Actualité

AirPods à 119€, AirPods 3 à 179€, AirPods Pro à 213€, AirPods Max gris sidéral à 475€

Par June, le

Plusieurs promotions permettent aujourd'hui de s'offrir des écouteurs ou un casque Apple à un tarif plus accessible.

AirPods à 119€, AirPods 3 à 179€, AirPods Pro à 213€, AirPods Max gris sidéral à 475€


Les AirPods Gen2 à 119€ au lieu de 149€

AirPods à 119€, AirPods 3 à 179€, AirPods Pro à 213€, AirPods Max gris sidéral à 475€


Les AirPods 3 à 179,99€ au lieu de 199€

AirPods à 119€, AirPods 3 à 179€, AirPods Pro à 213€, AirPods Max gris sidéral à 475€


Les AirPods Pro avec MagSafe à 213€ au lieu de 279€

AirPods à 119€, AirPods 3 à 179€, AirPods Pro à 213€, AirPods Max gris sidéral à 475€


Le casque AirPods Max Gris sidéral à 475€ au lieu de 629€
Le Casque AirPods Max Rose à 451,46€ au lieu de 629€

Voilà pourquoi l'iPhone originel n'avait pas de fonction copier/coller

Par June, le

Un ancien ingénieur d'Apple donne la raison très simple expliquant l'absence de fonction copier/coller sur les premier iPhone.



Si les iPhone et iOS permettent désormais d'extraire du texte automatiquement en analysant des clichés ou des vidéos, cela n' a pas toujours été le cas, et certaines fonctions qui nous semblent pourtant nécessaires et basiques étaient absentes des premiers iPhone. Ken Kocienda revient ainsi à l'occasion d'un fil publié sur Twitter sur la raison principale qui a poussé l'ingénieur et son équipe à faire l'impasse sur le copier/coller sur le premier iPhone : le manque de temps.



L'homme qui, avant d'œuvrer sur la partie logicielle du premier iPhone, faisait partie de l'équipe en charge de la création de Safari, donne quelques informations intéressantes sur la genèse du premier iPhone, et explique que le temps nécessaire à l'intégration du clavier virtuel et de l'autocorrection ne lui en laissait simplement pas assez pour se pencher sur l'ajout de la fonction copier/coller, tout du moins dans le temps imparti avant la commercialisation des premières versions du système.

Voilà pourquoi l'iPhone originel n'avait pas de fonction copier/coller


Cette fonctionnalité est finalement apparue en 2009 avec l'iPhone 3GS et la troisième itération d'iPhone OS, mais l'équipe a implémenté de nombreuses fonctions en amont, comme la loupe permettant de mettre en avant la sélection, l'apparition automatique du clavier virtuel, un journal d'historique tactile qui sauvegardait la position du doigt de l'utilisateur quelques millisecondes avant le dernier contact afin d'éviter tout déplacement involontaire du curseur, ou encore l'utilisation de WebKit (sur lequel Ken Kocienda avait œuvré de 2003 à 2005) et de mini page Web afin d'afficher les polices personnalisées.



Ken Kocienda (qui a quitté Apple en mai 2017) est désormais Product Architect au sein de la firme Humane, ayant pour humble mission de réinventer l'informatique. La société a été fondée par Imran Chaudhri, concepteur de l'interface de l'iPhone, et Bethany Bongiorno, ex-membre de l'équipe œuvrant sur la division UI à Cupertino, qui ont ensuite été rejoints par nombre d'ex-employés d'Apple comme Patrick Gates (ex directeur de l'ingénierie d'iCloud, FaceTime et Messages) ou encore Ruben Caballero (vice-président de l'ingénierie chez Apple et membre de l'équipe en charge de l'iPhone originel) afin de travailler sur une mystérieuse technologie familière, naturelle et humaine ayant pour but de révolutionner les interactions entre l'homme et la machine.

Joe Biden félicite les employés d'Apple qui se sont syndiqués

Par Laurence, le

La chose est plutôt rare, aussi bien chez Apple qu'à la Maison Blanche, pour être signalée. En effet, ce weekend, les employés de l'Apple Store de Towson (Baltimore) ont voté en faveur de la création du premier syndicat de Cupertino ! Ce dernier été validé à 65 voix pour (sur 110).

La chose ne fut pas aisée, car la firme californienne a tenté -vainement- de s'opposer à cette naissance (notons que le droit syndical s'exerce de manière différente qu'en France, et se veut nettement plus procédurier outre-Atlantique). Pour l'occasion, Joe Biden a déclaré qu'il était fier des employés d'Apple dans le Maryland qui ont voté en faveur de la syndicalisation.

Bien que d'autres magasins Apple aient discuté de ce point, il s'agit des premiers salariés de la Pomme à se syndiquer aux États-Unis. Les travailleurs ont le droit de déterminer dans quelles conditions ils vont travailler ou ne pas travailler [...] tout le monde se porte mieux. Notons que le Président des Etats-Unis n'a pas pour habitude de glisser ce genre d'appréciation pour toutes les firmes. A moins que le poids économique / politique d'Apple ne l'ai justifié...

Joe Biden félicite les employés d'Apple qui se sont syndiqués

Claris : Filemaker Pro (version 19.5) améliore la sécurité et les performances

Par Laurence, le

Claris -filiale d'Apple- vient de dévoiler la nouvelle évolution de son logiciel phare : Filemaker. Ce dernier passe ainsi en version 19.5, avec de nombreuses améliorations. On remarque tout d’abord la prise en charge du protocole OData (Open Data Protocole), qui permettra d’intégrer aisément ses données FileMaker à ses autres apps et services, sous macOS mais également Linux et Windows.

En outre, il est à présent possible de compléter ses fichiers FileMaker à l’aide d’informations provenant de QR Codes ou de textes dynamiques issus d’images (à noter que cette opération est réalisable avec les dernières versions de macOS). La migration des données se veut plus fluide lors de la mise à jour de fichiers rédigés en plusieurs langues.

Claris : Filemaker Pro (version 19.5) améliore la sécurité et les performances


Enfin, les performances, la sécurité et la fiabilité ont été améliorées, avec la prise en charge d’Ubuntu 20.04, l’enregistrement d’une copie au format XML, des sauvegardes parallèles et la possibilité d’annuler ces dernières. Enfin, des notifications intelligentes empêcheront la connexion des hôtes à des clients malveillants grâce à la protection des URL fmp (FileMaker Pro).

La plateforme est disponible (avec une version d'essai de 45 jours) sur le site de l'éditeur. Les tarifs varient selon le type d’abonnement, le nombre d'utilisateurs et le nombre de fonctionnalités (par exemple 21,00 € par utilisateur/ par mois de 5 à 10 utilisateurs pour la version Essentials proposant l’hébergement de 3 apps et 2 Go de stockage de données FileMaker par utilisateur et par an).

Claris : Filemaker Pro (version 19.5) améliore la sécurité et les performances

Un switch 4 boutons à cadran rotatif et une lampe sur batterie chez Philips Hue

Par June, le

Philips Hue, le spécialiste des éclairages connectés, ajoutera bientôt des nouveautés intéressantes à son épais catalogue.

Un switch 4 boutons à cadran rotatif et une lampe sur batterie chez Philips Hue


Parmi les nombreuses nouveautés, Philips proposera le Hue Tap Dial Switch, un interrupteur connecté comportant quatre boutons personnalisables (trois pièces ou zones distinctes maximum) et un cadran rotatif permettant de profiter d'une commande de gradation intuitive (plus vous tournez le cadran rapidement, plus vos lumières connectées s'atténuent ou s'éclairent rapidement). Le périphérique pourra être mis à profit en tant que télécommande mobile, ou être fixé à une surface métallique grâce à la présence d'un aimant au dos de l'appareil. Le Hue Tap Dial Switch sera proposé dans les jours qui viennent en blanc ou en noir au tarif de 49,99 euros.

Un switch 4 boutons à cadran rotatif et une lampe sur batterie chez Philips Hue


Autre nouveauté intéressante, la lampe à poser portable Philips Hue Go conçue pour être utilisée en intérieur comme en extérieur et dotée d'une batterie offrant une autonomie atteignant 48 heures (parfait pour éclairer une soirée dans un endroit dépourvu de prise électrique). Cette nouvelle version de la Hue Go (l'ancienne génération prend la forme d'une demi-sphère et est actuellement en promotion à 74 euros) dispose d'une poignée en silicone pour faciliter le transport et est livrée avec un socle de chargement. La lampe sera commercialisée en septembre 2022 au tarif de 149,99 euros. La firme proposera également un nouveau mode Sunrise passant d'une couleur bleue à une lumière orange et douce, pour simuler le lever du soleil à l'horizon. Disponible sous la forme d'un scénario au sein des l'application, le mode Sunrise pourra être lancé afin de réveiller en douceur l'utilisateur.

Le chargeur MagSafe de Belkin à 29€ (-32€), une excellente alternative au modèle d'Apple

Par June, le

Une promotion permet aujourd'hui de s'offrir le chargeur certifié MagSafe de Belkin à un tarif nettement plus accessible.

Le chargeur MagSafe de Belkin à 29€ (-32€), une excellente alternative au modèle d'Apple


Contrairement à de nombreux modèles magnétiques du marché, le nouveau venu est certifié MagSafe et offre donc les mêmes performances que le modèle officiel d'Apple, commercialisé à 44,99 euros. Pour rappel, la technologie permet d'aligner parfaitement le chargeur et fourni jusqu'à 15W (12W pour les versions mini) lorsque le chargeur est couplé à un adaptateur secteur (qui n'est pas fourni par Apple, ni par Belkin) suffisamment puissant (comme les modèles Anker listés ci-dessous).

Le chargeur MagSafe de Belkin à 29€ (-32€), une excellente alternative au modèle d'Apple


Le modèle de Belkin est légèrement plus volumineux, mais propose une petite béquille permettant d'incliner le smartphone placé à l'horizontal pendant la charge. Le constructeur précise que le chargeur dispose d'un câble tressé (non amovible) de 2 mètres (contre un câble classique d'un mètre pour le modèle de Cupertino). Le chargeur MagSafe de Belkin est actuellement en promotion en noir au tarif de 29,99 euros, soit une belle ristourne par rapport au tarif habituel.

Le chargeur Belkin MagSafe à 29,99€ au lieu de 62,33€
Le chargeur Anker 65W 2 ports USB-C à 46,74€ au lieu de 54,99€ (coupon)
L'Anker Nano II 65W à 39,99€ au lieu de 49,99€ (coupon)
L'Anker Nano II 45W à 29,99€ au lieu de 35,99€ (coupon)
L'Anker Nano II 30W à 21,24€ au lieu de 24,99€ (coupon)

Fitbit planche sur un correctif pour les déconnexions intempestives des Charge 5

Par June, le

Fitbit devrait proposer un correctif pour les utilisateurs de Charge 5 essuyant des déconnexions à répétitions.



Plusieurs utilisateurs se plaignent sur les forums de Fitbit de déconnexions Bluetooth intempestives entre leurs Charge 5 et l'appareil hôte, que ce soit un périphérique Apple ou Android. Le problème semble toucher les utilisateurs depuis janvier 2022, soit peu après la commercialisation de la dernière génération en date du dernier bracelet d'activité du constructeur, désormais dans l'escarcelle de Google. Selon un modérateur du forum officiel, la firme plancherait actuellement sur un correctif, sans précision toutefois quant à une éventuelle date de déploiement.

Fitbit planche sur un correctif pour les déconnexions intempestives des Charge 5


Pour rappel, la dernière itération du bracelet d'activité de Fitbit propose un design plus moderne, un écran couleur, la prise en charge des ECG, la possibilité d'évaluer le niveau de stress du porteur, ou encore un score de préparation quotidienne calculé en fonction de l'historique des activités physiques, du score de sommeil, et de la fréquence cardiaque. En fonction des informations collectées, le bracelet pourra recommander différentes activités, comme une séance de yoga afin de se relaxer et reprendre des forces, ou au contraire une activité physique intense si le porteur est en forme. L'appareil affiche surtout une autonomie de 7 jours faisant pâlir d'envie les possesseurs d'Apple Watch. N'hésitez pas à nous faire part dans les commentaires de vos éventuelles mésaventures et solutions si vous êtes touchés par ces déconnexions du Bluetooth sur votre Charge 5.

Le bracelet d'activité FitbIt Charge 5 à 148,99€ au lieu de 179,95€

TV+ s’offre Peter Capald (Doctor Who), For All Mankind en tête d’affiche !

Par Laurence, le

Dans la série des contenus prometteurs, Apple vient de s'offrir un nouveau thriller, avec Peter Capaldi et Cush Jumbo pour Criminal Record, tous deux célèbres pour leur participation à la série Docteur Who pour le premier et le Spin-off de Docteur Who, Torchwood pour la deuxième. Le film devrait se dérouler à Londres de nos jours.

En guise de pitch, Cupertino précise laconiquement : Un appel téléphonique anonyme entraîne deux brillants détectives dans une confrontation sur une vieille affaire de meurtre. D'un coté, une jeune femme aux prémices de sa carrière, de l'autre un homme aux importantes connexions et déterminé à protéger son héritage.

TV+ s’offre Peter Capald (Doctor Who), For All Mankind en tête d’affiche !


Du côté des succès, on notera l'excellente performance de For All Mankind, qui se hisse à la dixième place dans la liste des émissions les plus diffusées en streaming, du 13 au 19 juin selon JustWatch. La 3e saison de For All Mankind a débuté depuis peu et, comme la précédente, celle-ci reprend dix ans après, la NASA ayant pour objectif de coloniser Mars. Pour rappel, cette dernière a été l'une des premières séries au lancement d'Apple TV+ en novembre 2019, et continue de bénéficier d'un accueil très positif de la part de la critique. En outre, la firme californienne lui a accordé un traitement tout particulier avec des démos en ARVR, des bonus et des podcasts dédiés. A priori, elle aurait signé pour une quatrième saison mais cela n'a pas encore été confirmé.

Hier, les États-Unis célébraient le Juneteenth, un jour férié pour commémorer l’émancipation des esclaves. À cette occasion, Apple a dévoilé une vidéo intitulée Lincoln’s Dilemma, Swagger — Juneteenth In Conversation. Utilisant pour cela sa série Le Dilemme Lincoln diffusée depuis le 18 février dernier sur Apple TV+. Basée sur le livre de David S. Reynold Abe: Abraham Lincoln in His Times, la série est décrite en partie comme une fiction historique et un thriller aux allures complotistes et est centrée sur les conséquences de l'assassinat du président américain et du combat pour préserver et protéger ses idéaux, notamment pour mettre fin à l'esclavage aux États-Unis. La série décrite comme un examen du XXIe siècle d'un homme compliqué et des personnes et des événements qui ont façonné sa position évolutive sur l'esclavage sera narrée par Jeffrey Wright et mettra en vedette les voix de Bill Camp dans le rôle d'Abraham Lincoln et Leslie Odom Jr. dans celui de Frederick Douglass.

Le Dilemme Lincoln
Swagger


Des MacBook Pro 14 et 16" M1 Pro/Max en stock, livrés dès jeudi

Par June, le

Quelques boutiques disposent de MacBook Pro 14 et 16 pouces 2021 en stock, y compris dotés de 32 Go ou de la puce M1 Max, avec une livraison nettement plus rapide que via l'Apple Store (et parfois en promotion).

Des MacBook Pro 14 et 16" M1 Pro/Max en stock, livrés dès jeudi


Le MacBook Pro 14" M1 Pro 16 Go /512 Go Gris sidéral à 2249€, en stock, livré dès jeudi
Le MacBook Pro 14" M1 Pro 16 Go /1 To Gris sidéral à 2749€, en stock, livré dès jeudi
Le MacBook Pro 14" M1 Pro 32 Go/512 Go Gris sidéral à 2979€ (pas de réduction mais machine en stock)
Le MacBook Pro 14" M1 Max 24 cœurs GPU 32 Go/512 Go Gris sidéral à 3209€ (pas de réduction mais machine en stock)

Des MacBook Pro 14 et 16" M1 Pro/Max en stock, livrés dès jeudi


Le MacBook Pro 16" M1 Pro 16/512Go Gris sidéral à 2548€ au lieu de 2749€ en stock, livré dès jeudi
Le MacBook Pro 16" M1 Pro 16 Go /1 To Gris sidéral à 2979€ en stock, livré dès jeudi
Le MacBook Pro 16" M1 Pro 32Go/512Go à 3209€ (pas de réduction mais machine en stock)
Le MacBook Pro 16" M1 Max 24 cœurs GPU 32 Go/512 Go à 3439€ (pas de réduction mais machine en stock)
Le MacBook Pro 16" M1 Max 24 cœurs GPU 32Go/1To à 3669€ (pas de réduction mais machine en stock)

Retrouvez nos tests des MacBook Pro M1 Pro & M1 Max !




La première carte microSD 1,5 To au monde chez Micron

Par June, le

La première carte microSD 1,5 To au monde chez Micron
Le géant américain du stockage Micron, maison mère de Lexar et Crucial, présente la première carte microSD au monde affichant une capacité de 1,5 To. La carte microSD i400 (SD 3.0 UHS-1, Classe 10, performances applicatives A2) embarque de la mémoire flash maison NAND 3D à 176 couches (mais le constructeur ne précise pas les débits) et a été conçue pour offrir une qualité professionnelle et proposer une endurance de haut vol, garantissant 5 ans d’enregistrement en continu et un temps moyen avant défaillance de deux millions d'heures. La nouvelle carte microSD de Micron devrait rapidement être commercialisée sous ses différentes marques à un tarif encore inconnu. Si vous avez besoin immédiatement d'une carte affichant une grosse capacité, ce modèle SanDisk 1 To est actuellement en promotion à 150,57€.

Apple Watch fête le yoga en musique [promo]

Par Laurence, le

Depuis 2019, Apple célèbre des événements particuliers, en proposant un défi d'activité aux utilisateurs de l'Apple Watch (histoire de promouvoir sa montre par la même occasion). Cette année ne fait pas exception, il est possible aujourd'hui de gagner un badge et un pack d'autocollants animés dédiés à la Journée mondiale du Yoga. On trouvera des postures bien connues -comme celle de l’arbre, du corbeau ou encore du guerrier- dans le graphisme habituel.

Apple Watch fête le yoga en musique [promo]


Pour les obtenir, il faut toujours accomplir la même chose, à savoir un exercice de yoga -ou autres- d’au moins 20 minutes. Il est possible d’enregistrer son temps avec n'importe quelle application, qui peut écrire sur l'app Santé de l'iPhone. Pour ceux qui ont installé la bêta d'iOS 16, n'oubliez pas d'essayer avec juste votre iPhone, il faudra alors penser à le glisser dans une poche (certains pantalons de yoga en ont) ou un brassard comme ceux pour le running (plus pratique).



Pour rappel, Fitness+ propose plusieurs cours dédiés à la pratique à partir de 9,99 euros par mois ou via Apple One. Les cours sont plutôt sympas mais en anglais uniquement, ce qui peut rebuter certains d'entre vous. Après d'autres pourront se fier au visuel (l'écran de l'iPhone risque alors d'être un peu petit. Mais il existe de nombreuses applications avec des niveaux plus ou moins poussés, qui autorisent la pratique du yoga chez soi, sur la plage ou dans un square !










"Apple, une machine à tuer le journalisme" dénonce Arrêt sur Images

Par Didier, le

"Apple, une machine à tuer le journalisme" dénonce Arrêt sur Images
Rares sont les médias à dénoncer les pratiques d'Apple avec la presse, il faut dire que se mettre la Pomme à dos est un risque important pour des médias et notamment les sites technologiques, dont l'audience provient en grande partie de certaines exclusivités made in Cupertino.

Dans un long billet à charge, Thibault Prévost dénonce dans Arrêt sur images une machine à tuer le journalisme -les mots sont forts, mais bien appuyés. Or ce reporter, qui a travaillé (entre autres) pour Radio France, Konbini, Numérama, Télérama ou encore Slate et l'AFP, connait bien le système, pour y avoir participé Je le sais pour avoir été moi-même couvrir, tous frais payés (par Apple), la "keynote"' 2018. Il est grand temps de s'interroger sur la pertinence journalistique de ces "reportages".

Même si les voyages presse sont légion (pas que dans la tech, d'ailleurs), Apple, reconnait-il, sait emmener les journalistes au delà de leurs cadre habituel, si bien qu'ils s'assimilent souvent à un public de fans, oubliant alors tout esprit critique. A la seconde où ces représentants de la presse franchissent les portes du centre de conférences, une sorte de suspension de l'esprit critique semble opérer. Il n'est alors pas rare de les retrouver quelques heures plus tard applaudissant frénétiquement à l'annonce d'une nouvelle fonctionnalité iOS entre deux articles extatiques, avant de reprendre leur activité normale une fois l'Evénement terminé.

"Apple, une machine à tuer le journalisme" dénonce Arrêt sur Images


Faute d'exclusivité sur place, Numerama vante les produits dérivés...


Prévost n'est pas non plus tendre avec ses anciens compères, comme Nicolas Lellouche de Numérama, qui a le don de s'extasier devant un simple ascenseur tournant jusqu'à en faire une vidéo promotionnelle ou encore un descriptif détaillé de la boutique de souvenirs qu'on aurait plutôt l'habitude de retrouver sur un site de fans de la Pomme que sur un grand média généraliste. La palme revient sans doute à Mouloud Achour, qui, tout fier d'être parvenu à décrocher une interview exclusive de Tim Cook, est devenu ici au journalisme tech ce qu'une pub de Mac Lesggy pour Oral B est à une thèse de doctorat en physique des particules. Précisons que si Tim Cook affiche toujours un politiquement correct sans faille lors de ses interviews, le journaliste-star de Clique n'osera jamais évoquer les sujets qui fâchent, même pour la forme -sans doute cela faisait-il partie des conditions pour réaliser l'interview.

"Apple, une machine à tuer le journalisme" dénonce Arrêt sur Images


Faire un selfie avec Tim Cook après une interview complaisante, Mouloud Achour nous avait habitués à mieux !


Pourtant, notre confrère reconnait que derrière cette mascarade, Apple n'a même pas besoin d'user directement de son carnet de chèques pour obtenir les faveurs de la presse : Aucune autre multinationale n'exerce un tel pouvoir de fascination sur la presse. Aucune autre multinationale ne peut, un jour durant, faire travailler de concert autant de journalistes à son avantage, sans même avoir à les payer. Précisons aussi que chaque exclusivité donnée par Apple est source d'audience garantie, tant le public de fans est aujourd'hui important. A contrario, ne pas avoir ces exclusivités (on en sait quelque chose) constitue de facto à un handicap majeur pour l'audience et la rapidité des publications -seuls les journalistes présents sur place, par exemple, ont pu jouer quelques minutes avec les nouveaux MacBook Air et le recevront une bonne semaine avant la sortie. Apple devient alors, aussi bien pour la presse que pour les influenceurs, un véritable faiseur de rois, par le simple truchement des invitations et des exclusivités.

"Apple, une machine à tuer le journalisme" dénonce Arrêt sur Images


Faute d'exclusivité sur les produits, le journaliste Nicolas Lellouche, tout fier de présenter l'ascenseur d'Apple au public de Numerama


Thibault Prévost exagérera tout de même certains avantages en affirmant qu'Apple fournit tout le matériel nécessaire pour couvrir la keynote. Pas question d'être vu dans le centre de conférences de Cupertino avec un PC, c'est péché, ce qui n'est a priori pas exact -même si les journalistes bénéficient effectivement de prêts annuels, voire à durée indéterminée pour certains. Il estime aussi qu'Apple sanctionne rapidement toute critique C'est d'ailleurs à l'un de ces petits déj' que l'un des confrères, qui avait osé critiquer le design d'un des produits dans un article de la veille, s'était fait engueuler pour son impertinence, toujours dans un sourire impeccable. En réalité, Apple se montre plutôt souple sur le sujet, mais il est vrai que les médias et les influenceurs généralement invités, s'auto-censurent assez facilement, de peur de ne plus être dans la short-list le mois suivant. D'ailleurs, il estime que les journalistes se plient à ce petit jeu d'inter-dépendance économique car ils n'ont tout simplement pas le choix, pas plus que les médias eux-même d'ailleurs. Le journalisme tech paie mal, rend précaire, et oblige souvent à travailler pour des pure players en totale dépendance économique avec ce genre de paquebots du capitalisme, qui font et défont des rédactions à chaque mise à jour de leurs agrégateur d'actualités.

"Apple, une machine à tuer le journalisme" dénonce Arrêt sur Images


Sans doute lassé de regarder une vidéo sur place avec ses confrères, Anh Phan (Journal Du Geek) préfère apparemment afficher sa petite gourde siglée d'Apple qu'il vient de s'offrir...


Enfin, il est vrai que toute cette presse, conviée à grand frais pour regarder la TV avait comme un air de déplacement inutile. En dehors de l'accès aux nouveaux MacBook Air, aucun ne pouvait en effet décrocher une interview d'un chef produit ou poser quelques questions fâcheuses à un responsable, si bien que, dénonce Prévost, ces journalistes faisaient presque figure de zombies au milieu de cet immense campus, cherchant alors le moindre sujet de reportage. Au bout de l'absurde, le journaliste en visite chez Apple devient son propre sujet de reportage. Un peu comme un youtubeur, en fait. Ce qu'Apple a bien compris avec la WWDC 2022 : pourquoi prendre le risque d'inviter des journalistes, même complaisants, quand on peut avoir des influenceurs, déjà parfaitement à l'aise à l'idée de servir de panneaux publicitaires humains ? Le futur est déjà là.

"Apple, une machine à tuer le journalisme" dénonce Arrêt sur Images


Sur Mac4Ever, pour nos selfies avec Tim Cook, on se contentera d'un montage !


In fine, cet article, aussi rare qu'intéressant, aura peut-être le mérite de faire réfléchir le public, les attachés de presse et les médias, quant à cette inter-dépendance malsaine entre la presse et les multinationales. De façon plus pragmatique, n'espérez pas grands changements dans les années à venir, cette stratégie bien rodée fonctionne à merveille et tout le monde semble y trouver son compte, la déontologie journalistique étant désormais un terme largement surfait. Le plus ironique (si l'on puit dire), est sans doute de voir que les médias les plus agnostiques envers Apple, sont désormais ceux dévoués à la marque elle-même... Autrefois choyés a minima lorsqu'Apple en avait bien besoin et totalement dévoués au culte des produits, ils n'ont maintenant plus accès aux keynotes ni aux exclusivités -un comble.

La serrure connectée Nuki Smart Lock Pro 3.0 compatible HomeKit est disponible

Par June, le

Le spécialiste autrichien de la serrure connectée Nuki annonce la disponibilité de son modèle Pro de troisième génération.

La serrure connectée Nuki Smart Lock Pro 3.0 compatible HomeKit est disponible


La Smart Lock 3.0 Pro peut être montée sur presque toutes les serrures (vérifiez la compatibilité ici), sans percer de trous (comme le modèle précédent), offre le choix entre deux coloris (noir ou blanc), et se distingue du modèle de base avec le Wi-Fi intégré (ce qui remplace le bridge vendu en pack ou séparément sur la génération précédente et permet de gérer la serrure à distance et de l'intégrer aux différents systèmes de domotique dont HomeKit, Google Home, Alexa, IFTTT), un bouton principal en aluminium et comprend le Power Pack permettant de se passer de pile, d'obtenir une autonomie atteignant 12 mois et de recharger la batterie en USB-C.

La serrure connectée Nuki Smart Lock Pro 3.0 compatible HomeKit est disponible


Nuki propose également en option à 79 euros un cylindre universel permettant d'ouvrir la porte avec une clé insérée des deux côtés (ce qui n'est pas toujours le cas) et donc d'offrir une sécurité supplémentaire en cas de problème avec la serrure connectée (qui actionne la clé traditionnelle côté intérieur grâce à un moteur), ainsi qu'un capteur de porte externe à 39 euros permettant de savoir, à distance, si cette dernière est ouverte ou fermée. La société commercialise également le Nuki Fob pour ouvrir les portes en Bluetooth sans smartphone à 37,99 euros, ou encore le Nuki Keypad, pour autoriser l'accès par code, à 79,99 euros. La Smartlock Pro 3.0 est d'ores et déjà disponible sur le site officiel et sur Amazon au tarif de 269 euros. La version de base, également compatible HomeKit via un concentrateur, comme un HomePod, un iPad ou une Apple TV, ou encore le Bridge du constructeur vendu 99,99 euros, s'échange quant à elle contre 114,99 euros.

La Smart Lock 3.0 Pro de Nuki à 269€
La Smart Lock 3.0 de Nuki à 114,99€ au lieu de 149€
Le Nuki Fob à 37,99€
Le Nuki Keypad à 79,99€

La serrure connectée Nuki Smart Lock Pro 3.0 compatible HomeKit est disponible

Luminar Neo 1.1.0 propose le détourage de portrait (pinceau intelligent)

Par Laurence, le

Skylum vient de proposer une mise à jour Luminar Neo - Éditeur photo (version 1.1.0), avec comme principale évolution l’apparition du détourage de portrait (dans les options de masquage). Ainsi, on peut désormais sélectionner une personne sur une photo et supprimer automatiquement l'arrière-plan, et ce, via un pinceau intelligent. D'après l'éditeur, cet outil serait très précis et devrait affiner encore plus le détourage. Le portrait pourra alors être enregistré au format PNG pour l'utiliser à sa guise.

Luminar Neo 1.1.0 propose le détourage de portrait (pinceau intelligent)


En plus des corrections de bugs habituels (pas moins de 20), cette nouvelle itération apporte de nombreuses améliorations au flux de travail sur Calques, avec la prise en charge des fichiers RAW. Sur les calques ajoutés, il sera possible d’utiliser les fonctions Adapter, Remplir et Étirer mais aussi de conserver les proportions souhaitées. On notera les efforts au niveau de l’interface, la réduction des groupes dans Outils, la mise à jour des outils de Recadrage AI et de petites modifications pour le bouton Gommer.

Du côté des tarifs, on découvre une offre spéciale en ce moment avec une première version à 89 euros (avec 10 Préréglages aventureux et 10 Ciels magnifiques), suivie d’une deuxième à 104 euros qui propose en plus 85 % de rabais sur l'offre groupée du Solstice d'été -soit 25 Ciels orageux, 25 couchers de soleil tropicaux et 10 pré-réglages artistiques pour imiter les styles de Courbet, Aivazovsky et Vernet dans la collection artistique Bord de mer.


Un nouveau chargeur 3-en-1 magnétique chez Twelve South

Par June, le

Le spécialiste amérciain des accessoires basé à Charleston propose un nouveauchargeur 3-en-1 compatible avec les iPhone 12 et 13.

Un nouveau chargeur 3-en-1 magnétique chez Twelve South


Répondant au doux nom d'HiRise3, le nouveau chargeur de Twelve South permet de faire le plein simultanément d'un iPhone compatible MagSafe (sans la certification officielle permettant de charger à 15W, ce modèle se contentera donc de 7,5W maximum), d'une paire d'AirPods sur le tapis de charge sans fil 5W situé sur le socle (ou de tout autre périphérique compatible avec la charge sans fil et suffisamment compact), et d'une Apple Watch via un galet magnétique 3W (mais qui ne gère pas le mode charge rapide des Apple Watch Series 7). On remarquera le placement du galet de charge pour Apple Watch à l'arrière, ce qui complique l'utilisation du mode Table de nuit, mais permet d'obtenir un chargeur plus compact.

Un nouveau chargeur 3-en-1 magnétique chez Twelve South


Le chargeur HiRise3 de Twelve South est d'ores et déjà disponible en noir ou en blanc sur le site officiel du constructeur au tarif de 99,99 dollars (frais de port en sus pour la France). Attention, Twelve South ne fournit pas l'adaptateur secteur de 20W minimum nécessaire au fonctionnement du périphérique. De son côté, Belkin propose son modèle BoostCharge PRO avec certification MagSafe (charge d'un iPhone 12/13 à 15W, adaptateur secteur fourni) au tarif de 149,99 euros.

Cloud Gaming : Square Enix investit dans le Français Blacknut

Par Laurence, le

L'éditeur japonais Square Enix (Final Fantasy et Dragon Quest) devient actionnaire et partenaire stratégique de Blacknut, société française spécialiste du cloud gaming. Au Figaro, Olivier Avaro -le PDG de cette dernière- précise : Nous faisons entrer plusieurs acteurs stratégiques au capital de Blacknut, qui nous apporteront du contenu et nous aideront dans l'infrastructure cloud mais aussi dans l'acquisition de clients, Au total, ce sont plus de 10 millions d'euros qui vont être investis avec pour idée de trouver de nouveaux alliés. Pour rappel, la firme rennaise compte aujourd'hui 35 salariés et propose plus de 500 jeux vidéo auprès d'une vingtaine d'opérateurs télécoms dans 45 pays différents. Les deux partenaires restent discrets sur leur futur, le Japonais pourrait intégrer le catalogue du Français ou encore s'appuyer sur ses technologies pour lancer un service de jeux en streaming...

Cloud Gaming : Square Enix investit dans le Français Blacknut

Les profils multi-utilisateurs débarquent sur les Chromecast avec Google TV

Par June, le

Les profils multi-utilisateurs débarquent sur les Chromecast avec Google TV
La firme de Mountain View déploie une mise à jour côté serveur (le déploiement a commencé, l'affichage du menu des profils nécessitera peut-être un peu de patience et/ou un redémarrage) permettant de créer plusieurs comptes utilisateurs sur les Chromecast avec Google TV, comme cela est déjà possible sur ses concurrents, Apple TV et Fire TV. Cette prise en charge de plusieurs profils permettra à chaque membre d'une famille ou d'un foyer de disposer de ses propres recommandations basées sur les contenus visionnés, et non un mix hasardeux basé sur les goûts cumulés de tous les utilisateurs.

Voici les photos de l'adaptateur réseau d'Apple (Adieu, espoir du retour des bornes AirPort ?)

Par June, le

Nous évoquions le mois dernier la présence au sein des dossiers de la FCC d'un mystérieux adaptateur réseau d'Apple. En voici aujourd'hui les premiers clichés.

Voici les photos de l'adaptateur réseau d'Apple (Adieu, espoir du retour des bornes AirPort ?)


Le boitier en question dispose d'un port Ethernet Gigabit de chaque côté, d'un bouton et d'un port USB-C. Deux QR codes (l'un mène à un numéro de série et l'autre est inactif, du moins pour le commun des mortels) sont appliqués sur l'appareil, et son design ainsi que la mention For Development Use Only ne laissent que peu de doute sur son usage, certainement réservé aux ingénieurs et techniciens en Apple Store. L'appareil pourrait ainsi servir à fournir une connexion réseau filaire à un périphérique qui en serait dépourvu, ou à diagnostiquer un souci.

Voici les photos de l'adaptateur réseau d'Apple (Adieu, espoir du retour des bornes AirPort ?)


La présence de 32 Go de stockage, de 1,5 Go de RAM, d'un firmware (19F47) correspondant à une build d'iOS 15.5 et d'un NDA (pour Non-Disclosure Agreement, ou accord de non divulgation) demandé par Apple jusqu'en novembre prochain laissent toutefois entrevoir une (faible) lueur d'espoir quant au retour de bornes Wi-Fi signées Cupertino, comme feu les AirPort et Time Capsule, qui pourraient avoir un intérêt sur le marché actuel, particulièrement si Apple décide de fournir des modèles performants (Wi-Fi 6E) et permettant d'établir un réseau maillé efficace. Un tel dispositif serait toutefois certainement vendu à prix d'or par Cupertino, les autres constructeurs proposant des modèles Wi-Fi 6E Mesh dépassant allégement les 1 000 euros.

Les 3 bornes Orbi WiFi 6E (RBKE963) de la vidéo

Retrouvez notre test des Orbi Wi-Fi 6E



Si vous avez aimé ce reportage, n'hésitez pas à liker la vidéo, vous abonner à notre chaine YouTube et à souscrire un abonnement VIP ! Cela nous permettra d'en faire d'autres !

Apple travaillerait sur un MacBook Pro doté d’un tapis de charge intégré

Par Laurence, le

Dans la série des dossiers en cours, Apple continuerait de travailler sur son projet de MacBook Pro doté d’un tapis de charge pour y placer son iPhone (ou ses AirPods). Ce dernier pourrait même reprendre à son compte certains aspects de l’AirPower, le chargeur dévoilé mais abandonné il y a quelques années. Ce nouveau brevet s’inscrit donc dans la continuité (on compterait plus de 150 brevets similaires déposés à l’USPTO, dont quatre pour le compte de Cupertino).

Apple travaillerait sur un MacBook Pro doté d’un tapis de charge intégré


Comme les précédents, il s’agirait d’utiliser les zones de part et d’autre du trackpad, qui ne servent qu’à poser ses mains dessus. Après un bref état des lieux des composants traditionnels, de leur résistance aux chocs et aux rayures ou encore de leur confort à l’usage, Cupertino se penche sur les matériaux susceptibles d’être employés.

Le moins que l'on puisse dire est qu'Apple ne manque d'imagination. Elle évoque un boîtier formé au moins partiellement à partir d'un matériau diélectrique transparent tel que le plastique, le verre ou un matériau céramique. Elle précise que ce dernier en serait entièrement recouvert (unibody, le retour) de manière continue ou sans soudure ce qui peut améliorer l'apparence et la sensation de l'appareil sans avoir les inconvénients de certaines conceptions traditionnelles. Elle d'étend ensuite sur l'utilisation en tant que tapis de charge laéral avec -enfin- un petit dessin.

Le dos du Phone 1 de Nothing s'illumine en fonction des usages

Par June, le

Quelques happy few ont pu mettre les mains sur le premier smartphone de Nothing, la nouvelle société de Carl Pei, l'un des co-fondateurs de OnePlus.



C'est ainsi le cas de Marques Brownlee de la chaine MKBHD qui fait la démonstration des différents usages permis par les quelque 900 LED placés au dos du Phone 1 par le constructeur. Le dos transparent du smartphone permettra ainsi de savoir si l'appareil est en charge, et même de consulter le niveau de charge grâce à une barre de progression (cette dernière s'éteint au bout d'un moment, mais il suffit de bouger légèrement le smartphone pour la faire réapparaître).

Le dos du Phone 1 de Nothing s'illumine en fonction des usages


Les LED pourront également faire office d'éclairage d'appoint pour les photos et vidéos, s'allumer selon certains patterns afin de signaler une notification, ou suivre le rythme d'une sonnerie (il sera alors possible de savoir qui appelle lorsque des sonneries personnalisées auront été attribuées à certains contacts, mais il faudra alors que le smartphone soit posé sur la face avant, et qu'aucune coque ne vienne obstruer les LED). Cette fonctionnalité pourra peut-être attirer certains fans de sapin de Noël clients, mais il en faudra clairement un peu plus pour proposer un smartphone réellement différent de tout ce que vous avez vu auparavant comme le prétend le dirigeant de Nothing. Pour rappel, la présentation officielle aura lieu le 12 juillet prochain, lors de l'évènement Return to Instinct qui se tiendra à Londres.

Des écouteurs avec crochets ajustables pour les sportifs chez Soundcore

Par June, le

Soundcore, la division audio du géant de l'accessoire Anker, présente ses nouveaux écouteurs pensés pour les sportifs.



Les Soundcore Sport X10 entendent offrir un confort satisfaisant pendant l'effort aux sportifs en permettant d'ajuster le maintien grâce aux crochets modulables, le tout en proposant un poids de 4,4 grammes par écouteurs, la réduction de bruit Hybrid Noise Cancellation et un mode Transparent permettant de garder une oreille sur l'environnement, des haut-parleurs de 10 millimètres, six microphones, ainsi qu'une certification IPX7.

Des écouteurs avec crochets ajustables pour les sportifs chez Soundcore


Les nouveaux venus font l'impasse sur la charge sans fil et les contrôles tactiles, mais pour le tarif de 79 dollars (le tarif en euros ne devrait pas tarder à être dévoilé), vous obtiendrez une autonomie confortable de huit heures, poussée à 32 heures via le boitier de charge doté d'un port USB-C. Les Soundcore sont d'ores et déjà disponibles en noir et en blanc (une robe rouge est également prévue dans un second temps) sur certains territoires comme les US, et ne devraient pas tarder à être commercialisés chez nous.

Des écouteurs avec crochets ajustables pour les sportifs chez Soundcore

Apple fait le plein de nouveautés pour Numbers, Keynote et Pages

Par Laurence, le

En ce début de fête de la musique, Apple vient de publier des mises à jour des applications de sa suite iWork : Pages, Numbers et Keynote pour iOS, iPadOS et macOS, le tout en version 12.1.

Du côté de Pages, on notera la possibilité d’utiliser la fusion d'adresses pour créer rapidement des lettres, cartes et enveloppes personnalisées pour plusieurs destinataires, mais également celle de sélectionner un modèle stylisé parmi les nouveaux disponibles pour les invitations à des évènements et des certificats d'étudiants. Petite particularité pour la version iOS/iPadOS, il est possible d’exporter ses documents Pages sous forme de fichiers TXT.





Pour Numbers, c’est un peu plus simple, puisqu’on ne notera que des performances améliorées lors de l'insertion de rangs et de colonnes dans les grands tableaux, autant sur iOS/iPadOS que sur macOS.





Enfin, pour Keynote, on retrouve les mêmes ajouts pour les versions iOS/iPadOS que pour la version macOS avec, tout d’abord la possibilité d’ajouter un mouvement subtil et des éléments visuels à sa présentation, avec des arrière-plans dynamiques qui s'animent de façon continue lorsque l’on passe d'une diapositive à une autre. On peut également faire son choix parmi les nouveaux thèmes animés dotés d'arrière-plans dynamiques et même ignorer ou de ne pas ignorer toutes les diapositives dans un groupe condensé.




Il crée lui-même sa PlayStation 5 Slim watercoolée (avec un peu de casse)

Par June, le

Un talentueux bricoleur s'est lancé pour défi de concevoir lui-même une PlayStation 5 beaucoup plus compacte que le modèle actuel de Sony.



Pour cela, le ceinture noire de tournevis Matt Perks de la chaine DIY Perks a simplement (en version ultra condensée, pour la version longue, regardez la vidéo) retiré la carte mère de la PlayStation 5 pour la placer dans un coûteux sandwich composé de 3 feuilles de cuivre et faisant office de watercooling maison afin de refroidir le SoC, la mémoire et les DRM (via un caloduc supplémentaire). Le tout aurait pu parfaitement se passer, surtout avec des mains aussi adroites, mais une petite cale en a décidé autrement, empêchant le circuit de refroidissement de s'approvisionner en air frais, et impliquant le décès prématuré de la première carte mère (heureusement un généreux sponsor a permis de continuer l'expérience).

Il crée lui-même sa PlayStation 5 Slim watercoolée (avec un peu de casse)


La seconde tentative sera plus fructueuse, avec une console qui fonctionne comme prévu, mais qui en plus propose des températures plus basses que le système originel, le tout dans un boitier nettement plus compact. Attention toutefois, si le boitier est plus compact, il faut également faire avec les tuyaux et le radiateur de watercooling externe, qui apportent de la performance en refroidissement mais également un certain encombrement qui pourrait réduire l'intérêt de la bidouille pour certains (perso, le rendu miroir du cuivre poli me séduit totalement, alors que le design de la PlayStation 5 me laisse perplexe et me pousse à rivaliser d'astuce pour la cacher).

Il crée lui-même sa PlayStation 5 Slim watercoolée (avec un peu de casse)

Un casque avec ANC mixant aluminium et cuir chez Master & Dynamic

Par June, le

La jeune (fondée en 2013) société New-yorkaise Master & Dynamic spécialisée dans l'audio présente un nouveau casque Bluetooth haut de gamme avec ANC.

Un casque avec ANC mixant aluminium et cuir chez Master & Dynamic


Le nouveau Master & Dynamic MW75 est un modèle circum-aural (qui englobe l'oreille) doté d'une réduction de bruit active (ANC) adaptative (dont l'intensité sera modulée automatiquement en fonction du bruit ambiant, une technologie intéressante...lorsqu'elle fonctionne, mais le MW75 permet également de désactiver ce mode), de haut-parleurs de 40 millimètres recouverts de béryllium, le tout mis en valeur par l'aluminium et le cuir (de la peau d'agneau, et les coussinets sont remplaçables).

Un casque avec ANC mixant aluminium et cuir chez Master & Dynamic


Le MW75 dispose également de 4 microphones, de boutons physiques pour la gestion de l'ANC, de la lecture, du volume et des appels, ainsi que d'une application dédiée permettant d'activer/désactiver la détection automatique du port du casque par l'utilisateur et de mettre en place un égaliseur. Enfin, la firme annonce une autonomie confortable de 32 heures sans ANC (et 28 heures avec). Le Master & Dynamic sera disponible dès le 28 juin sur le site officiel du constructeur en trois coloris et au tarif de 599 euros.

Suivez-nous !

Guide d'achat

Consulter le guide d'achat

A lire

Voir tous les dossiers

Dernières vidéos

Voir toutes les videos