-Bas (d'autres amendes à prévoir)


Rappelons que depuis quelques mois, cette dernière s'y fait sanctionner à hauteur de 5 millions d’euros par semaine (un total ayant atteint 50 millions d’euros fin mars). La firme avait été retoquée par l’ACM pour son comportement anticoncurrentiel. Elle devait donc modifier certaines règles de l'App Store, et notamment introduire des moyens de paiement tiers pour les applications de rencontre. Pour autant, ses projets ne semblent pas trouver grâce.

Précédemment, Cupertino avait déclaré que les changements apportés à ses guidelines montraient son engagement et sa volonté de remplir ses obligations légales aux Pays-Bas. Elle avait toutefois précisé qu'elle n'était pas vraiment d'accord avec la position de l'ACM et qu'elle faisait appel de sa décision,

L'offre Premium de Telegram devra proposer plus que des autocollants pour convaincre

Par June, le

Evoquée depuis un moment, la formule premium de l'application de messagerie s'est dévoilée au sein d'une bêta.



Une chaine non officielle a scruté la dernière bêta de Telegram (8.7.2) disponible sur iOS via TestFlight et a déniché une petite vidéo de présentation de l'offre Premium, permettant de débloquer des réactions et autocollants exclusifs, qui nécessiteront un abonnement pour être utilisés et consultés (les utilisateurs de la formule gratuite recevant ces éléments ne pourront pas les voir, mais seront invités à s'abonner). Reste à connaitre le tarif de cet abonnement Premium qui devra être réellement fixé avec attention par l'éditeur si les fonctionnalités supplémentaires ne sont pas plus nombreuses afin d'espérer avoir une chance de convaincre quelques utilisateurs de mettre la main à la poche.

Telegram est d'ores et déjà disponible gratuitement au téléchargement sur l'App Store. Le programme nécessite 207,6 Mo d'espace de stockage libre sur un iPhone/iPad/iPod touch sous iOS 9.0 minimum, ou sur une Apple Watch.


Étude : l’ECG de l’Apple Watch permettrait de diagnostiquer une insuffisance cardiaque

Par Laurence, le

Du côté du domaine de la Santé, Apple a de quoi se féliciter une fois de plus. En effet, les chercheurs de la Mayo Clinic ont créé un algorithme utilisé par une intelligence artificielle capable d'utiliser les ECG réalisés par l'Apple Watch pour diagnostiquer une insuffisance cardiaque.

Pour rappel, cette pathologie toucherait 2-3% des personnes dans le monde, et jusqu'à 9% des personnes de plus de 60 ans. Comme la fibrillation auriculaire (qui peut être détectée par l'Apple Watch), celle-ci peut être asymptômatique ou pas, ce qui la rend tout aussi complexe à diagnostiquer.

Étude : l’ECG de l’Apple Watch permettrait de diagnostiquer une insuffisance cardiaque


C'est à l'occasion de la conférence de la Heart Rhythm Society que ces derniers ont partagé leurs travaux. Pour Paul Friedman (chair of the Department of Cardiovascular Medicine à la Mayo Clinic) cet algorithme est une grande avancée pour les patients. Alors que les techniques actuelles nécessitent un échocardiogramme, une tomodensitométrie ou une IRM, il se contente d’utiliser la fonction ECG de l’Apple Watch (ndlr : pour obtenir un ECG, il suffit de placer un doigt sur la couronne numérique pendant 30 secondes).

Précisons que 2 454 patients de la Mayo Clinic équipés d'un iPhone, de l'application Mayo Clinic et d'une Apple Watch de série 4 ou ultérieure ont pris part à l'étude. Elle a ainsi analysé 125 610 ECG collectés sur une période de six mois dans 46 États et 11 pays.

Puces AX : Apple accuse d'anciens ingénieurs d'être partis avec des Go de secrets industriels...

Par Didier, le

On apprend ce soir qu'Apple a porté plainte contre la société Rivos, une firme qui a recruté récemment des ingénieurs de talents de Cupertino.

Ces derniers travaillaient sur les puces AX et autres SoC utilisés notamment dans les Mac M1. En tout, on parle quand-même d'une quarantaine de personnes, dont Bhasi Kaithamana et Wen Shih-Chieh, aka "Ricky", parmi les plus renommés. Ces départs à répétitions laissaient d'ailleurs entendre que les faibles gains entre l'A14 et l'A15 seraient imputables à cet exode massif de personnel qualifié.

Puces AX : Apple accuse d'anciens ingénieurs d'être partis avec des Go de secrets industriels...


Durant l'été 2021, plusieurs personnes auraient copié plusieurs centaines de Go (on parle de 390Go) de données brutes autour des SoC d'Apple. Après plusieurs courriers d'avocat restés lettre morte, la Pomme n'aurait eu d'autre choix que d'attaquer Rivos en justice, d'autant que la firme développe apparemment des puce concurrentes de celles d'Apple -bien que, rappelons-le, Cupertino ne commercialise pas ses propres processeurs en dehors de ses intégrations maison.

Apple aurait réuni suffisamment de preuves des fameuses copies, réalisées depuis leur machine professionnelles, via AirDrop et des comptes iCloud, pour monter un dossier solide contre ses anciens employés malveillant. D'ailleurs, cela pose évidemment question quant à la surveillance du personnel en place au sein de l'entreprises, que certains ont déjà dénoncé à plusieurs reprises. Les ingénieurs en questions auraient aussi tenté d'effacer leurs traces apparemment sans succès.

In fine, Apple demande non seulement une injonction contre ses anciens employés, des compensations pour avoir récupéré des données sensibles, et plus étonnant, des royalties sur les produits de la société, plutôt que des dommages et intérêts, ou l'arrêt de la commercialisation des puces.

Molotov pousse-t-il maladroitement à prendre des abonnements en dehors de l'App Store ?

Par Didier, le

Molotov pousse-t-il maladroitement à prendre des abonnements en dehors de l'App Store ?
Plusieurs lecteurs nous ont signalé avoir eu des soucis avec leur abonnement Molotov - TV en direct, replay pris directement sur l'App Store. La réponse du support Molotov, c'est de résilier l'abonnement sur l'AppStore et de me réabonner directement sur le site Molotov. nous déclare TheBarty, touché par le bug. Et notre lecteur de s'interroger quant à l'origne du problème Comme il n'y a aucune raison pour que l'abonnement via l'AppStore cesse de fonctionner (je suis abonné depuis 2018 et toujours avec le même compte Apple), je me demande si Molotov n'est pas à la manœuvre pour forcer les gens à passer en abonnement direct… Effectivement, la technique peut fonctionner : en obligeant les clients à contacter Molotov directement, l'éditeur peut alors propose un abonnement en direct et s'affranchir des 30% de commission. N'hésitez pas à nous dire si vous êtes (ou non) touchés.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos