Actualité

Netflix, Disney+, Amazon, Apple TV+ : la survie du streaming doit-elle passer par la pub ?

Par Laurence, le

Depuis plusieurs mois, la tension est palpable du coté des services de streaming ! En effet, après le boom du confinement, les utilisateurs sont repartis vaquer à leurs occupations et ont moins regardé leur petit écran. En outre le contexte économique (pandémie qui n'en finit pas, guerre en Ukraine, inflation et restrictions budgétaires des ménages) n'incite pas vraiment à la consommation et la concurrence est rude dans le segment, surtout avec l'arrivée de certains poids lourds (à grandes oreilles). Tant est si bien que plusieurs acteurs majeurs sont amenés à revoir leur stratégie.

Cette année, Netflix a accusé une première perte historique d'abonnés et l'amenant à modifier son modèle économique en ajoutant une formule moins chère, mais financée par la pub (et aussi tout un système de sanctions pour traquer les comptes partagés responsables d'un certain manque à gagner). Rappelons qu'il s'était toujours interdit de le faire...

De son côté, Mickey a dévoilé cette semaine ses résultats trimestriels exceptionnels, avec un nombre total de 221 millions d'abonnés sur ses trois plateformes (Disney+, Hulu et ESPN+). Disney+ détrône ainsi Netflix en nombre global d'abonnés, même si ce dernier reste devant en comptant les différentes plateformes individuellement. Netflix compte en effet 220,7 millions d’abonnés alors que Disney+ n’en totalise que 152,1 millions dans le monde.

Netflix, Disney+, Amazon, Apple TV+ : la survie du streaming doit-elle passer par la pub ?


Malgré tout, Disney semble emporté par la vague des augmentations de tarif qui sévit un peu partout. La firme aux grandes oreilles vient d'annoncer une hausse de ses tarifs aux USA (pour le moment rien en France, mais l'abonnement avait déjà augmenté l'été dernier). Elle présentera le 8 décembre prochain, une nouvelle offre financée par la publicité aux États-Unis, et ce, afin de donner plus de choix aux consommateurs.

D'après The Wall Street Journal, l’offre d’entrée de Disney+ restera à 7,99 dollars, mais avec neuf à douze spots par heure, pour environ quatre minutes de pub par heure. La version sans pub sera à 3 dollars de plus.

Amazon Prime Video semble bénéficier du soutien de sa maison mère, qui a tout de même augmenté les tarifs d'Amazon Prime (qui donne accès au service de streaming). La note est d'ailleurs plutôt salée en France, avec une hausse de 42,5% ! Pas de pub mais l'abonnement passe ainsi de 49 à 69,90 euros à compter du 15 septembre 2022.

Du côté d'Apple TV+, le soleil semble toujours briller. Il faut dire que le service bénéficie du soutien financier de Cupertino, qui a préféré miser sur la qualité que la quantité et qui ne cherche pas à faire des gros profits pour le moment. Outre sa stratégie Podcast, la firme californienne vient de s'offrir quelques contenus de choix, notamment du côté des documentaires (un genre dans lequel elle excelle) avec une série sur Steve Martin.

Commentaires

Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

14 commentaires
Connectez-vous/créez un compte pour réagir à cet article !
Oops, vous n'êtes pas connecté

Pour évaluer un commentaire sur Mac4Ever, vous devez être connecté avec votre compte utilisateur.

Suivez-nous !

Guide d'achat TV

Voir le guide d'achat TV

Dossiers TV

Plus de dossiers TV

Dernières vidéos

Voir toutes les videos